Mon compte
    Chernobyl
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,6
    17276 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Chernobyl ?

    728 critiques spectateurs

    5
    438 critiques
    4
    213 critiques
    3
    44 critiques
    2
    13 critiques
    1
    4 critiques
    0
    16 critiques
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 127 abonnés Lire ses 2 294 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 13 juin 2020
    Tout dans cette mini-série de cinq épisodes transpire la mort, la souffrance, le désespoir. A chaque plan. Ça pourrait être un calvaire à suivre comme ce fut un calvaire pour les ouvriers de l'usine, les sauveteurs, les scientifiques. Irradiés, ils savaient qu'ils allaient mourir dans d'atroces souffrances. Et ils ne pouvaient rien y faire. C'est passionnant parce que, pour ceux qui n'étaient pas nés à l'époque, on revoit en détail l'enchaînement des erreurs ayant conduit à cette catastrophe : des centrales mal conçues au départ, du personnel mal formé, des exercices de sécurité effectués à la va-vite, les mensonges des autorités soviétiques sur l'ampleur du drame. Encore aujourd'hui, les chiffres varient énormément. Et on ne saura probablement jamais la vérité. Et là, je parle uniquement des morts. Si on s'intéresse au nombre de cancers, de malformations pour les bébés, je n'ose l'imaginer. Y compris en France. Il faut saluer les mineurs, les plongeurs, les infirmières envoyés à la mort les premières heures suivant l'accident. Tous ceux qui se sont sacrifiés pour limiter ce qui pouvait l'être. En cela, Chernobyl peut être vu comme un hommage à tous ceux qui ont travaillé dur avec des moyens dérisoires dans des conditions effroyables. Mais aussi comme une œuvre pédagogique pour comprendre tout ce qui s'est passé cette nuit-là et les décisions en urgence qui ont dû être prises. Et enfin comme un portrait de l'URSS, ses petits fonctionnaires ambitieux, prêts à tout pour garder leurs petits secrets quitte à broyer des vies. La reconstitution de cette époque, ses bâtiments grisâtres, ses villes désertes, ses mines fatiguées, le son, les bruitages, l'absence de soleil, tout contribue à créer une ambiance fantomatique hallucinante. C'est passionnant, effrayant et révoltant à la fois. Chapeau bas à tous ceux ayant contribué à la conception de Chernobyl.
    Charlotte28
    Charlotte28

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 317 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 2 janvier 2020
    Même si quelques longueurs empêchent parfois de se laisser complètement toucher par le sort des personnages, la série vaut indubitablement par ses aspects historique, politique et technique. En équilibrant son intrigue entre les prémices de la catastrophe, ses conséquences à court, moyen et long terme ainsi que ses répercussions scientifiques et symboliques, Chernobyl évite à la fois le didactisme et l'élégie tout en proposant des images marquantes au spectateur. Manifestement indispensable au vu de certaines critiques qui remettent en cause le nombre de morts indirectes causées par cette explosion nucléaire, cette oeuvre va même au-delà du devoir de mémoire par ses qualités d'écriture et d'interprétation. Édifiant.
    Pierre Crescenzo
    Pierre Crescenzo

