Mon compte
    Being Human, la confrérie de l'étrange
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,4
    755 notes dont 50 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 50 critiques par note
    15 critiques
    22 critiques
    7 critiques
    5 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Being Human, la confrérie de l'étrange ?
    NammJones
    NammJones

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 560 critiques

    Critique de la série
    2,0
    Publiée le 22 décembre 2013
    Une série qui à la mérite de bousculer un peu les stéréotypes, avec, dès le début une démonstration d'une drôle d'amitié entre un vampire, un loup-garou et un fantôme.
    Néanmoins, on se lasse très.. trop vite vu que rien de bien passionnant ne s'y passe.
    Un vampire qui suce du sang, un loup garou qui n'aime pas la lune et un fantôme qui ne rêve que d'être vu ont donc des histoires assez banales de personnages hors du commun... sans plus.
    Sébastien D
    Sébastien D

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 508 critiques

    Critique de la série
    1,0
    Publiée le 29 mars 2015
    C'est d'un ennui mortel ! C'est rarement sympathique, c'est plus souvent long et interminable. Les épisodes durent trop longtemps, et y a un manque d'action plus qu'évident. Les acteurs sont vraiment pas terribles. Ils en sont même énervants. A éviter.
    Marème N
    Marème N

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 7 critiques

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 8 juillet 2013
    Plutôt déçu par la version anglaise.
    Je conseil la version américaine pour cette série.
    heathledgerdu62
    heathledgerdu62

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 1 613 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 27 septembre 2013
    Une excellente série fantastique sur John, le vampire, George,le loup-garou, Anna, le fantôme avec Aidan Turner ( La saga Le Hobbit, The Mortal Instruments: La Cité des ténèbres, Les Tudors) , Russel Tovey ( Hercule Poirot, Doctor Who, Sherlock ) , Lenora Crichlow ( Doctor Who, Meurtres au paradis ) !!!
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 5 mars 2014
    Bon alors plutôt que de vous faire un énième résumé, je vais directement aller dans le vif du sujet.

    J'ai pris les choses à l'envers : contrairement à la plupart des gens j'ai vu la version US avant de voir la version originale, c'est-à-dire la version UK. Evidemment, la version US est très cool avec des effets spéciaux très réussie, des personnages très vrais (ce qui n'est pas toujours évident avec des créatures fantastiques). On ressent beaucoup le mal-être des héros, tout ça, tout ça. Du coup, je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec la version britannique. Surement à voir la même chose, l'accent rosbif en plus ?

    Finalement, pas du tout. Certes, l'histoires est plus ou moins la même sur la première saison même si certains faits changent (et parfois d'importance [/spoiler] spoiler: comme lorsque Bernie s'en va tranquillou avec sa maman après avoir été changé en vampire plutôt que tué, ou quand le créateur de Mitchell est tué
    ). En revanche, les héros sont tellement plus attachants ! Sauf George, le loup-garou, qui m'est parfois antipathique et auquel je préfère le Josh de la version US. Annie est juste tellement drôle et mignonne et timide comparée à Sally. Et Mitchell aussi : contrairement à Aidan qui me parait être l'archétype du ténébreux vampire, juste sombre et froid, Mitchell arrive à être à la fois torturé et émouvant. Plus optimiste, plus déterminé à s'en sortir, plus humain. [/spoiler] spoiler: On sent qu'il y est presque ! Qu'il devient humain, du moins jusqu'à un certain point, car il a souvent des petits craquages intempestifs, comme son homologue américain :D
    Dans l'ensemble, je trouve les personnages magnifiés.

