Mon AlloCiné
Cinéma français : seulement 1 film sur 10 rentable en 2013 !
7 janv. 2014 à 16:45
facebook Tweet G+Google

Menée par BFM Business pour la deuxième année consécutive, une enquête pointe du doigt la rentabilité du cinéma français en salles, puisque seuls 10% des films sortis en 2013 ont atteint ce seuil, emmenés par "La Vie d'Adèle".

1 film français sur 10 a été rentable en 2013 ! Soient 18 en tout. C'est le constat, pour le moins alarmant, qui ressort d'une étude menée par BFM Business, en comparant les recettes des films hexagonaux sortis dans l'année (en multipliant le nombre d'entrées par le prix moyen d'un billet, à savoir 6,42 euros) et leurs budgets respectifs (une méthode de calcul que vous pouvez retrouver ici).

Car si La Vie d'Adèle, Les Profs ou 9 mois ferme ont été des succès à ce niveau, ils ne peuvent faire oublier qu'aucune grosse production française n'a été rentable, de L'Ecume des jours à Jappeloup en passant par Boule & Bill ou Möbius, en sachant que Gibraltar, Au bonheur des ogres et Turf sont carrément de gros échecs. Si les chiffres sont meilleurs que ceux de 2012 (où 9% seulement avaient atteint le seuil de rentabilité), ces résultats risquent toutefois de relancer le débat sur le coût du cinéma français.

Les 10 films français les plus rentables de 2013 :

1 - La Vie d'Adèle

986 178 entrées* pour 3,99 millions d'euros de budget

Rentabilité : 219,48%

2 - Les Profs

3 955 113 entrées pour 11,8 millions d'euros de budget

Rentabilité : 196,08%

3 - 9 mois ferme

1 997 074 entrées pour 7,12 millions d'euros de budget

Rentabilité : 164,09%

4 - Les Garçons et Guillaume, à table !

2 156 000 entrées pour 7,86 millions d'euros de budget

Rentabilité : 160,47%

5 - Amitiés sincères

863 871 entrées pour 5,25 millions d'euros de budget

Rentabilité : 146,12%

6 - Paulette

1 022 972 entrées pour 6,45 millions d'euros de budget

Rentabilité : 140,84%

7 - Paris à tout prix

577 418 entrées pour 3,99 millions d'euros de budget

Rentabilité : 128,51%

8 - Les Beaux Jours

472 201 entrées pour 3,34 millions d'euros de budget

Rentabilité : 125,54%

9 - Mon âme par toi guérie

122 432 entrées pour 1,17 million d'euros de budget

Rentabilité : 122,43%

10 - Jeune & Jolie

712 767 entrées pour 5,35 millions d'euros de budget

Rentabilité : 118,31%

* Chiffres arrêtés au 31 décembre 2013

Maximilien Pierrette avec BFM Business

A LIRE EGALEMENT

Financement : Vincent Maraval tire encore la sonnette d'alarme

A NE PAS MANQUER EN CE MOMENT

Mon oncle Charlie - Season 11 - Episode 12 - Photo "Mon Oncle Charlie" : quand Charlie Sheen insulte Ashton Kutcher

Suivez-nous sur Twitter pour connaître l'actu ciné & séries d’AlloCiné

facebook Tweet G+Google
Commentaires
  • Djo A.

    Le cinéma Français crache sur des acteurs forts et immenses qui deviendraient les monstres sacrés.
    Les glorieuses du cinéma français , on les doit à ces personnes qui ont cru en des acteurs dits paysans, le cinéma était ouvert au réel, aux vrais hommes d'émotion, ces hommes qui ne trichaient pas,, qui vous faisaient impression,, pas des clowns vrps à la dédicace chiée, à la blagounette culcul.
    Le public le ressent,, c'est pour cela qu'il se range sur le cinéma américain , qui a continué ce que le cinéma français à laché!
    Les producteurs aujourd'hui devraient se concerter, s'ouvrir à des passionnés, et ordonner aux studios de rencontre de ne pas laisser choir ces acteurs qui passent en leur mur et qui vous font pisser dans leur culotte ces pensionnaires du conservatoire!
    La rencontre de rue, festival, figuration...ou le réalisateur , la technique reconnait un homme ACTEUR,,''vous etes acteur?'' , question idiote, cela devrait etre''mais vous etes un acteur! faites du cinéma!"
    Il est de ne pas associer un succès à un film amorti au pourcentage,, mais au nombre d'entrées.
    l'essentiel est de trouver de vrais réalisateurs,, des réalisateurs amoureux, qui suivent l'acteur , le jeu ,, qui ne le dirige pas,, qui laisse l'expression, l'émotion ,, que l'alchimie se fasse.
    Faut arreter l'amour joué, l'amour faux, etre acteur c'est ne pas tricher,, c'est etre à ACTION et ne plus etre au COUPEZ!,, des acteurs peuvent etre tout le long du film,,, ce sont ces monstres,, qui méritent leur millions d'euros, parcequ'ils ne trichent pas avec leur public.
    La prod qui viendra s'intéresser à l'acteur que je suis, l'homme qui a intrigué des grands, qui s'intéressera à mes aventures, des films large public et immense, ne le regrettera pas!
    ACTEUR c'est de l'émotion vraie, et l'émotion destabilise! je dirais meme elle fait peur, car il faut l'accepter,, et beaucoup se ferment à cela! DJO AUGUSTAN

