Mon AlloCiné
Monika
note moyenne
4,0
239 notes dont 35 critiques
29% (10 critiques)
49% (17 critiques)
14% (5 critiques)
3% (1 critique)
6% (2 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Monika ?

35 critiques spectateurs

Mathias Le Quiliec
Mathias Le Quiliec

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 358 critiques

4,0
Publiée le 22/06/2013
Godard a dit à l'époque qu'il s'agissait du film le plus original jamais réalisé par le réalisateur le plus original qui soit. Inutile de préciser que ce dernier l'a quelque peu inspiré pour son A bout de souffle ... Etant archi-fan de Bergman et un peu petit peu de Godard, je me suis jeté sur le film. Le film peut avoir pris un léger coup de vieux mais ayant 60 ans et avec ses plans séquences ou fixe sur Harriet Andersson, ses paysages en mouvement et sa dramaturgie, ce film se révéla indispensable pour l'époque et encore plus aujourd'hui pour les admirateurs d'Ingmar Bergman. Il s'agit là d'un des films de Bergman les plus accessibles, avec son côté documentaire Arte filmé à l'ancienne, ce film ravira les fans de ce nouveau langage cinématographique de l'époque, une mise en scène simple où la magie opère rapidement. Bergman nous fait revivre, rajeunir, voyager. Monika est à placer dans un bon Top 5 de son génial réalisateur
Maitre Kurosawa
Maitre Kurosawa

Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 1 259 critiques

4,5
Publiée le 11/11/2017
Attention, cette critique dévoile des éléments essentiels du film. "Monika" réussit l'exploit d'être à la fois l'un des films les plus lumineux et les plus désespérés d'Ingmar Bergman; ce sentiment tient à la construction même du film où l'élan buissonnier (le couple qui échappe à la pression sociétale) précède une issue dramatique (la chute du couple et la nécessité d'acceptation des normes). On pourrait aisément reprocher au film sa prévisibilité dans l'évolution du personnage de Monika, qui passe de jeune fille charmante et séductrice à figure impitoyable et manipulatrice, mais c'est l'idée que ce changement s'opère pendant la période estivale qui frappe, que dans le bonheur déjà réside la fin d'un amour finalement trop faible. D'un film de vacances où Bergman se met à hauteur des personnages, filmant le corps nu d'Harriet Andersson et les peaux baignées par le soleil, le cinéaste se place ensuite en surplomb pour observer l'intransigeance de Monika et la détresse d' Harry mais conclut paradoxalement par un souvenir heureux. Suite à un regard caméra de Lars Ekborg, qui répond à celui, déchirant, d'Harriett Andersson, est dévoilé un souvenir d'Harry, peut-être l'ultime pensée qu'il a pour Monika : tous deux couchés sur des rochers au bord de l'eau, la jeune femme court vers la mer, contemplée par un homme encore loin d'imaginer l'échec sentimental à venir. Un corps, une douceur, un sourire, ce n'était donc que cela, Monika.
Bruno François-Boucher
Bruno François-Boucher

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 120 critiques

5,0
Publiée le 24/03/2015
"Monika" est un grand Bergman, l'un de mes favoris, avec ce fameux plan, incroyablement insolent, où Harriett Andersson regarde le spectateur face caméra comme un défi aux règles du cinéma. Bouleversant. C'est vraiment un film de tandem, pour ne pas dire de couple. Je crois que Bergman est l'un de ceux qui a approché de plus près les femmes au cinéma. Il leur a donné une ouverture pour sortir d'elles-mêmes, et en ce sens il a eu une vraie intuition, contribuant à donner une liberté de ton à leur jeu, à l'expression de leurs émotions. Il a carrément révolutionné le septième art. On doit également à toutes ses actrices d'avoir fait évoluer le domaine de la perception féminine, ainsi que la condition de leurs semblables, au théâtre et au cinéma. Ils ont ouverts ensemble une vraie brèche dans la conception de l'art dramatique tel qu'il était usité jusque là. Le cinéma moderne doit tout à Bergman, et "Monika" est la première "radiographie" d'un personnage féminin qui se refuse à accepter l'ordre établi, le film utilisant dans la fiction au plus près le temps réel, comme si on était dans un documentaire...
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1043 abonnés Lire ses 10 085 critiques

