Notez des films
Mon AlloCiné
    Décès du comédien Jean-Pierre Cassel
    20 avr. 2007 à 12:10
    FBwhatsapp facebook Tweet

    L'acteur Jean-Pierre Cassel est décédé ce jeudi à l'âge de 74 ans. Gentleman séducteur du cinéma des années 60, il avait tourné avec Deville, de Broca ou Chabrol. Récemment, on l'a vu dans nombre de films signés par des cinéastes de la génération de son fils Vincent.

    La classe Cassel. On a appris aujourd'hui le décès, à l'âge de 74 ans, du comédien Jean-Pierre Cassel, survenu jeudi 19 avril, "des suites d'une longue maladie", selon l'AFP citant un communiqué de son entourage. Abonné aux rôles de séducteur dans les années 60 chez Michel Deville ou Philippe de Broca, il était très sollicité depuis le début des années 2000 par des cinéastes de la jeune génération.

    Un cours de danse avec Gene Kelly

    Fils d'un médecin et d'une chanteuse d'opéra, qui lui transmet son goût pour le monde de l'art et du spectacle, Jean-Pierre Crochon intègre le Cours Simon après avoir passé son baccalauréat. Passionné de comédie musicale, celui qui choisira bientôt pour pseudonyme Cassel fréquente à cette époque les clubs de Saint-Germain-des-Près, où il rencontre une de ses idoles, Gene Kelly - la star américaine enseignera un pas de claquette au comédien, qui fera une apparition, non créditée, dans The Happy road, réalisé par Kelly en 1958.

    Les Jeux de l'amour... et de Renoir

    Dès 1953 et La Route du bonheur, Jean-Pierre Cassel trouve de petits rôles au cinéma. Il accède à la notoriété quelques années plus tard grâce à un autre débutant, Philippe de Broca, qui le remarque au théâtre et en fait le héros des Jeux de l'amour (1960), première d'une série de brillantes comédies écrites par Daniel Boulanger. Mais Cassel est aussi très vite sollicité par de glorieux aînés qui ont pour nom Renoir (Le Caporal épinglé (photo), dans lequel il tient le rôle-titre en 1962), René Clair et Abel Gance. En 1969, le comédien est "l'ours" face à la poupée Bardot (photo) dans la fable de Michel Deville, un cinéaste qui lui confiera cinq ans plus tard un rôle de manipulateur dans Le Mouton enragé. Mais c'est le malicieux Chabrol, qui, le premier, mit à mal son image d'aimable séducteur avec La Rupture en 1970.

    Melville, Buñuel, Losey, Altman...

    Jean-Pierre Cassel figure au générique de plusieurs oeuvres marquantes du cinéma français des années 60 et 70, de L'Armée des ombres de Melville au film à succès Docteur Françoise Gailland en passant par Paris brûle-t-il ? et Le Charme discret de la bourgeoisie de Buñuel, dans lesquels son mélange d'élégance et d'ironie font merveille. Mais de grands noms du cinéma international font également appel au gentleman Cassel, parmi lesquels Richard Lester -le comédien est Louis XIII dans Les Trois Mousquetaires en 1973-, Sidney Lumet, Joseph Losey et Robert Altman. Si, dans les années 80 et 90, l'acteur est plus présent sur le petit écran et sur les planches que dans les salles obscures, on signalera ses retrouvailles avec de vieilles connaissances : de Broca (Chouans ! en 1988) et Chabrol (La Cérémonie en 1995).

    Chéri des jeunes cinéastes

    Au début des années 2000, alors que ses enfants Vincent et Cécile se font un prénom dans le monde du cinéma (son autre fils, Mathias, est connu des amateurs de rap sous le nom de Rockin Squat du groupe Assassin), le sexagénaire Jean-Pierre Cassel, toujours vert et l'oeil pétillant, est très sollicité par les réalisateurs de la jeune génération. Partenaire de son fils dans Les Rivières Pourpres, père de Guillaume Canet dans Narco (2004), il se plaît à multiplier les rôles de sportifs, ancien boxeur (Virgil) ou amateur de golf (Fair play). Aussi irrésistible en fou de vélo dans Mauvaise foi qu'émouvant en père handicapé dans Congorama, il était le mois dernier à l'affiche de Contre-enquête. Preuve de son retour en grâce, une demi-douzaine de films qu'il a tournés devraient sortir au cours des prochaines semaines, dont Astérix aux J.O. (dans lequel il campe Panoramix), Le Scaphandre et le papillon (en compétition à Cannes) et J'aurais voulu être un danseur (photo), dans lequel il s'adonne à sa passion des claquettes. Infatigable et enthousiaste malgré la maladie, il chantait du Gainsbourg il y a quelques semaines au Petit Journal Montparnasse et venait de
    mettre en scène un spectacle musical autour de Boris Vian.

