Mon compte
    Belphégor
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    Note moyenne
    3,8
    130 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Belphégor ?

    15 critiques spectateurs

    5
    4 critiques
    4
    6 critiques
    3
    3 critiques
    2
    1 critique
    1
    0 critique
    0
    1 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    chrischambers86
    chrischambers86

    11 479 abonnés 12 067 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 26 janvier 2012
    En 1965, les français qui ne possèdaient pas de tèlèviseur se pressaient dans les lieux publics pour suivre les aventures de "Belphègor". Ce feuilleton culte de toute une gènèration, dont a ètè tirèe une version cinèma en deux volets un film avec Sophie Marceau, ètait devenu un phènomène de sociètè! Tout le pays s'est passionnèe pour l'enquête d'Andrè Bellegarde alias Yves Rènier, jeune ètudiant qui, après le dècès du gardien-chef du musèe du Louvre, a voulu èclaircir le mystère de ce fantôme meurtrier apparaissant la nuit dans la salle des dieux barbares, près de la statue de "Belphègor". On n'a pas oubliè la belle Colette, fille du commissaire, et l'ènigmatique Laurence, la dame en noir magistralement interprètèe par Juliette Gréco! On sait moins que, faute d'autorisation de tournage, le Louvre avait ètè reconstituè dans les studios de Saint-Maurice! Incontournable...
    calamarboiteux
    calamarboiteux

    17 abonnés 440 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    2,0
    Publiée le 26 août 2011
    Il y a un fantôme dans le musée du Louvre, le commissaire Ménardier enquête.
    Cette série vaut pour l'atmosphère, la musique, les scènes tournées dans le musée, le personnage joué par Juliette Gréco. Elle est pleine de digressions, de personnages secondaires qui ne font qu'une apparition et dont on n'entend plus parler, ou qui surgissent soudain, sans lien avec le récit. Les ellipses sont étonnantes, très actuelles, mais du coup décalées par rapport à un récit et des dialogues datés. Hormis l'intérieur du musée, les décors, bien choisis, sont mal utilisés. Par ailleurs, de nombreux points sont confus: quel est le vrai but du créateur de Belphégor? Comment Colette a-t-elle retrouvé le jeune qui enquête et est retenu prisonnier? Pourquoi des soeurs jumelles? etc... La scène finale, dont l'idée est excellente, se perd trop en verbiage et voit du coup son intensité dramatique baisser.
    Evidemment, comparée au film lamentable tourné dans les années 2000 sur le même sujet, cette fiction est honorable. Mais en fait, elle ne captivera que ceux qui ont connu l'époque du tournage, car s'y ajoutera une pincée de nostalgie rendant l'ensemble digestible.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 9 mai 2012
    Dans l'un des modules du coffret DVD de cette série quasi cinquantenaire, on peut entendre la chose suivante : "Les créateurs de "Belphégor" ont volontairement supprimé des scènes d'explication au montage parce qu'ils voulaient avant tout privilégier l'ambiance" ; bon, eh bien, tout est dit : l'histoire de "Belphégor" - sans queue ni tête - n'a aucun intérêt et seule compte l'étrange et prégnante atmosphère nocturne dans laquelle sont enveloppés les quatres épisodes, parfois proche du film noir (il y a toutefois d'autres éléments qui retiennent l'attention : de beaux dialogues dans l'ensemble et l'impression de voir une sorte de témoignage des années soixante françaises qui réveillent en nous une certaine flamme nostalgique ; sinon, j'aimerais que l'on m'explique : comment un type comme Yves Rénier qui crève l'écran ici, il faut bien le dire, a pu avoir une carrière aussi nase par la suite, durant laquelle il s'est essentiellement battu contre des commissaire Moulin à vent ?).
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 3 novembre 2011
    Très bonne série à suspense, les acteurs sont excellent et la réalisation est forte, c'est mieux que ce film de merde. En plus, j'adore le costume de Belphégor.
    Pascal
    Pascal

    109 abonnés 1 306 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 1 octobre 2023
    Grand succès télévisé lors de sa diffusion en 1965, " Belphégor" n'a ( selon moi) pas très bien vieilli lorsqu'on le revoit de nos jours.

    Certes les deux premiers épisodes sont plutôt réussis, mais les deux derniers ( et surtout le troisième) le sont malheureusement beaucoup moins.

    Filmé en noir et blanc, cette histoire de fantôme qui hante le musée du Louvre, sur fond de société secrète à la recherche de la pierre philosophale comporte une aura de mystère captivante.

