Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
HBO est-elle vraiment porno ? Du chic au trash, de "Sex & The City" à "Girls"…
20 sept. 2013 à 08:30
facebook Tweet

Il y a quelques jours, la vidéo parodique "It's not porn, it's HBO !" a fait le buzz sur la toile. Mais la réputation de la chaîne américaine est-elle justifiée ? Tour d'horizon de ce qu'est le porno façon HBO. C'est chic, c'est intello, c'est historique, c'est bavard parfois et ce n'est pas toujours sexy... mais c'est transgressif et ça c'est bon !

En août dernier, Alexander Skarsgård affolait les fans de True Blood avec le premier "full frontal" de la série !

©HBO

 

Porno (n.m.) : réalisation d'oeuvres à caractére sexuel particulièrement obscènes.

 

De cette définition découle un constat simple et sans appel : non, les séries de HBO ne sont pas pornographiques ! Elles sont tout au plus "érotiques". La puritaine Amérique qui s'est enflammée pour une paire de fesses pendant un épisode de New York Police Blues dans les années 90 ou pour les têtons percés de Janet Jackson pendant le sacro-saint Superbowl de 2004 n'a pas beaucoup changé : si des séries comme The Good Wife ou Scandal repoussent certaines limites -en tout cas pour les standards des networks- à travers la représentation romancée de la sexualité de leurs héros avec juste ce qu'il faut pour faire frétiller la ménagère un peu coquine, la sagesse reste de rigueur.

 

On peut parler de sexe de manière plus ou moins subtile et sans utiliser tout un tas de mots interdits -les sitcoms Mon oncle Charlie et 2 Broke Girls s'adonnent à cet exercice de style jusqu'à l'overdose- mais on ne le montre pas ! Le cas échéant, gare aux représailles : les comités de veille sont sur le qui-vive...

 

HBO, qui n'est ni plus ni moins que l'équivalent de Canal + dans sa ligne éditoriale et dans son business model, en a donc fait l'un de ses fonds de commerce, comme l'a parodié la vidéo "It's not porn, it's HBO", détournant habilement le mythique slogan de la chaîne "It's not TV, it's HBO !". Depuis, Showtime, Starz et DirecTV lui ont emboîté le pas.

 

Si les séries du câble ont toujours plus de succès, c'est évidemment pour leur qualité d'écriture supérieure indéniable, pour leur exploration de sujets plus variés, plus polémiques, mais aussi parce qu'elles sont plus libres d'appeler un chat un chat et de montrer des corps nus, parfois "en action". Toutefois, si pénis et vagins sont exhibés à l'occasion, ils ne sont jamais turgescents ni pénétrés. Il existe pour cela des chaînes spécialisées (Playboy TV, Hustler TV) et bien sûr internet...

 

"It's not porn, it's HBO !" la vidéo qui buzze en VOSTFR ci-dessous :


------------------------

Il faut de tout pour faire du "porno" sur HBO...

Le porno bavard : Dream On (1990)

Lancée en 1990 et imaginée par ceux qui deviendront les créateurs de Friends, l'une des toutes premières séries de HBO était aussi l'une des plus osées de la télévision à l'époque. En narrant les aventures d'un trentenaire divorcé qui multiplie les conquêtes,  cette sitcom "pour adultes" n'a fait l'objet d'aucune censure. Elle a montré nombre de corps féminins dénudés et a osé mettre dans la bouche de son héros et de ses acolytes des mots que l'on avait peu l'habitude d'entendre sur le petit écran. Une petite révolution était alors en marche...

Le porno gay-friendly : Oz (1997)

Jamais une série américaine n'avait montré autant d'hommes nus que la carcérale Oz, et la plupart du temps de manière frontale ! Elle est aussi la première à avoir présenté l'homosexualité masculine sans détour. Violente, sans pitié pour ses protagonistes, elle les a trainés dans la boue, affamés, abîmés, violés... mais certains se sont aimés aussi, comme le couple phare Tobias et Chris.

 

Le parfait exemple d'une nudité qui n'était pas gratuite mais qui mettait au contraire en lumière l'humiliation constante qui règne en prison ainsi que la privation totale de l'intimité dès lors que l'on y entre. Accessoirement, elle a permis d'explorer le corps de Christopher Meloni sous toutes les coutures et d'assouvir le fantasme des adolescent(e)s fans de Beverly Hills lorsque Luke Perry (alias Dylan McKay) a tombé le bas. Mythique ! Prochainement, HBO va remettre le couvert avec la comédie Looking, mettant en scène trois amis gays à San Francisco. Sans doute plus ensoleillé et léger...

