Mon compte
    Les Vivants et les morts
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,6
    45 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Les Vivants et les morts ?

    9 critiques spectateurs

    5
    2 critiques
    4
    3 critiques
    3
    2 critiques
    2
    0 critique
    1
    2 critiques
    0
    0 critique
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    1,0
    Publiée le 9 novembre 2010
    J'ai peiné à regarder la moitié du premier épisode de la série télé passée cet automne, affligeant sitcom incroyablement pompeux. Evidemment on ne peut critiquer la forme sans être suspecté de critiquer le fond, la lutte sociale sacro sanctifiée en cette période de crise qui laisse les ouvriers, comme aussi d'autres personnes, cadres, paysans, travailleurs libéraux, sur le carreau. Donc total respect devant la volonté de description d'une mobilisation et d'une crise sociale, inspirée de faits réels et actuels. Par contre, quel traitement narratif et cinématographique ? Un documentaire en bonne et due forme eut été incomparablement meilleur. N'est pas Zola ou Victor Hugo qui veut. Ou même Jean Vautrin, dont la chronique romancée sur la Commune, "Le Cri du peuple", était infiniment meilleure que ce script/scénar/pavé incroyablement lourdingue et mal écrit. Car ayant manqué de courage pour m'appuyer 8 x 50 mn les regards suspicieux de Robinson Stévenin, qui ne suit pas les traces de son père hélas, j'ai quand même voulu savoir de quoi retournait l'opus, par curiosité déplacée, las, une collègue de bureau dont je pense le plus grand bien s'étant déclarée en train de lire le grand oeuvre... Et là rebelote, je retrouve les mêmes dialogues convenus et navrants de bassesse du front (ah les blagues ouvrières, c'est manquer de respect à toute une classe sociale que de les faire parler comme ça) ; les même personnages caricaturaux aux aventures aux rebondissements s'enchaînant sans relâche comme dans Plus belle la vie (Mordillat au scénario là aussi ? - ayant visiblement écrit avec une caméra entre les doigts de pied) ; poncifs éculés sur l'honneur-la saine camaraderie-le patronat-les syndicats-les relations mères filles-les vieilles maîtresses etc etc). Le pire, ces références constantes aux valeurs chrétiennes, truellées de paroles d'évangile, d'ailleurs le titre, le titre ! Un autre fonds de commerce de Mordillat, pourtant plus inspiré dans ses opus sur le christianisme. Une seule scène à sauver de la noyade, celle du début, ou Rudi-Gilliatt réussit à s'extirper de la rivière maudite-pieuvre, pour mieux nous faire plonger à sa suite. A quand un grand roman sur la lutte des classes, les conflits sociaux, avec des personnages qui tiennent la route et une histoire sans ficelles de constructions et teasers de la mort, c'est pas qu'on aime pas les feuilletons mais force est de rappeler qu'en matière de séries, les grands méchants Américains savent encore faire ce qu'il y a de mieux. Ici, en Lorraine comme en tout lieu de malheur et d'injustice sociale, sur le terrain de la littérature et du cinéma, devant tant d'indigence complaisamment étalée, tant de pages mal tartinées (depuis quand quantité = qualité ??), tant d'agitation naïve et vaine dans cette parodie de réalité, on aurait juste envie d'en appeler aux vieux, aux Victor, Emile, Eugène, John - Steinbeck ; ces Morts qui sont encore Vivants aujourd'hui grâce à leur oeuvre, revenez, la Sociale a besoin de vous !
    Freaks101
    Freaks101

    Suivre son activité 110 abonnés Lire ses 619 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 12 novembre 2010
    Enfin une série française engagée qui parle de choses concrètes et d’actualité, avec de beaux personnages et de bons acteurs. Ca change des âneries pour laver le cerveau style Joséphine ange gardien ou Louis la brocante. Mordillat force parfois un peu le trait, le préfet est bien facho, le cadre sup tendance UMP est ignoble, mais ces sinistres personnages méritent bien au minimum une bonne caricature.
    Pascal I
    Pascal I

