Mon AlloCiné
    Box-office été 2018 : Les Indestructibles 2, Jurassic World... et la Coupe du Monde
    Par Gauthier Jurgensen (@GauthJurgensen) — 6 sept. 2018 à 10:00
    facebook Tweet

    L’été 2018 aura été compliqué en France pour la fréquentation des salles de cinéma. Hormis le joli succès des "Indestructibles 2", les chiffres sont alarmants. En 2017, les nouvelles n’étaient pourtant déjà pas bonnes.

    Les cartons de l'été 2018  - Hotel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses
    1. Les cartons de l'été 2018 - Hotel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses +
    US : 162 844 423 $
    France : 2 714 437 spectateurs
    Lire la suite

    Selon le site CBO Box-Office, le cinéma français vient de vivre son été le plus maussade en 12 ans. Alors que l’industrie a l’habitude de vendre entre 40 et 50 millions de tickets de cinéma entre le début juin et la fin août, c’est un peu plus de 36 millions d’entrées qu’affiche le compteur en 2018 pour la période. Un recul de 16,5% par rapport à la saison précédente. Tout avait pourtant si bien commencé avec le succès de Jurassic World : Fallen Kingdom et des Indestructibles 2.

    Une telle chute force à se demander si les consommateurs de cinéma en France ne sont pas en train de changer massivement leurs habitudes pour se tourner davantage vers la télévision, les services de SVOD et déserter pour de bon les salles de cinéma. Les plus optimistes diront peut-être que la saison n’était pas assez appétissante, que la Coupe du Monde de football a monopolisé l'attention et que les fortes chaleurs de l’été ont poussé les Français vers des activités de plein air.  Il reste exceptionnel d’observer une telle baisse de fréquentation d’une année sur l’autre.

    TOP 15 DE L'ETE EN FRANCE

    Rang

    Film

    Date de sortie

    Box office (entrées)*

    Distributeur
    1 Les Indestructibles 2**  4 juillet 2018 5 432 187 The Walt Disney Company France
    2 Jurassic World : Fallen Kingdom 6 juin 2018 3 629 534 Universal Pictures International France
    3 Mission : Impossible - Fallout** 1 août 2018 2 792 016 Paramount Pictures France
    4 Hotel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses** 25 juillet 2018 2 714 437 Sony Pictures Releasing France
    5 Ant-Man et la Guêpe 18 juillet 2018 1 756 225 The Walt Disney Company France
    6 En Eaux Troubles** 22 août 2018 1 082 822 Warner Bros. France
    7 Neuilly sa mère, sa mère !** 8 août 2018 1 059 704 SND
    8 American Nightmare 4 : Les Origines  4 juillet 2018 1 022 547 Universal Pictures International France
    9 Ocean's 8 13 juin 2018 901 037 Warner Bros. France
    10 Ma Reum 18 juillet 2018 751 102 UGC Distribution
    11 Mamma Mia! Here We Go Again! 25 juillet 2018 705 433 Universal Pictures International France
    12 Darkest Minds : Rebellion** 8 août 2018 695 696 Twentieth Century Fox France
    13 Equalizer 2** 15 août 2018 671 898 Sony Pictures Releasing France
    14 Skyscraper 11 juillet 2018 652 828 Universal Pictures International France
    15 Sans un bruit 20 juin 2018 647 910 Paramount Pictures France

    *Source : CBO Box Office - **Toujours en exploitation

    L’animation, toujours au sommet

    La tendance des années 2000 se confirme : les films d’animation sont les plus fédérateurs pendant la période estivale. Avec leur public familial et leur durée de vie supérieure à la moyenne des films, ces longs métrages peuvent rester à l’affiche des multiplexes de juin à août sans perdre beaucoup de spectateurs d’une semaine à l’autre. C’est ainsi que les Indestructibles 2 a patiemment cumulé plus de 5 millions d’entrées sur le territoire français pour devenir le troisième plus gros succès de l’année (au 5 septembre 2018), dépassant ainsi les Avengers : Infinity War.

    Hôtel Transylvanie 3 n’a pas démérité non plus : Des vacances monstrueuses est devenu le plus gros succès de la franchise et de son studio en France, comme dans le monde entier. Malheureusement, Destination Pékin ! sorti le week-end du 15 août n’a pas connu le même succès et peine déjà à réunir un demi-million de spectateurs.

    Mini budgets, maxi profits : Les 25 films les plus rentables au Box Office mondial

    Le cinéma français passe à la trappe

    C’est souvent le cas pendant les grandes vacances : tous les regards se tournent vers les gros films d’action américains au détriment de la production locale. Deux comédies parviennent à se faire une place dans les succès estivaux : Ma Reum avec Audrey Lamy pour le mois de juillet (751 102 entrées) et Neuilly sa mère, sa mère ! pour le mois d’août (1 059 704 entrées).