Le porno chic : Sex & the City (1998)

Lors de son arrivée en 1998, la dramédie avec Sarah Jessica Parker était présentée comme un Dream On au masculin. Elle est finalement allée encore plus loin en traitant d'absolument tous les sujets liés à la sexualité des femmes, mais aussi celle des hommes, forcément. Le téléspectateur n'a pas raté une miette des parties de jambes en l'air diverses et variées de Samantha Jones, la plus délurée de la bande.

 

La série a su vulgariser le sexe, tout en sachant rester chic en toutes circonstances... enfin sauf quand les héroïnes se réunissaient pour parler de leurs aventures en n'omettant absolument aucun détail de l'anatomie de leurs partenaires ou de leurs étranges manies ! Le show décomplexé par excellence, qui a marqué toute une génération.

Le porno historique : Rome (2005)

Un show se déroulant dans la Rome Antique ne pouvait pas éluder la question de la sexualité. Rome n'y est pas allée avec le dos de la cuillère. Orgiaque. Boardwalk Empire ou Deadwood, dans d'autres styles, ont également su faire du sexe l'un de leurs attraits principaux. Plus récemment, les protagonistes de Game of Thrones n'ont rien caché de leurs déviances, notamment leurs amours incestueux. Rafraîchissant !

Le porno intello : Tell me you love me (2007)

Cette série choc tourne autour du Dr May Foster, une conseillère conjugale et trois des couples qu'elle suit en thérapie. Dave et Katie semblent heureux mais n'ont plus de relations sexuelles. Carolyn et Palek désirent avoir un enfant mais n'y parviennent pas. Quant à Jamie et Hugo, ils ont des problèmes de fidélité... Avant même sa diffusion, Tell me you love me a lancé une polémique. Certaines scènes montraient tellement bien les actes de masturbation ou encore de pénétration que beaucoup ont pensé qu'il s'agissait d'une série purement pornographique, où rien n'était simulé.

 

"En les voyant, les gens ont tendance à penser que ces scènes sont réelles, mais elles ne le sont pas. C'est un jeu d'acteurs", expliquait alors Jane Alexander, l'une des actrices. HBO a su jouer de cette ambiguïté pour en faire la promotion. Mais preuve que le sexe ne vend pas à tous les coups : les audiences ont été très soft, elles. Et les téléspectateurs sont passés à côté d'une série extrêmement réaliste, avec des personnages "normaux" auxquels ils pouvaient facilement s'identifier... Pour voir l'une des scènes les plus explicites de la série, avec Ian Somerhalder dans toute sa splendeur, c'est par ici et c'est évidemment NFSW ! Six ans plus tard, Ryan Murphy travaille sur un projet similaire mais probablement plus fédérateur intitulé Open.

Le porno sanglant : True Blood (2008)

Avec les vampires, le sang et le sexe font toujours bon ménage. Après la relative sagesse de Six Feet Under, Alan Ball s'en est donné à coeur joie en faisant de True Blood un objet sexuel non identifié où la fée Sookie est la convoitise ultime pour les suceurs de cou mais aussi pour les shapeshifters et les loups-garous. Les frasques du frère de l'héroïne, un animal on ne peut plus sexué, ont également permis d'assurer le quota de scènes de sexe bestial. LE guilty pleasure qui sait faire durer le plaisir !


Le porno sans demi-mesure : Hung (2009)

Comme son nom l'indique ("bien monté), Hung est l'histoire peu commune de Ray, un entraîneur de basket bien pourvu d'une quarantaine d'années qui trouve un moyen de tirer avantage de son atout majeur : il se lance dans la prostitution ! Malgré son pitch provocateur -qui permet évidemment d'enchaîner les séquences hot- la dramédie s'inscrit dans un contexte social de crise qui ajoute du fond à la forme. Drôle ET pertinent. Un peu bancal aussi.

 

Le porno démocratique : Girls (2012)

Lena Dunham, la créatrice, scénariste, réalisatrice et productrice du dernier petit bijou de HBO a du cran et n'a pas froid aux yeux. Son physique peu avantageux, hors-norme pour une héroïne de télévision, elle en fait son plus bel atout pour choquer dans un premier temps, faire parler, puis faire réfléchir. Il n'y a pas que les gens beaux et sexy qui font l'amour et il était temps qu'une série le montre ! En deux saisons jusqu'ici, plusieurs scènes ont marqué les esprits. Des scènes où la nouvelle star n'hésite pas à se faire malmener et insulter. Un Sex & The City de la réalité. Le show decomplexant par excellence en somme.

