Mon AlloCiné
    Spin City
    Anecdotes, potins, actus et secrets inavouables autour de la série "Spin City" et de son tournage !

    Une star peut en cacher une autre

    En 2000, Michael J. Fox décide de quitter la série pour passer plus de temps avec sa famille, et collecter de l'argent en faveur de la recherche sur la maladie de Parkinson. Son personnage quitte la mairie après avoir porté le chapeau pour une nouvelle bévue du maire. Mike Flaherty est remplacé dès la cinquième saison par Charlie Crawford, incarné par Charlie Sheen.

    Une relation qui dérange

    Au début de Spin City en 1996, le personnage de Mike entretenait une relation amoureuse avec la journaliste Ashley Schaffer (Carla Gugino). Toutefois, l'actrice a quitté la série après quelques épisodes seulement. La rumeur veut que ce soit la femme de Michael J. Fox, Tracy Pollan, qui soit à l'origine de ce départ, voyant d'un mauvais oeil la "trop bonne" alchimie à l'écran entre son mari et Carla Gugino. Ironiquement, les deux femmes se sont croisées dans l'épisode "Mike a l'instinct paternel" dans la saison 3.

    Sur les traces de son père

    L'avantage d'être fils d'acteur est que le casting pour le rôle du père est assez rapide. Le père de Charlie Crawford est en effet interprété par Martin Sheen, le propre père de Charlie Sheen. Pendant que le fils jouait l'adjoint du maire de New York dans Spin City, son père occupait, quant à lui, le célèbre Bureau ovale À la Maison blanche.

    Scrubs City

    Le créateur de la série Scrubs, Bill Lawrence, n'est autre le co-créateur de Spin City. Ainsi, plusieurs des acteurs principaux de cette dernière ont joué les guest-stars dans Scrubs, comme Michael J. Fox (Mike), Heather Locklear (Caitlin), Barry Bostwick (maire Winston), Richard Kind (Paul), Alan Ruck (Stuart), Michael Boatman (Carter) et Alexander Chaplin (James).

    Sacrée Spin City

    Pour le dernier épisode de Michael J. Fox dans Spin City, les scénaristes ont intégré plusieurs références à la série Sacrée famille, où il tenait l'un des rôles principaux dans les années 80. Michael Gross et Meredith Baxter, ses parents de l'époque, jouent les guest-stars dans l'épisode, le premier en tant que thérapeute de Mike, la seconde dans le rôle de sa mère. Mike mentionne également un sénateur de l'Ohio, Alex P. Keaton. C'était le nom de son personnage dans Sacrée famille !

    Pourquoi "Spin City" ?

    Un "spin" est une expression anglo-saxonne, parfois péjorative, liée aux relations publiques. C'est une technique de communication destinée à faire passer un message ou une idée sans l'exprimer clairement. Les spécialistes dans ce domaine sont appelés des "spin doctors", terme qui correspond parfaitement à Mike et son équipe au sein de la mairie de New York.
    Les Spin Doctors sont aussi un groupe de rock particulièrement célèbre pour le tube "Two Princes" en 1992. Ils ont également signé le générique des saisons 2 et 3 de Spin City.

    La saison du changement

    La cinquième saison de Spin City marque un tournant dans la série. Côté casting d'abord, puisque c'est Charlie Sheen qui reprend le poste d'adjoint au maire qu'occupait Michael J. Fox jusqu'à la saison précédente. Les personnages de Nikki, Janelle et James disparaissent par la même occasion, sans explication dans l'histoire. C'est aussi l'arrivée de Lana Parrilla dans le rôle d'une secrétaire, personnage qui s'envole à son tour en fin de saison. Enfin, la cinquième année voit aussi le déménagement de la production de New York à Los Angeles.

    Doc retrouve Marty McFly

    L'épisode "Retour vers le futur IV" de la saison 3 de Spin City est l'occasion d'une retrouvaille exceptionnelle pour les fans de la trilogie de Robert Zemeckis. Christopher Lloyd, l'interprète du déjanté Dr Emmett Brown dans Retour vers le futur et ses suites, y joue Owen Kingston, le mentor politique du personnage de Michael J. Fox. Mike convainc le maire de nommer Owen à la tête du projet de la ville pour les festivités du millénaire, mais ce dernier révèle qu'il se prend pour le Messie...

    Clin d'oeil

    Le maire Winston porte régulièrement un pin's sur lequel est marqué "I Survived Rocky Horror" ("J'ai survécu à Rocky Horror"). Il s'agit d'un clin d'oeil au rôle de son interprète, Barry Botswick, dans la comédie de 1975 The Rocky Horror Picture Show.

    Cachez-moi cette main !

    Lorsque Michael J. Fox annonce en 1998 qu'il souffre de la maladie de Parkinson, le personnage de Caitlin Moore (Heather Locklear) est ajouté à la série dès l'année suivante pour le décharger de sa masse de travail. En charge de la campagne du maire Winston pour le siège de sénateur, Caitlin devient une rivale de Mike (Michael J. Fox). Pour cacher sa maladie, l'acteur devait souvent garder sa main dans la poche.
    Les secrets de tournage des series les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Chernobyl
    • Luther
    • La Guerre des Mondes (Canal+)
    • The Handmaid’s Tale : la servante écarlate
    • Ragnarök
    • Lucifer
    • Vikings
    • The Walking Dead
    • Élite
    • Demain nous appartient
    • La Casa de Papel
    • Peaky Blinders
    • The Sinner
    • Grey's Anatomy
    • Ici Tout Commence
    • Esprits criminels
    • Sex Education
    • Colony
    • 24 heures chrono
    • Fear The Walking Dead
    Back to Top