Mon Allociné
Jeune & Jolie
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Jeune & Jolie
Date de sortie 21 août 2013 (1h 34min)
Avec Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot plus
Genre Drame
Nationalité Français
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,8 27 critiques
Spectateurs 3,34721 notes dont 659 critiques

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 12 ans

Le portrait d’une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons.

Distributeur Mars Films
Récompenses 13 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2013
Date de sortie DVD 04/01/2014
Date de sortie Blu-ray 04/01/2014
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 12 anecdotes
Box Office France 712 767 entrées
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 134035

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Jeune & Jolie en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Jeune & Jolie
Définition standard
VO - VF
Ce film en VOD
  • Acheter (10.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
Jeune & Jolie
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (10.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
Jeune & Jolie
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (4.99 €)
  • Louer (4.99 €)
  • Acheter (13.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Jeune & Jolie (DVD)
Date de sortie : samedi 4 janvier 2014
neuf à partir de 5.15 €
Jeune & Jolie (Blu-ray)
Date de sortie : samedi 4 janvier 2014
neuf à partir de 14.99 €

Interviews, making-of et extraits

Marine Vacth, de mannequin à actrice... 1:40
Marine Vacth, de mannequin à actrice...
19 978 vues
François Ozon : "Les ados sont comme des loups-garous" 1:52
François Ozon : "Les ados sont comme des loups-garous"
10 168 vues
<strong>La Minute</strong> N°1139 - Wednesday 04 July 2012 5:25
La Minute N°1139 - Wednesday 04 July 2012
751 485 vues
4 vidéos

Acteurs et actrices

Marine Vacth
Marine Vacth
Rôle : Isabelle
Géraldine Pailhas
Géraldine Pailhas
Rôle : Sylvie
Frédéric Pierrot
Frédéric Pierrot
Rôle : Patrick
Fantin Ravat
Fantin Ravat
Rôle : Victor
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Parisien
  • Elle
  • L'Humanité
  • Le Point
  • La Croix
  • Libération
  • Studio Ciné Live
  • L'Express
  • Télé 7 Jours
  • Le Monde
  • aVoir-aLire.com
  • Positif
  • Télérama
  • Paris Match
  • Charlie Hebdo
  • TéléCinéObs
  • Première
  • Le Nouvel Observateur
  • Ecran Large
  • Les Inrockuptibles
  • Critikat.com
  • Ouest France
  • Le Journal du Dimanche
  • Les Fiches du Cinéma
  • La Croix
  • TF1 News
  • Cahiers du Cinéma
27 articles de presse

Critiques Spectateurs

benoitG80
Critique positive la plus utile

par benoitG80, le 03/09/2013

3,5Bien

"Jeune et Jolie" a dans un sens une grande similitude avec le dernier opus de François Ozon "Dans la maison"... Cependant,... Lire la suite

diki2
Critique négative la plus utile

par diki2, le 24/08/2013

1,5Mauvais

Franchement déçu par ce film annoncé comme le meilleur d'Ozon. L'actrice est jeune et jolie et présentée par la presse comme... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
7% 43 critiques 28% 184 critiques 31% 204 critiques 18% 117 critiques 11% 70 critiques 6% 41 critiques
659 Critiques Spectateurs

Photos

18 Photos

Secrets de tournage

Cannes 2013

Jeune & Jolie est présenté en compétition au Festival de Cannes 2013.

Genèse du film

François Ozon a pris tellement de plaisir en réalisant Dans La Maison avec Ernst Umhauer et Bastien Ughetto qu’il a voulu tourner une nouvelle fois avec de jeunes acteurs. Ses premiers films mettaient d’ailleurs en scène des adolescents, comme dans Gouttes d’eau sur pierres brûlantes ou Les Amants criminels. Le cinéaste a donc opéré une sorte de retour aux sources : "Le premier désir de Jeune et Jolie vient (…) de cette envie de filmer la jeunesse d’aujourd’hui. Et comme je venais de filmer des garçons, j’ai eu envie de filmer une jeune fille."
12 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2013.

Commentaires

  • Peachtea

    Houla. Ce n'est pas du tout ce que je cherchais!

    Je vais te tutoyer puisque tu le fais.
    J'ai mal interprété ce que tu disais concernant Isabelle donc je comprends que tu l'aies mal pris. Je vais même te donner une explication sur ce que j'en pense, grande évolution.

    On pense globalement la même chose, une fille triste qui se cherche. Mais ça, je pense que ce n'est pas le plus important sur son personnage, je pense qu'il est un peu plus fin, d'où le terme "grossier". C'est cet aspect très froid de sa personnalité que je trouve intéressant. Le fait qu'elle ne soit aucunement choquée par la prostitution par exemple. Je ne pense pas qu'elle soit juste "folle" ou "dépressive" et de ce fait, le film devient intéressant à mes yeux. Ça remet pas mal en question sur quoi ce basent nos valeurs, nos normes.
    Je ne suis totalement pas d'accord avec toi quand tu dis que ce film ne traite pas de prostitution, au contraire, je trouve même qu'il le fait très bien. La prostitution est clairement banalisée ici et je pense que c'est une seconde chose sur laquelle on devrait réfléchir.
    Contrairement à ce que tu dis sur les filles de notre âge, je
    m'identifie à elle, car je ne suis pas choquée par la prostitution et que ça me questionne vraiment.
    Je ne comprends pas pourquoi tu me dis que personne ne pourrait s'y identifier: il y a quand même un certain nombre de jeunes filles qui se prostituent sans y être contraintes.
    Finalement, je trouve que tu es dure avec le réal, et ton avis à l'air nul et non avenu. Je me trompe peut être. Je déteste qu'on emploie la phrase "plaire à/séduire un large public" parce que ça ne devrait pas être le but des réalisateurs.

