De "Alien" à "Prometheus" : tout sur la saga
mercredi 30 mai 2012 - 05h00

Infos, anecdotes, bonus : à l'occasion de la sortie de "Prometheus", retour sur l'une des plus célèbres franchises SF. Dossier réalisé par Olivier Pallaruelo, Yoann Sardet & Maximilien Pierrette avec la collaboration de Déborah Le Bloas

Précédente Suivante
7 / 11

Photo Christophe L - FILM - Alien 3 : 7651

De quoi ça parle ?

Dans le deuxième volet, Ripley s'était plongée en hyper-sommeil avec Newt, le caporal Hicks et les restes de l'androïde Bishop dans la navette EEV qui, grâce au pilotage automatique, devait les ramener sur la planète Terre et clore ainsi les deux épisodes terrifiants des Aliens. Mais c'était sans compter sur l'incroyable instinct de survie de l'Alien... La capsule, après une dérive de plus de cent ans dans l'espace, finit par s'écraser sur la planète Fury 161, à la suite d'un début d'incendie signalé à bord. Fury 161, ancienne base scientifique transformée en pénitencier, abrite 25 détenus "chromosomes double Y". Soit ce que l'humanité compte de pire en matière de violeurs et meurtriers. Bien malgré eux, ils recueuillent Ripley, seule survivante du crash, ou presque...Un Face-Hugger a en effet réussit à s'introduire dans l'EEV et les a accompagné durant tout le voyage...

 

Dans l'espace, personne ne vous entendra re-re-crier...

 

Figurant un temps au rang des films mal aimés et surtout passablement maudits, pour des raisons que nous développerons un peu plus loin, la parution en DVD de la version longue d'Alien 3 avait permi de remettre certaines pendules à l'heure en imposant une sérieuse réévaluation de l'oeuvre de David Fincher. Même si ce dernier continue, près de vingt ans après (!), à renier le film tant le souvenir du tournage reste douloureux. Le prologue du film donne rapidement le ton : nuit permanente ou presque, température glaciale, couleur orange cuivré qui donne l'impression d'un univers ravagé par la rouille...L'ambiance, unique, est installée et l'atmosphère est étouffante : ce sont celles de la Fin du monde. Un paysage apocalyptique qui permet à Fincher d'introduire l'un des thèmes les plus importants d'Alien 3 : le mysticime religieux. C'est en ce point que se situe la différence fondamentale avec Alien et Aliens le retour.

 

Ripley, qui a le crâne rasé, ressemble et évoque désormais une Jeanne d'Arc de l'espace. Loin, très loin de sa première apparition à l'écran où le personnage était frêle et quelque peu effacé; loin de la période où elle était encore une jeune lieutenant bercée d'illusions et du sens de la hiérarchie. Ripley incarnerait presque dans Alien 3 une sainte, une envoyée de quelque puissance divine sur Fury 161, pour combattre jusqu'à la mort un suppôt d'une autre puissance divine, maléfique celle-là. L'éternelle lutte entre le Bien et le Mal qui décidera du sort de l'humanité.

 

A ce titre, le personnage de Dillon (formidable Charles S. Dutton) apparaît comme le gourou d'une secte frappée du sceau de la damnation, entouré de ses apôtres qu'il s'échine à remettre dans le droit chemin à grands renforts de sermons incantatoires, quand ce n'est pas à coups de barre à mine, lorsque certains d'entre eux tentent de violer Ripley. Il conditionne ses disciples en adoptant et cultivant  sa propre religion; une sorte de fondamentalisme chrétien, emprunt de millénarisme apocalytpique comme l'explique le personnage de Clemens. Ces hommes appellent à la rédemption par leurs sacrifices : tandis que les autorités avaient décidé de fermer la station, ils ont choisi de rester en pénitence dans ce lieu clos, inhospitalier, loin des tentations, comme pour se laver des péchés dont ils ont été les auteurs. Et puisque l'on parle de rédemption et de sacrifice, comment ne pas mentionner celle de Ripley, qui accepte son destin en se sacrifiant pour le salut des hommes, les bras en croix et les pieds joints comme pour rappeler la crucifixion du Christ (du moins dans l'une des versions), lorsqu'elle se jette dans les flammes de la fonderie. Une sorte de grand feu purificateur en quelque sorte.