Ci-dessous un extrait de la première saison de Girls :


Suivez-nous sur Twitter pour connaître l'actu ciné & séries d’AlloCiné

Jean-Maxime Renault & Julien Dokhan

facebook Tweet
Commentaires
  • derrick44
    Dans le genre porno gay-friendly vous pouvez ajouter Spartacus, Arrow, Banshee et Strike Back où tout est prétexte pour montrer des hommes nus.Le pire c'est les séries qui avancent masquées comme Strike Back qui se contentait d'une minute de scène érotique hétéro assez ridicule (par rapport au sujet de la série espionnage/fusillades) par épisode et qui incluent dans la saison 4, sans prévenir, une scène de porno gay qui n'a vraiment rien à faire dans ce genre de série.
  • Jean-Maxime R.
    @Derrick44: Le sujet de l'article est HBO, à vrai dire ;-)
  • derrick44
    Oui, c'est HBO, mais c'est copié bêtement par les autres chaînes qui mettent maintenant des scènes +ou- osées dans n'importe quelle série alors que ce n'est pas du tout justifié et subtile comme dans des séries HBO (Hung ou Rome).
  • Jean-Maxime R.
    @Derrick44: Chose précisée en intro de l'article ;-)
  • PreDolAllocine
    A l'inverse, moi, quand je regarde un porno, je m'attends à du scénario. Bon, généralement, je suis gâté par les retournements de situation...
  • Yankee212
    +1
  • Zefurin
    Ce qui gâche en général un film porno, ce sont en général les acteurs (mauvais) et le scénario (mauvais).HBO a compris qu'en remédiant à ces deux aspects tout en gardant la nudité des scènes, ils pouvaient faire un carton d'audimat : faire rejoindre la communauté de spectateur adepte aux programmes de cul avec la communauté d'amateur de série (qui a explosé dans les années 90). Le succès vient donc d'un calcul si logique de sens qu'au final je n'y vois rien d'extraordinaire. Game of Throne est une sorte d'aboutissement en voulant ramener également les nerds dans la partie (et c'est plutôt réussi). Je ne critiquerai pas :Je n'ai rien contre la nudité, du moment qu'elle est justifiée (comme dans Rome ou les Tudors), et par dessus le marché elle ose là où le cinéma ne voudrait pas se mouiller (sans mauvais jeu de mot) à cause de la censure avec les limites d'âge.J'aurais été contre ce virement vers le sexe si la qualité des série s'en était trouvée faussé. Force est de constater que ces 10 dernières années, les séries sont devenus de très grandes qualités.Oui, HBO emprunte du porno, mais ceci n'entravant ni le scénario ni le jeu des acteurs ni la qualité de la réalisation, je ne vois pas pourquoi on devrait leur reprocher ça.
  • Frank Castle
    Quagmire92 c'est exactement ça !Game Of Thrones (la seule série HBO que je regarde) est géniale, mais la plupart ne pensent qu'aux scènes de cul ! Oui il y en a quelques unes, mais elles ne dépassent jamais les limites, et c'est quand même chiant que beaucoup de personnes restent uniquement là-dessus !Et puis perso… je préfère 100 fois "the boys" aux "girls"… ^^
  • Quagmire92
    @Frank Castle, got est la plus commerciale du moment mais ils en ont sorti d'autres qui ont marqué l'histoire de la télé (The wire, the sopranos), et ils en sortent d'autres actuellement comme the newsroom ou treme qui ont toujours cette petite touche qui les démarque des autres. C'est une usine à pépites cette chaîne.
  • Montana-5993
    Article pas mal. Pour moi, malgré toutes ces petites polémiques, ça reste LA chaîne qui diffuse le plus d'excellentes séries. Aucune ne lui arrive à la cheville.
  • Koolshene My People
    SUPER
  • unicron
    Et pas un mot sur GOT ? O_o
  • Chakaara
    @unicron Relis l'article.Je crois que je vais commencer Girls.
  • SNYPUNK