4,0
Publiée le 20/05/2012
Considèrè à juste titre comme l'un des meilleurs cinèastes du monde, le regrettè Ingmar Bergman n'avait cessè de chercher des formes nouvelles et attractives pour explorer ses grandes prèoccupations: le sens de la vie et les problèmes du couple! Exaltation èrotique de la beautè de son actrice principale, "Un ètè avec Monika" s'attarde sur l'idylle de jeunes amoureux sur une île pour mieux montrer ensuite leurs dèsillusions! Ce très beau film contribua grandement à faire connaître Bergman à l'ètranger, grâce à la remarquable interprètation d'Harriet Andersson dans le rôle d'une jeune fille particulièrement touchante! Ce qui reste dans la mèmoire du spectateur, ce sont moins les dures images de la rèalitè quotidienne que les sèquences ensoleillèes où l'on voit Harriet Andersson exhiber sa voluptueuse nuditè! La vie du jeune couple dans l'île dèserte, vèritable paradis, contribua à donner le ton à l'èrotisme suèdois, au dèbut des annèes 50! Un essentiel de Bergman...
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 846 abonnés Lire ses 3 679 critiques

3,0
Publiée le 10/05/2011
C'est un film à la mise en scène parfaite, la photographie est juste sublime, le film possède également des raccords somptueux, je pense à celui où le reflet du soleil se fond dans les nuages. Seulement l'histoire m'énerve. Je déteste cette fille je ne peux pas la supporter, elle m'énerve, le problème c'est qu'elle est sur tous les plans ou presque. Je déteste son personnage, sa vulgarité… ça tranche totalement avec la beauté des décors. Et ce mec est une petite mauviette. Il est impossible alors pour moi de m'attacher à ces gens. La mise en scène austère tente par moment de créer de l'émotion en filmant un visage. ça aurait réussi si ces personnages n'avaient pas été aussi détestables. Du coup je suis assez déçu. ça aurait pu être mieux si justement il y avait eu cette émotion qui manquait et peut-être des personnages plus attachant. Mais je suis un peu allergique aux Bergman en noir et blanc, à part Persona que j'aime assez.
Plume231
Plume231

Suivre son activité 533 abonnés Lire ses 4 608 critiques

4,0
Publiée le 12/05/2012
Ingmar Bergman était réputé (d'ailleurs de manière un peu exagérée !!!) comme un cinéaste compliqué, "Monika" prouve que ça n'a pas été toujours le cas. Un jeune homme un peu faible et une belle chieuse tombent amoureux, croient pouvoir vivre d'amour et d'eau fraîche, la dure réalité revient au galop, elle est enceinte, ils se marient, elle accouche, elle le trompe et le quitte en le laissant seul avec l'enfant. L'histoire ne tient pas sur grand-chose mais c'est suffisant car c'est cruel et vrai, c'est la vie quoi. C'est très bien photographié, c'est très bien interprété, il y a quelques bonnes idées de mise en scène comme ce regard face caméra qui a crée à l'époque une érection cinéphilique sur Jean-Luc Godard, Harriet Andersson est hyper-sensuelle. Du grand Bergman cuvée jeune réalisateur.
Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 305 abonnés Lire ses 1 898 critiques

4,5
Publiée le 24/05/2014
Douzième film de Ingmar Bergman, « Monika » nous fait suivre le destin d’un couple qui part vivre sur une île pour fuir leurs vies malheureuses à Stockholm. Le film s’ouvre sur la magnifique vision en noir et blanc d’un port vide de mondes de Stockholm, puis Bergman prend son temps pour nous présenter ses personnages et ce couple qui se former si rapidement. D’abord lui, Harry, malheureux dans son travail de garçon livreur qui va très vite rencontrer et tomber amoureux d’elle Monika qui travaille dans un magasin d’alimentation et vit dans un taudis entre ses turbulents frères et un père alcoolique. Eprise de liberté, elle s’enfuira chez Harry puis le couple ne se fixera aucune limite et partirons sur une île. Bergman montre bien l’évolution du couple et des deux protagonistes, la découverte de la vie, de la femme, de la chair mais aussi des problèmes d’argents et surtout du couple avec une Monika de plus en en plus énervante ! Bergman est toujours dans le vrai et nous passionne de bout en bout malgré un scénario plutôt mince (mais c’est la vie !). Il nous raconte cette escapade avec tendresse, réalisme et intelligence et il rend les personnages intéressant et attachant malgré quelques cotés détestables. Sa mise en scène est superbe et à l’image de quelques plans, il fait preuve d’ingéniosités. Quelques scènes sont marquantes (à l’image de celle du cinéma en début de film où la réalité de l’écran n’est pas forcément celle de la vie) et la photographie en noir et blanc est superbe. Les interprétations sont excellentes, les acteurs sont très naturels et Harriet Andersson est sensuelle et à croquer dans le rôle de Monika. Un excellent film, l’un des tous meilleurs Bergman que j’ai vu (certes uniquement cinq à ce jour dont le très grand « Le Septième sceau ») mais c’est aussi l’un de ses plus accessibles. Surement pas le dernier que je verrais n’ayant jamais été déçu par le suédois à ce jour et notamment avec ce « Monika », beau et cruel à la fois…
JeffPage
JeffPage