 

 

Photo Christophe L - FILM - Alien 3 : 7651

 

Mais Alien 3, c'est aussi une puissante vision allégorique d'une société en crise : la peur du nucléaire par exemple et les risques épidémiologiques. Le temps et l'atmosphère qui règnent sur la planète rappellent ceux remarqués par les scientifiques à propos d'un hiver nucléaire : -40°C, vents violents, nuages acides, nuit éternelle. Toutes les conditions sont réunies. C'est aussi la peur de la contamination faite par les épidémies et les ravages de la drogue. Le danger des drogues dures est par exemple abordé grâce au personnage de Clemens (Charles Dance) et de sa terrible erreur de jeunesse, non seulement dans le récit qu'il en fait, mais aussi dans la présence répétitive de plans sur des seringues et de scènes d'injections. Des éléments qui s'établissent en parallèle avec le voeu de chasteté exprimé par les détenus, qui pourraient tout aussi bien être assimilés à des malades en phase terminale, un code-barre tatoué sur la nuque, le crâne rasé. La chasteté est pour eux un moyen de préserver la cohésion de leur groupe et de se prémunir des maladies.

 

Le réalisateur

Dès l'âge de huit ans, David Fincher réalise de nombreux films dans le cadre familial. Passionné par le travail de George Lucas, il intègre dix ans plus tard la société d'effets spéciaux de son modèle, Industrial, Light and Magic. Durant ses quatre années passées chez ILM, Fincher travaille ainsi sur les effets spéciaux du Star Wars : Episode VI - Le Retour du Jedi, d'Indiana Jones et le Temple maudit ou de L' Histoire sans fin. Fort de cet acquis, il se spécialise ensuite dans la réalisation de publicités et de clips musicaux, créant sa propre société de production, Propaganda Films. Son travail pour la marque Nike et pour des artistes comme Madonna, Aerosmith, Paula Abdul ou The Rolling Stones l'impose vite comme un jeune surdoué de l'image. Attiré par son travail novateur, la Fox songe à lui confier les rênes du nouveau film de la saga Alien, alors même que la pré-production est non seulement déjà sacrément avancée, mais se fait dans la douleur suite aux nombreux remaniements sur le script.

 

Une première expérience qui va se révéler des plus douloureuses pour le cinéaste. A ce titre, ce dernier brille d'ailleurs par son absence dans le formidable documentaire "Wreckage & Rage : the Making of Alien 3" (disponible en version longue sur le Bu-ray), qui revient sur la production chaotique du film, les mésententes entre les producteurs et les scénaristes, les patrons du studio, et le réalisateur, parachuté à la tête d'un nouveau volet d'une saga qu'il admire pourtant plus que tout. Mais il a aussi l'arrogance de sa jeunesse et du milieu duquel il vient. La Fox comptait sur son inexpérience cinématographique et une certaine docilité de sa part. Fincher quant à lui souhaite aussi marquer de son empreinte ce nouveau volet de la saga et se hisser selon ses propres termes au niveau des deux précédents opus. "Nous avons débuté les prises de vues avec seulement quarante pages de scénario" dira-t-il plus tard, l'une des rares fois où il acceptera d'évoquer le tournage; "les modifications nous parvenaient à un rythme tel que le lendemain de la réception des pages sur notre fax, nous mettions les scènes en boîtes. C'était de la démence". Fincher est pris dans la spirale du gigantisme, d'une préparation insuffisante, et des échéances financières. "Fox n'avait guère l'opportunité de trouver le juste langage pour s'adresser à moi, question de degré de confiance. Car qui suis-je ? Juste un type de vingt-huit ans, réalisateur de spots publicitaires et de clips pour Paula Abdul. Ma crédibilité se limitait à cela. J'avais un film à tourner, et des tas de problèmes à résoudre. J'aurai aimé balancer les 50 millions de dollars et tout reprendre à zéro. Un jour, David Giler, l'un des responsables de la production, s'est emporté lors d'une réunion. Il a sorti "Pourquoi lui faites-vous confiance ? Ce n'est qu'un marchand de chaussures !" et il avait raison. Je ne suis qu'un vendeur de pompes" déclara amèrement le cinéaste.