    C'est vrai qu'HBO use et abuse du porno, parfois ça fait très technique de meublage (à défaut de captiver l'attention du spectateur par un dialogue bien construit ou une scène poignante, on lui fout une scène porno...) et c'est c'est assez lourd, d'autant que c'est mal amené, on est rarement dans l'érotisme artistique, on est dans la scène de sexe tout ce qu'il y a de plus vulgaire et bancale, notamment dans GoT et OZ, où c'est le festival. Dans GoT, ils pourraient pourtant se concentrer sur des points bien plus importants du livre, mais non, on élude des passages capitaux pour foutre des scènes de sexe, qui ne sont même pas dans le livre... Où est l’intérêt ? Pourtant je reconnais la qualité intrinsèque des séries HBO mais pour moi, au bout d'un moment, y'a une saturation qui s'installe. Si je veux me branler, je vais sur youporn, c'est aussi simple que ça, et quand je demande à voir une série, c'est pas dans la même optique.
  • REGIS12
    yen a pas marre de regarder des series américaines et les series françaises alors !
  • doublej
    Je suis d'accord sur le fait que HBO est la meilleure chaîne en terme de séries, mais il ne faut pas non plus oublier AMC et ses excellents Mad Men et Breaking Bad ;)
  • Navy723
    Et la BBC qui diffuse Doctor Who, Sherlock, Luther, etc... N'oublions pas la télévision britannique.
  • Emm L.
    AMC The walking Dead ! La BBC est géniale aussi sans parler de leurs documentaires sur les dinosaures :)
  • Navy723
    Prehistoric Park: mon enfance XD
  • Emm L.
    C'est vrai mais avant ça Nigel Marven a déjà joué dans d'autres de ces productions sur les dinosaures, toujours pour la même chaîne . La série :"les monstres du fond des mers" par exemple :)
  • Navy723
    Oui, je l'avais vu aussi quand j'étais petit, d'ailleurs j'avais été super frustrés par la fin :)
  • Emm L.
    Pareil tu te demandes toujours comment ils vont s'en sortir ... Ou vont-ils se faire manger par les mosasaures ? :)
  • Navy723
    Après avoir vu la fin, j'avais eu la désagréable impression que les mososaure les avaient mangés. Du coup, la fin m'énervait encore plus ! :b
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Buzzometer Séries
Les plus importantes variations de la semaine du Top Séries
Le Bazar de la charité
+775
Avec Audrey Fleurot, Julie de Bona, Camille Lou
Drame, Historique (2019)
Bande-annonce
Agatha Raisin
+189
Avec Ashley Jensen, Jamie Glover, Lucy Liemann
Comédie, Policier (2016)
Bande-annonce
The Enemy Within
+126
Avec Jennifer Carpenter, Morris Chestnut, Raza Jaffrey
Drame, Espionnage (2019)
Séries TV les plus tendances
News Séries à la TV
Plus belle la vie : résumé ce qui vous attend dans l'épisode 3827 du mardi 25 juin 2019 [SPOILERS]
NEWS - Séries à la TV
lundi 24 juin 2019
Plus belle la vie : résumé ce qui vous attend dans l'épisode 3827 du mardi 25 juin 2019 [SPOILERS]
Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 493 du mardi 25 juin 2019 [SPOILERS]
NEWS - Séries à la TV
lundi 24 juin 2019
Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 493 du mardi 25 juin 2019 [SPOILERS]
Euphoria sur OCS : Zendaya et les acteurs présentent la série ado choc
NEWS - Séries à la TV
lundi 24 juin 2019
Euphoria sur OCS : Zendaya et les acteurs présentent la série ado choc
Le Fléau : la série adaptée de Stephen King recrute une star de Westworld
NEWS - Séries à la TV
lundi 24 juin 2019
Le Fléau : la série adaptée de Stephen King recrute une star de Westworld
Dernières Séries à la TV
Nouvelles séries venant de commencer
Beecham House
De Gurinder Chadha, Gurinder Chadha, Shahrukh Husain
Avec Tom Bateman, Lesley Nicol, Grégory Fitoussi
Drame
Mr. Iglesias
De Kevin Hench
Avec Gabriel Iglesias, Jacob Vargas, Maggie Geha
Comédie
Bolívar
De Juana Uribe
Avec Luis Gerónimo Abreu
Drame, Romance
The Bravest Knight
Avec T.R. Knight, Bobby Moynihan, Storm Reid
Aventure, Animation
Nouvelles séries en ce moment à la TV
Nouveaux épisodes
American Dad!
Saison 16 Episode 11
lundi 24 juin 2019 sur TBS
Le grand saut
Camping Paradis
Saison 11 Episode 1
Le grand saut
lundi 24 juin 2019 sur TF1
Nouveaux épisodes à la télé ce soir
Back to Top