    C'est pourtant me semble t il, le casting et les prises de vue du Paris des années 60 qui constituent aujourd'hui son principal intérêt.

    Le scénario ne tient souvent pas la route en raison des ses incohérences internes trop grandes, mais finalement peu importe, car un certain charme opère toujours sur le spectateur.

    Claude Barma est le symbole de la réussite des films télévisuels de l'époque, René Dary est formidable et emprunte les attitudes de Jean Gabin.

    On relèvera que dans la vie réelle Yves Renier et Juliette Gréco décéderont à quelques mois d'intervalle malgré leurs quinze années d'écart d'âge.
    Caine78
    Caine78

    5 802 abonnés 7 396 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 3 février 2008
    Un des grands moments de la télévision française, et il faut l'avouer assez mérité. C'est une enquête réellement passionnante auquel nous sommes tout de suite confrontés ici, un mystère épais devant lequel on se sent tout de suite concerné. D'autant plus que Claude Barma semble ici beaucoup plus dans sa mise en scène que dans "Les Rois Maudits", ou il était quelque peu limité par les règles du théâtre filmé. Le noir et blanc nous conforte dans notre impression, tant celui-ci permet de construire une véritable atmosphère autour de l'oeuvre. Alors il est vrai que plus les mystères sont perçés au grand jour plus l'intérêt de la série diminue, ponctué également à certains moments de longueur, due à une intrigue parfois un peu touffu. Demeure une série étonnante, le plus souvent saisissante, ou Paris est filmé avec un réel attachement et un aspect mystérieux particulièrement bien rendu. Bref, ce "Belphégor" a de quoi en séduire et en intéresser plus d'un, il serait donc dommage de se priver de cette belle aventure!
    Tedy
    Tedy

    201 abonnés 2 480 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    0,5
    Publiée le 25 mai 2009
    La plupart des scènes tiennent du remplissage et ne servent qu'à diminuer l'intérêt que le spectateur aurait pu trouver dans le personnage mystérieux de Belphégor.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    978 abonnés 4 055 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 27 novembre 2022
    "Belphégor, le fantôme du Louvre" est assurément l'un des joyaux de la création télévisuelle des années 1960 qui fit frémir toute une génération de jeunes enfants, impressionnés par l'allure du fantôme du Louvre tout de noir vêtu, portant un masque en cuir et se déplaçant sans bruit dans les couloirs vides du musée la nuit. Diffusée en quatre épisodes en 1965 (environ 1h10 par épisode), la série fit un tabac (10 millions de téléspectateurs) lors de sa première diffusion. Claude Barma et Jacques Armand reprennent l'œuvre du romancier breton, Arthur Bernède, père de Judex et de Mandrin en lui ajoutant une touche d'ésotérisme propre à intriguer davantage encore le public. Sur plus de quatre heures, le fantôme n'est présent à l'écran qu'à peine plus de dix minutes mais ses apparitions sont suffisamment fortes et savamment distillées pour impressionner durablement tout le récit. Il y a bien sûr quelques longueurs sur la totalité du feuilleton, mais Barma en grand orfèvre des séries télévisées parvient à créer un savant mélange entre mystère (le fantôme), étrangeté (Sylvie), érotisme (Juliette Gréco), naïveté (Christine Delaroche), fougue (Yves Rénier), sagesse (René Dary) et angoisse (François Chaumette) qui laisse le téléspectateur accroché à son fauteuil. La liste des acteurs cités plus haut indique bien le soin apporté à la distribution qui répond exactement à la spécificité de chacun des personnages. Certaines scènes sont des moments d'anthologie comme celles fort drolatiques entre la grande Sylvie et René Dary ou celles plus inquiétantes entre François Chaumette et Juliette Gréco. Entouré d'une bande d'acteurs chevronnés, le duo vedette constitué par Yves Rénier et Christine Delaroche est rafraîchissant juste comme il faut. Enfin pour rendre pleinement l'ambiance mystérieuse, Barma s'est entouré de Jacques Lemare pour la photographie en noir et blanc et de Maurice Valay pour les décors reconstitués en studios des galeries du Louvre (Studios Saint Maurice à Joinville-le-Pont) et les prises de vues réelles dans les quartiers populaires de Paris. Le tout est nimbé par la musique envoûtante d'Antoine Duhamel compositeur prolifique, fils de l'écrivain Georges Duhamel. Non vraiment, il ne manque aucun ingrédient à cette formidable réussite qui ravira encore les enfants et leurs parents dans plusieurs décennies un peu à l'image des "Disparus de Saint-Agil" de Christian-Jaque (1938). La remarque vaut à tel point que la tentative de remake cinématographique récente de Jean-Paul Salomé (2001) s'est avéré un échec cuisant malgré le recours aux effets spéciaux et à un casting assez prometteur (Sophie Marceau, Michel Serrault, Julie Christie). On ne déloge pas si facilement un mythe.
    ASSRANCETOURIX
    ASSRANCETOURIX