    Que penses tu de tout ça?

    Voilà ce que j'aurais du te répondre et ce que j'avais en tête au moment où j'ai écrit.
    Je ne considère aucunement ton interprétation nulle, fausse et stupide, et non, on est pas d'accord, je n'ai jamais dit ça. J'ai employé le terme hâtif parce que j'ai l'impression que tu es partie du principe que ce film était nul et faussement intello, et je trouve ça effectivement rapide comme jugement. Je pense qu'il y a matière à réfléchir, et c'est ton ton définitif qui me gênait. Au final, j'ai fait la même chose, peut être en pire.
    Je me fiche que tu sois intelligente ou débile, c'est ton commentaire qui m'intéressait, et certaines choses me gênaient donc je te l'ai fait remarqué. Je ne suis pas un hater.
    Je sais que je m'exprime de manière très rude, on me le fait souvent remarquer. Quand c'est le cas je ne remarque même pas, parce que je ne suis pas dans l'état d'esprit qu'on me prête. Je ne suis ni méprisante, ni fermée à l'argumentaire, je ne pense pas une seconde avoir la science infuse, et ton avis m'intéresse, sinon je n'aurais pas posté ce comm.

    Je te respecte, et j'aurais bien aimé que tu fasses de même en fait :)

    Même si maintenant je vois très bien pk tu as très mal pris ce que je te disais, sache que je souhaitais pas te descendre. Si j'ai répondu à tes arguments un à un c'est parce que je fonctionne comme ça, tout le temps, j'organise mes idées principales et je synthétise. C'est simplement une question de pragmatisme.

    Donc pardonne ma violence, je pense qu'il y a eu quiproquo et que tu as interprété mon comm beaucoup plus négativement qu'il ne l'était.

    J'ai retenu la leçon. De ton côté, fais attention à ne pas habiller la pensée des autres par tes propres interprétations.

    Si tu veux discuter du film de manière plus posée je suis opée.

  • Ozzmovies

    Même sujet abordé que dans le film "Belle de jour" avec un axe plus dramatique cependant. Il met en lumière une vérité de plus en plus fréquente de nos jours. Mais ce n'est pas assez approfondi. Le scénario est trop rapidement expédié.
    3.5/5

  • Badaask

    Bon film. Très bonne prestation de Marine Vacth. Après je trouve qu'il n'allait pas assez loin. Il aurait mérité de durer plus longtemps parce que le film me laisse la sensation d'un long métrage inachevé avec un sujet survolé. 3,5/5

    D'accord avec les autres. C'est un film assez beau.

  • blondhair

    Déjà je vais peut-être paraître susceptible, mais je trouve ça incroyable que tu commentes tout ce que j'ai mis phrase par phrase et négativement en plus... Alors écoute si tu n'as que ça à faire de critiquer ce je pense, laisse moi te dire que mon avis ne changera pas pour autant. Tu n'as pas la science infuse tu n'es pas le critique extraordinaire d'allo ciné mais tu viens me faire des minis leçons de moral. Toi même tu n'expliques rien à ce film mais tu me dis que tout ce que j'ai expliqué et faux, nul et stupide. Clairement tes mots veulent dire cela, on est d'accord quand même ? Bref on va en revenir à ton commentaire en lui-même, Si tu ne trouves pas qu'elle est limite dépressive, franchement ne va pas dans le social un jour hein. Elle se sent ultra mal, elle tire la gueule à longueur de journée, au self , en cours, aux soirées sans raison... Excuse moi mais non, elle n'est PAS heureuse. Là je pense que c'est toi qui n'a pas compris grand chose au personnage. Jugement hâtif ? Excuse moi de te le dire mais c'est le genre de film qui laisse place aux interprétations (certains bien mieux faits que d'autres) et tu me reproches d'interpréter... ? OK... xD "Jugement d'Isabelle, hâtif", "jugement des jeunes filles de ton âge, hâtif", pareil pour la réalisation. Donc en clair on ne doit rien dire sur rien tant qu'on est pas expert ? Tu te rends compte que ça n'a aucune logique ce que tu dis ? Je pense des choses qui ne sont pas toujours vérifiables scientifiquement et universellement, bah écoute dans ce cas je pense qu'on est la partie entière de la planète à le faire aussi. Bref, le personnage d'Isabelle est trop flou donc excuse moi de ne pas voir où est l'intérêt. Beaucoup de film sont laissés aux interprétations mais là il n'y en a limite aucune, enfin rien où l'on peut se dire oui c'est sûrement ça alors bon, un film où l'on ne sait rien même à la fin... c'est pas grandiose et la réalisation aussi ou plutôt le scénario. Et oui j'ai le droit de ne pas trouver un film intéréssant tu verras je ne suis pas la seule :) Tu me fais même limite passer pour une débile comme quoi j'aime les films sans réflexion. Parce que je n'aime pas ce que TOI tu aimes, parce que tu ne comprends pas qu'on puisse interpréter autrement et ne pas aimer ce que toi tu aimes tu viens me mépriser sur tous les arguments de mon commentaires bah c'est pas glorieux la nature humaine parfois. Respecter autrui. Essaie de bien l'ancrer en toi cette phrase merci :)

  • Peachtea

    Argh! ne vous méprenez pas!