  • Djo A.

    v'là le souci, votre première préoccupation est de faire un film rentable, donc un film de producteur,, du financier,,vous faites des films pour faire du fric, alors que se feraient fortune des passionnés, des acteurs innés que vous écartez du septième art,, à croire que vous financez les studios pour écarter ces futurs GABIN ventura fernandel, la peur que de vrais acteurs ramènent ces 30 millions de personnes au cinéma,
    faudrait arreter de faire des bides avec ces acteurs et actrices de pacotilles,, quon devine le désatre avant la sortie du film,, comme ''jamais le premier soir'' le jeu de la vérité'',, vous faites des films à trois millions d'entrées en monopolisant des salles , at l'affiche pendant des semaines,, alors que vous savez et avez peur qu'un CON comme moi arrive et remplisse toutes les salles en quatres séances ,, et dépassent vos trois millions d'entrées,,,, l'effort du cinéma serait de s'ouvrir au talent,, à ces acteurs que des grands se retournent dans les festivals, et sont grisés par les aventures qu'on leur raconte,, mais pris en tenaille entre mafia et talent.
    je crache sur les cachets de ces acteurs qui se bradent pour tenir trois navets à l'année,, alors que des acteurs valent des millions d'euros pour des millions d'heureux.
    DJO AUGUSTAN acteur et plein de beaux bons films

  • tomato

    Un article intéressant et bien documenté sur le sujet: http://www.challenges.fr/media...

    La personne qui a écrit l'article de BFM tout comme la personne qui l'a paresseusement repris sur Allociné feraient bien d'en prendre de la graine.

  • De Linc

    "8th Wonderland" en est la preuve

  • daisy-berkowitz

    lol enfin ouais

  • tomato

    Je suis bien d'accord avec toi, d'ailleurs si tu lis mon long commentaires plus bas, c'est ce que je reproche en autres à Allociné

  • NILOE

    L'article s'appelle quand même "seulement un film sur 10 rentable" il aurait au moins fallut rajouter "en salle". Ou lire autre chose que BFM Business...

  • carolinman

    oui là je suis d'accord, en France on filme plus pour les acteurs, au USA, ont filme plus pour "les images"...
    Comme quoi, on a fini par se mettre d'accord !

  • bibsou08

    voila ses récompenses
    Trois Oscars (acteur principal, film étranger et musique).
    César du film étranger.
    Grand prix du jury à Cannes.
    Prix du public aux festivals de Montréal, Toronto et Vancouver.
    Dix Donatello aux Oscars italiens.
    Prix Goya du meilleur film européen.

    pulp fiction :
    1994
    Festival de Cannes92
    Palme d'or
    Quentin Tarantino

    Festival international du film de Stockholm93
    Cheval de Bronze du meilleur film

    Meilleur acteur
    John Travolta

    Meilleur scénario
    Quentin Tarantino

    NBR Awards94
    Meilleur film

    Meilleur réalisateur
    Quentin Tarantino

    1995

    Oscars du cinéma95
    Meilleur scénario original
    Quentin Tarantino et Roger Avary

    Golden Globes96
    Meilleur scénario
    Quentin Tarantino

    BAFTA Awards97
    Meilleur scénario original
    Quentin Tarantino et Roger Avary

    Meilleur acteur dans un second rôle
    Samuel L. Jackson

    Saturn Awards98
    Meilleur film d'action, d'aventures ou thriller

    Prix David di Donatello93
    Meilleur film étranger

    Meilleur acteur étranger
    John Travolta

    Brit Awards93
    Meilleure bande originale de film

    Independent Spirit Awards99
    Meilleur film

    Meilleur acteur
    Samuel L. Jackson

    Meilleur réalisateur
    Quentin Tarantino

    Meilleur scénario
    Quentin Tarantino et Roger Avary

    MTV Movie Awards100
    Meilleur film

    Meilleure scène de danse
    Uma Thurman et John Travolta

    Edgar Allan Poe Awards101
    Meilleur film

    NSFC Awards102
    Meilleur film

    Meilleur réalisateur
    Quentin Tarantino

    Meilleur scénario
    Quentin Tarantino et Roger Avary

    Artios Awards93
    Meilleur casting
    Ronnie Yeskel et Gary M. Zuckerbrod

    Kinema Junpo Award93
    Meilleur film étranger

    La leàon de piano aussi est superbe bon je connait pas tout les film primé mais je pense que s'il ont été primé pour la pluaprt ils doivent être bon :)

  • daisy-berkowitz

    après je sais pas si t'as vu l'odyssée de pi, mais niveau histoire/scénario/... on aurait très bien pu le faire nous-mêmes et c'est ça qui m'emmerde,et pourtant c'est un film a 100M $, mais en se passant des fx , rien nous en empecher, mais personne aura les couilles, c'est surtout ça mon problème(parce qu'avouns qu'on a déja défilé filé 80M pour asterix aux jeux olympiques...

  • Helretik

    Non mais le pire, c'est que ce qu'il dit n'a a absolument aucun sens. On dirait un autiste qui ne comprend que les chiffres économiques du cinéma mais qui, sorti de ça, ne comprends même le sens d'une parole.

  • S?bastien D.

    Alors là, tu m'impressionnes (et c'est sans ironie). Certes, il aura fallu que je te pousse à bout pour que tu te décides, mais la démarche n'en est pas moins louable, car elle correspond à celle du véritable spectateur, qui base son opinion sur ce qu'il a vu, et non sur ce qu'il a entendu. Que tu aimes le film ou non, que celui-ci te confirme ou pas ta pensée, c'est un autre débat, mais je ne peux pas te dire à quel point ta décision me comble.

