Mon compte
    Septième Ciel
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,7
    25 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Septième Ciel ?

    8 critiques spectateurs

    5
    5 critiques
    4
    2 critiques
    3
    1 critique
    2
    0 critique
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    Critique Facile
    Critique Facile

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 89 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 21 janvier 2023
    https://leschroniquesdecliffhanger.com/2023/01/19/septieme-ciel-critique-saison-1-on-prend-son-pied/

    C’est bien 10 % des résidents de maison de retraite qui ont une sexualité, et qui plus est une sexualité épanouie. Peut-être aussi, car comme le dit la série « Face au déclin, il y a urgence à s’aimer et à vivre encore plus fort « . Dans Septième ciel, les corps ridés et flasques sont magnifiés, deviennent beaux et désirables. C’est montré sans abus, et pas non plus dissimulé. C’est finalement à l’image d’une série qui touche la justesse dans tout ce qu’elle démontre.

    Juste, Rose et Jacques (rappel à Titanic ?) s’aiment et prolongent l’ardent sentiment par la rencontre des corps, le plaisir charnel, avec un orgasme, qui de toute façon ne connaît pas d’âge. Car assez vite, avec Septième ciel, on sort des clichés que l’on pouvait redouter avec des vannes qui auraient été tellement prévisibles et lourdes sur le grand âge et le sexe. Ce n’est pour autant jamais pathos ou larmoyant. C’est à nouveau une profonde justesse dans le maniement et l’alternance de l’ironie et de l’émotion.

    Dans Septième ciel, on retrouve un peu l’énergie de l’excellent Irresponsable (2016). C’est fun, sans en faire trop, la narration est réaliste mais on se marre, l’empathie est évidente. En clair, on passe un très bon moment. De l'humour et aussi du poignant justement quand Rose dit à Jacques : « Tu sais que y’a plein de façons de faire l’amour… Regarde moi dans les yeux, ben tu vois, là, on fait l’amour« . Il est donc question dans Septième ciel de sensualité, de romantisme, de sentiments et de corps qui ne sont pas que des objets que l’on déplace, soigne et lave.

    Le lien entre Rose et Jacques fait penser aux amoureux qui se questionnent ainsi : « On va s’aimer comme des adultes ? Non, pour de vrai…« . Une autre pépite entendue qui donne de l’envie pour cette série et dit beaucoup de son éloquence : « On parle toujours de la première fois, mais on ne pense jamais à la dernière« . De la poésie qui fait du bien, en totale prise avec son époque.

    Incontestablement, devant l’intelligence de Septième ciel, dans sa mise en scène (signée Alice Vial), son écriture (scénario de Clémence Azincourt, Alice Vial et Clément Marchand), sa narration, son jeu : on prend son pied !!
    Solid S
    Solid S

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 95 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 28 janvier 2023
    Vendue à tort comme une série abordant la sexualité des seniors (ce qui ne concerne en réalité qu'à peine la première moitié des épisodes), Septième ciel, malgré son titre et son générique, est avant tout une série sur l'amour. L'amour qui n'a pas d'âge, ni de limites, sauf physiques et encore... C'est le réel propos de ces 10 épisodes qui nous plongent, pendant 4 heures, au sein d'un EHPAD avec des personnages haut en couleur interprétés avec une authenticité admirable. Féodor Atkine, éternelle voix de Jafar, Docteur House et tant d'autres rôles iconiques, campe ici un premier rôle parfait, un père veuf inconsolable qui (re)trouve l'amour au crépuscule de sa vie et y trouve sa renaissance. La magnifique Sylvie Granotier lui apporte une complicité qui fonctionne impeccablement avec beaucoup d'amour, d'humour et d'intelligence. On vibre avec ce couple que l'on voit se rapprocher pour ne plus se quitter malgré l'imminence de la mort et les désagréments de l'âge et du lourd passé de chacun. Sans oublier les rôles secondaires qui sont tous aussi à applaudir, que ce soit les résidents ou le personnel de l'EHPAD, dont la jeune actrice jouant une stagiaire "de la cité" au départ agaçante et cliché mais qui devient vite plus développée et attachante pour finir aussi adorable que l'ensemble. On ne peut qu'espérer revoir ces acteurs à l'avenir, tant leur jeu est irréprochable et que chaque instant à leur côté au cours de cette série est un vrai bonheur. Les courts épisodes, d'une vingtaine de minutes chacun, s'enchaînent à une vitesse folle sans temps mort et rires et larmes se succèdent tour à tour autour de situations tantôt très drôles, tantôt très touchantes, mais toujours écrites avec justesse. Une série discrète et sans prétention qui passe inaperçue à côté des grosses machines hollywoodiennes mais qui marquera tout autant ceux qui y donneront leur attention tout en leur redonnant une bonne bouffée d'humanité, de chaleur et d'amour universel qui manquent tant actuellement. Un vrai paradis en somme !
    Patrice Grosjean
    Patrice Grosjean

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 26 janvier 2023
    Une série qui parle bien de la relation entre les seniors et leur sexualité, non sans un trait d'humour. J'espère qu'il y aura une saison 2
    Lililatigresse
    Lililatigresse

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 13 février 2023
    J'ai ri, j'ai pleuré.
    Les acteurs sont géniaux, c'est une vraie série chorale.
    Hâte de découvrir la suite.
    Dominique Ziegler
    Dominique Ziegler

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 21 février 2023
    Tellement de fraîcheur dans cette série ! Je pensais que ça allait être triste ou cliché et j’ai trouvé une magnifique réflexion sur l’amour et ses méandres à tous les âges. Les acteurs, le texte et la réalisation sont impeccables. Toujours juste et délicat. On rit, on pleure, on espère, on désespère, on vibre et on est surpris par là où nous emmènent les tourtereaux. À VOIR ABSOLUMENT !! On a hâte de voir la saison 2. Même ma fille de 19 ans a adoré !
    Christelle T
    Christelle T

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 18 mars 2023
    Le hasard d’une insomnie et d’ocs…

    Non-objective, j’adore les sujets de vie ( histoire, vieillesse, handicap, amour, folie, rencontre, société _sujet d ‘actualité; retraite maison de retraite bien vieillir…) traités avec espoir. Le temps est l’instant présent.

    Quand les parents deviennent enfant, quand les sentiments naissent…
    Quand les enfants oublient l’enfant

    « Mais c’est un lapin nain!
    - déjà, on dit un lapin de petite taille… »


    Belle surprise et joli voyage.
    Laura Secher
    Laura Secher

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 25 février 2023
    Un vent de fraîcheur souffle sur l'ehpad .. et sur la série française !
    Merci aux autrices et réalisatrices, ça fait un bien fou de voir nos aînés amoureux.
    Smool
    Smool

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 23 février 2023
    Une réussite vivante, un bonheur et une vérité sensible dans la réalisation et l'écriture des personnages
    Back to Top