    Dans mon commentaire, je vous parlais de "messages" potentiels que pouvait tenter de faire passer le film: je ne cherchais en AUCUN CAS à défendre la prostitution des mineures! Bien évidemment, il est tout à fait normal de ne pas cautionner la prostitution d'enfants,
    mais
    ça existe quand même, que nous le voulions ou non, et si c'est le cas,
    c'est parce que ça paraît normal à certaines personnes.

    Ce que j'essayais de vous dire c'est que peut être vous aviez interprété le film du mauvais côté...? Pour moi (j'insiste sur ce moi), ce film banalise justement la prostitution de manière voulue, ce qui est choquant, car non ce n'est PAS un sujet banal.
    C'est clair, qu'il est très ambigu, et loin d'être parfait, mais je ne le pense pas dénué de sens.

    (Je voulais aussi relever, car cela m'avait frappé, qu'il ne faut jamais se hâter en disant de quelqu'un qu'il a un grain, sous prétexte qu'il a tout pour être heureux mais que son comportement ne suit pas. Je me suis emportée et ai peut être mal jugé ce que vous disiez et c'est plus général que le sujet de la prostitution, passons!)

    Bien à vous!

  • Sandra tancray

    voire une enfant se prostituer, non , désolée de pas cautionner.

    merci.

  • Zo? -.

    Point barre?
    Non vous avez raison, ne cherchez pas plus loin. L'homme qui a fait ce film devait simplement être débile et pervers.
    ... vous vous sentez mieux?

    Commentaire pas très constructif hein.Votre choix de mots en revanche, est intéressant:

    "Il en existe des tas des gamines comme cela dans notre société débridée."
    "juste de l'histoire d'une gamine perverse"

    Vous avez résumé ce qui pour moi ressemble à un message dans ce film.
    "juste"??? Vous vous rendez compte que vous parlez de prostitution d'une jeune fille de 17 ans?
    Tout comme le film le montre en banalisant un acte qui n'est pas anodin du tout, vous banalisez la perversion et en faîtes comme une prédisposition de naissance.

    Cette jeune nénette n'a rien vécu d'assez particuliers pour que le réal se soit donné la peine de le montrer. Alors pourquoi elle se prostitue? Elle même ne le sait pas. Elle n'est même pas choquée par son comportement.
    Alors, oui, effectivement... peut être notre société "débridée" a-t-elle un rôle la dedans. L'accès facile aux conneries du net. L'accès facile à tout, en fait.

    Il est peut être temps de se poser des questions quant à nos jugements moraux??? Se remettre en question de temps en temps ne ferait de mal à personne.

    Bien à vous!

  • Zo? -.

    3 tilts:

    1) " Ce n'est pas comme ça qu'il faut s'y prendre, si il veut séduire un grand public" Jugement rapide du réal, que vous catégorisez comme plutôt incompétent et démago. Qu'en savez vous réellement...?

    2) "je ne pense pas que bcp de filles de mon âge vont se reconnaître aussi malheureuse soient-elles" Nouveau jugement rapide des jeunes filles de votre âge (comme moi) que vous semblez mieux connaître qu'elles même. Mais une nouvelle fois, qu'en savez vous réellement?
    Et je ne parlerais pas de votre jugement d'Isabelle, hâtif, qui me semble très légèrement moins grossier que les 2 autres.

    3) "Il faut limite se creuser la tête pendant 1 bonne heure avant d'en
    tirer un sens, alors que pourtant l'explication que je lui donne moi,
    semble intéressante" : Il n'y a RIEN de contradictoire à être un film qui creuse la tête et à avoir "une" (?) explication intéressante. Autrement, le fait qu'à postériori, il fasse réfléchir pendant une bonne heure n'es pas négatif, si? Ou alors je n'ai rien compris à votre phrase.

    Sinon, je suis plutôt d'accord sur le principe: le potentiel y est, mais tout est trop vague.

    Néanmoins, les messages sont présents et ce n'est pas parce que vous passez à côté qu'ils n'existent pas...! De plus, j'approuve que ce film parle d'une jeune femme qui se cherche MAIS sérieusement, de là à dire qu'il ne parle pas de la prostitution?! Je veux dire cette jeune fille... se prostitue, vous aviez remarqué? ^^

    Bien à vous ! :)

  • Zo? -.

    Dîtes-moi, si on ne l'avait pas trouvé, cette demoiselle qu'est ce qu'elle serait devenue?
    Qu'elle soit saine et sauve, entourée, qu'elle n'aille pas à l'encontre d'en terminer avec ses fantômes, ce n'est pas un message d'espoir pour vous?
    Ah, j'y suis, vous auriez préféré la voir changer totalement de jugements moraux, se rendre compte à quel point "la prostitution c'est mal!" ?!

    M'est avis qu'un film ne sert pas uniquement à rassurer une classe moyenne qui s'apitoie sur la misère du monde (ce qui est louable, certes, mais pas forcément très utile. Si?).

    Je pense qu'ils servent aussi parfois à se remettre en question.