    Du coup, d'un point de vue plus général, je dirais que comme on peut s'y attendre de la part de la BBC, il y a moins de budget donc des effets spéciaux limités, ce qui est largement contrebalancé par une réelle profondeur des personnages. En même temps, on ne peut pas en attendre moins du pays de Shakespeare. Parmi les différences techniques maintenant, on notera le fait que quasiment n'importe qui peut voir Annie, pour peu qu'elle se sente forte, tandis que Sally est complètement invisible à part pour les vampires, les loups et quelques humains qui ont un don. Elle peut ainsi passer à travers les murs par exemple. Ensuite, les vampires de la version UK n'ont pas de reflets et ne peuvent pas être vus à travers un appareil photo ou une camera, alors que ceux de la version US n'ont pas ce souci. Il y a bien d'autres petits détails dans le genre que vous vous amuserez à trouver si vous décidez de regarder la série.

    En définitive, j'aime les deux shows. La direction des acteurs, la mise en scène, les scénarios, trop de choses diffèrent pour que je puisse réellement préférer l'une par rapport à l'autre. D'autant qu'à partir de la saison 2, il n'y a plus de similitudes dans l'histoire, je pense donc qu'on peut aisément regarder les deux comme deux séries bien distinctes avec seulement le concept en commun. Seul bémol pour la série UK : [/spoiler] spoiler: le casting change en grande partie dès la saison 4, et ça ne m'a pas beaucoup plus. Je n'ai pas réussi à apprécier les nouveaux personnages.
    estcetony1
    estcetony1

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 660 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 13 août 2014
    Excellente série qui s'étale sur 5 saisons mais qui, à mon sens, aurait gagné à s’arrêter à la fin de la 3ème!
    En effet à partir de ce moment il y a passation de "pouvoir" avec une nouvelle triptyque de héros (loup garou, vampire fantome) et le charme opère moins. La série prend alors une tournure beaucoup plus comique alors qu'elle était plutôt dark à la base (bien que teintée d'humour à l'anglaise).
    Le tout est très bon, et en tout cas bien supérieur au remake américain
    raziel Bazik
    raziel Bazik

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 164 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 5 août 2014
    Bénéficiant de scénario de grande qualité being human m'a tenu en haleine pendant ses 5 saisons grâce a un mélange d'humour/drame/fantastique parfaitement dosé.
    A noter le jeu d'acteur est excellent !!!
    A voir et revoir !!!
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 24 mars 2014
    J'ai vu les 3-4 premiers épisodes de la série US. Je n'ai pas accroché, je ne sais pas pourquoi. J'ai donc tenté la version UK que j'ai adorée. J'aime l'ambiance, les personnages torturés et complexes, loin des clichés habituels (non, ce n'est pas trop cool d'être un vampire).
    Je trouve dommage les changements qu'il y a à partir de la saison 4. spoiler: Je m'étais tellement attachée aux personnages de George et Mitchell (qui devenait à moitié psycho vers la fin)! Je n'ai pas vu la saison 5, mais sans Annie en plus, j'en ai moyennement envie.
    .
    Très bonne série, sinon. A voir en VO!
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 14 juillet 2012
    Une découverte alors que la série date de 2009… pas d’innovation, d’extase mais une série étrange où l’on s’éloigne des stéréotypes américains et à l’humour so british vous emportant bon gré, ma...l gré sur un scénario quelque peu décousu mais inattendu. Des personnages peu charismatiques ou le critère de la beauté n’a pas de définition propre où l’on s’attarde sur les contours d’une amitié hors normes entre un vampire, un loup-garou et un fantôme. L’esprit est sincère ou la quête d’humanité des trois protagonistes semble inexorablement compliquée tant leurs normes dépassent l’entendement. Le rajout plus ou moins judicieux d’ennemis apporte soit un tremplin agréable au scénario nous emmenant vers des réflexions – certes simplistes et moralistes – mais réflexion il y a… soit vers un essoufflement certain tant l’absence d’évolution scénaristique plombe l’engouement. Les ennemis « humains » demeurent la meilleure source d’inspiration nous rappelant des thèmes déjà abordés dans d’autres séries plus souvent mièvres (Vampire Diaries) et des inédites. A contrario, les ennemis de la même espèce que nos « héros » nous offre quelques pathétiques épisodes comme de génial mais attendu ! Une série anglaise – loin d’être la meilleure – mais un changement notable des séries US inondant nos écrans d’un romantisme pathétique et d’une réflexion navrante dont leur ligne directrice est de trouver un personnage « de haut d’affiche » et attachant pour les midinettes oubliant régulièrement l’attrait pour le scénario.
    NB : la saison 2 offre quelques contradictions à cette critique, car l’engouement de la saison 1 a changé la tête de nos héros pour voir débarquer des acteurs plus stéréotypés pour les séries…dommage car la ligne directrice de cette saison est plus « complexe » et intéressante.
    Akiha
    Akiha