    On reste bien loin de Valerian et la Cité des Mille Planètes en 2017 qui, malgré son échec à l’international, avait réuni plus de 4 millions de Français. La plupart des tentatives françaises de fédérer en 2018 sont tombées à l’eau : Christ(off) a vendu à peine plus de 100 000 tickets et Le Monde est à toi de Romain Gavras n’a pas eu le succès que sa distribution semblait lui promettre. Idem pour Budapest, BécassineLe Doudou et Tamara vol. 2. Mais les temps sont aussi durs pour les films hollywoodiens : seuls six d’entre eux franchissent le cap du million de billets vendus entre juin et août.

    Le box-office américain ne souffre pas

    Cette tendance ne se vérifie qu’en France puisqu’aux Etats-Unis, le soleil a plutôt brillé sur la fréquentation des salles. Les Indestructibles 2 et Jurassic World : Fallen Kingdom ont franchi le milliard de dollars récoltés dans le monde entier en grande partie grâce à leur succès sensationnel sur le territoire américain. Ocean’s 8 est le plus joli succès de la franchise depuis son premier opus en 2001.

    Quelques bonnes surprises sont venues ponctuer l’été, comme En eaux troubles qui ne s’attendait peut-être pas à un tel carton ou la comédie Crazy Rich Asians, qui a créé l’événement sans prévenir. Sur la période de juin à août, le box-office aux Etats-Unis se paie même le luxe de progresser de plus de 6,4% par rapport à la même période en 2017. Force est de se souvenir que cet été-là avait été le plus mauvais outre-Atlantique depuis 2006, un très mauvais cru dans le monde entier.

    TOP 15 DE L'ETE AUX ETATS-UNIS

    Rang

    Film

    Date de sortie

    Box office (en dollars)*

    Studio
    1 Les Indestructibles 2 15 juin 2018 602 579 381 Buena Vista
    2 Jurassic World : Fallen Kingdom 22 juin 2018 415 210 470 Universal
    3 Ant-Man et la Guêpe 6 juillet 2018 213 977 857 Buena Vista
    4 Mission : Impossible - Fallout** 27 juillet 2018 206 661 700 Paramount
    5 Hotel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses** 13 juillet 2018 162 844 423 Sony
    6 Ocean's 8 8 juin 2018 139 211 301 Warner Bros.
    7 En Eaux Troubles** 10 août 2018 123 802 883 Warner Bros.
    8 Mamma Mia! Here We Go Again! 20 juillet 2018 118 120 770 Universal
    9 Crazy Rich Asians** 15 août 2018 117 303 610 Warner Bros.
    10 Equalizer 2** 20 juillet 2018 100 748 027 Sony
    11 Jean-Christophe & Winnie** 3 août 2018 87 609 495 Buena Vista
    12 American Nightmare 4 : Les Origines 4 juillet 2018 69 069 105 Universal
    13 Skyscraper 13 juillet 2018 67 422 425 Universal
    14 Tag 15 juin 2018 54 521 544 Warner Bros.
    15 Sicario La Guerre des cartels 29 juin 2018 50 013 577 Sony

    *Source : Box Office Mojo - **Toujours en exploitation

    De petites déceptions habituelles

    Chaque été, un film qui avait pourtant tout pour plaire ne trouve pas son public. C’est le cas – relativement – de Skyscraper qui reste un des plus gros succès de la saison mais qui ne s’attire pas les grâces habituelles des fans de Dwayne Johnson. Jean-Christophe et Winnie n’a pas fait d’étincelle aux Etats-Unis, mais s’est tout de même épargné la méchante veste que s’était prise Peter et Eliott le dragon deux ans plus tôt. Et même si Mamma Mia : Here We Go Again ! n’a pas reçu l’accueil dithyrambique du premier dans le monde entier, le public américain était toujours là pour le célébrer.

    Comme si elle avait appris de ses erreurs de l’an passé, l’industrie du cinéma a évité en 2018 de lancer sur la période estivale un embouteillage de blockbusters sur-marketés. Les accidents industriels sont ainsi évités cette année. Hotel Artemis avec Jodie Foster et Dave Bautista ou la tentative de franchise pour ados Darkest Minds : Rébellion auraient aimé se trouver un plus large public.