    Vous jugez qu'elle a "un grain" parce que ses obsessions VOUS sont malsaines. Parce qu'elle se prostitue, sans raison valable, et que cela VOUS est choquant, pervers.
    Mais par exemple, dîtes moi, parce que vous ne comprenez pas cette fille et sa manière de fonctionner, elle en devient... folle?
    Alors oui, elle a tout pour être heureuse. Et non, ça ne fait d'elle ni quelqu'un d'heureux, ni quelqu'un de sain. Mais le message n'est il pas là, quelque part...?
    Alors oui, la prostitution est énormément banalisée dans ce film. Mais le message n'est il pas là, quelque part...?

    Si vous voulez un conseil, attention à ne pas vous gâcher des films en y cherchant des "messages d'espoir". Ou alors, essayez peut être de prendre ce terme... différemment?

  • France Janichon

    Non, décidément, 0.5, c'est encore bien trop !

  • Scuba16

    Peut étre pas un grand film , mais j ai bien accroché , c est un trés beau film sur un sujet délicat , 3/5

  • Darkinside

    Jeune & Jolie est un portrait tout en beauté, qui pourtant choque et nous invite à sans cesse nous poser des questions d'éthique. Une histoire touchante en quatre saisons, un scénario simple qui pourtant nous emporte et nous bouleverse dans ce tourbillon de sentiments contradictoires.
    3,5/5

  • ClaraC31

    ;)

  • angelabassompierre

    ils sont même allés à Cannes et en dépit du thème, je trouve qu'en comparaison de "Swimming pool" il fait moins faire la pétasse vulgaire à Marine Vacth car pauvre Ludivine, ce qu'elle devait tourner d'osé....ok c'est le personnage de l'écrivain de polars qui rêve et ne vit rien, joue au voyeur. François Ozon a voulu parler de sexualité ado, travailler avec de jeunes gens et des addictions côté noir et aussi en peine.
    là je voulais les suppléments DVD, les entretiens, c'est elle en personnage phare aussi, là complètement tu as raison. Géraldine Pailhas aussi a un rôle qui est autour, en parent. Il fait un film aussi, d'où des variantes. C'est trop ils ont même été voir les psy. C'est exactement ce que dit François ozon d'elle, elle a ses silences et de la vie intérieure et ça colle complètement à la gamine qu'elle joue et ce qu'elle dit. en même temps le puéril aimer écouter les voix, ne pas savoir comment ce sera, et aussi plus ado, en cachette et y repenser, développer autre chose sans le dire ou sans mesurer les conséquences. Elle a un charme, en faisant Isabelle, c'était un autre registre, elle jouait une cavalière mais aussi mystérieuse, pas la fille exubérante ou séductrice. dans les ados, il y a de tout, séduction et du trop et d'autres sont tout le contraire, intérieurs, silencieux, taiseux....salace avec le frère dans les dialogues, un peu anticonformiste non? pour dans la maison, ça m'a amusé le renversement de personnages et surtout ils ont été dans un lycée tout frais existant depuis un an, la chance!!!là je vais regarder une comédie "divorces", ne sais plus si je l'ai vue au ciné ou tv ou jamais...dans un monoprix, j'ai vu une jeune fille très classe qui ressemblait justement à marine vacth, son sosie!

  • zvock083

    Je n'ai pas vu "ce que le jour doit à la nuit" mais il me semble que c'est dans "jeune et jolie" qu'elle incarne pour la 1ere fois le rôle titre d'un film à moins que je me trompe ?

  • angelabassompierre

    elle a joué dans "ce que le jour doit à la nuit" d'alexandre Arcady et faisait isabelle, elle a eu un rôle pourquoi premier grand rôle? je trouve très fraîche et son regard embellit tout.... pub pour des parfums connus, ils les débauchent comme ça. ça marche enfin plutôt ils les emploient et embauchent sinon débauche ce serait mal tourner...

  • Volt-Volt

    Un film qui bouleverse, qui choque. Ce film est beau, terriblement beau. Cette beauté nous brutalise. En effet, François Ozon nous prouve qu'il est possible de faire surgir de la beauté dans le vice.
    Elle est jeune et jolie, et pourtant elle se prostitue. C'est bouleversant. Elle veut et prend l'argent de ses clients, mais elle n'en a pourtant pas besoin et n'en fait rien.

    Ne pas confondre esthétique et éthique, voilà ce qu'a peut-être voulu montrer Ozon. Elle est belle, mais elle se prostitue. Ce film est artistiquement superbe, mais dans le fond il est immonde.

    80% des critiques que je viens de lire me choquent encore plus : "ce film m'a choqué donc c'est de la merde". Commentaires pathétiques. Car il n'y a que lorsque l'on reçoit un choc que l'on peut prendre conscience et réfléchir.
    Ozon nous a choqué car il montre la réalité. Il lève le voile sur ce dont on n'ose pas parler. Il nous force à affronter cette réalité, pour que l'on réagisse. Ca c'est du cinéma, du vrai cinéma !

    Certains semblent aussi prétendre que Ozon cherche à saloper la femme. Faux, car vers la fin du film, le petit frére de Léa se masturbe aussi, il n'est pas plus propre ni plus sain que sa soeur, il fait même sous-entendre à Léa qu'il hésite à payer 5€ pour recevoir un baiser, et que ses amis eux l'ont fait.

    Peut-être qu'en vérité nous sommes tous comme Léa, mais que nous n'avons simplement pas osé. C'est ce que dit à la fin du film la femme de son client décédé.