  • daisy-berkowitz

    j'comprend, mais quand tu vois que kick-ass a eu un budget de 30M de $ et que sa suite en a eu 28M , c'est juste que même avec du fric, les français n'ont pas assez d'ambitieux visuel je dirais, et les gens avec les vrais "vision créative" se retrouve a faire des films à 100 000$ et donc forcément, c'est rare d'atteindre un esthétisme et une image suffisament riche avec un budget ridicule, donc en france, deq qu'y a pas de grosse têtes dans le casting , y a pas 3 sous! c'est ça surtout le prob

  • Toumi92

    Aigri et mythomane ne sont pas des insultes...

  • lexcalvin

    " Je rappelle qu'on est le troisième producteur au monde de films "

    300 films produits par an, pour 296 échecs ...

    dans n'importe quelle boite privée tu aurais déjà mis la clé sous la porte avec un tel ratio ...

  • lexcalvin

    Encore des insultes, ta marque.

  • Toumi92

    Laisse tomber, dès qu'on lui prouve qu'il a dit des conneries, il sort des phrases qui sont aucun sens... Il est aigri, mythomane et prévisible.

  • Helretik

    ???

  • lexcalvin

    ok on lui dira.

  • Helretik

    Aimer quoi ?

    Si tu as compris que j'aimais TF1 et les merdes sur plateau télé, alors il faudra que tu commences à me lire sans omettre une ligne sur 2. Je te proposes de relire mes post un peu mieux.

    Ah et au fait... tu n'as pas à dire ce qui doit être public ou non. Si tu as un problème avec ça, je te propose de venir me répondre en face, au message concerné.

  • lexcalvin

    C'est ton droit de t'aimer à ce point, mais évite de le faire en public.

  • lexcalvin

    Ceux qui confondent amour du cinéma et amour du succès (les larbins) en prennent plein la gueule en ce début 2014.

    Et c'est bien, le tri va se faire tout seul.

    On va enfin pouvoir descendre le cinema de son piedestal comme machine à
    pognon, et trouver d'autres arguments que " jaloux de la réussite " à
    présent qu'il n y a plus de reussite.

    Merci à Maraval & Dédépardieu : ils ont réussi à tuer la bête immonde subventionnée,
    tout du moins, à lui arracher son masque pour révéler sa laideur.

    Scorsese a raison d'être enthousiaste.

  • El Yot L.

    Oui.

  • agauche

    Je pense que pour changer le cinéma il faut changer la télé et donc le public.

    Car le public préfère rentrer chez soi le soir et pas "se prendre la tête" en regardant mimi mati ou les experts...

    Il y a une interview génial de Vincent Lindon concernant ça que je te conseille, elle est aussi drôle qu'instructive :)

    http://www.allocine.fr/personn...

    Changer le regard des gens sur le cinéma français en commençant par l'école.
    A l'école, montrer des films d'arts et essais qui montrerait aux enfants que le cinéma est un art où chacun peut trouver une raisonnance et pas seulement un blockbuster américain.

    Les enfants changeraient la mentalité des parents qui accompagneront fièrement leurs progénitures et verront que certains films sont aussi bons que difficile à trouver.

    Plus de recettes, donc plus de pub, les gens comprendraient enfin que le cinéma français n'est pas mort et les films comme "Turf" n'auront plus leurs places dans des cinémas :)

    Travail de fond mais pas impossible, je pense que ce qui fait le plus mal au cinéma français, et bien ce sont les français fermés d'esprit qui se gavent de la télé sans curiosité aucune.

    Je tais l'ouverture sur la fermeture d'esprit à la culture en général :)

    Bien à toi.

    R

  • Helretik

    Ca t'arrive de parler cinéma ?

  • Renaud-originel

    comme l'expression écrite, d'ailleurs...

  • empeureur18

    a part "paulette" que j'ai bien aimer et" paris a tout prix " qui était sympa mais totalement abouti ,il lui manquer un zeste pour être terrible et je n'ai pas vu le galienne encore mais la plupart c'est limite des films d'auteur pas des films grand public je ne comptes la dedans les profs et 9 mois
    je veux bien voir des films français mais il faut quand même du choix les comédies a comiques recyclés de la tv faut arrêter et les drames bobo parigots dont on se carres comme de l'an 40 vous avez lu le pitch des beaux jours elle est a la retraite et elle s'emmerdes et on fait un film avec ça putain
    et la mode des remakes arrivent chez nous aussi a quand la grande vadrouille et le corniaud avec kev adams et frank dubosc
    tout fout le camp

  • Helretik

    Oui, je ne voulais parler que de cela. Evidemment, SLG n'est pas intéressant niveau réal. mais bien au niveau de l'acteur. Ce que je voulais montrer, c'est qu'il y a de l'optimisme. Après, niveau Fantasy, on peut attendre pas mal de A Scarlet Dawn :

    https://www.facebook.com/ascar...