    La bande annonce des Indestructibles 2, plus gros succès de l'été 2018

    Les Indestructibles 2 Teaser (2) VO

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • tueurnain
      Oui, c'était conçut pour cartonner en Chine, mais ça ne marche pas toujours de prendre des acteurs chinois ou au moins asiatique pour faire un carton là-bas (pacifique rim, star wars 8 etc)…Et pis bon, même si ça cartonne en chine, le succès n'était pas forcément gagné d'avance pour les autres pays, et pis…. Ben si.
    • Pieriku
      En eaux troubles ne s'attendait pas à un tel carton ? 130M de budget, une production américano-chinoise pour viser le public chinois (150M de recettes en Chine pour 125M aux US), un matraquage d'affiches et de bandes annonces (ce n'est pas le genre de films que je vais voir d'habitude et pourtant, j'y suis quand même allé par curiosité). Je pense au contraire que ses producteurs ont tout fait pour qu'il cartonne et sans la Chine, on pourrait même parler de demi-échec (les résultats chinois pèsent pour plus du tiers des recettes mondiales).
    • singeou7
      Les Indestructibles 2, Mission Impossible - Fallout, Sans Un Bruit, Bécassine, Le monde est à toi du sympathique au bons film mais rien d'exceptionnel et de surprenant...
    • tueurnain
      oui, le Leman!
    • Benjamin B
      Selon l'avis d'une part importante des spectateurs aussi. Les gros films attendus ont malgré tout cartonné, mais le reste à diminué. C'est la raison pour laquelle le box office est si faible et qu'un film comme celui de Spike Lee fait des ventes supérieures à ce que le réalisateur fait d'habitude en France : pas de concurrence.
    • kratostreize
      pour préciser, y a 20/25 ans c'était moins convenu, plus créatif, moins de suite ou de remake (les 6 1ère place, ce ne sont que des suites...), moins conformiste et même le mainstream osait plus.Sans oublier que la classification -12 ans est devenue trop la norme de nos jours...
    • kratostreize
      non mais on peut dire perso, c'est plus court...ca évite les dramas en carton-pâte ;)
    • Javier_Rodriguez
      Il se trouve que c'est le pire été depuis 2006, autre été de Coupe du Monde. Mais ce n'est pas un argument absolu, puisque l'été 2014 a été plutôt bon. Tout ça sont des hypothèses, comme il est dit dans cet article. Mais, puisque vous avez tous la science infuse et que vous auriez beaucoup mieux fait ce boulot que moi, je ne vois pas pourquoi je me suis crevé toute une journée à vous pondre ce truc. Vous faites quoi, vous, dans la vie, que je puisse venir vous voir au taf pour vous dire que vous faites ça n'importe comment et que je le ferais mieux moi-même ?
    • Hunnam29
      Oui, effet coupe du monde... Avec finale pour la France surtout ! C'est pas à toutes les coupes du monde qu'on va en finale et qu'on la gagne. C'était un France 98 bis là, quelque chose qu'on a très rarement, avec les français qui ont été à 200% après l'équipe à un moment donné. Y'a eu une effervescence de dingue, des jeunes talents qui ont explosé, le tout dans une ambiance géniale et humble. Beaucoup, beaucoup de regards étaient tournés vers eux, c'est pour moi pas du tout une fausse explication pour le coup.Sinon effectivement l'offre ne faisait pas rêver. Un énième film avec The Rock, un autre MARVEL, un film sur un requin géant et j'en passe. Pour les Indestructibles 2, coupe du monde ou pas c'est une exception : film trèèès attendu depuis 2004, sur les super héros et surtout le Pixar de l'été (ça cartonne toujours ça, chez les petits comme chez les grands). Un métrage réussi qui plus est. Mission Impossible, valeur sûre aussi et qui était toujours au cinéma en rentrant de vacances, j'ai pu le voir fin Août personnellement. Les films français merdique (Christ'off, Budapest & autres), tant mieux j'ai envie de dire. Je trouve ça très dommage pour Gravas par contre.
    • Alfred N.
      Ah non, on dit le Léman. Tu as raison sur un point : la majorité du littoral est sur territoire vaudois. Il ne faudrait pas que les Genevois se l'approprie.
    • BestPseudoEver
      Parce que c'était mieux avant et pis c'est tout.
    • Loosercircus
      Inutile de t'en prendre à lui, cet article ne nous apprends effectivement pas grand chose... Pour que ce soit vraiment intéressant, il aurait fallu éliminer chacune des variables en comparant les chiffres de cet été de cinéma (en tenant compte de l'inflation) ou la température à été caniculaire aux autres années à la température élevée... On aurait pu comparer aux autres années de coupe du monde pour éliminer cette variable ou aux autres pays en finale, comme pour la variable SVOD.
    • tueurnain
      Le lac Léman voyons…!
    • tueurnain