    Julien Dokhan
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • RENGER
      [img]http://img261.imageshack.us/im...[/img] j'ai appris cela vendredi matin avant d'allez au taf, autant vous dire que sa vous fout le moral en l'air ! dommage, on perd une fois de plus un des nos meilleurs acteurs ! [img]http://img261.imageshack.us/im...[/img]
    • RoyalJeff
      Paix a son ame :saint: :saint: :saint: ------------------------------------ ps: pour les fan de l'OM http://olympique-marseille.for... ou défendres vos couleurs venez nombreux
    • EKLIPS
      Il va laisser un vide dans le microcosme du cinéma français, et surtout au sein de sa talentueuse famille dont ses enfants.(rockin'squat, vincent bien sûr et de Cécile que je ne connaissait pas.)...... danseur de claquette ça c'est la classe RIP
    • Nico2
      Un autre grand disparaît à son tour... On a beau savoir que c'est inévitable, c'est toujours aussi dur à admettre.
    • boubou95
      Ca c'est super naze comme vanne. Tu respectes même pas la mort toi.
    • alban020587
      mourir d'un cancer du colon avec un fils trou du cul... quelle ironie du destin !
    • cinecur
      une nouvelle page du cinéma français se tourne.... un grand acteur de plus qui nous quitte
    • kleinhase
      Ce n'est pas ma génération et je ne connais pas trop cet acteur, mais en apprenant la disparition de Jean-Pierre Cassel hier, ça m'a quand même foutu un choc :ouch: :sweat: Philippe Noiret, Jacques Villeret et plus récemment, le réalisateur italien Luigi Comencini... ça fout les jetons :ouch: Toujours les meilleurs qui partent en premier :cry: RIP Jean-Pierre et sincères condoléances à toute sa famille :saint: :jap: ;)
    • cineternel
      Adieu Monsieur Cassel ! Reposez en paix ! :saint: :jap: Ce sont toujours les meilleurs qui nous quittent. :cry:
    • franceallemand
      Je viens d'Allemagne et je suis un grand fan du cinema francophone. Ainsi la mort de Jean-Pierre Cassel est un grand choc pour moi.Il était un acteur remarquable et inoubliable dans les films de Claude Chabrol, Michel Deville etc.Je suis bien triste que la France a perdu récemment beaucoup grands acteurs comme P.Noiret et J.Villeret. Maintenant malheureusement J.P.Cassel, qui reste comme les autres, dans ma mémoire aussi longtemps que j'existe.
    • chacelu
      ... je savais qu'il était malade, mais sa mort m'a fait un choc ce midi... :( Encore un grand acteur qui s'en va, pourtant, il paraissait encore très dynamique...c'est vraiment une triste nvelle... Une chose est sûre, avec son fils, Vincent, il a su passer le flambeau...
    • chinatown
      après jacques villeret, phillippe noiret c'est jean pierre cassel qui nous tire sa dernière révérence...J'ai 16 ans donc il n'est pas vraiment un acteur de ma génération mais j'étais quand même très attachée à cet acteur que je trouvais formidable. Cela a été presque comme un choc la mort de ce grand homme... Qu'il repose en paix Rest In Peace
    • AMCHI
      il avait la classe, j'aimais bien cet artiste qui interprétait le sympathique français dans Ces Merveilleux fous volants dans leur drôles de machines.
    • gollum82
      Un de nos plus grand acteur nous quitte chaque fois que l'ai vu dans un film il jouait bien et juste un souvenir de lui c'est Les Rivières Pourpres ou il joué avec son fils Vinvent.
    • Ikiru
      Faux, c'est du latinRIP= Requiescat in PaceBon, ça veut quand même dire repose en paix.
    • Mathylde
      Juste pour dire que je suis triste. J'ai pensé la même chose que certains "Après Noiret lui aussi" Maintenant, notre Fred Astaire français est parti et c'est bien dommage...
    • DarkPaulus
      Un grand personnage du cinéma français est parti, nous le regretterons tous lui qui savait tourné des comédies comme des drames. :( :( Au revoir M.Cassel.
    • natglick
      jean-pierre cassel était un artiste complet, il a tourné deux des plus grands films français de tous les temps ( L'Armée des ombres de Jean-Pierre Melville et Le charme discret de la bourgeoisie de Luis Bunuel ). Rien que pour ça, gloire à lui.
    • CMARCHAND
      Je regarderais Astérix aux J0 avec moins de légerté. La maladie n'épargne personne.
    • Notrub
      :( Franchement je suis profondément triste de la mort de ce grand acteur du cinéma et du Théatre, et voeux vont a sa famille. :(
    Voir les commentaires
    Back to Top