    Suivre son activité 411 abonnés Lire ses 3 781 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 27 mai 2012
    Du haut vol sur le sujet, sans détour et un terrible rappel de "Germinal". Un focus sur "notre" mal actuel et ... qui dure ! Belle performance et une grande pertinence dans les propos. Bravo ! 4/5 !!!
    Jean-Pierre H
    Jean-Pierre H

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 107 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 1 juin 2012
    J'avais lu le bouquin et il m'avait passionné. Le téléfilm colle parfaitement au bouquin, les personnages aussi. Quelques longueurs cependant qui passent à la lecture mais moins sur un écran.
    nolemma
    nolemma

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 107 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 14 octobre 2010
    Vrai. Cet excellent téléfilm à la ZOLA raconte la vie et les amours de nombreux acteurs d'un drame social se déroulant dans le nord de la FRANCE . Une usine doit fait face aux réalités de la vie actuelle et se débat pour ne pas être éliminée de la scène professionnelle . Malheureusement, la conjoncture et l'appêtit des financiers vient à bout de tous les efforts déployés par les ouvriers pour sauver leur entreprise . Les victimes de ce drame se débattent pour continuer à survivre , mais la réalité les rattrapent et ils doivent se résoudre à abandonner toute illusion . Tous les acteurs de cette saga sont magnifiques et leurs rôles parfaitement tenus . Bravo . Très belle histoire racontée avec justesse qui peut être superposée à beaucoup d'évènement et de drames actuels .
    jeje13001
    jeje13001

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 65 critiques

    Critique de la série
    1,0
    Publiée le 14 octobre 2010
    Le générique fait furieusement penser à band of brother et rapprocher guerre économique de la guerre tout court n'est pas dépourvu de pertinence, pour le reste ça tourne à vide.
    Pierre.L
    Pierre.L

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 50 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 1 septembre 2017
    Enfin une série originale ! Au fil des épisodes, nous pouvons voir les différentes phases d'un mouvement social qui se radicalise mais aussi les moments plus intimes et familiaux de la vie du personnel en dehors de l'usine. Il est intéressant de voir comment ces évènements peuvent être perçus et vécus par les jeunes et moins jeunes, les ouvriers et les cadres, ceux qui sont très engagés dans le mouvement et d'autres plus individualistes...: chacun des personnages constitue une histoire à lui seul. Malgré une dramatisation un peu trop poussée vers la fin, ce "titanic" social parvient à montrer que la fermeture d'une usine en l'espace de quelques mois, c'est bien la fin d'un monde...
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 20 octobre 2010
    Bluffante, magnifique, choquante ! Cette mini série est tout cela à la fois. Les acteurs sont tous plus impressionnants les uns que les autres (mention spéciale à Marie Denarnaud et Robinson Stévenin), les scènes sont criantes de vérité...
    Les premières scènes peuvent surprendre, on se demande sur quoi l'on tombe. Mais quand les personnages sont présentés et la situation mise en place, nous sommes tout de suite plongés dans l'histoire de ces ouvriers de la KOS.
    Certains aspects sont sans doute poussés très loin (décès de manifestants, du CRS, l'usine que les ouvriers font péter mais ceci pousse le téléspectateur a s'interroger. Dans le contexte social actuel (mouvements contre la réforme des retraites), la fresque de Mr Mordillat ne peut qu'à rendre compte de l'aspect humain des mouvements sociaux. Nous sommes avant tout des hommes, dontun certain nombre se sont battus, se battent, ou se battront un jour pour garder un emploi, une situation ou comme le dit si bien l'un des personnages (Corbeau si je ne me trompe) sa dignité.
    Merci Mr Mordillat pour ces trois mercredi consacrés à une excellente série.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 20 octobre 2010
    Le reflet de la société d'aujourd'hui. Merci pour cette aventure malheureusement toujours d'actualité. Magnifiquement interprétée par tous les acteurs. Merci Robinson.
    Back to Top