Mon AlloCiné
Festival Angoulême 2016 - Jour 5 et 6 : le Palmashow fait son cinéma, Philippe Lioret en clôture
Par Brigitte Baronnet — 28 août 2016 à 17:36
facebook Tweet

Derniers jours de Festivals. Alors que le palmarès sera dévoilé dans quelques heures, dernier tour d'horizon des temps forts de l'événement dédié au cinéma francophone, avec le Palmashow, Isabelle Huppert et Emilie Loizeau.

David Marsais et Grégoire Ludig du Palmashow
1. David Marsais et Grégoire Ludig du Palmashow +
David Marsais et Grégoire Ludig du Palmashow présentent La Folle histoire de Max et Léon
Lire la suite

Le Palmashow dévoile son premier long métrage

Première étape d'une grande tournée dans toute la France, le duo du Palmashow - David Marsais et Grégoire Ludig - dévoilait hier leur premier long métrage, La Folle histoire de Max et Léon, mis en scène par le fidèle réalisateur de leurs sketchs, Jonathan Barré. Pour cette première expérience pour le grand écran, l'équipe a vu justement les choses en grand en osant s'affront au genre historique :

"Avec David (Marsais) et Jonathan (Barré, le réalisateur), on aime bien se mettre en difficulté de toute façon quoi qu’il se passe, explique le duo à notre micro. On peut nous dire ‘ce sketch, il faut qu’il rentre dans les clous’, nous évidemment on va faire quelque chose qui n’est pas faisable dans un temps donné. Pareil pour le film. Premier film, on s’est dit : on fait un film pendant la Seconde guerre mondiale, faisons un film d’époque, faisons une comédie d’aventure. On mettra du temps à le monter ? C’est pas grave. On voulait faire une belle comédie d’aventure, avec plein de personnages. Un film historique moderne en fait. On ne voulait pas faire un film à Paris sur des gens de 30 ans. Il y en a tout le temps, ça sort tous les mercredi en salle. On a pris un peu ce contrepied et on est très content." Et d'ajouter : "Avant tout, on a écrit un film qui nous fait rire. Pour qu’on avance, il faut que ça nous fasse rire. On n’essaye pas de calculer en disant ‘ça, ça va plaire…’ Si on triche, ça se sent. Le public n’est pas con ! Ils verront très bien si jamais on a essayé de les arnaquer." Au niveau de leurs références, David et Grégoire citent La 7 ème compagnie, La grande vadrouille, Papy fait de la résistance...  "Tous ces films qu’on a regardé à peu près 200 fois. Il y a des références dans les dialogues, dans la mise en scène. Jonathan Barré a fait un plan à la Michael Bay. On a été influencé par Les Inconnus, Les Nuls… Des styles d’humour très différents. Il y a plusieurs lectures, plusieurs styles d’humour."

La folle histoire de Max et Léon sortira le 2 novembre 2016 :

La Folle Histoire de Max et Léon Teaser VF

 

Emily Loizeau, de la musique au cinéma

Invitée du Festival pour donner un concert spécial pour les festivaliers, la musicienne Emily Loizeau, qui vient de sortir son dernier album Mona, s'est confiée sur le lien qui l'unit au cinéma : "J'ai eu la chance de pouvoir faire quelques musiques pour le cinéma, détaille-t-elle à notre micro. La première fois que je l'ai fait, c'était pour un long métrage, toute la BO. Je me suis un peu lancée dans le grand bain. C'était pour un film de PEF, King Guillaume. Il aime bien ce que je fais , mais il voulait à peu près tout, sauf ce que je fais ! C'était un exercice de style, de la musique moyen ageuse à la pop. C'était très chouette et très passionnant de découvrir comment se mettre au service de l'imaginaire de quelqu'un d'autre, d'une image. J'ai fait ça ensuite pour d'autres réalisateurs, plutôt pour des courts ou moyen-métrages, ou le générique de fin du dernier Luc Jacquet par exemple. Des jeunes réalisateurs comme Emmanuelle Laborie, et tout récemment Aude-Léa Rapin. C'est à chaque fois des rencontres entre un imaginaire et soi-même. C'est très enrichissant."