  • carolinman

    Je suis assez d'accord avec toi sauf pour 1 point:
    - Tu parles à la fin des podcasters (SLG...) qui pourrai se lancer dans le cinéma... Je pense que c'est une très mauvaise idée, éventuellement acteur mais c'est tout... Réaliser un film(pour ne parler que des réalisateurs...) c'est un métier il y a des règles, des contraintes, c'est pas juste poser la camera et critiquer la pluie en Bretagne...
    Maintenant, internet va certainement faire apparaitre des talents mais par pitié, pas des humoristes, il y en a déjà tellement... Il faudrait à mon avis développer les autres genre (fantastique, horreur...)

  • Helretik

    La france a les musiques underground pour elle. Personellement, je pourrais te parler des fins fonds de la scène Metal française qui est bien meilleur que celle des USA ou du R-U.
    Nous avons Gojira, Deathspell Omega. Même au niveau mainstream, on a Daft Punk ou Woodkid/

    Je crois que dans un pays comme le notre qui a la chance d'avoir une culture riche et relativement bien transmise, il faut compter sur sur les inconnus qui savent l'exploiter. Et l'UG doit en être riche.

    Quant à Luc Besson, pour moi, j'estime le 5ème élément et Leon, mais de là à dire que c'est des films français, j'émettrai une certaine réserve... Acteurs américains, environnement americain. Ce sont des films qui n'ont de français que le porte monnaie (ok je grossis, mais pas tellement)

  • carolinman

    Kill Bill c'était il y a plus de 10 ans, American Pie, c'était il y a 15 ans... (inflation...)

    Pour "movie 43" je suis d'accord, mais je peu te donner des tas de contre exemple: "ted"(55M), "The dictator" (65M), "les stagiaires" (58M alors qu'il n'y a pas d'effet spéciaux, n'y de gros décor, et "seulement" 2/3 acteurs connus du publique)... Après, je ne dit pas que les américains sont incapable de faire des films à budget réduit, mais étant donné qu'ils font des films pour un plus large publique ils peuvent se permettre de faire des films en moyenne plus cher que les films français (un film de plus de 20 millions en France, tu n'en as pas plus de 3 ou 4 par ans).
    Mais c'est vrai que j'ai peut être un peu trop exagéré avec les 60M...

  • Renaud-originel

    Concernant le prix moyen du ticket

    Gravity par exemple a effectué ses recettes majoritairement en 3D et
    IMAX. Aux USA il a bien marché avec 250 millions de recettes, mais le
    nombre de spectateurs est bien inférieur à Hunger games qui n'est
    réalisé qu'en 2D. Hunger games a fait beaucoup plus d'entrées que
    Gravity, c'est un succès populaire aux USA ! Il passe de peu devant Iron
    Man 3 comme film de l'année, mais Iron Man était en 3D, donc Hunger
    games 2 a fait bien plus d'entrées que Iron Man 3 en fait... Un petit
    exemple pour montrer que c'est casse gueule de calculer la rentabilité
    sans avoir tous les paramètres, donc pour la France le prix moyen du ticket de 6.42 euros ne veut pas dire plus qu'un calcul indicatif.... Il convient d'attendre les recettes connues par le CNC, sauf que le CNC ne communique pas sur les recettes des films, connues par les ayants droits, c'est logique....

    En France le budget semble assez transparent contrairement à ceux des USA, d'une rare opacité...

    Maintenant pour en revenir aux recettes, il conviendrait de joindre Unifrance, car les films français ont fait en 2012 environ 140 millions d'entrées dans le monde. Je rappelle qu'on est le troisième producteur au monde de films derrière
    l'Inde et les USA ! En Italie ou en GB, là ou le cinéma national ne fait
    vraiment plus recettes, ils produisent 5 fois moins de films que
    nous...si on regarde bien, notre cinéma se porte même mieux que le cinéma
    américain. En effet, chaque année il gratte des parts de marché au
    niveau mondial, mais surtout dans des marché important émergeant comme
    le Mexique et la Russie. Pire il en gagne également aux USA, alors
    qu' Hollywood n'en gagne plus en France. La France est d'ailleurs le
    dernier bastion de résistance au cinéma américain dans le monde, ce qui
    les agacent profondément. C'est pour ça qu'on à droit à une attaque en
    règle de leurs part depuis un an.

    Dans les années 50 à 70, le cinéma français ne pouvait compter sur aucune recettes vidéo, quand à la télévision c'était peanuts. C'était donc les recettes internationales qui complétaient les recettes françaises. On rappellera que des acteurs comme BELMONDO ou DELON et bien sûr DE FUNES ont rapporté en Europe et je ne parle pas en Russie, etc...

    Pour Asterix 4 le producteur a peut être mal évalué le potentiel du film en Europe. En effet les entrées des Asterix ont décliné avec le 3 ( 13 millions d'entrées en Europe pour le 1, 8 millions pour le deuxième et troisième). Et ce chiffre est tombé pour le 4. Evidemment comme les salaires étaient important pour le 4... Mais là aussi rien n'obligeait à faire péter les salaires....

    10% des films rentables ? Il n y aurait plus de film en France, le mécénat c'est terminé...Effectivement les mécanismes de financement et les recettes est complexe et il ne sera pas étonnant que désormais une "business intelligence" débarque dans le milieu du cinéma et que désormais ce seront des cadres issus des grandes ESC qui gèrent tout cela à l'aide d'études benchmark et d'ingénierie financière... Le cinéma risque de laisser des plumes, car c'est un art et pas une usine de pneus...

    (Je précise que ces réflexions sont issues d'une petite communauté de fans du box office, que je "représente", bonjours aux collègues qui se reconnaitrons !)