 

Des propos terribles, si l'on songe que Giler est censé épauler le réalisateur face aux dirigeants de la Fox. Un climat tellement tendu que lui-même voit d'ailleurs ses rapports avec le studio se dégrader à grande vitesse. "Les producteurs exécutifs sont en quelque sorte les hommes de mains d'un grand studio" expliqua Giler. "Ceux-ci, frustrés de ne pas voir scénaristes et réalisateurs prendre en compte leurs mauvaises idées, essaient d'influencer au maximum un tournage. Malheureusement, un producteur doit toujours négocier avec ces types. Ils constituent la plus grande calamité du cinéma américain actuel. On ne peut même pas dire qu'ils se comportent en espions, rapportant les moindres faits et gestes du réalisateur à leur supérieur hiérarchique, mais carrément en ennemis, mettant le plus possible de bâtons dans les roues". Ambiance...

 

Photo Christophe L - FILM - Alien 3 : 7651

 

Après cette calamiteuse expérience mais malgré tout riche en enseignements, Fincher est déterminé à acquérir au plus vite une vraie liberté d'action. Il fait ainsi équipe en 1994 avec une petite société de production indépendante de l'époque, New Line Cinema, pour réaliser le thriller Seven. Centré sur les sept pêchés capitaux et mettant en vedette Brad Pitt et Morgan Freeman, il pose un regard désespéré et très sombre sur la société, tout en devenant instantanément un classique du film de serial killer. Après le choc Seven, David Fincher prend tout le monde à contre-pied en réalisant, deux ans plus tard, The Game. Avec ce thriller manipulateur porté par Michael Douglas, qui ne remporte pas le même succès critique et public, le cinéaste creuse un peu plus son oeuvre désenchantée sur le monde contemporain. Il s'attaque ensuite en 1999 à la réalisation de Fight club. Adaptation d'un roman de Chuck Palahniuk, le film, sulfureux et très vite culte, ne laisse personne indifférent. Après Panic room en 2002, thriller très classique en forme de huis-clos, il fait une parenthèse de cinq ans marquée par la réalisation de clips et l'avortement de son M : i : III (pour divergences artistiques avec Tom Cruise). L'ambitieux thriller Zodiac marque son retour devant la scène en 2007 mais est en même temps un échec commercial. Il enchaîne immédiatement avec la réalisation du film fantastique L'Etrange histoire de Benjamin Button, qui marque sa troisième collaboration avec Brad Pitt. Si The Social Network offre une vision romancée de la création de Facebook par Mark Zuckerberg, il n'en reste pas moins que Fincher continue, toujours brillamment, à poser sur ses personnages et leurs histoires un regard d'entomologiste.

 

A savoir

Pour écrire le scénario d'Alien 3, les producteurs ont d'abord contacté le romancier cyberpunk William Gibson ("Neuromancien"). Ce volet de la saga Alien allait être le premier scénario de Gibson.Walter Hill et David Giler ont proposé une histoire de bataille dans l'espace, motivée par une cargaison de précieux oeufs aliens. Gibson préférait une histoire basée sur Terre. Dans la version du scénario de Gibson, Hicks et Bishop réapparaissaient après Aliens, pour combattre une nouvelle version de la créature. Pourtant, son scénario fut rejeté, comme étant trop peu conventionnel...Un seul détail du script de Gibson a été retenu : le code-barre tatoué sur la nuque.

 

Sept plateaux aux Pinewood Studios de Londres ont été utilisés pour ce film. L'un d'entre eux est le fameux "plateau 007" qui a servi de site pour la fonderie de plomb et le fourneau.

 

Pour créer une réplique de Newt grandeur nature, Woodruff Junior et Gillis ont utilisé les moules de l'actrice Carrie Henn. Ces moules dataient du tournage d'Aliens le retour, cinq ans plus tôt. Le moule de Newt était resté aux Studios Pinewood avec d'autres éléments d'Aliens...commme le moule utilisé pour créer Bishop, le personnage incarné par Lance Henriksen !

 

L'auteur Alan Dean Foster a écrit une version romancé du film. Le roman contenait des scènes omises dans la version du film sorti en salle en 1992. L'auteur espérait faire survivre Newt dans sa version; on l'en a empêché.