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 73 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 6 novembre 2021
    Une très belle série réaliste et complexe, comme a dû l'être cette terrible aventure de l'accident de la centrale nucléaire de Chernobyl.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 813 abonnés Lire ses 3 715 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 20 juin 2019
    Série la mieux notée de tous les temps sur Allociné, devant “Game of Thrones� et “Breaking Bad�, la mini-série HBO “Chernobyl� retrace la catastrophe nucléaire. La série, de cinq épisodes d’une heure chacun, débute sur la confession d’un homme sur la gestion chaotique de l’accident. Puis retour le 26 avril 1986, le jour où un réacteur nucléaire près de Pripiat en Ukraine a explosé. Les créateurs nous démontrent les conséquences terribles de la catastrophe et au travers de témoignages bouleversants, comment l’événement aurait pu être évité. “Chernobyl� n’emprunte pas le genre d’action en optant pour un style intimiste et poignant. La direction artistique est impeccable et la mise en scène sait vous prendre aux tripes pour mieux faire admettre la gravité de cette erreur humaine. Une série unique et franchement incroyable.
    D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 766 abonnés Lire ses 3 859 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 6 août 2019
    Désormais plus rien n'échappe à l'œil aiguisé des producteurs de séries télévisées. Des sujets les plus légers aux exploits des comics heroes en passant par les sujets historiques. La catastrophe de Tchernobyl survenue en Ukraine le 26 avril 1986 et dont Mikhaïl Gorbatchev lui-même affirma qu'elle avait été un accélérateur de la dissolution de l'Union Soviétique survenue le 26 décembre 1991, constituait tout naturellement un sujet formidable compte tenu du contexte actuel qui n'engendre pas à l'optimisme. Sur commande de la chaîne HBO, c'est le scénariste américain Craig Mazin jusqu'alors spécialisé dans la science-fiction et la comédie qui s'atèle à la tâche. Il lui faut marcher sur le fil étroit tendu entre la charge antisoviétique qui sera forcément observée à la loupe et l'objectivité destinée à alerter les spectateurs sur le terrible jeu d'apprenti sorcier qui a amené les grandes puissances à accorder une confiance parfois aveugle à l'atome. Le pari est largement réussi, la minisérie de cinq épisodes restant tout à la fois crédible en ménageant un suspense insoutenable quant à la manière dont la bureaucratie soviétique a pu conduire à la catastrophe que l'on connait tout en parvenant à préserver l'essentiel grâce aux sacrifices d'un peuple dont l'histoire le plus souvent tragique a montrer son courage et sa formidable résilience. La vision proposée par HBO pouvait difficilement échapper à la polémique et celle-ci a bien eu lieu au point que la chaîne publique russe NTV a rapidement annoncé une version alternative. Toutefois "Chernobyl" formidablement scénarisée, filmée (les décors naturels trouvés en Lituanie sont particulièrement réalistes et inquiétants) et interprétée (mentions spéciales à Stellan Skarsgard, Emily Watson et Jared Harris) démontre une nouvelle fois la formidable créativité des chaînes de télévision américaines qui parviennent à proposer à flux continu des œuvres d'une qualité qui compense avec bonheur le peu de recherche narrative des blockbusters inspirés des comics Marvel ou DC. A voir d'urgence pour les retardataires.
    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 306 abonnés Lire ses 1 311 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 6 mars 2022
    L’Homme est une espèce qui évolue à travers ses technologies. Aujourd’hui, c’est ce qui fait sa fierté, son identité. Cependant, certains dérapages démontrent qu’une seule erreur humaine peut entraîner de lourdes conséquences. La série de Craig Mazin aborde un de ces épisodes tragiques qui a refaçonné la vision du monde à propos de la sécurité humaine et environnementale, vis-à-vis d’outils scientifiques qui dépassent l’entendement. Pourtant, son expérience peut prêter à confusion, car scénariser les derniers « Very Bad Trip », « Scary Movie » ou encore « Le Chasseur et la Reine des glaces » n’est pas représentatif du travail fourni pour sa mini-série, audacieuse et percutante. L’approche documentaire permet de préserver la tension des faits. Ajoutons à cela une bonne mise en scène et l’horreur s’invite face à notre totale attention.

    La catastrophe du printemps 1986 aura bien provoqué la panique générale en Europe de l’Est, à l’heure où l’Union Soviétique entretenait une certaine rigueur dans la course de l’équipement nucléaire. Cependant, rien n’est parfait et le drame qui en découle démontre que beaucoup de choses ont été remises en cause, notamment les compétences des hommes et d’un pays régnant dans l’effroi. Valery Legasov (Jared Harris) nous emmène donc, de force, dans le tourment des habitants de Pripiat et d’un gouvernement qui cherche à étouffer ses bavures. Mais la menace est présente, imperceptible et pourtant mortel. Les radiations sont une force toxique, autant pour les humains que pour leurs machines. Le débat se tourne donc sur la réaction du gouvernement soviétique sur l’événement, mettant à la lumière du jour tout ce qui pêchait dans la gestion de l’économie, mais également les faiblesses scientifiques et de sécurité du pays.