  • n3odead597

    la vie est belle, la vie rêvée de walter mitty, la ligne verte, les évadés, par exemple

  • lexcalvin

    Et en quoi ?

    Vas y démontre le contraire ...

  • Toumi92

    Encore un mensonge. Ton calcul est faux, tu n'as toujours pas compris ?

  • daisy-berkowitz

    alors tu sais quoi ? je vais regarder un de ces 3films aujourd'hui (la fille du 14juillet, accès gratuit) et on vera si ça m'aurais foutu les boules de payer 10 balles pour ça, simple non ?

  • celshadows

    Alors c'est quoi un tres bon film pour toi?

  • n3odead597

    pulp ficiton et apocalypse now ... je connais de nom ... et la music de pulp ^^

  • n3odead597

    la vie est belle récompensé ??!! autant pour moi, film juste magnifique, c'est juste une exception parmi tous les autres ;)

  • S?bastien D.

    Non, c'est vrai, mais avec un budget beaucoup plus réduit, Alain Guiraudie, Bertrand Bonello, ou Yann Gonzalez seront tout aussi intéressants que Spielberg, Tarantino, ou Scorsese.

  • lexcalvin

    Te fatigue pas, ils vont toujours te sortir 2-3 films grand public, pour tout le reste de films chiants.

  • lexcalvin

    c'est ce que je me tue à leur dire à ces bourricots sur allociné ... peut être qu'ils t'écouteront, toi.

  • lexcalvin

    la vie d adèle est en déficit, pas assez de spectateurs 2 000 000 de bénéfices (et encore) pour 4 000 000 € dépensés, fameux succès que voilà !
    ... dsl bfm tv

  • RICHIE30

    C'est n'importe quoi ce palmarès à la noix !
    La vie d’Adèle en 1er, MDR!!
    En plus certains films sont encore à l'affiche, Les Garçons et Guillaume, à
    table ! par exemple, alors que La vie d'adèle ne fait plus d'entrées depuis 3 semaines !
    Je n'ai rien contre le film, mais cette adulation pour les films primés à Cannes, ça me gonfle !
    Moi, je vais rarement les voir au ciné, c'est desfilms qui prennent la plupart du temps la tête, et ce n'est pas ce que je recherche !
    C'est sur que si BFM business fait ses études comme
    ses journaux TV, bourrés d'erreurs, avec des journalistes parlant un français
    approximatif, je comprends, mais ne relayez pas ces études bidons, vous vous
    dépréciez Allociné !

  • S?bastien D.

    T'es sérieux(se), "vu le synopsis" ? Simplement en ayant lu un pauvre résumé tu te fais ton idée ? C'est la deuxième fois que tu confirmes malgré toi ma pensée, il va falloir sérieusement réfléchir à ce que tu dis avant de poster ton prochain post.

    PS : Si "L'Inconnu du lac" passe sur M6, je veux bien manger mes chaussures, avaler mes lunettes, et passer le restant de mes jours à porter un costume d'Arlequin.

  • GuiBe

    Les Profs 2e ?! C'est même étonnant qu'il soit dans le top 10.
    Ah, oui. C'est sur la rentabilité du film, qu'ils jugent. Ça veut pas dire que le film était bon. Ça m'étonnait, aussi.
    Est-ce que quelqu'un l'a vu et l'a aimé ?

  • Helretik

    Ceux qui n'ont pas le niveau, ce sont ceux qu'on idolatre sur TF1 et chez Cyrille Hanouna. Il y a du très grand en France, du niveau des anglo-saxons et des allemands. Mais pas assez malheureusement, et ils ne sont pas assez soutenus.

    Donnez le prochain Asterix à Dupontel, réduisez le budget en le divisant par 2, prenez Jeunet à la direction artistique et évitez les acteurs qui se font connaitre sur les plateaux TV... vous verrez que les Français peuvent en avoir dans le pantalon.

    Confiez un projet SF a un mec sorti d'une école de ciné, donez lui un budget potable. Vous verrez ce qu'il vous fera.

  • Cuderoy

    Ce que je trouve dramatique, c'est que le cinéma français ne sait plus faire de "futur film nostalgique". Exemple tout bête, "L'Etudiante", ce film est loin d'être un chef d'oeuvre, c'est purement français et l'histoire est su au bout de 50 secondes de film. Le truc, c'est que "L'Etudiante" est regardé parce qu'on est nostalgique d'un film certes bidon, mais qui a installé l'un des thèmes musicales les plus cultes qui soit en comédie romantique française, qui est bien réalisé (le plan sur le visage de Marceau au début est toujours aussi envoûtant), est joué de manière très convenable. C'est quand même la preuve que c'est pas insurmontable pour les réalisateurs d'aujourd'hui. C'est tragique qu'on sache même plus faire un film comme "L'Etudiante" aujourd'hui en France...
    Alors bien sûr, je ne souhaite pas voir que ça à l'affiche du cinéma français, mais si on est pas foutu de faire ça, on est pas prêt de rivaliser avec les autres pays de prod (cinéma d'horreur espagnol par exemple).
    Après il faut remettre les films d'auteurs dans le contexte, pour le type qui s'intéresse un peu au cinéma, je suis d'accord, "L'Inconnu du Lac", c'est pas un film d'auteur, pour le type qui regarde d'habitude Masterchef, The Voice et les Chtis à St Tropez, faut voir....
    La France pour moi, c'est avant tout un pays d'acteur, c'est pas pour rien qu'on se rappelle tous des "grandes gueules" masculines comme féminines et qu'on allait voir certains films que pour eux. "Mission Cleopatre", c'était avant tout les acteurs.