 

Pour réaliser le film, les producteurs ont d'abord approché Renny Harlin. Il venait d'obtenir un succès au Box-office avec Freddy - Chapitre 4 : le cauchemar de Freddy. Harlin recommanda Eric Red (Hitcher) pour écrire un nouveau scénario. La version de Red présentait des Aliens attaquant une colonie avancée. La version de Red a finalement été rejetée. Après un an de développement, Harlin a jeté l'éponge...

 

David Twohy (Pitch Black) s'est ensuite attaché a réécrire le scénario. Twohy est revenu à l'idée de Walter Hill et David Giler, de situer l'histoire dans une station spatiale. Comme les versions précédentes, le scénario de Twohy n'impliquait pas Ripley.

 

En 1990, le président de la Fox,Joe Roth, a décidé qu'Alien 3 ne serait pas tourné sans la participation de Sigourney Weaver. Weaver trouva le travail de Twohy encourageant, et accepta de signer en tant qu'actrice et co-productrice. Elle avait également un droit de veto sur le choix du réalisateur.

 

Après la défection de Renny Harlin, les producteurs ont ensuite cherché un cinéaste capable d'insuffler une vision fraîche à la série. Leur choix s'est porté sur Vincent Ward, scénariste et réalisateur d'un film fantastique sorti en 1988 : le navigateur : une odyssée médiévale. Ward a proposé une histoire qui verrait Ripley (et l'alien à bord) s'écraser sur une planète en bois habitée par des moines. En 1990, le réalisateur était officiellement engagé.

 

Un nouveau scénario, signé John Fasano, utilisait une iconographie très religieuse, pour suggérer des correspondances entre Alien et démon. Malheureusement à l'approche du tournage, les différents à propos du scénario se sont accumulés entre Ward, les producteurs et la Fox. Les producteurs voulaient désormais situer l'action dans une colonie minière opérée par des prisonniers. Coincé dans une impasse artistique, Ward a abandonné le projet. Le temps pressant de plus en plus, les producteurs ont alors fait un choix judicieux : David Fincher.

 

Le premier souvenir de Sigourney Weaver, lorsqu'on lui déclara qu'un certain David Fincher pourrait réaliser le film, n'est pas vraiment flatteur : "au départ, j'avais seulement entendu dire que David Fincher était du genre beau gosse et que toutes les femmes qui travaillaient avec lui en tombaient amoureuses. Ce n'était pas très sérieux !"

 

Pour la scène où l'alien sort du corps du boeuf mort, H.R. Giger avait préparé des ébauches de cette séquence montrant le bébé alien titubant sur ses jambes, comme un faon. Cette créature a pris le nom de "Bambi-Burster". La scène a été réécrite pour que l'alien s'extirpe en fait d'un rottweiler. La version longue restaure la version du "boeuf".

 

Fincher adorait Alien et le style de Ridley Scott, qu'il voulait imiter. Il avait dit du premier film qu'il était "l'un des dix meilleurs films de tous les temps".

 

Sigourney Weaver se faisait raser la tête trois fois par semaine durant le tournage.

 

Pour produire les giclées d'acide de l'alien, la marionnette était équipée d'un tuyau relié à un levier. En tirant ce levier, le tuyau projetait un liquide jaune-vert.

 

Après des années de dépenses, la Fox souhaitait tourner à l'économie. Le temps de tournage alloué à Fincher a été ramené à 70 jours, c'est à dire moins que pourAliens le retour.

 

Terry Rawlings, qui avait monté Alien de Ridley Scott, est revenu pour monter Alien 3.

 

En 1993, Alien 3 est cité à l'Oscar des meilleurs effets spéciaux.

 



Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • willydemon

    Très bon dossier. Très complet :D

  • costiguan

    Je confime tout ce qu'est dit!

  • chambreclose

    Mon Dieu X_x "des noirs abyssaux, d'une profondeur rarement atteinte, et un niveau de définition de l'image proprement bouleversant. La redécouverte d'une saga pourtant vue et revue." Je n'ai pas du tout l'équipement nécessaire, mais ça me donne terriblement envie x_x

  • JokerDreizen

    CyberInflames ==> Ca m'étonnerait quand même. Je reconnais que certaines trilogies comme le seigneur des anneaux ont été torchées, mais la qualité sera forcément un poil moins mauvaise qu'un dvd vu que les développeurs n'oseraient pas faire une ressortie sans triffouiller un peu l'image. Fin je dis ça en fait, c'est plus une pensée qu'une constatation, parce que j'ai pas pu gouter à beaucoup de ressorties. Mais pour un truc aussi gros que Alien, ça aurait été de l'abus de pondre un truc foireux.