    Par ailleurs, personnellement je n'ai pas été choqué. Mais j'ai tout de même ressenti un certain malaise, du au fait que j'avais l'impression d'être comme un voyeur pendant tout le film. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'au début du film on voit Léa à travers les jumelles de son frère. Mais justement, si vous avez été choqué mais que vous avez regardé le film jusqu'à la fin, alors vous aussi vous êtes un voyeur, bien que vous refusiez de vous l'avouer.

    Bref, ce film n'a pas pour but de divertir et de rassasier ses spectateurs avec une belle histoire. Au contraire, c'est un film qui mérite d'être vu, car on en sort grandi, même si cela peut être douloureux.
    Félicitation à François Ozon et à Marine Vacht.

    PS : Il me parait peut-être judicieux de regarder le dernier film de Ozon ( "Dans la maison" ) pour avoir un autre angle de vue sur Léa. Je n'en dis pas plus ;)

    PS2 : Pour lancer une petite pique à ceux qui se persuadent que ce film traite bêtement de la prostitution, je vous invite à songer au fait que la mère de Léa appelle ça de de la prostitution tout au long du film tandis que le beau-père, au contraire, parle de "recherche de soi" et de "provocation". Cependant, c'est bien la mère de Léa qui trompe son mari avec son meilleur ami...

  • George Abitbole

    Pertinent !!!

  • George Abitbole

    Elle est si petite que ça !

  • George Abitbole

    Propos pertinents surtout quand on a pas vu le film?!

  • George Abitbole

    J'ai passé une bonne soirée avec ce film. Merci Marine Vacth !

  • FanAvatar09

    Perso, j'ai trouvé le film assez bon. Marine Vacth est très bonne et le sujet en lui-même est assez fort.
    3,5/5

  • thepassenger.

    Le fond, c'est le sens, le message du film, son histoire. La forme, c'est l'esthétique, la manière de filmer, la photographie, le son. Donc deux choses bien différentes. C'est pour ça que je te rejoins sur ton deuxième commentaire plutôt que sur le premier. Car pour le coup Ozon a pondu une esthétique vraiment splendide. J'ai particulièrement aimé le choix de bande son. Par contre il est vrai que pour le fond, c'est comme s'il manquait un petit truc pour que l'on soit totalement satisfait. Comme si toutes nos questions n'avaient finalement pas trouvé réponses. Bien sûr, on fait des suppositions, on imagine ce que pense et ressent la jeune fille. Elle nous donne des indices à travers des sourires en coin, des regards méprisants, mais elle est tout aussi douée pour déguiser ses pensées. Alors on attend ce moment. Ce moment qui certifiera pour de bon nos suppositions. Jusqu'à la dernière minute. Mais il n'arrive jamais. Le générique de fin déroule, et le mystère persiste.
    .

  • Maidaa

    Ou plutot , bonne forme mais fond un peu chelou... je sais pas, j'arrive jamais à faire la différence ; P

  • Maidaa

    OUIIII parle mais paaaarle! le "Petite Prude." m'a tué! Haha

  • Maidaa

    Ce n'est certainement pas le film de l'année, il n'est même pas dans la catégorie des "à voir au moins une fois dans sa chienne de vie" lol Mais il y a avait dans ce film, une sensibilité, une mélancolie que je n'attendais pas et qui m'a agréablement surprise. Je pensais que le film serait plus cru, que l'héroïne serait "dramatique" à souhait. Puis je me suis souvenue que c'était un film français et que si il y a au moins une chose dont les films français peuvent se vanter c'est de rarement tomber dans le pathos et le tire-larme. Et j'ai aimé ce détachement face aux actes fous de cette fille, cette justesse dans le fond. Bon après la forme... C'était pas trop ça, mais ce n'est que mon avis.

  • LefilmduRasoir

    J’aurai trouvé bien plus pertinent de centrer le film sur la «catabase » d'Isabelle, plutôt que sur la période post-escorting, qui n’a apparemment pas laissé assez de séquelles psychologiques sur la jeune et jolie pour que ce soit intéressant ! Nous n'avons pas l’impression d’assister à sa reconstruction mentale , mais juste de suivre sa (très rapide) réinsertion dans le monde réel.

    http://le-film-du-rasoir.blogs...

  • blondhair

    De ce que j'ai compris, Isabelle, en gros est malheureuse comme pas possible, contrairement à ces camarades et elle ne trouve que du "plaisir" dans la prostitution avec des hommes plus mûres. Je pense qu'elle se cherche et que les mecs de son âge ne l'intéressent pas. On voit bien que lorsqu'elle couche avec son copain elle kiffe et que lorsqu'elle le voit le matin prendre le petit déj avec la famille, ça la dégoûte limite et elle le largue. J'ai même l'impression qu'Isabelle est limite dépressive, non mais c'est clair elle est pas heureuse cette fille... On voit bien quand elle récite le poème de rimbaud sur la jeunesse elle est à deux doigts de se pendre. Alors ok, c'est pas un film sur la prostitution je le dis d'avance mais sur une fille qui cherche le bonheur, car elle ne le trouve pas dans sa jeunesse. Après beaucoup d'incohérence, d'hypothèse et rien de très fondé je trouve. Il faut limite se creuser la tête pendant 1 bonne heure avant d'en tirer un sens, alros que pourtant l'explication que je lu donne moi, semble intéressante :) Mais la réalisation, moyenne, très très moyenne.C'est pas clair du tout, et pour moi c'est raté quand ça n'est pas assez clair... Désolée. Et puis, c'est quoi tous ces éléments de poésie, de chansons mièvres et passées redondants... Que le réalisateur mette du poétique, puisqu'ici il avit un minimun de sens, avec les 4 saisons qui correspondent à ce que ressens Isabelle, là c'est quand lourd dingue, dommage ç'aurait pu le faire. Je veux dire on a l'impression que c'est un prof de français d'Hypokhâgne barré qu'à fait le film... Et puis pourquoi toujours prendre une parisienne, riche, habillée en grand mère, dans un lycée de bourge. Ce n'est pas comme ça qu'il faut s'y prendre, si il veut séduire un grand public. Parce que ça fait élitiste et puis c'est vu et revu, je ne pense pas que beaucoup de filles de mon âge vont se reconnaître aussi malheureuse soient-elles. Bref du potentiel mais trop d'éléments et d'explications vagues pour donner 3 étoiles. Le réalisateur me sort une fois encore par les narines (référence à Dans la maison qui est encore plus inutile).

