Mon compte
    The Victim
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,6
    85 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur The Victim ?

    9 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    6 critiques
    3
    2 critiques
    2
    1 critique
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    Beatrice D.
    Beatrice D.

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 176 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 15 octobre 2019
    Encore une très bonne série britannique. si les 2 premiers épisodes sont un peu lents, les 2 derniers sont excellents
    et remarquablement interprétés. 4//5
    Dionys C.
    Dionys C.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 56 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 17 octobre 2019
    Excellent feuilleton inspiré, même si les auteurs s'en défendent, d'un fait divers qui avait traumatisé l'Angleterre, et le reste du monde, en l'occurrence le meurtre d'un enfant par d'autres enfants. Les faits y ont été modifiés mais il est difficile de ne pas faire le rapprochement. Ce feuilleton (mini-série de 4 épisodes) nous propose d'essayer de revivre les faits du côté des victimes et de l'assassin, nous plonge dans la victimisation, la culpabilité, le désir de vengeance, le pardon et la rédemption éventuelle sans prendre réellement parti et c'est ce qui est assez remarquable. Les questions posées sont multiples : peut-on se venger ? Peut-on pardonner ? Peut-on accuser quelqu'un à tort peut-être ? Un criminel qui a purgé sa peine a-t-il droit à une nouvelle chance ? Comment se reconstruire après un traumatisme ? Ce sont toutes ces questions qui nous sont posées et c'est au spectateur, au final, d'y répondre ! C'est prenant, parfois à la limite du soutenable et on ne ressort pas indemne de la vision de cette série...
    moket
    moket

    Suivre son activité 256 abonnés Lire ses 3 757 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 9 février 2020
    La réflexion sur le pardon, la vengeance, la loi du talion est intéressante et les acteurs sont convaincants, mais les allers-retours entre le tribunal, les souvenirs, les familles diluent l'intrigue et on tourne beaucoup autour du pot.
    Catherine V.
    Catherine V.

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 598 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 12 février 2020
    Les britanniques n’ont pu s’interdire de faire le rapprochement entre cette mini-série et l’affaire immonde du petit James Bulger en 1993 qui avait été torturé et assassiné par deux gamins de 10 ans.

    C’est inévitable peut être mais il faut avouer, quand même, que la série n’a rien à voir avec cette sordide affaire, si ce n’est qu’il s’agit d’un jeune, qui avait 13 ans à l’époque, qui a tué un enfant.

    Pour James Bulger, il s’agissait d’un crime ignoble, innommable et atrocement barbare. Pour ceux qui ont suivi l’affaire à l’époque, les deux gamins tortionnaires ont entamé avec ce petit bout de 2 ans une marche de plus de trois kilomètres, ponctuée de coups, de violences sur le petit James qui, terrifié, le visage en sang, croisera 38 témoins, sans qu’aucun n’intervienne.

    Leur nom ont été changés depuis. En 2010 toutefois l’un des deux refaisait la une des tabloïds qui indiquaient : Tortionnaire à 10 ans, libéré à 18 ans, ré-arrêté à 27 ans.

    Dans ”The Victim”, nous sommes loin d’une telle situation.

    L’histoire est celle d’une femme dont l’enfant a été assassiné. Elle ne parvient pas à faire son deuil, ce qui est compréhensible, même si toute sa famille en subit les répercussions négatives, mais veut surtout en plus que l’assassin ne puisse pas mener une existence sans souffrance.

    Je ne veux en aucun cas, bien évidemment, minimiser l’acte et le rendre excusable mais ça n’a rien à voir avec de la barbarie. Le responsable fut condamné pour homicide involontaire et étant mineur, le procès a eu lieu en huis clos.

    La série vise surtout à nous montrer et à ”explorer” les thématiques de la vengeance, du pardon, et de ce que peuvent entrainer comme drames les réseaux sociaux.

    Se venger n’est pas juger, mais répondre à une souffrance par la souffrance. C’est bien ce que veut la mère de cet enfant assassiné qui ne veut qu’une chose : rendre le mal pour le mal.

    La vengeance est un comportement réactionnel puisant dans l’émotion. On le voit tous les jours dans les commentaires suite à des affaires criminelles.

    La question posée est surtout la suivante : ”un assassin qui a payé sa dette doit-il la payer toute sa vie” ? Pour certains, leur réponse est lapidaire et sans appel : Il n’a plus le droit de vivre. Certains en profitent à chaque fois (en France) pour clamer le retour de la peine de mort, comme si la peine de mort avait tué des centaines d’assassins. Pour eux, les mettre en prison, c’est leur faire un cadeau.

    Dans ”The Victim”, le réalisateur a voulu explorer la difficulté du pardon, la place de la justice dans notre société, la perception de la vérité (ou ce qu’on croit être vrai ?...) Comment peut t’on s’approcher de la vérité et lutter contre les jugements lapidaires souvent colportés par les réseaux sociaux.

    Cette mini-série pose des questions fort intéressantes. Je trouve qu'elle fait partie des séries à recommander.

    spoiler: La fin est magistrale dans la mesure où cette femme comprend qu’elle a ruiné la vie de celui qu’elle considèrait comme à abattre et qui est finalement en souffrance lui aussi, autant même que ce qu’elle peut l’être.
    marie M.
    marie M.

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 16 octobre 2019
    Une série qui met peut être un peu de temps à démarrer mais dont les acteurs sont excellents et qui permet d'ouvrir une vraie réflexion sur le statut de victime et de vengeance
    GIJoe
    GIJoe

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 468 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 24 décembre 2019
    Le scénario nous tient en haleine tout du long, allant de coup de théâtre en coup de théâtre. Extrêmement émouvant par la narration des sentiments et luttes internes des personnages. La fin est magistrale. Un pur chef d'oeuvre comme seuls les anglais savent le faire. A voir absolument
    Michel P.
    Michel P.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 11 critiques

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 18 octobre 2019
    2, 5 est ma note et c'est le reflet de la série. Une première moitié est très intéressante déjà de par son sujet. Et puis hélas, nous commençons à nous ennuyer à partir de l'épisode 3 jusqu'au dénouement, très attendu et entendu, car il ne fait aucun doute dès le début. La rencontre finale est bavarde et l'épisode 6 n'en finit pas. Trois épisodes auraient suffi, c'est souvent le cas dans les séries.
    Laurence L.
    Laurence L.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 85 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 18 octobre 2019
    Mini série prenante, palpitante, et très pesante, malgré son rythme faussement lent, contant la croisade d'Anna Dean pour la vérité sur la mort de son fils. Emplie de suspense, elle nous balade de faux semblants en rebondissements, jusqu'à la vérité finale. Quelle densité émotionnelle ! Et quels perf' d'acteurs de Kelly MacDonald et James Harkness. Un petit bijou !!
    Back to Top