Mon compte
    Almost Family
    Note moyenne
    2,1
    5 titres de presse
    • Uncle Barky
    • Entertainment weekly
    • Hollywood Reporter
    • Variety
    • indieWIRE

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 5 critiques presse

    Uncle Barky

    par Ed Bark

    Des performances exceptionnelles et des débuts convaincants à première vue garantissent à Almost Family un certain succès. La série dramatique jouit d'ingrédients solides sensiblement proches d'un soap longue durée.

    La critique complète est disponible sur le site Uncle Barky

    Entertainment weekly

    par Kristen Baldwin

    Almost Family ne semble pas vouloir s'intéresser à la colère féminine ou à la nature révoltante de son propos premier. Au lieu de ça, la série veut tellement raconter des histoires chaleureuses sur la communauté et la famille qu'on en oublierait presque qu'elle est basée sur un crime de fraude à la fertilité. Rien ne fonctionne dans cette série.

    La critique complète est disponible sur le site Entertainment weekly

    Hollywood Reporter

    par Daniel Fienberg

    Si le pitch de la série vous donne de l'urticaire, restez le plus loin possible d'Almost Family car vous ne supporteriez pas son traitement maladroit du sujet.

    La critique complète est disponible sur le site Hollywood Reporter

    Variety

    par Daniel D'Addario

    En essayant d'occulter le côté immoral de son intrigue pour en tirer des leçons incompréhensibles sur le fait que la famille est autant frustrante qu'enrichissante, Almost Family se révèle être une série qui n'a pas grand chose à raconter.

    La critique complète est disponible sur le site Variety

    indieWIRE

    par Ben Travers

    Il faut tellement s'accrocher pour regarder les deux premiers épisodes qu'il est absolument impossible de trouver une bonne raison de continuer la série.

    La critique complète est disponible sur le site indieWIRE
    Back to Top