  • Helretik

    Oui, je vois ce que tu veux dire. Après, je ne pense pas "Le Prophète" soit extraordinaire. Je pense qu'en terme de qualité, on est en dessous des ricains et que cela nuit à la confiance des spectateurs.

    On a un système ou de grands acteurs recevront leur chec malgré un flop et ils continuent à financer des films voués à l'echec (je pense aux films de Daniel Auteuil)

    Honnêtement, le cinéma Français ne pourra sortir la tête de l'eau, économiquement, s'il ne rétablit pas la confiance avec le spectateur.

    Je trouve que cette vidéo comique illustre très bien la vision qu'un spectateur aura en allant voir un film français :

    http://www.youtube.com/watch?v...

    Aujourd'hui, c'est aux producteurs français de faire des efforts et d'accepter de lancer des projets plus originaux. 9 mois ferme à été un succès, la preuve que cela peut marcher.

    Mais peut-être faudra t-il attendre une nouvelle génération pour voir le ciné Français chager. En attendant, quand on compare les comédies françaises (Dany Boon ou Pierre Martin François Laval) aux anglaises (Simon Pegg, Bill Nighy), il est evident qu'on a un problème, c'est qu'on vénère les mauvaises idoles.

    Après, c'est bien beau de parler. Mais je crois que si le cinéma Français ne change pas, c'est parce que nous sommes pas assez nombreux à nous lancer dedans avec ces idées. Mais je crois qu'il y a espoir qu'un jour, un "petit" balance un nouveau truc et change la donne.

    Niveau comédie, on a déjà ces podcasters (SLG) qui sont de superbes humoristes et qui pourraient se lancer dans le cinéma et avoir un certain impact. Avec l'avancée du net et la banalisation des effets spéciaux, les films amateurs risquent bien de voir émerger de nouveaux talents.

    Donc espoir, les amis, rien n'est perdu :)

  • Jahro

    Globalement je suis assez d'accord, et n'allez pas croire que je suis un franchouillard-fan ni un anti-ricain primaire. Moi-même je vois bien que dans l'ensemble j'aime plus souvent les films anglo-saxons (avec généralement une préférence pour les hollywoodiens réalisés par des non américains, sans que j'en conclue quoi que ce soit, c'est juste que c'est comme ça).
    Mais c'est une question de position du curseur : un film français, pour marcher, se doit soit d'être une merveille (disons Le prophète), soit d'être parfaitement calibré (disons Bienvenue chez les ch'tis), soit d'avoir un budget dérisoire. Aux US le seuil de tolérance est de fait beaucoup plus bas : un film pas mal, avec un budget correct sans être transcendant, bref un film standard, ça rentre dans ses frais. En France, non, ou à peine.

  • Helretik

    Je pense qu'on dit ça parce qu'on les voit. Les anglos-saxons nous innondent peut-être de leur film mais pourtant, malgré un certain formatage ( règle des 3 actes, mise en scène stéréotypé, caractères imposés par les prod), ils arrivent à nous offrir du varié et du plaisant.

    Le fait qu'il y ai moins de films français ne justifie rien. Ce qu'on critique, c'est la tendance des films français. Il ne tient qu'à un réalisateur d'oser se lancer dans de la SF ou un truc dans le genre, Looper a un budget équivalent à Fan Fan la tulipe. Et n'oublions pas ce que Jeunet a put faire avec 13 M d'euros.

    Donc je crois qu'au lieu de critiquer Hollywood, il va falloir regarder un peu chez soi pour se rendre compte que notre cinéma est encore plus formaté... et même pas dans l'entertainement. Allez vous étonner maintenant qu'une majorité des gens s'en détournent.

    La franchouillarde-mania, ça pourrait fonctionner mais il faut y mettre du sien et se donner à fond. N'allez pas me dire que Dubosc cherche à repousser ses limites en faisant ses films.

    Et pourtant, il y a du potentiel en france... dupontel, jeunet, canet...

  • Jahro

    Avant d'en déduire que les films français sont systématiquement des bouses, faudrait pas oublier qu'il y a environ 6 fois plus d'américains que de français, auxquels s'ajoutent les canadiens, les anglais, les australiens, bref toute la culture anglo-saxonne. Et auxquels s'ajoute encore le reste du monde, tant il est clair que l'américain sait parfaitement inonder le marché avec n'importe quoi, bien ou mauvais.
    Paranormal activity aurait été français, ça aurait été un gouffre. Mais c'est un américain, du coup on en est au 5.

  • daisy-berkowitz

    euh alors excuse-moi mais les trois films que tu vite vu le synopsis, c'est typiquement de quoi je parle également (merci crustacé et coquillages et autres...) et bien justement, j'suis désolé mais j'ai pas envi de payer 10balles pour voir un film qui me donneras l'impression d'être produit par france télévisions ou qui me rappelleras vaguement les comdéies-romantique allemande diffusé sur m6 en début d'aprèm :/ (même si c'est plus cru et osé !)

  • S?bastien D.

    Je suis désolé, mais tu viens exactement de confirmer mon deuxième point, cette description que tu fais du cinéma d'auteur étant celle d'un(e) ignorant(e) élaborant son jugement à partir d'idées reçues, sans être jamais allé(e) voir de plus près. Si tu l'avais fait, tu te serais vite aperçu(e) que ce que tu dis est complètement à côté de la plaque (rien que les trois films que je cite, par exemple, n'ont aucun rapport avec ce que tu dis).

