Mon AlloCiné
Mystères à Hollywood ! George Reeves, dernier vol pour Superman
Par Olivier Pallaruelo — 22 août 2014 à 20:00
facebook Tweet

Si Hollywood est une machine à créer du rêve, l'envers du décor est parfois sordide, avec son lot d'énigmes non résolues. Cette semaine : le dernier vol de Superman avec l'affaire George Reeves.

© Bettmann/CORBIS

Si Hollywood est une machine à créer du rêve, l'envers du décor est parfois sordide, avec son lot d'énigmes et d'affaires criminelles non résolues...Cette semaine, plongée de notre série feuilletonnante sur le tragique destin de George Reeves, la mascotte des foyers américains.

George Reeves : dernier vol pour Superman
Qui était-il ?

Né en janvier 1914, George Reeves débuta sa carrière à Hollywood en 1939. Après une série d'apparitions non créditées, il joua l'un des soupirants de Scarlett O'Hara dans Autant en emporte le vent. Au cinéma, sa carrière est émaillée de nombreux petits rôles, parfois dans des films importants comme Tant qu'il y aura des hommes, L'Ange des maudits, ou Samson et Dalila. Mais c'est avec la série TV de Superman, à partir de 1952 et jusqu'en 1958, que l'acteur passera à la postérité et devint la mascotte des foyers américains.

L'affaire

Le 16 juin 1959, George Reeves fut découvert nu gisant sur son lit, une balle dans la tempe, à l'étage de sa maison située à Beverly Hills. Sa mort horrifia les américains, nombreux à le vénérer dans le costume du super-héros. Le jour de sa disparition, il y avait sa fiancée dans la maison, Leonore Lemmon, ainsi que trois amis.

Les théories

Bien que l'hypothèse du suicide ait été retenue en premier, de nombreuses personnes commencèrent à douter de cette conclusion pour privilégier la thèse du meurtre. Qui aurait bien pu en vouloir à George Reeves ? C'est en creusant du côté de sa vie privée que des éléments de réponses apparaissent...

En fait, Reeves entretenait des liaisons avec deux femmes différentes. Leonore Lemmon donc, serveuse à New York; l'autre était une ancienne danseuse de cabaret et mariée du nom de Toni Mannix. Le mari de Toni Mannix était un Executive de la MGM. Etrangement, ce dernier était non seulement au courant du petit manège entre sa femme et George Reeves, mais il l'encourageait même de manière douteuse, en autorisant que Toni l'entretienne financièrement et en acceptant sa présence au sein de la maison du couple. Etrange ménage à trois...Pourtant, en 1958 la relation prit fin. Si Reeves projetait de se marier avec Leonor Lemmon, il se rendit aussi vite compte qu'il ne pourrait mener le même train de vie dispendieux que lorsqu'il était avec Toni...

D.R.
Superman en plein exploit.

Le soir de sa mort, Reeves monta à l'étage pour s'isoler dans sa sa chambre; Leonore Lemmon et trois amis se trouvant au rez-de-chaussée. Vers minuit, deux voisins qui étaient à la recherche d'une fête furent froidement accueillis par George qui semblait ne pas vouloir être dérangé. Leonore serait alors partie le rejoindre dans sa chambre, furieuse de la façon dont il avait reçu ces personnes, et une dispute éclata. Pour certains, c'est à ce moment qu'elle aurait saisi une arme et lui aurait tiré accidentellement dessus.

Il s'écoula une heure et demi avant que les personnes de la maison n'appellent la Police. Pour les partisans de la thèse du meurtre, c'est le lap de temps qu'il a fallu pour que les protagonistes se mettent d'accord sur la version des faits. On raconte d'ailleurs que Lemmon, après le meurtre, dévala l'escalier en hurlant aux invités : "Dites-leur [à la Police] que j'étais en bas ! Dites-leur que j'étais en bas !". Ces personnes affirmèrent à la Police être toutes en bas lorsqu'elles entendirent les coups de feu en provenance de la chambre de George Reeves...

La Une de la gazette Mirror News du 16 juin 1959.