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 531 critiques

4,5
Publiée le 16/12/2012
Premier grand film de Bergman et début de sa période hédoniste, Monika nous raconte la création et la destruction d'un couple. Rejeté à sa sortie a cause du caractère très sexuel du film, il fut défendu et admiré par les réalisateurs de la nouvelle vague (surtout Godard), qui érigeront ce film au rang de culte. Concernant l'aspect technique, on sent déjà la maîtrise de l'éclairage, magnifique dans le cas présent, qui font le charme des films de Bergman. Les acteurs sont fabuleux et on retiendra surtout Harriet Anderson, magnifique, qui choqua par son côté sulfureux. Au final, on a affaire à un film magnifique, une des pièces maîtresses de la filmographie d'Ingmar Bergman.
nekourouh
nekourouh

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 688 critiques

4,5
Publiée le 15/08/2011
Du très bon Bergman, très construit et très inspiré.
Philippe L
Philippe L

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 124 critiques

5,0
Publiée le 18/01/2009
ce film a plus de 50 ans et n'a pas pris une ride, c'est un film sur la liberté. je le reverrai certainement un jour.merci mr bergman
DanielOceanAndCo
DanielOceanAndCo

Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 3 549 critiques

3,0
Publiée le 18/09/2006
Un très beau film. Bergman est très pessimiste sur la jeunesse, ses coups de folie et les conséquences que les jeunes n'assument pas. Les deux jeunes comédiens apportent beaucoup de véracité au film.
mobuis1
mobuis1

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 22 critiques

1,0
Publiée le 16/11/2006
Bon voilà ma première note aussi basse. Pourtant pas mon genre mais là !! Dans le cadre d'un cours de philo on nous emmenes voir ce film. Et le sommum de l'ennui m'apparait. Sans aucun doute c'est bien filmer mais le scénario me semble poussif. il est certain que certain trouveron ce film magnafique il l'est sans aucun doute. Mais pour jeune peut etre un peu candide prefere prendre les choses a la rigolade pour ne pas sombrer dans la depression chronique.
Criticman17
Criticman17

Suivre son activité Lire ses 42 critiques

4,5
Publiée le 04/11/2018
Monika est un chef d’œuvre. C'est un film d'une puissance morale incroyable. Le personnage Monika pourrait être caractérisée par une belle rose avec des épines. Belle, mais tellement irresponsable. Ce film en noir et blanc conduit à une plasticité bien singulière on garde en image des plans comme celle où Harry conduit son bateau avec Monika seins nus allongé sur la coque. Cette relation entre Monika et Harry commencent d'amour et d'eau fraiche et se détruit dès la naissance de leur enfant. C'est un film sur l'Amour qui se transforme lorsque le couple vit à 2 et qu'il se modifie lorsqu'il y a la venue d'un enfant. Ce couple montre une certaine réalité de ce que peuvent vivre plusieurs hommes et femmes. Bergman est un réalisateur qui arrive à faire ressentir des émotions profondes chez l'individu par cette histoire d'Amour qui touche qui fait du Bien et du Mal comme la vie peut le faire. Un film puissant moralement à voir et à revoir pour essayer de déceler tout les rouages d'un Amour qui fait Mal.
Housecoat
Housecoat

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 311 critiques

4,5
Publiée le 13/10/2018
Une rencontre qui se transforme en symbiose en un seul rendez-vous, une rapidité pour ainsi dire foudroyante qui permet de retranscrire parfaitement l'insouciance et l'impulsivité de l'amour de jeunesse. Une romance courte, deux individus reliées par leur malheur commun pour s'isoler et vivre un bonheur digne d'un conte de fées. Les deux tourtereaux nous communiquent une véritable sensation de liberté durant leur fugue. Par cette insouciance, Ingmar Bergman nous fait brillamment croire à un amour capable de tout triompher entre ces deux jeunes gens inadaptés à la société pour tout démolir lorsque vient le retour obligé à la civilisation. Le retour à la réalité implique des besoins égoïstes et pragmatiques qui ne peuvent que mettre en évidence la hâte de ce qui paraissait être une indestructible relation. Les relents nocifs de la vie urbaine et tout les besoins qu'elle implique sont représentés comme des épreuves à affronter, capables de révéler le mauvais fond de chaque individus. Comme une fable sociale, Monika retranscrit à travers une histoire simple les douloureuses responsabilités de la vie en société. A la fois moderne (le regard face caméra) et d'une puissance que seul de grands classiques transmettent.
Frédéric P
Frédéric P

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 146 critiques

3,5
Publiée le 07/10/2018
Le film traite de la difficulté à échapper aux normes sociales de couple. Harry et Monika s’enfuient en quittant travail et familles. Mais cet amour est trop fragile pour le besoin de liberté de la jeune femme. Particulièrement frappante est la scène face caméra de l’actrice principale contre tous les canons de la réalisation.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top