      Merci à toi, j'ai la même analyse, et c'est particulièrement vraie pour le cinéma français qui accumule les bides depuis un petit moment…Les succès de quelques comédies en début d'année (Dany Boon, les tuches, taxi) sont le trompe œil habituel, mais cette année les désastres aux box office des films français sont vraiment spectaculaires, il faudrait vraiment que les producteurs français se posent enfin les questions sur leur façon de produire les films (quoi produire, combien de films, quelle date de sortie), car là ça deviens n'importe quoi.En se rappelant que jusque dans les années 80, la France produisait moitié moins de films que maintenant mais représentait plus de 50% des entrées, alors que cette année on risque de tomber sous les 30%.Il y a quand même quelque chose à revoir...
    • Bacta142 (bis)
      N'empêche, heureusement que les blockbusters américains sont là pour remplir les salles...
    • Kévin P.
      Au US l'été 2018 (5eme de tout les temps en dollar) est bien meilleur que l'années dernière.Comparaison 2015/2016/2017/2018 (en millions de dollar)Juin : 1 233 /1 087 /1 057 /1 272 (Record)Juillet : 1 183 /1 371 (2eme meilleur) /1 205 /1 195Août : 844 /1 019 (Record)/658 /848Total : 4 487 /4 494 (2eme meilleur) /3 827 /4 3855eme étéAlors que 2017 à été bon en France mais très mauvais us le pire en 13 ans. Pour l’instant au US l'années et 10% devant 2017 et 3.1% devant le record de 2016. Et 7% devant 2017 avec l'inflation. En France 2018 et 5.8% derrière 2017.
    • ghyom
      Renseigne-toi pour savoir si tu ne peux pas avoir des places par ton CE ou le CE de quelqu'un que tu connais.
    • MGM-ranger
      Bah c'est son commentaire, donc son opinion. Il ne l'a jamais imposé à personne. Encore heureux que l'on ne soit pas forcé d'écrire à chaque fois selon moi (...) avant chaque commentaire posté.
    • Kaza Nova
      Pour comprendre le phénomène, d'abord écarter les fausses explications. On me dit que, pendant l'été, il y a les vacances. D'accord, mais ici on compare les résultats de l'été 2018 avec les résultats des étés précédents. Les explications comme : vacances, chaleur ou pétanque, tour de France ne valent donc pas un clou. Ce ne sont pas des éléments qui changent chaque été. La variable coupe du monde peut jouer, surtout cette année en France: si les journalistes d'Allociné faisaient bien leur boulot, ils pourraient comparer les chiffres du box office selon les étés avec coup du monde et les étés sans coupe du monde, afin d'isoler cet effet coupe du monde. Signalons tout de même que le plus grand succès de l'été, Les Indestructibles 2, est sorti le 4 juillet, soit en pleine coupe du monde...Donc, une fois éliminée ces fausses explications, restent les autres : la VOD, la télé... sont des événements de long terme, impropres à expliquer une chute aussi brutale d'une année sur l'autre. Ici encore, un journaliste pourrait aisément voir si cette érosion de la fréquentation des salles se retrouve dans la même ampleur aux autres périodes de l'année... J'en doute. Alors, quelle explication reste-t-il ? La dernière à analyser, plus subjective, c'est la qualité de l'offre. Je sors ici des faits : j'ai trouvé que c'était une année particulièrement médiocre en ce qui concernait l'offre. Pas grand chose à se mettre sous la dent, peu de sorties de réalisateurs en vue ou de grandes franchises (à part les quelques succès de l'été : Indestructibles et Mission Impossible par ex).
    • andiran23
      Ne confonds pas ton avis avec un fait quantifiable. C'est seulement SELON TON AVIS que cet été il y a eu principalement des mauvais films.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Diaporamas recommandés
    Comic-Con Paris 2019 : le programme complet, tous les invités
    NEWS - Comic Con
    jeudi 17 octobre 2019
    Comic-Con Paris 2019 : le programme complet, tous les invités
    100 films culte des années 90 : Michel & Michel et la Rédac' AlloCiné présentent Génération Vidéoclub ! vol. 2
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 17 octobre 2019
    100 films culte des années 90 : Michel & Michel et la Rédac' AlloCiné présentent Génération Vidéoclub ! vol. 2
    Ces Palmes d’or qui ont dépassé le million d'entrées
    NEWS - Culture ciné
    mercredi 16 octobre 2019
    Ces Palmes d’or qui ont dépassé le million d'entrées
    Shaun le mouton 2 : les références SF vues par les réalisateurs, d'E.T. à Doctor Who
    NEWS - Interviews
    mercredi 16 octobre 2019
    Shaun le mouton 2 : les références SF vues par les réalisateurs, d'E.T. à Doctor Who
    Voir tous les diaporamas ciné
    Top Bandes-annonces
    Doctor Sleep Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Pavarotti Bande-annonce VO
    Notre dame Bande-annonce VF
    L'Audition Bande-annonce VF
    Le Traître Bande-annonce VO
    J'accuse Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Back to Top