    15 abonnés 296 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 6 avril 2021
    Un des chef d'oeuvre que produisait la télévision en Noir et Blanc. Comme pour les 5 dernière minutes ou la caméra explore le temps, les moyen limités obligaient les dialoguistes, les scénaristes, les musiciens et surtout les magnifiques acteurs de l'époque a sortir leur tripes et ça pouvait donner ça ! c'était exceptionnel et rare ! Même actuellement, la magie sort encore de l'écran et les scènes de nuit, la musique mystérieuse, les numéros d'acteurs, les échanges de dialogue au couteau, vous passionnent et vous envoutent !
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 17 janvier 2015
    Belphégor ou le Fantôme du Louvre est une très bonne mini-série française, en noir et blanc, créée, écrite et dirigée par Claude Barma, adaptée par Jacques Armand d'après le roman d'Arthur Bernède ou un fantôme hante mystérieusement le département égyptologie du Musée du Louvre, des morts suspectes se multiplient... et ou on trouve comme acteur Yves Rénier qui joue André Bellegarde un jeune étudiant qui veut (a tout prix) résoudre l’énigme, René Dary (excellent) qui joue le commissaire Ménardier qui enquête sur cette étrange affaire, Christine Delaroche qui joue Colette Ménardier (la fille du commissaire et l'amie d'André Bellegarde), François Chaumette (excellent) qui joue Boris Williams un homme très mystérieux qui en sait beaucoup sur cette affaire, Paul Crauchet (excellent) qui joue Gautrais le gardien du Louvre qui va aider le jeune étudiant dans son investigation, Sylvie qui joue Lady Hodwin une étrange vieille femme et, bien sur Juliette Gréco qui joue Laurence Borel une jeune femme très étrange et fascinante.... A noter que la silhouette de Belphégor est joué par un mime, Isaac Alvarez qu'on peut apercevoir lors d'un dîner auquel participe Bellegarde, dont il est un des majordomes.... Une grande série Francaise a suspense qui a eu (très justement) un énorme succès (10 millions de téléspectateurs pour une population française de 48 millions dont seulement 40 % possèdent un téléviseur) a sa diffusion en 1965... Entre mystère et ésotérisme, très bien écrit, ce feuilleton a terrorisé toute une génération de spectateur par sa mise en scéne très sobre et inquiétant (on est très loin du piètre remake réalisé par le très mauvais Jean Paul Salomé)... Une grande date dans la télévision Francaise jamais égalé a ce jour (a part peut être par L'Ile au trente cercueil ou La Poupée sanglante deux feuilletons Francais du même genre, sortis en fin des années 70)... A voir absolument (fan d'effets speciaux et d'image numériques s'abstenir).
    NoSerious Man
    NoSerious Man

    158 abonnés 178 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 15 janvier 2018
    Je trouve que ce feuilleton est un peu ennuyeux. Car l'histoire est vraiment trop prévisible et elle avance doucement. Il est certain que les films de fantômes dans les demeures hantées sont principalement influenceés par ce feuilleton. Malgré sa lenteur un peu excessive, je trouve que c'est une bonne série, pionnière des séries des années 60.
    electricite21
    electricite21

    1 abonné 48 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 20 juillet 2016
    j'aime bien cette ancienne série, et elle est Française et pas Américaine !
    j'aime bien la peur, c'est bien pour se divertir
    Topaze87
    Topaze87

    2 abonnés 278 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 21 avril 2023
    Très bon feuilleton policier et fantastique à la fois qui teint la France en haleine à l'époque de sa diffusion. Les acteurs sont très bons jusqu'au second rôles parfois même d'exception. Pour ceux qui ne l'ont encore jamais vu FONCEZ.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 26 septembre 2010
    quand Belphegor est paru (à l'ORTF eh oui), il n'était plus possible d'organiser des diners "mondains" à Paris, le soir de l'émission : tous les invités se décommandaient à la dernière minute, pour voir le nouvel épisode !

    Et moi j'avais peur dans mon lit, après avoir regardé ...
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 16 mai 2012
    J'étais petite à l'époque de la diffusion, je me souviens avoir eu terrlblement peur!
    Back to Top