    Grâce au scientifique, nous pouvons réexplorer le drame avec une tension insoutenable. La reconstitution bluffe par la mise en scène. Connaissant plus ou moins l’impact et les conséquences des retombées radioactives, chaque protagoniste dans l’écran verra sa santé en pâtir. Vient alors Boris Chtcherbina (Stellan Skarsgård), vice-président du Conseil des ministres de l’URSS, qui viendra arbitrer les échanges entre la rationalité scientifique et le devoir d’un politicien sous l’ère Mikhaïl Gorbatchev. Sa vision est contrebalancée au fur et à mesure que des éléments d’enquêtes viennent alimenter les problématiques. Il y a d’une part contenir le cœur du réacteur qui fuit, puis gérer l’évacuation de la population. La force du collectif prend alors le dessus sur les écrans. Toutefois, le dernier mot sera donné aux scientifiques et avec la présence symbolique d’Ulana Khomyuk (Emily Watson), une liberté d’écriture intelligente. Aux côtés de Legasov, il existera un réel désir de corriger les erreurs passées, car chacun abandonnera sa rancune pour mieux avancer. Mais cela se fera au prix d’un lourd coût humain, chose qui touche aussi bien les innocents venus constater les dégâts, que les ouvriers venus apaiser une créature, réveillée pour de longues années encore.

    « Chernobyl » dénonce ainsi un abus de confiance chez des Soviétiques particulièrement manipulateurs, car la critique envers leur système se révèle sévère. Entre la pression du KGB et du mal qui frappe les alentours de la centrale, les cinq épisodes ne se développent pas un axe linéaire, loin de là. On prend en compte le sens du sacrifice, jusqu’au procès d’une nation. Dans un élan de lyrisme, la situation finit toujours par terrifier et Legasov nous l’apprend avec des discours visant à bousculer le spectateur. Il nous rappelle en quoi l’humain est une erreur de la nature, mais qu’il est possible de cohabiter selon des priorités à réviser. L’échec nous en apprend toujours plus sur les valeurs de l’humanité, tout en gardant une lisibilité incroyable sur les faits et sur la vulgarisation d’une catastrophe unique et magnifiquement contée.
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 220 abonnés Lire ses 1 543 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 19 juin 2020
    Les critiques sont plus que positives autour de cette mini série et je les confirme, Chernobyl est vraiment une série excellente. Comme son nom l'indique, la série suit les événements tragiques de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl survenue le 26 avril 1986. La reconstitution et la minutie que nous offre le show sont vraiment impressionnantes. De plus, les 5 épisodes sont écrits avec une extrême justesse et les acteurs sont vraiment bons. Une série vraiment passionnante à suivre, sur un sujet difficile mais maîtrisé d'une main de maître. A voir absolument.
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 214 abonnés Lire ses 2 033 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 7 juin 2020
    Une série durablement marquante qui pour autant ne m'a pas emballé tel le commun des mortels. J'ai apprécié certes, la reconstitution est excellente, le travail de documentation très complet, les acteurs investis mais sans vouloir manquer de respect à qui que ce soit, c'est particulièrement mou et je me suis fréquemment ennuyé lors de scènes explicatives interminables et ce malgré une réalisation au top et des effets visuels percutants. L'ensemble est anxiogène à souhait et il est très intéressant de découvrir le gestion de crise du pays, c'est également un bel hommage à ceux qui se sont sacrifié pour sauver des milliers de vies. Pour le moment je reste sur ma faim malgré de très bons côtés, je la reverrai sans doute vue le format assez court de la série et mon avis évoluera peut être.
    tisma
    tisma

    Suivre son activité 179 abonnés Lire ses 1 598 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 5 juin 2019
    Une série très réaliste sur les événements qui ont suivis Tchernobyl ! Les acteurs sont justes et les événements sont si bien joués qu'on se croirait revivre à la même époque. On y découvre ou on y redécouvre des secrets de cet événement ! C'est très fort
    Uchroniqueur
    Uchroniqueur