  • Draupnir

    @CyberInflames et JokerDreizen : on a eu le même souci au passage de la VHS au DVD. Des versions minables et bâclées comme celle d'Enemy Mine où on passe de la VF à la VO sans raison apparente ou encore le Cinquième Élément avec un décalage son-image et surtout aucun bonus. C'est un peu frustrant tout ça.

  • yulain

    ca fait plus d'une semaine que je potasse les bonus de ce fabuleux coffret, dans le making of du 3 ème volet c'est dingue comme Fincher en prend plein la gueule, pas étonnant qu'il ait renier le film.

  • Afon

    Très bon dossier, plein d'infos intéressantes. Les photos de tournages sont magnifiques !

  • costiguan

    La version longue de alien 3 est bien mieux que sa version cinéma. Même si j'avais pas détesté cette dernière quand je l'avais vu petit en vhs. Ce que je trouve génial avec la saga alien, c'est que chaque film à un réalisateur différent et du coup aucun des films ne se ressemblent vraiment! Ce ne sont pas que des vulgaires suites! Dans alien 3 on reconnait bien le style de fincher puisque 3 ans après il nous a pondu le chef-d'oeuvre inégalé encore aujourd'hui dans le genre qu'est SEVEN.

  • heathledgerdu62

    Très bon dossier !!!

  • trance51

    Coffret version UK commandé car beaucoup plus beau,vivement son arrivé dans la boite a lettre.

  • riddick35

    C'est quand les résultats du concours allociné ???

  • toxigen42

    elle coute combien la collection?envoyé un mp paske je suis absent merci

  • dalanera

    super dossier, j'ai appris plein de choses nouvelles et je me suis refait les seins... euh non, pardon les quatre depuis ce matin avec un œil nouveau, merci. Et vivement le prequel

  • allan414

    Quelqu'un pourrait-il m'éclairer? J'ai acheté le pack de blu ray mais quand je veux les lire dans mon lecteur (ps3 ) J'ai un freeze systématique après le message indiquant qu'il s'agit de la dernière norme blu ray. C'est la première fois que ça m'arrive. Est ce que quelqu'un à le même problème que moi? Est ce qu'il y a une solution?

  • Gosthinthedeath

    J'ai vu tous les Aliens sauf ... celui-la, le comble ! ^^

  • Nicolas C.

    J'ai pris le coffret en édition ultime, il est superbe !
    Malgrès que je connaisse la saga par coeur quel plaisir de revoir tout en HD remasterisé !
    J'ai pas commencé à voir les bonus mais là encore je pense que ça être exellent !
    Vivement le prochain !

  • hupercraft

    je deteste les films d'horreur

  • mamy-tromblon

    "Bill Paxton est le seul acteur à avoir été tué par un Terminator " page4, cette affirmation est fausse, Bill Paxton n'est pas tuer par le terminator dans le 1er film. c'est son pote qui ce fait tuer d'un coup de point dans le ventre

  • Guillaume Q.

    merci !!!

  • 14caen

    Tout le monde dit du mal sur l'Alien de Jeunet. Moi je trouve la mise en scène très réussi. C'est le scènario de Joss Whedon qui est POURRI.

  • cueldalie

    Hé bah comme quoi ! :D

  • sparowtony

    Un dossier très interressant ! Mais le prochain Alien de
    Ridley Scott ne sera pas un préquel...

  • CSS_DEIMOS

    Trés bon dossier,complet et instructif!J'me rends vraiment compte du travaille titanesque réalisé sur l'univers Alien.Mes préférés restant toujours Alien 1 et 2!

  • Ulrich Ducloux

    Très réussi.J'aimerais bien que le cinquième alien sera meilleur

  • Alex Jaeger

    James Cameron aurait dù faire le troisième !