Et aussi...

  • Quelques jours après Isabelle Adjani, Isabelle Huppert venait à son tour pour la première fois au Festival pour le film Souvenir, second long métrage de Bavo Defurne, dont nous vous parlions hier. Cliché souvenir de la comédienne face au photographe :

  • Dernier long métrage à être projeté au Festival d'Angoulême, Le Fils de Jean, film de clôture. Le nouveau long métrage de Philippe Lioret réunit Pierre Deladonchamps dans son plus beau rôle depuis L'Inconnu du lac, et Gabriel Arcand, grand acteur québecois dont c'est le second long métrage pour la France après collaboré avec Dominique Cabrera il y a quelques années.

Le Fils de Jean sort sur les écrans le 31 août 2016

 

Le dernier coup de coeur ciné de...

Danielle Arbid, réalisatrice de Peur de rien

Dernière rencontre avec un membre de jury 2016, à quelques heures du palmarès. Echange avec la réalisatrice Danielle Arbid, qui a sorti le vibrant Peur de rien en début d'année. 

Est-ce la spectatrice de tous les jours qui s'exprime ou est-ce différent lorsqu'on est juré ? "La question est juste car on se le dit soi-même. Est-ce que en tant que spectatrice je verrai plus le film ou avec le pouvoir que j'ai je le vois différemment. On essaye d'être juste malgré ce petit pouvoir qui est de distribuer des points parce que moi je n'aime pas ça du tout. 

J'essaye de donner à des films qui ont vraiment besoin d'être mis dans la lumière. S'il y a un film très beau, qui me plait, mais qui a déjà eu du succès, j'essaye de ne pas lui donner. J'essaye de donner à un moins parfait, qui me plait, mais qui a besoin de lumière. C'est vraiment difficile de faire des films aujourd'hui et pour moi-même, chaque film est une aventure pour le financer alors j'essaye de me dire 'tiens, je peux être à la place d'eux, ils ont besoin d'avoir de la lumière'. Je ne me dis pas allons vers le succès, vers l'évidence. Après, quand j'aime bien à moitié, je suis ouverte à la discussion et j'aime bien qu'on me retourne. (...) C'est instructif de ne pas camper sur ses positions. J'aime bien l'idée qu'on peut tous se convaincre."

Quel a été son dernier coup de coeur en salle ? "Le film qui m'a assez bouleversé, qui était en compétition à Cannes, mais que j'ai à Paris : Aquarius. Sublime film. C'est un portrait d'une femme, de quelqu'un qui se bat contre le système. C'est très beau."

Extrait d'Aquarius de Kleber Mendonça Filho, dernier coup de coeur de Danielle Arbid, qui sortira sur les écrans le 28 septembre 2016 : 

 

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Box-office France : Alexandre Astier et son nouvel Asterix sont irréductibles !
NEWS - Box Office
mercredi 12 décembre 2018
Box-office France : Alexandre Astier et son nouvel Asterix sont irréductibles !
Alfonso Cuarón : fascination pour la figure de la mère, passion de la forme... les obsessions du cinéaste mexicain décryptées
NEWS - Stars
mercredi 12 décembre 2018
Alfonso Cuarón : fascination pour la figure de la mère, passion de la forme... les obsessions du cinéaste mexicain décryptées
Illucity, l'expérience en réalité virtuelle au coeur de Paris, ouvre ses portes
NEWS - Culture ciné
mercredi 12 décembre 2018
Illucity, l'expérience en réalité virtuelle au coeur de Paris, ouvre ses portes
Stan Lee, Brad Pitt, Matt Damon, Mike Myers, Alain Chabat : les meilleurs caméos vus dans les films en 2018 [SPOILERS]
NEWS - Culture ciné
lundi 10 décembre 2018
Stan Lee, Brad Pitt, Matt Damon, Mike Myers, Alain Chabat : les meilleurs caméos vus dans les films en 2018 [SPOILERS]
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
Bienvenue à Marwen Bande-annonce VO
Sponsorisé
Roma Bande-annonce VO
Yentl Bande-annonce VO
Edmond Teaser VF
ASAKO I&II Bande-annonce VO
L'Empereur de Paris Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top