  • Docteur Jivago

    Vide et prétentieux...

  • Henri Hego

    Bien aimé ce film , pose plein de question a réfléchir , ne pas se voiler la face sur les problème de l'adolescence , fille et garçons , avec toutes les tentations mise a leur disposition t l'eveil de leur sexualité ,,

  • sisker

    Au contraire, à la fin, elle esquisse ce sourire qui est le signe qu'elle a tourné la page. J'ai trouvé le film assez bon, dans sa construction avec les saisons et les chansons, mais je n'ai pas été hyper emballé non plus. Marine Vacth est bien dans ce rôle mais saura-t'elle montrer une panoplie plus étendue, à voir. Charlotte Rampling à la fin, c'est la classe. Par contre, Géraldine Pailhas, mauvaise de chez mauvaise.

  • Sandra tcray

    tout à fait d'accord , pas crédible

  • Sandra tcray

    j'aime bien les films réalistes, mais là tout tourne autour de son obsession du sexe en particulier envers des personnes dix fois plus agées qu'elle, qui est un peu malsaine au vue de son jeune âge, et pourtant c'est une fille qui a tout pour être heureuse mais qui est profondément étrange, et donc je me suis demandée tout le long si elle n'avait pas un grain. ducoup j'ai arrêté de la soutenir , et ducoup j'ai arrêté d'aimer le film. j'aime quand il y a un message.. un message d'espoir . mais là, on nous plonge dans la perdition, la perversion, sans nous en sortir.. bof.

  • Artictic Ambrosia

    Hahaha,il en faut, il en faut ! ;3

  • Toumi92

    Tu as pris le temps de répondre à ce genre de commentaires... tu as du courage, j'ai pas osé me lancer là dedans :p

  • regimbald

    y a clairement des messages déshumanisants sur plusieurs niveaux dans ce
    genre de film. mais personnellement
    ça me dérange pas trop en tant que porc innocent, admiratif et
    respectueux de la beauté, de la pureté et de la jeunesse. donc seul
    problème pour moi pour ce film, c'est le message donné aux filles
    majeures sexuelles selon les lois de leurs pays : devenez des putes, partez a l'aventure:
    c'est pimenté, un peu risqué, et les vieux sont tellement plus expérimenté, profond
    d'esprit et plus riches que les jeunes votre age ... donc en fait le problème c'est la
    pureté. c'est la pureté et l'innocence que je vénère, façon "humbert
    humbert" qui est visée ici. quitte a être un pervers sexuel, autant que
    ça soit gratuit et avec consentement mutuel, non ? ici, l'humain se fait
    assassiner et il ne reste que du fric.

  • Nako K.

    je suis assez attristé par les commentaires .

    J'entends partout le mot "pornographie" mais savez vous ce qu'est la pornographie ? on ne voit pas un seul sexe , tout est suggéré . Faut arreter a un moment ..

    quand j'entend des personnes dirent "ça ne devrait pas passer au cinema , c'est du porno , c'est le fantasme du realisateur " ça me fait peur ... sincèrement sortez de chez vous enlever votre robe de nonne ...

    Ce film montre la vie d'une adolescente trés attirée par le sexe , et il y a beaucoup voire énormément de jeunes attirés par cela .

    personnellement ce film m'a touché et on voit enfin une ado (jolie ) avec des vices , et ne croyez pas que tout les ados sont tout mignons , doux et gentils . son frere qui se masturbe , bah oui comme tout les ados de son age ...

    j'ai également beaucoup aimé le passage du babysitting , ou l'actrice fouille la maison , et découvre un vibro , ou encore essaye d'aller sur l'ordinateur . ce sont ces petits vices qui rendent le film trés réaliste .

    trop de personne prude commentent j'ai l'impression .

    donc non ce n'est pas de la pornographie et je trouve meme que cela montre l'adolescence actuelle (hormis la prostitution qui est un cas a part ) .

    trés bon film pour ma part , une trés bonne expérience je ne me suis pas du tout ennuyé . 4.5/5

    (la seule chose m'ayant deçu est la non suite de l'histoire de la mere )

  • Sintinella S.

    Il n'y rien à analyser dans ce film, rien à comprendre. Pourquoi toujours essayer de jouer les intellos afin d'expliquer ceci ou cela. Il s'agit juste de l'histoire d'une gamine perverse qui aime le sexe... Il en existe des tas des gamines comme cela dans notre société débridée. Point barre.