  • Swamped

    très bon dossier, intéressant. C'est là qu'on se rend compte que la Fox a vraiment foutu le bordel et aurait dû accorder davantage de liberté aux réalisateurs qui se sont succéder. Perso, mon préféré est Aliens (Alien 2) même s'il s'éloigne trop du style de départ. Hâte de voir plus de news sur Prometheus !

  • timator

    remerciement à james cameron pour ce travail formidable alien 2 et vraiment culte et pour les fan d'alien,le 5 va sortir et c'est ridley scott qui va le realiser

  • napo64

    Suis-je le seul a considérer ce deuxième film comme une trahison par rapport au premier Alien?

  • timator

    oui je crois bien

  • Petit_monstre

    Heu...Je croyais que le projet du préquel avait été abandonné finalement. Alors il va se faire ou non ?

  • Mr Soucolline

    @nostromo ben oui il est en tournage depuis pas mal de temps maintenant.

  • Mr Soucolline

    @sparowtony je crois que sa sera le 1 er film d'une nouvelle trilogie il me semble non?

  • cueldalie

    Le 3 m'a saoulé d'entrée de jeu parce que je suis TRES attachée aux personnages et à l'histoire du 2. Du coup, supprimer deux des trois survivants en un claquement de doigts, alors qu'ils ont passé plus de deux heures à l'écran pour s'en sortir... Ca énerve :D
    Mais je réitère : le 3 et le 4 ne sont pas de mauvais films à mon sens. Juste, je trouve qu'il manque quelque chose, ou bien plutôt qu'il y a quelque chose en trop.... je ne sais pas. Le 3 est quand même bien plus fidèle à l' "esprit" Alien que le 4, beaucoup trop marqué par la "patte" de Jeunet. Du coup, c'est lui la star du film est pas le couple Ripley-Alien... Mais je le répète : à mon sens :)
    Je crois qu'on a tous des avis divergents mais qu'on est (qasi) tous d'accord sur la qualité des différents opus de cette saga (je n'inclus bien sûr pas les requiems trucmuches Prédator là hein ! ça c'est de ma bouillasse :D). Qualité rare parmi les sagas cinématographique.

  • quinlan1

    Je parle surtout du scénario, mais le côté visuel aussi a bien vieilli. Maquettes visibles à 100m, incrustations limites... Il a autant vieilli que le 3 ou le 4 de ce côté là. Du point de vue du féminisme, au contraire. Scott et Fincher on raconté l'histoire d'une femme qui devient, justement, une femme (puis un homme, métaphoriquement, ce qui lui vaut la mort). Cameron en a fait une mère, ce qui est différent. Qui plus est, à grands coups de clichés (déjà en 86). Sans compter que, si on suit l'idée de base (l'homme ne peut qu'enfanter par un viol, et seulement un monstre), alors ses excès combatifs à la fin auraient du la faire mourir, puisqu'elle se bat comme les bidasses qui l'entourent. Sauf que Cameron reste basique, et sa maitrise de la philosophie ou de la psychologie reste limitée. Il reste, un peu comme Lucas, plus un créateur ou un technicien qu'un véritable conteur ou réalisateur. Il faut impérativement revoir le 1.

  • cueldalie

    Quinlan1 >> Oui enfin, on sait bien que le 2 est moins "fin" que le 1er, mais, sincèrement, ça ne l'empêche d'être un excellent film. Il est moins intimiste, plus dans l'action, il est différent, et, oui, il vieillit, forcément, tout comme Star Wars, Blade Runner et consort :)

  • cueldalie

    Ah et sinon, je suis d'accord, Cameron ne se renouvelle pas des masses. On retrouve carrément les mêmes scènes dans plusieurs de ses films :)

  • Petit_monstre

    Aliens ; film bourrin ? Alors qu'il y a 3 scènes où on utilise des armes. Chacune durant une poignée de minutes sur 2h10. Je dirai plutôt que ce film est intense.

  • Marla_10

    Pour moi aucun film de la saga à jeter même si Aliens n'est clairement pas mon préféré. Le 1 et le 4, juste magiques.

  • valentinmitchel

    super, intéressant et bien écrit

  • Miles QUARITCH

    Aliens est et restera toujours un chef d'oeuvre incontesté et incontestable ! Il est parfait de bout en bout tant sur le plan technique que sur l'emotionnel !

