Mon AlloCiné
Un logo, une histoire : la MGM
12 oct. 2013 à 10:00
facebook Tweet

Columbia et la femme à la torche, Warner Bros et son sigle en forme de bouclier, Paramount, Dreamworks, Twentieth Century Fox...Vous avez très certainement déjà vu les logos de ces studios. Mais connaissez-vous la petite histoire derrière ces créations ? Cette semaine, pleins feux sur la MGM et son lion qui rugit. De plaisir, forcément.

Vous les avez forcément vu, et pour cause : ils sont toujours placés avant les films, que vous les découvriez en salle, ou au fond de votre canapé, devant une bonne séance DVD / Blu-ray de votre petit Home Cinema. Qui ça, "ils" ? Ils, ce sont les logos des studios de cinéma, authentiques icônes de leurs vénérables propriétaires. Cette semaine, pleins feux sur la MGM et son célébrissime lion qui rugit. Ou plutôt ses lions qui rugissent. De plaisir, forcément.

 

Slats, première mascotte

 

A l'origine, celui que l'on surnomma plus tard affectueusement "Léo le lion" fut créé par un publicitaire du nom de Howard Dietz, pour le compte de Samuel Goldwyn et sa société, Samuel Goldwyn's Picture Corporation. Pour trouver l'inspiration, il eut l'idée de créer le logo en se basant sur la mascotte de son équipe d'athlétisme, lorsqu'il était étudiant à l'Université de Columbia.

 

Howard Dietz, publicitaire, à l'origine de la création du logo. En 1942, il sera nommé Vice-président de la MGM, en charge de la publicité de la compagnie. Il occupera ce poste jusqu'en 1957.

 

Lorsque la société Goldwyn Pictures fusionna avec la Metro Pictures Corporation (créée en 1915) ainsi que la Louis B. Meyer's Pictures (créée en 1918), la nouvellement formée Metro Goldwyn Mayer garda le célébrissime lion qui rugit. En 1928 fut apposée la mention Ars Gratia Artis, ce qui signifie "L'Art est la récompense de l'Art".

 

Depuis 1924, il n'y a eu que sept lions qui se sont succédés pour incarner le roi "Léo". Le premier fut "Slats", qui rugissait (en sourdine pour le coup) pour la période muette du studio, entre 1924 et 1928. L'animal est né en 1919 au zoo de Dublin. Contrairement à ses congénères ultérieurs, Slats se contente de jeter un coup d'oeil en balançant sa tête avec sa crinière. De ce fait, il s'agit du seul lion qui ne rugit pas.

 

 

Ci-dessus, une photo de Slats, datée de 1939. La mention "El Monte, Californie", est en fait le lieu - refuge où étaient parqués tous les lions employés par l'industrie d'Hollywood, situé à une vingtaine de Km de Los Angeles. Le lieu a été ouvert de 1919 à 1942, et a notamment abrité les lions utilisés pour les tournages des Tarzan.

 

Une photographie aérienne de la "Ferme aux lions".

Ci-dessous, le premier visuel du logo de la MGM, avec Slats en mascotte :

 

Ci-dessous, Slats, en pleine performance sonore, en 1924 :

Jackie, le premier lion qui rugit (et qui s'entend !)

Jackie fut le second lion employé par la MGM, à partir de 1928. Bien que les films étaient encore muets au début de son apparition, on enregistra et diffusa son rugissement sur un gramophone, lorsque le logo apparaissait à l'écran pour les spectateurs. Jackie rugissait doucement dans un premier temps, suivi d'un rugissement nettement plus prononcé, une courte pause, et enfin un 3e rugissement, avant qu'il ne tourne sa tête vers la droite. Le premier film sur lequel il est apparu est Ombres blanches, et c'est le premier lion a apparaître sur une pellicule Technicolor, en 1932. Ci-dessous, le logo dans lequel il apparait :

 

Ci-dessous, une très célèbre photo publicitaire datée des années 1920, lorsque Greta Garbo était sous contrat avec la MGM. Elle prend la pose avec Jackie. Si elle regarde bien l'objectif du photographe, on y distingue aussi un oeil inquiet, tandis que le lion regarde dans sa direction...Le dresseur a beau se trouver dans le champ visuel, il faut quand même pas mal de courage pour s'installer à côté d'un lion...

 

Telly & Coffee, le duo Technicolor expérimental

En 1927, la MGM commençait à effectuer des tests avec le Technicolor bichrome sur des courts métrages, avant de tester le procédé sur les Cartoons de la maison dès 1930. C'est à cette époque que deux variations de logos furent utilisées, avec deux lions différents, surnommés Telly et Coffee. Le premier apparu sur tous les films en bichrome jusqu'en 1932. Coffee pris alors la relève pendant deux ans, jusqu'à la mise au point par Technicolor des pellicules trichrome. Et le fameux rugissement alors ? Trois fois, plutôt que deux. Reste que ces deux lions ont surtout servis pour une phase expérimentale au sein de la MGM, et ne se sont donc jamais imposés.

 

Coffee en pleine action.

Tanner, le roi de la couleur

Tandis que la MGM commençait à utiliser régulièrement les pellicules Technicolor dès 1934, Tanner pris la place de Jackie. En fait, ce n'est pas tout à fait exact : Tanner pris sa place pour les pellicules en couleur, tandis que sur des films tournés en noir et blanc, Jackie reprenait du service. Par exemple pour Le Magicien d'Oz, tourné dans un Technicolor flamboyant, l'ouverture du film et les crédits de fin sont en sépia; ce fut donc Jackie qui fut employé. Tanner fut utilisé par la MGM pendant 22 ans, derrière Jackie (28 ans) et Léo, le lion actuel, record absolu (56 ans).