  • Artictic Ambrosia

    Le voyeurisme, l'exhibitionnisme, la perversité et la stupidité, résident dans les yeux de ceux qui croient les reconnaître. Si tu ne vois que du sexe dans ces films, poses toi quelques questions, car on pourrait vraiment penser que la perverse, c'est toi.
    Je crois que tu ne cernes pas bien le terme de "Pornographie". Je crois aussi que les réalisateurs font peu de cas de ce que tu veux toi ;)
    Un film ''normal" c'est quoi selon ta petite personne ? Des films normaux pour des gens normaux ? Petite Prude.
    Il n'y a pas besoin d'explication sur son choix parce qu'elle même se semble pas savoir pourquoi.

  • biboo B.

    vous avez déjà vu des film d'Ozon??? parce que on ne dirait pas , il ne fait pas du porno, vraiment une bande de puceaux, surtout que ce film est plutôt soft, la photographie est magnifique, l'actrice est une vrai perle, quand au sujet, il est très bien traiter, le réalisateur laisse le soin au spectateur de ce que va arriver au personnage, très bon film

  • Paul F.

    Ozon est en train de vivre ses propres fantasmes à travers ses films... c'est déprimant; Depuis "La Dérobade" aucun n'autre film n'est venus ajouter quoique ce soit à la perception que "nous" avons de la "prostitution".
    En tout cas surement pas ce navet, Ozon devrait carrément passer au porno, ça nous ferait des vacances et la au moins il pourra se défouler sans fausse mauvaise conscience...

  • Roman L.

    Trop vulgaire pour ce genre de film :/ mais j'ai passer un bon moment 3/5

  • Marc P.

    Ce film m'ayant laissé sans mots, je vous remercie de les avoir trouvés...
    Je m'attendais à une intrigue ou un drame sur fond de prostitution... mais rien de tout ça ! Esthétique et poétique, deux mots qui résument bien cette œuvre.
    Et cerise sur le gâteau, le personnage principal incarné par cette sublime actrice, boit de la Hennekein !

  • regimbald

    y a clairement des messages déshumanisants sur plusieurs niveaux dans ce
    genre de film. mais personnellement
    ça me dérange pas trop en tant que porc innocent, admiratif et
    respectueux de la beauté, de la pureté et de la jeunesse. donc seul
    problème pour moi pour ce film, c'est le message donné aux filles
    majeures sexuelles selon les lois de leurs pays : devenez des putes, partez a l'aventure:
    c'est pimenté, un peu risqué, et les vieux sont tellement plus expérimenté, profond
    d'esprit et plus riches que les jeunes votre age ... donc en fait le problème c'est la
    pureté. c'est la pureté et l'innocence que je vénère, façon "humbert
    humbert" qui est visée ici. quitte a être un pervers sexuel, autant que
    ça soit gratuit et avec consentement mutuel, non ? ici, l'humain se fait
    assassiner et il ne reste que du fric.

  • Jean S.

    A l'affiche !!!!!!!!!!!!!!!! C'est toi la catastrophe

  • Jean S.

    Bande de français moyen. Non je ne peut plus lire vos commentaires détracteur. Je n'y arrive plus...

    Ce film est un chef d'oeuvre de poésie et d'esthétisme. Et l'actrice ...une étoile est née !!!
    Le bon gout s'apprend peut etre, courage !
    5/5 ! Aurait mérité d'etre primé a Cannes.

  • Amandine S.

    Film pas très intéressent . Dommage car avec ce sujet ça aurait pu être un bon film.

  • allovcine

    Très beau film

  • Aladdyen

    le sujet n'est pas suffisamment complexe pour en faire un film. un film en quête de personnalité tels un téléfilm qui tente de ressembler désespérément à du grand cinéma. la beauté de marine vacth ne suffit pas à sauver cette oeuvre faussement intellectuelle. 1,5/5

  • Oswald D.

    L'histoire d'une enfant de la rive gauche qui souhaite vivre plus fort... Elle aurait pu choisir la drogue, elle a choisit la prostitution. De toute manière, un future dépressive, sans doute trop gâtée par la vie...

  • echartier7

    Bah un film qui n'a rien d'exeptionnel, déçu !!!

  • jereffuse

    tout ce bruit pour ça !!!!!!! OK la prochaine fois quand je verrais ozon, je regarderai autre chose, trop nul, trop long, trop mal tourné......

  • jereffuse

    lol

  • juliette M.

    Film inninteressant !! On en ressort avec l'image dévalorisante de la femme ! Aucun message. RIEN, juste beurk de voir une gamine se faire sauter par un vieillard qui va climpser sur elle, après l'orgasme ( ou avant… Je saurais jamais ) Pauvres féministes des années 80, qui auraient lancé des tomates sur l'écran