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 736 critiques

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 5 août 2009
    Le speech me plaisait bien et comble de la joie c'était une série anglaise. Alors j'avoue avoir été un peu déçue par ce qui se déroule par la suite, les personnages ne sont pas très originaux et j'ai vraiment du mal avec le héros... J'espère que ça s'améliorera dans les épisodes suivants, malgré l'intérêt de cette série j'ai du mal à la suivre.
    Jerem69tt
    Jerem69tt

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 454 critiques

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 10 janvier 2013
    Série surnaturel assez sympathique mais peut etre trop molle : on est loin de l'action et des rebondissements de Vampire diairies par exemple. Elle est quand meme sympathique.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 4 juillet 2012
    Being Human est une série fantastique bourrée de charme, d'humour et de tendresse ! Même les vampires sont attachants, c'est dire ! ;)
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 2 mars 2009
    J'ai visionné 3 épisodes de cette série britannique, d’abord par curiosité, puis pour la rédaction de cette critique. Pour cet exploit, je mérite une médaille.

    Le potentiel scénaristique de départ est prometteur mais le traitement final s’est fourvoyé. Lisez plutôt le pitch : Mitchell le vampire, George le loup-garou et Annie le fantôme partagent la même maison dans un quartier de Bristol. La vingtaine, ils s’aperçoivent qu'il n'est pas facile d'être des mythes issues du folklore populaire dans l'Angleterre post-Blair. Enoncez ainsi, cela sonne comme une excellente série humoristique à la sauce british, sauf que ce n’est pas le cas !

    Le créateur a voulu en faire un programme ambitieux ; il s’est complètement planté. Il n’en a pas les moyens, financiers ou autres, et surtout pas le talent. Le résultat final semble filmé par des étudiants de 1ère année d’une école de cinéma au rabais.

    La série se perd dans un discours pseudo-philosophique ennuyeux digne d'une dissertation expédiée une fin de week-end : « vivre avec les autres tout en ne reniant pas son altérité » et autres foutaises. Le jeu des acteurs est exécrable et peu crédible. En tête, celui qui joue George. il en rajoute et pour un lycanthrope, il ressemble plus à un petit cochon. Seul rescapé d'un 1er casting, je n'ose imaginer ce que devait être le talent des autres acteurs.

    Les effets de transformations de George en loup-garou, d'un ringard achevé, datent de l'époque de «An American Werewolf in London» (1981). D'ailleurs, ils sont pompés sur les maquillages du film.

    Mitchell le vampire est, bien sûr, un beau brun ténébreux qui tombe toutes les filles qu'il croise. Annie le fantôme est plus originale. Métis au cheveux frisés, elle diffère de la revenante diaphane au traits fins et laiteux.

    «B.H.» s'adresse a un jeune public indulgent ou lobotomisé, voire les 2. Le plus incroyable est que cette série a reçu un excellent accueil outre-manche et une 2ème saison est en préparation.
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 438 abonnés Lire ses 3 360 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 24 mai 2010
    Being Human, la confrérie de l'étrange 3 est une bonne série. L’idée de base n’a rien d’originale mais la série se défend bien, elle est intéressante, les épisodes sont bien menés, l’intrigue fonctionne bien, les acteurs comme Aidan Turner, Russell Tovey ou encore Lenora Crichlow sont convaincants dans leurs rôles etc…
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 184 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 24 novembre 2009
    Une serie pleinement réaliste, à découvrir dans les plus brefs délais et surtout pour ses "évidences"... Que dire d'autre ?
    Back to Top