  • daisy-berkowitz

    t'as pas compris, tu disais " c'est pas la Fox, MGM ou Disney qui va filer les sous" ...ben 4M $ c'est un petit budget et quand tu vois qu'ils te les foutent chez Asylum pour faire un nanard, et j'suis désolé mais les ricains font quand même des films hardcores, sauf que ceux-ci font pas de promo de ouf et tout(sauf quand c'est un gros réal qui le sors) alors que la France c'est l'inverse

  • CatCheshire

    Totalement d'accord !

  • daisy-berkowitz

    j'm'en fou de citer plus de 2 westerns, j'aurais pu oui, mais on s'en fou
    "Déjà apprend à distinguer" déja on ne parle pas comme ça, tu n'es n'a pas d'ordres a me donner donc on se calme, ensuite je te rappelais juste que les super-héros sont juste 100% des héros anthique qui sont "des histoires plus ou moins réalistes ou on y croise des surhommes et des dieux" on est rtès loins de cette définition c'est vrai, et dans ce cas explique moi pourquoi les ricains ne font de film sur les héros antique dans ce cas ? il pourrait faire un film Hercule autant que quiconque, mais il ne font pas parce que les réal, boite de prod ...en France aiment péter plus haut que leurs culs et renifler l'odeur de leur prout c'est tout

    et pourquoi aurait-on besoin des Coréen et des Américains pour co-financer un truc français ? par ce qu'on a pas les cojones et que le seul fric qu'on a on le fout dans les poches des comiques surblindés qui font des comédies minables

  • Sarah D.

    Ces calculs de "rentabilité" sont complètement fantaisistes.
    La recette salle du film est d'abord ponctionnée de 50 à 60% par l'exploitant, le reste va au distributeur. Sur cette part, le distributeur déduit les frais de sortie (promo, tirage des copies, etc) et de pré-achat (ou "minimum garanti") engagés sur le film, ainsi qu'une commission de l'ordre de 20 à 30%. Une fois tout cela remboursé, le distributeur fait remonter 75% des recettes (moins la part de l'exploitant donc) au producteur, on appelle cela la "recette nette part producteur" (ou RNPP) sur laquelle, éventuellement, a été négocié un pourcentage pour les acteurs ou techniciens.
    Et encore ça c'est la version simplifiée, d'où le problème d'opacité (de par la multiplication des intermédiaires) dans le calcul de la "rentabilité". Grosso modo on peut considérer que la part des recettes salles qui revient au producteur est de l'ordre d'un quart. Si vous voulez en savoir plus je vous invite à lire le rapport du club des 13 qui, même s'il a déjà quelques années, permet d'avoir un aperçu du fonctionnement du cinéma français sur toute la chaîne.
    le lien du rapport en accès gratuit : http://www.sdicine.fr/images/s...

  • ghyom

    Qui en France produit des bouses à 200M$ ??? Le plus gros budget d'un film français c'est 75M€.

    Ensuite, ce n'est pas que je prends l'exemple du meilleur film de l'année, c'est que je combat l'idée de Jérémy Leroy qui voudrait que le système de financement du cinéma français fonctionne comme celui des US qui tend à tout uniformiser et policer. Si tel était le cas, des films ambitieux artistiquement, difficiles intellectuellement, aux discours plus ou moins choquant verraient le jour beaucoup plus difficilement voire pas du tout.

  • ghyom

    "le western revient à la mode, et ça déchires!"
    oui il revient à la mode, d'où la nuance "presque plus" et si tu veux citer des westerns modern tu peut rajouter True Grit, There will be blood, L'Assasinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, etc. Ca ne change rien au fait que l'ouest sauvage ce n'est pas dans la culture française mais dans la culture américaine.
    Quant au fait que "ça déchire", je te dirais tant mieux pour toi si tu aimes ce style.

    " les ricains on pas inventé les héros mec"
    Déjà apprend à distinguer héros antique/mythologie et super-héros car je ne parle que des super-héros. Si tu veux faire du péplum c'est autre chose. Au passage Thor n'est pas à la base un héros mais un Dieu.

    Enfin, pour le Tranperceneige, il s'agit d'une coproduction franco-coréo-américaine.

  • ghyom

    Qu'est-ce que c'est que ce procès d'intention ? J'en cite 4, j'aurais pu en citer 10. La liste n'est pas exhaustive. Quant aux 3 que tu cites : Gondry oui, il fait parti des réals français que j'aime bien mais c'est un peu inégal. Leterrier je n'aime pas. Kassovitz a frappé fort avec La Haine mais depuis ?

  • bibsou08

    la vie est belle était tout sauf chiant...

  • daisy-berkowitz

    c'était pas le point appuyé, c'était juste pour renforcer mon exemple comme quoi un blockbuster et pas forcément une daube, j'aurais pu mettre Titanic à la place, ou Le cinquième Element si on veux parler de frenchy même, ou de Starship Troopers pour le blockbuster satyrique et ultra-violent

  • bibsou08

    arf effectivement j'avait oublier le faux puritanisme... mouaif et puis j'imagine qu'une versions asceptisé des scènes de cul ca doit pas trop fonctionner quoi...