  • NemoXBlood

    Je me suis tapé "Jeune et Jolie" et "La vie d'Adèle". Il faut vraiment qu'ils remettent les Hot d'Or au Festival de Canne, parce que le jury est en rut. Je ne VEUX PLUS JAMAIS regarder ce genre de film.
    Je le dis haut et fort: avec ces deux films, on a clairement effacé la limite entre pornographie et cinéma. C'est juste un putain de scandale.
    Deux films bourrés de clichés ridicules sur l'adolescence et la sexualité, couplés avec des scènes de sexe à la limite de l’exhibitionnisme et tout le monde applaudi. Bande de cons, pervers et sans cervelle. Le jury, ce sont des putains de pédophiles fous. Et dire qu'il y a encore quelques années, ce genre de film aurait choqué, et aurait été interdit. Je suis dégoûtée. J'ai vraiment de la peine pour tous ceux qui ont payé pour voir des scènes pornographiques en public, en compagnie de pleins de gens tout aussi fascinés par la sexualité lesbienne absolument surjouée de ces deux jeunes femmes. Faut vraiment être tordu. Si je l'avais vu au cinéma, je serais sortie de la salle.
    Je ne veux PLUS que les réalisateurs parlent de la sexualité chez les adolescentes, parce qu'ils ne savent rien. Je ne veux PLUS être aussi gênée quand je regarde un film normal, autant que quand je suis sur youporn. Je ne veux PLUS que ce genre de film soient vus et adulés par la masse.
    Ce film n'a aucun fond, on a aucune explication sur le choix de la fille, rien. Pas de fond, du sexe, tout le monde est heureux.
    Voyeurisme. Exhibitionnisme. Perversion. Stupidité.

  • Batfleck

    Pas mal, sans plus. Un peu déçu quand même.

  • likide

    Déçue, j'étais curieuse de voir où le film allait nous mener, mais il ne se passe rien!
    La gamine qui rentre de vacances et qui atterri dans un hôtel pour s'envoyer en l'air avec un vieux, la transition se fait mal. On comprend pas le pourquoi du comment de la situation. Bref! C'est creux, l'actrice joue bien, mais on ne s'y attache pas, l'empathie ne se réalise pas, bref! Je n'ai pas beaucoup apprécié ce film.

  • Bad-Monster

    Un excellent film avec de très bons acteurs. Ozon m'a encore, comme beaucoup de fois, épaté.
    4,5/5

  • defleppard

    Une mineure accroc au sexe avec des hommes âgés, prend plaisir à se prostituer. 2 étoiles et demie.

  • Jean-philippe N.

    On peut comprendre le goût d'Ozon pour les jeunes filles post-pubères, mais de là à en faire tout un film... Est ce une comédie? Bien peu d'éléments vont dans ce sens. Un drame? A part un décès qu'on souhaiterait à tout homme (c'est quand même "moins pire" que de finir carbonisé dans une épave au cours d'un accident de la route ou dans d'horribles souffrances après une longue maladie! Ce n'est sûrement pas l'ancien président Felix Faure qui me contredira), pas vraiment non plus. Un film de mœurs? Les différents sujets abordés - la prostitution étudiante, l'adolescence et son mal-être, la famille recomposée, l'absence du père, les psy, la solitude, l'incompréhension, j'en passe - sont traités de façons tellement superficielles et aseptisées qu'il est difficile pour ne pas dire impossible d'y adhérer ou au moins de ressentir quelque empathie. Reste la photographie (impeccable) et l'actrice principale qui, telle un diamant noir dans un écrin, donne envie de garder le bijou mais de jeter l'emballage...
    2,5/5

  • Jean-philippe N.

    Jolie diatribe! Qui pitch bien (malheureusement) l'essence du film. Histoire d'enfoncer le clou, je rajouterais que pour le coup, le réal assume bien mal son nom...

  • mulder67

    nul

  • zvock083

    Je sais pas trop quoi dire sur ce film à part que j'ai aimé. Je trouve que pour son premier grand rôle Marine Vacth s'en sort vraiment très bien elle porte un rôle qui est pas facile avec beaucoup de réussite, son personnage est à la fois intéressant et intriguant on ne comprend pas toujours ses choix le réalisateur nous laisse nous faire notre propre idée à ce propos. L'histoire reste dans le "bon coté" de la chose si on peut dire, le traitement de la prostitution reste superficiel mais là n'était pas là question je pense puis ça reste cohérent avec une réalisation soignée, sobre et qui ne tourne jamais au vulgaire. 3/5

  • Kathleen B.

    Mais quel NAVET !! Ce film est NUL tout simplement !!

  • angelabassompierre

    autant le regarder encore une fois et modérer les commentaires. Vous voulez une liste car celui là à côté de sado maso qui peuvent être à l'écran, c'est sans comparaison.

  • angelabassompierre

    c'est sympa d'escorter une copine au ciné, ça c'est de l'amitié. respect.

  • Pauline G.

    Déçue ! Le film est plat, aucun rebondissement... Marine est la même du début à la fin.

  • Rachid Rabia

    Ozon je t'aime , tes films sont comme des rêves. ta sensibilité se cache derrière le libre arbitre du spectateur, tu n'imposes rien , tu proposes et tu glisses les réponses parfois dans les rictus d'un visage. Bravo

  • angelabassompierre

    j'ai mieux aimé "regarde la mer", "sitcom" , même "angel" avec une romola super... ou " swimming pool" auquel j'aurai enlevé quelques scènes qui en disent trop. j'ai vu que le proch1 serait "je suis une femme", ai hâte.

  • angelabassompierre

    - que 8 femmes, moralité le public préfère les comédies et films policiers plutôt que le drame.....
    Dormir pendant un film?? eh oui, l'épuisement du rythme citadin, si je ne tiens pas je sors, mais de décrypter "que veut dire le réalisateur?" réfléchir plus loin et après, c'est ça l'enjeu d'une histoire, il est grave autant que " Ricky" ou d'autres productions. Elle est moins sophistiquée et en son monde que Julie dans "swimming pool" et si le sexuel est exhibé comme tendance pervers c'est sous d'autres atours là, ça fait froid dans le dos un peu.
    j'attends le film d'après, allons vers l'avant.

Voir les commentaires