Des éléments troublants venaient toutefois contredire cette version. Le pistolet retrouvé entre les jambes de Reeves était vierge d'empreintes digitales. Par ailleurs, la douille de la balle qui avait servi à tuer l'acteur a été retrouvée sous son corps alors qu'elle aurait dû être projetée loin de lui. Enfin, aucune trace de brûlure n'a été retrouvée sur le corps de Reeves, ce qui laisse supposer que le coup a été porté à distance par une autre personne.

L'autre piste sérieuse serait une vengeance de Edgar J. Mannix, le mari de Toni, pour punir Reeves des souffrances infligées à sa femme après sa rupture avec l'acteur de Superman. Avec des connections dans le Milieu, il aurait envoyé un homme de mains lui régler son compte, pendant qu'il dormait...

Edgar J. Mannix : le commanditaire du meurtre ?
Où en est-on ?

La mère de l'acteur, Helen Bessolo, n'a jamais cru à la thèse du suicide. Elle finança elle-même une équipe de détectives privés, mais leurs investigations ne débouchèrent sur aucune nouvelle preuve. En 1999, un Publicist hollywoodien de renom, Edward Lozzi, affirma avoir recueilli les confessions de Toni Mannix sur son lit de mort, en 1983. elle lui aurait affirmé être à l'origine du meurtre de Reeves. Mais aucune preuve fut apportée en dehors de ces ultimes confessions.

La version officielle reste donc le suicide par balle d'un acteur dépressif, frustré qu'il était par une industrie Hollywoodienne qui s'acharnait à ne pas lui donner de rôle dans sa période post Superman.

La vie de George Reeves, et les hypothèses liées à son meurtre et / suicide, sont au coeur du film Hollywoodland, avec Ben Affleck et Adrien Brody.

Hollywoodland Bande-annonce VF

 

Rendez-vous la semaine prochaine pour un autre article de notre série "Mystères à Hollywood"...