  • cueldalie

    Sinon, vous êtes allés à l'expo Sciences et Fiction à la Cité des Sciences? :D

  • Maucolin Jessica

    la reine n est t elle pas magnifique je dirais meme plus splendide ....

  • hazel_motes

    Complet ? ('Alien³' semble avoir été oublié, avec ses " xxxxx " partout)

  • Nostromo_girl

    Pourquoi aucune info sur Alien 3 ?

  • Arkash9

    Je veux, je veux, je veux, je veux!!!!!

    Je veux le lecteur bluray aussi, tiens... ça peut aider!

  • jupil

    et les doublages plus que merdique des versions longues on le précise pas ?

  • the_fan_of_inception

    excellent dossier et excellente saga :-D

  • 151

    Ridley Scott a donné naissance a un mythe

  • JokerDreizen

    Je sais pas qui a fait le test, mais pour qui s'extasient en disant "on n'a jamais vu une telle qualité pour un film de la saga" c'est un peu normal vu que c'est la ressortie en blu-ray ... je le rappelle juste.

  • nonos_675

    ça donne envie tout ça =)

  • felson

    Dommage quand meme. Cette page nous dit tout sur Ridley Scott et H.R. Giger, mais rien sur le scénariste et vrai créateur, le génial Dan O'Bannon, récemment décédé. Ce qu'il dit à propos de 'sa' créature est proprement terrifiant.

  • CyberInflames

    @JokerDreizen : Il y a quand même des ressorties qui n'ont de Blu-Ray que le disque, et conservent une qualité moyenne ;)

  • el-Kantero

    déja acheté, et déjà maté les 4 à suivre en une nuit le week end dernier ^^
    seul alien ressurection a mal été restauré, alors que le 1 est incroyable

  • GUMSOMATOR

    La saga d'anthologie par excellence, vivement cette prequel (annoncée en 2 partie....?) Pour moi se sera 1 plus pour cet univers unique et tellement...mortel...

  • LadyCampino

    Super dossier! Merci Allociné :)

  • Petit_monstre

    Non. Prometheus ne sera pas vraiment un prequel d'Alien !

  • lostlife

    t'inquietes ya le jeux qui est prévu ; COLONIAL MARINES !
    (j'adore le camion de transport dans le film, il est magnifique)

  • seke

    PROMETHEUS est un projet encore mystère. Annoncé a la base comme un prequel (un dypthique, c'est a dire un film en 2 parties) d'ALIEN, il fut modifié pour un projet SF "original"... avant que l’équipe annonça que le film aura bien "un lien" avec l'univers d'ALIEN.
    Je pense qu'il ne sera pas un "episode 0 classique" mais sera une sorte de prequel/spin-off déguisé pouvant ouvrir une nouvelle saga en cas de succès.

  • hell-fire-5557

    de tout les alien c'est mon préféré ! Le meilleur de la saga !
    J'attend prometheus avec impatience, j'espere qu'ils vont pas le foirer comme avec alien 4, ou alien 3.

  • Mr Soucolline

    alien 3 foiré? je pense pas.

  • TestFR

    Il y a une erreur, Lance Henriksen a lui aussi été tué par le Terminator (The terminator scéne du comissariat), les Aliens (Aliens le retour il est coupé en deux par la reine) et le predator (Alien versus Predator empalé par le dernier predator)

  • cueldalie

    Bien vu TestFr ! :)

  • cueldalie

    Je suis assez d'accord avec HellFire. Le 3 et le 4 ne sont pas de mauvais films mais ne collent absolument pas avec l'atmosphère, le genre. Et je crains que tout nouveau film soit une catastrophe... Mais bon, on verra...

  • seke

    Je trouve au contraire que c'est ALIENS qui ne colle pas du tout à l'ambiance ou plutôt à la mythologie. Le 3 et le 4 eux tentent de revenir plus à l'esprit du 1er.