  • daisy-berkowitz

    ah je comprend mieux...si il s'était appelé Michel tout aurait été différend c'est sur, toutes son éducation en aurait été changé c'est sur...et pire avec un americain qui aurait un prénom français, il deviendra sans nul doute un fan de Lellouch et Jean Gabin!

  • daisy-berkowitz

    wow, c'est vrai que 4 réalisateurs sur ces 15dernières années c'est beau!!! Allez kiffons le cinéma moderne avec Melies et Cocteau, j'suis désolé mais la nouveauté en France, et pas mieux qu'aux usa
    D'ailleurs c'est bizarre que tu cites pas les réal français qui on réussi a se faire un nom ces 10dernières années comme Gondry ou Leterrier ou Kassovitz? ils t'ont trahit c'est ça? pourtant ils ont suivis la voit de George

  • daisy-berkowitz

    non , du tout, et j'illustre mon exmple: "movie 43" 6M de £ de budget, avec un casting affichant Uma Thurman, Hugh Jackman, Richard gere,Kate Winslet, Halle Berry, Gerard Butler et d'autre! Quant les ricains font une comédie a 20/25M de $ ça fait... American Pie: 11M de budget, 200M de recette, pas d'acteurs connus...avec 60M de dollars les americains te produisent KILL BILL !!!! (55M) alors dit plus de conneries stp

  • Ninja Banane

    C'est pas mon vrai nom, c'est un pseudo, c'est différent.

  • daisy-berkowitz

    ou alors il l'a vu en streaming ou en vod ou autre, et c'est pas du bashing.. le film est juste mauvais, avant de le défendre regarde le, après t'oseras plus je pense

  • daisy-berkowitz

    sachant qu'ils sont capables de produire des bouses a 200M $ je vois pas pk personne t'en lacherait 4, après la tu joues trop, on te parle des films de merde français qui se ressemble tous et tu prend tjs l'exemple du meilleur film de l'année, et excuse moi mais niveau bouses formaté on est vraiment balaises aussi (Boule et Bill, bienvenu chez les ch'tis...), la marques des anges "miserere" un belles bouse formaté à 15M de $ ou ils ont retiré la violence, l'horreur et l'angoisse pour en faire un thriller prévisible et ou Depardieu a du prendre 30% du budget

Voir les commentaires
Suivez-nous avec Passion
Top Bandes-annonces
<strong>Ferdinand</strong> Bande-annonce VF
Ferdinand Bande-annonce VF
24 156 vues
Sponsorisé
<strong>Wonder</strong> Bande-annonce VF
Wonder Bande-annonce VF
32 453 vues
<strong>Les Tuche 3</strong> Teaser VF
Les Tuche 3 Teaser VF
15 696 vues
<strong>L'Echange des princesses</strong> Bande-annonce VF
L'Echange des princesses Bande-annonce VF
29 860 vues
<strong>Garde alternée</strong> Bande-annonce VF
Garde alternée Bande-annonce VF
194 420 vues
<strong>Cro Man</strong> Bande-annonce VF
Cro Man Bande-annonce VF
194 029 vues
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Box Office
Ferdinand : LE film d’animation de Noël sélectionné aux Golden Globes
NEWS - Culture ciné
mercredi 13 décembre 2017
Sponsorisé
Box-office France : Coco ne lâche pas le micro
NEWS - Box Office
mercredi 13 décembre 2017
Sorties cinéma : Star Wars - Les Derniers Jedi fait le meilleur démarrage de 2017
NEWS - Box Office
mercredi 13 décembre 2017
Sorties cinéma : Star Wars - Les Derniers Jedi fait le meilleur démarrage de 2017
Box-office US : Coco, toujours tout en haut
NEWS - Box Office
lundi 11 décembre 2017
Box-office US : Coco, toujours tout en haut
Après Justice League, changements en vue chez DC Films
NEWS - Box Office
vendredi 8 décembre 2017
Après Justice League, changements en vue chez DC Films
Salle Mômes : une salle de cinéma dédiée aux enfants ouvre à Paris
NEWS - Box Office
jeudi 7 décembre 2017
Salle Mômes : une salle de cinéma dédiée aux enfants ouvre à Paris
Dernières actus ciné Box Office
Films de la semaine
du 13 déc. 2017
Star Wars - Les Derniers Jedi
Star Wars - Les Derniers Jedi
De Rian Johnson
Avec Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac
Bande-annonce
La Deuxième étoile
La Deuxième étoile
De Lucien Jean-Baptiste
Avec Lucien Jean-Baptiste, Firmine Richard, Anne Consigny
Bande-annonce
Le Crime de l'Orient-Express
Le Crime de l'Orient-Express
De Kenneth Branagh
Avec Kenneth Branagh, Johnny Depp, Michelle Pfeiffer
Bande-annonce
Drôles de petites bêtes
Drôles de petites bêtes
De Arnaud Bouron, Antoon Krings
Bande-annonce
Girls Trip
Girls Trip
De Malcolm D. Lee
Avec Regina Hall, Queen Latifah, Jada Pinkett Smith
Bande-annonce
Casse-noisette (Bolchoï - Pathé Live)
Casse-noisette (Bolchoï - Pathé Live)
De Youri Grigorovitch
Avec Denis Rodkin, Anna Nikulina, Andreï Merkuriev
Bande-annonce
Sorties cinéma de la semaine
Ferdinand
Ça sort la semaine prochaine !
Ferdinand
X
Back to Top