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 1 905 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 29 mars 2022
    "Chernobyl", mini-série historique britannico-américaine en cinq épisodes créée et écrite par Craig Mazin, réalisée par Johan Renck et diffusée en 2019. Un récit de la catastrophe nucléaire survenue dans la centrale V. I. Lénine de Tchernobyl en 1986 dans la République socialiste soviétique d'Ukraine. Un récit clair et précis heure par heure et jour par jour des événements. Une bonne reconstitution. Une réalisation de qualité. Quelques petites libertés prises avec les faits ou les personnages, mais une bonne documentation des événements. Une série qui ne se perd en romances ou intrigues parallèles, ce qui est d'ailleurs la grande qualité des mini-séries, contrairement aux séries. Une bonne mini-série en 5 épisodes, instructive et très bien faite.
    Agent X   Ciné-Files
    Agent X Ciné-Files

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 652 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 4 avril 2022
    Cela fait Mathusalem que j'ai pas regardé une série qui s'approche du Chef d'oeuvre !! Je suis captivé par ce que mes yeux ont vu.. Pour la première fois j'ai ressenti le malaise de cette catastrophe comme si j'étais sur place entrain de subir avec eux ce qu'il leur arrive. La scene est pesante lourde et parfois malsaine car il y a de quoi vu le contexte.. La pellicule montre comme du grain un peu poisseux et poussiéreuse qui incite la aussi a prendre ses gants et son masque , la lumière photographique est sublime j'en ressent les émanations radioactives jusqu'a chez moi. Carton plein pour ce petit bijoux qui donne envie de le revoir et de s'émouvoir. Bravo
    weezlesanguinaire
    weezlesanguinaire

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 441 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 29 juin 2019
    Bon je vais pas être original cette mini série est un chef d'œuvre de scénario, d acteurs, de mise en scène et de musique. Une des meilleure série sur un thème réaliste qui glace le sang. Vous ne verrez plus la tragédie de Chernobyl de la même façon. A voir absolument
    Aymeric L
    Aymeric L

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 229 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 17 juillet 2019
    Bonne série qui retranscrit très fidèlement et justement les évènements de la célèbre catastrophe. Des images fortes restent gravées et donnent à réfléchir sur nos sociétés. 5 épisodes de qualités, où on découvre des évènements inconnus de la plupart, et qui sont pourtant si choquants, et qui nous fait réaliser l'ampleur des dégâts humains, pourtant niés par les autorités a l'époque. On a beaucoup à apprendre de cette très belle série.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 1 août 2019
    la mini-série Chernobyl est virale ! Et cela devrait être indispensable de voir toutes les grandes catastrophes, ou même grands événements, dans ce format là, rien que d'un point de vue culturel. Je reprochais à la série d'utiliser la langue américaine et non russe... mais finalement cela s'oublie vite ! indispensable !
    mlight
    mlight

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 355 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 6 juin 2019
    Il est rare de pouvoir contempler une mini-série aussi intense, si réaliste et si poignante. Dès les premières images nous sommes plongés au coeur de cette centrale nucléaire, la réalisation est impeccable et il ne faut que quelques minutes pour ne plus pouvoir en détourner le regard.

    Si tout le monde en connait la conclusion, les détails historiques de Chernobyl restent souvent un mystère, il était donc grand temps qu'une série traitant du sujet voit le jour, aussi courte soit elle. Craig Mazin parvient à donner la dimension espérée à ses épisodes, on plonge au fur et à mesure dans les détails les plus sordides et héroïques de cette affaire, et il n'y va pas par quatre chemins.

    On ressent tout l'enjeu politique, les conséquences sur la population, les personnes envoyées en première ligne, l'ignorance de la majorité des gens de cette époque sur ce que représente une telle catastrophe. Certains plans rayonnent carrément jusque dans notre thyroïde, vraiment, c'est pourtant incroyablement difficile à représenter mais jamais ça ne tombe dans le cliché.

    C'est assez court il est vrai mais on peut considérer ça comme un film de cinq heures, et c'est suffisent pour nous mettre les larmes aux yeux, nous faire explorer toute une partie du mystère qui règne autour de cette tragédie. De part sa réalisation, ses musiques, ses acteurs et toutes les émotions qui s'en échappent, Chernobyl est sans conteste une des meilleures œuvres dont j'ai eu la chance de voir récemment.
    Back to Top