 

Ci-dessus, Tanner, 22 ans de bons et loyaux services au compteur.

 

Leo the Last

 

Après un passage éclair du lion George, officiellement le sixième, entre 1956 et 1957, ce fut Léo qui pris sa place. Et pour longtemps car, à quelques exceptions près, c'est toujours lui qui est utilisé. Si vous êtes attentif, vous noterez que Léo possède une crinière moins épaisse que ses autres congénères. La raison est qu'à l'époque où il fit l'enregistrement de son célèbre rugissement, il était encore jeune.

 

Leo, roi de la jungle since 1957.

Comme chez la concurrence, le logo de la MGM a subit des modifications, parfois mineures, parfois importantes. Comme par exemple dans les années 1960, lorsqu'un logo circulaire, fixe et jaune fut utilisé, notamment en ouverture des films Grand Prix en 1966 et 2001 : l'odyssée de l'espace. Autre exemple de variation, drôle cette fois-ci : le logo détourné pour la sortie du Bal des vampires en 1967. En 1984 /85 également, à l'occasion du 60e anniversaire du studio, le logo fut sensiblement modifié : la mention "Ars Gratia Artis" fut supprimée, au profit de celle, nettement moins poétique, "Metro Goldwyn Mayer / United Artists". Histoire de mieux souligner le rachat de la UA,  en 1981.

 

La version sèche et épurée du logo, tel qu'il apparait devant 2001 : l'odyssée de l'espace.

 

Ci-dessous, la version détournée du Bal des vampires de Roman Polanski :

 

 

Il faudra finalement attendre 2012 et la sortie de Skyfall, pour que le logo de la MGM passe à un rendu intégralement en 3D stéréoscopique. Une première, en 88 ans d'existence. Ci-dessous, une compilation vidéo avec les différentes versions du logo : version muette, sonore, couleur, noir et blanc...

 


Et pour terminer, les détournements de MTM, une structure de production indépendante créée en 1969, qui fut absorbée par 20th Century Fox avant de stopper ses activités en 1998 :

Olivier Pallaruelo

VOIR AUSSI :

Un logo, une histoire : "Columbia Pictures" Un logo, une histoire : "Columbia Pictures"

Un Logo, une histoire : "Dreamworks" Un Logo, une histoire : "Dreamworks"

Crédits photos : ©MGM

Suivez-nous sur Twitter pour connaître l'actu ciné & séries d’AlloCiné

facebook Tweet
Commentaires
  • CreqSparrow
    Greta Garbo n'a pas l'air très rassurée sur la photo !
  • Montana-5993
    Excellent article ça faisait un moment que j'avais pas lu un si bon article sur allociné ;)
  • skypi738
    très bon dossier merci
  • heathledgerdu62
    Le meilleur logo de l'histoire du cinéma !!!!
Voir les commentaires
Top Bandes-annonces
Une Affaire de famille Bande-annonce VO
L'Empereur de Paris Bande-annonce VF
Sponsorisé
Pachamama Bande-annonce VF
Utøya, 22 Juillet Bande-annonce VO
Oscar et le monde des chats Bande-annonce VF
Rémi sans famille Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Box Office
Box-office US : Ralph 2.0 fait le triplé !
NEWS - Box Office
lundi 10 décembre 2018
Box-office US : Ralph 2.0 fait le triplé !
L'Empereur de Paris : une bande-annonce pour le Vidocq de Jean-François Richet avec Vincent Cassel
NEWS - Films à la TV
jeudi 25 octobre 2018
L'Empereur de Paris : une bande-annonce pour le Vidocq de Jean-François Richet avec Vincent Cassel
Sponsorisé
EuropaCorp, la société de Luc Besson, met fin à ses activités de distribution
NEWS - Box Office
vendredi 7 décembre 2018
EuropaCorp, la société de Luc Besson, met fin à ses activités de distribution
Sorties cinéma : la potion magique d'Astérix charme le public parisien
NEWS - Box Office
mercredi 5 décembre 2018
Sorties cinéma : la potion magique d'Astérix charme le public parisien
Dernières actus ciné Box Office
Films de la semaine
du 5 déc. 2018
Astérix - Le Secret de la Potion Magique
Astérix - Le Secret de la Potion Magique
De Louis Clichy, Alexandre Astier
Bande-annonce
Pupille
Pupille
De Jeanne Herry
Avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Élodie Bouchez
Bande-annonce
Ma mère est folle
Ma mère est folle
De Diane Kurys
Avec Fanny Ardant, Vianney, Patrick Chesnais
Bande-annonce
L'Exorcisme de Hannah Grace
L'Exorcisme de Hannah Grace
De Diederik Van Rooijen
Avec Shay Mitchell, Stana Katic, Grey Damon
Bande-annonce
Leto
Leto
De Kirill Serebrennikov
Avec Roman Bilyk, Irina Starshenbaum, Teo Yoo
Bande-annonce
Roméo et Juliette (Comédie-Française - Pathé Live)
Roméo et Juliette (Comédie-Française - Pathé Live)
De Eric Ruf
Avec Claude Mathieu, Christian Blanc, Christian Gonon
Bande-annonce
Sorties cinéma de la semaine
Back to Top