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
  • ElQuebecois
    Hollywoodland. Très bon film avec Ben Affleck dans le rôle de George "Superman" Reeves.
  • Dalzon
    Très intéressant merci! Malheureusement le style, je trouve, n'est pas à la hauteur... On dirait que c'est une mauvaise traduction (genre avec reverso), par exemple "les gens de la maison" c'est pas français!
  • Arnaud E.
    sont geniaux ces articles !!!!
  • ElQuebecois
    C'est quoi si ce n'est pas français ?
  • Montana-5993
    Ces articles sont vraiment très intéressants, ça change. Continuez comme ça !
  • lexcalvin
    " Le pistolet retrouvé entre les jambes de Reeves était vierge d'empreintes digitales."ça n'existe pas un pistolet sans traces, il a donc été nettoyé ... ambiance.
  • Elisariel
    "On" aurait voulu étouffer une affaire dont les ramifications auraient débouché sur la mise à jour d'amitiés glauques où trempaient des pontes d'Hollywood, on ne s'y serait pas pris autrement !Le film "Hollywoodland" est à voir ! Reconstitution réaliste de l'époque.
  • marieptitereveuse
    Encore un article intéressant! Mais à mon avis, cette affaire doit cacher des trucs bien plus gros à Hollywood...
  • pellflorent
    Excellent article! Pertinent et très intéressant! Continuez comme ça, c'est génial! J'en veux d'autres ^^
  • Maax_29
    Moralité de cette triste histoire : un ménage à trois, ça ne donne jamais rien de bon ! Il y a de quoi faire un film à la Hitchcock ! Merci pour cet article super intéressant !
  • Capugino
    Je trouve marrant la coïncidence de nom entre George Reeves et Chistopher Reeves qui n'ont aucun lien de famille. Sinon histoire intéressante quand même.
  • Zombie Guy Home
    Christopher Reeve. sans s. dommage :)
  • Mr-pink-
    J'avais aussi entendu une version qui disait que l'acteur serait devenu fou et qu'il se serait tirer une balle car il se serait pris pour son personnage de Superman et pensait pouvoir arrêter la balle.
  • LilSushi
    Pourquoi le costume est en blanc et rouge sur une des photos illustrant l'article ? (très très très classe tout de même !). Erreur de colorisation de l'époque ?
  • St?phane B.
    Pas du tout... Superman n'a pas toujours porté le costume bleu et rouge même à cette époque... Un excellent plus récent... Dans une des séries limitées DC, Superman a un costume dans les noirs.
  • St?phane B.
    J'avais aussi entendu cette légende urbaine.
  • St?phane B.
    Il est clair que cette époque est sordide... Le Hollywood des années 40/60 était un enfer pour les acteurs et actrices fragiles. Ce qui est drôle dans l'affaire Reeves, c'est que dans les années 40 il a eu un petit rôle dans une production minable aux côté de... Elizabeth Short... le dahlia noir... morte aussi sûrement dans les turpitudes de Hollywood.
  • Elisariel
    Elle était aussi exaltante !Il ne faut pas faire une généralité de ces affaires de sang somme toute peu fréquentes heureusement. Mais les collusions entre la pègre, le milieu richissime du cinéma et la police étaient pour le moins ambigües.Elizabeth Short fut prise dans ce tourbillon à paillettes mais d'après de récentes investigations, le papa n'est pas étranger à sa mort atroce.
  • NomdeZeus
    Le rôle de superman ne porte pas chance décidément. Fais gaffe, Henry Cavill !
  • NomdeZeus
    Sale temps pour les Reeve(s) :(
  • Elisariel
    OK !Le résultat est que sur ces morts planent l'ombre de magouilles, de dissimulations. Qui pourra trancher ?
  • Gabrielle B.
    Peut-être le fait que la série était tournée en noir et blanc, les nuances de gris (sans jeu de mots) étaient assez importantes pour que tout fonctionne visuellement.
  • Jinbei59
    Super rubrique avec des sujets très intéressants et assez étonnants ! Merci AlloCiné :)
  • St?phane B.
    Personne... ça fait longtemps que la plupart des preuves ont été effacées, détruites ou abîmées... puis plus que des On dit... alors... Cela restera un énième mystère de l'Histoire comme Jack l'éventreur... etc.
  • Elisariel
    Cela fait partie des mystères (sordides et tristes certes) de l'histoire humaine...Comme quoi, parfois avec un coup de pouce, les crimes parfaits existent et les assassins dorment bien et finissent tranquillement leur vie.
  • St?phane B.
    J'ai regardé le non élucidé sur la petite Estelle Mouzins ce soir et je me dis que souvent une histoire criminelle repose sur la chance. Soit ce sont les flics qui sont chanceux... soit... malheureusement... c'est le criminel.
  • LilSushi
    Oui oui okay, je connais bien les Comics, il y a beaucoup de couleur pour les costumes (multitude de skin). M'enfin s'ils se sont amusé à lui donner plusieurs costumes de couleurs différentes déjà à l'époque, c'est assez précoce je trouve ! Mais hypothèse plausible !
  • St?phane B.
    Oui car le temps d'un épisode, il est confronté à un faux superman qui a le même costume que lui. C'était le temps d'un costume pour différencier le vrai du faux... joués par le même acteur bien sûr. :D
  • LilSushi
    Ah oui je vois ! Je pensais à Bizarro mais il a été créé après la fin de la série TV (ou alors ça devait être dans les derniers épisodes). Merci de tes précisions !
  • St?phane B.
    En effet, le Superboy où apparait Bizarro pour la première fois sort 3 mois après la fin de la série justement à cause de cet épisode qui avait bien marché. On le sait peu mais bcp des concepts qui aujourd'hui font la force du personnage viennent de cette série.
  • calstrak
    Merci Allocine pour cet article,décidément joué les "Supermen" est très dangereux?
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Les Oiseaux de passage Bande-annonce VO
Shazam! Bande-annonce VF
Sponsorisé
Once Upon a Time… in Hollywood Bande-annonce VO
Just a gigolo Bande-annonce VF
Tanguy, le retour Bande-annonce VF
Terra Willy - Planète inconnue Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Top films au box office
Back to Top