  • johnnylang

    Pour moi, les 4 alien sont géniaux. Le 1er pour son atmosphère d'une froideur terrifiante et son coté cauchemardesque, ou la menace invisible surgit d'un coin sombre. Le 2ème pour cette tension guerrière, avec ses personnages en situation de siège, ou la peur ne vient plus de l'invisible mais du nombre. Le 3ème pour son coté mystique, son ambiance crépusculaire qui donne cette impression d'un monde et de personnages en décrépitude, au bord du gouffre. Et le 4ème, glauque, barré, ou la frontière entre l'humain et le monstre est de plus en plus floue, voir inexistante, avec son humour noir et son ambiance déangeante du au rapprochement charnel, à la fois érotique et maternel, entre la belle et la bête.
    En clair : rencontre, lutte, acceptation, fusion. Une saga qui évolue au final de manière plutôt cohérente (mais bien sur, j'ai un petit préféré, le 1er)

  • wouwou49

    alien 3 ,a été mal compris dommage , le 2 est bien c"est sur mais fait pas franchement peur c'est le plus penché action de la saga le 3 est le plus glauque finch est 1 exellent réalisateur qui a rien a envier a cameron et encore moins scott

  • alastor78

    c'est beaucoup d'éloge pour un film d'action bourrin qui a perdu le charme du postulat de départ que les autres réalisateurs ont heureusement essayé de recréer. Quand je pense que certain juge le 3ème raté et font l'éloge de celui là...

  • quinlan1

    Bizarrement, c'est le film qui a le plus mal vieilli. Ce remake (c'est Cameron qui le dit) du film de Scott passe totalement à côté des importants sous-thèmes féministes, sexuels et violeurs du 1. Sans compter une Alien Queen qui n'a aucune raison d'exister, la créature du premier (bien plus effrayante, elle est seule pour désinguer tout le monde, quand même, et pas avec des potes) étant hermaphrodite, et se servant de ses victimes pour nourrir les cocons (oeufs?) qu'elle pond elle-même. Sans compter que, visiblement, écrire Rambo 2 et Aliens a la fois n'a pas réussi à Cameron, toujours limite dans ses scripts (soyons honnêtes, il est parfois limite série Z, sans compter Avatar qui est un remake du Pocahontas de Disney). Bref, pour moi, un Alien intéressant, mais pas tout a fait Alien. Même si on ne peut plus voir la tétralogie sans lui.

  • A-Starchild

    quinlan1 --> Film qui a le plus mal vieilli ? Pas visuellement j'espère... Aliens est le film de la saga qui a la moins vieilli visuellement. Quand à l'histoire, elle est plus féministe que celle de Scott (thème cher à Cameron). Quant à Avatar, soyons honnête, c'est effectivement la même histoire que celle de Pocahontas, l'histoire la plus connue de la conquête des amériques. Et il faudrait se demander pourquoi Cameron a choisi cette histoire, au lieu de crier à un vulgaire plagiat ou remake. Néanmoins, dans tous ses films on peut apercevoir les memes thèmes: la femme forte, l'antimilitarisme et la figure paternelle machiste (Quaritch) etc...

  • kinito31

    désole TestFR mais lance henriksen ne meurt pas dans aliens vu que c'est un androïde et qu'il est ré-armé dans le 3 , pour donné des informations a ripley sur l'alien queen qu'elle porte.mais sinon bien vu

Top Bandes-annonces
296 974 vues
Sponsorisé
Toutes les bandes-annonces
Toutes les actus Ciné
Ce soir à la télé : on mate "The Visit" et "Harvey Milk"
Ce soir à la télé : on mate "The Visit" et "Harvey Milk"
Tweet  
 
Les frères Coen défendent la politique de Netflix et expliquent pourquoi ils ne feront jamais de série
Les frères Coen défendent la politique de Netflix et expliquent pourquoi ils ne feront jamais de série
Tweet  
 
Mortal Engines : une nouvelle bande-annonce pour l'ambitieuse nouvelle production de Peter Jackson
Mortal Engines : une nouvelle bande-annonce pour l'ambitieuse nouvelle production de Peter Jackson Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Mortal Engines

    De Christian Rivers
    J-22

    Bande-annonce
  2. Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? J-71
  3. Les Bonnes intentions J-1
  4. Overlord J-1
  5. Les Veuves J-8
  6. Sauver ou périr J-8
  7. Casse-noisette et les quatre royaumes J-8
  8. Astérix - Le Secret de la Potion Magique J-15
  9. Spider-Man : New Generation J-22
  10. Alita: Battle Angel J-85
Les films à venir les plus consultés