Mon AlloCiné
Mort ou vif
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Mort ou vif" et de son tournage !

Un jeune acteur demandé

Ayant remarqué le jeune Leonardo DiCaprio dans Gilbert Grape de Lasse Hallström, Sharon Stone imposa le comédien dans le rôle du Kid, allant jusqu’à proposer à la production de payer elle-même la moitié du salaire de l’acteur. L’actrice affirme "J’aurais porté ce garçon sur mon dos jusque sur le plateau s’il avait fallu ! Je savais qu’il deviendrait l’un des meilleurs acteurs de ces dernières décennies. Son talent, son don sont hors du commun."
Mais Leonardo DiCaprio fut difficile à convaincre. En effet le jeune acteur choisissait ses rôles avec parcimonie, et refusa, dans un premier temps de jouer dans le film, qu’il jugeait "trop commercial". Mais finalement, alors qu’il ne lui restait plus qu’un jour pour rendre sa décision, le jeune homme accepta. Leonardo DiCaprio admit plus tard avoir accepté le rôle "parce qu’il n’avait pas travaillé pendant 1 an" et parce que son rôle n’était "pas celui de Billy le Kid mais d’un personnage vraiment différent."

Sharon Stone fait sa loi !

Quand les négociations de Mort ou Vif ont débuté, Sharon Stone venait de jouer dans Basic Instinct de Paul Verhoeven. La côte de popularité de la comédienne était donc au plus haut niveau. De ce fait, TriStar - la société de production et de distribution de Mort ou Vif - la nomma coproductrice du film. L’actrice eut donc la possibilité de choisir ses partenaires et le réalisateur du film. Sharon Stone précise "Ils m'ont envoyé une liste de réalisateurs. Je leur au renvoyé la mienne. Elle ne comportait qu’un seul nom : Sam Raimi. A l’époque il était surtout connu pour Evil Dead."
De son côté le cinéaste fut surpris d’apprendre que l'actrice avait cherché à le joindre. "Je n’y croyais pas. J’avais envie de la rappeler et de lui demander si elle était sûre d’avoir appelé la bonne personne. Mais je ne l’ai pas fait."

Un acteur inconnu

Mort ou vif est le premier long métrage américain du comédien néo-zélandais Russell Crowe. Après avoir tourné dans quelques films australiens, parmi lesquels The Crossing, Proof et Romper Stomper, Sharon Stone le remarque et le choisit pour être l'un de ses partenaires dans le western de Sam Raimi, aux côtés de Gene Hackman et Leonardo DiCaprio. La comédienne a imposé son choix au studio de production, qui était au départ réticent à engager un acteur inconnu. Mais c’est son rôle dans L.A. Confidential de Curtis Hanson, en 1997 qui l’expose véritablement au grand public.

Un lieu de tournage mythique

Mort ou Vif a été tourné à Mescal en Arizona sur le plateau construit pour le film Monte Walsh de William A. Fraker avec Lee Marvin et tourné en 1969. Ce plateau a été utilisé pour le tournage de plus de 50 westerns, parmi lesquels : Josey Wales hors la loi de Clint Eastwood, Tom Horn de William Wiard ou encore Juge et Hors-la-loi de John Huston.

Un cameo coupé…

Comme dans presque tous les films de Sam Raimi, son ami Bruce Campbell - le héros d’Evil Dead - fait un cameo dans Mort ou Vif. Le comédien est figurant lors du mariage du Kid, mais la scène a finalement été coupée au montage. Malgré tout, le nom du comédien est crédité assez haut au générique du film car Sam Raimi lui a demandé à plusieurs reprises d’être figurants dans certains plans.

Bruce Campbell et Sam Raimi se sont rencontrés au lycée de Birmingham dans le Michigan, après en avoir fait le héros mythique de la trilogie Evil Dead, Sam Raimi a fait participer Bruce Campbell à dix des quatorze longs métrages qu’il a mis en scène jusqu’à la réalisation du Monde fantastique d'Oz. Le comédien n’apparait pas dans les films : Un Plan simple (1998), Pour l'amour du jeu (1999), Intuitions (2000) et Jusqu'en enfer (2009). Dans Le Monde fantastique d'Oz, Bruce Campbell incarne le chef des Winkies.

Sam Raimi et sa voiture

Si Bruce Campbell apparait dans la quasi-totalité des films de Sam Raimi, il n’est pas le seul dont le cinéaste ne souhaite pas se séparer puisque Sam Raimi place la même voiture dans tous ses films. Il s’agit d’une Oldsmobile Delta 88 de 1973 beige, qui apparait pour la première fois dans Evil Dead.
Dans Mort ou Vif, Raimi a bien évidemment été obligé de grimer sa voiture pour éviter les anachronismes. Bruce Campbell affirme que la voiture a été démontée et que le châssis a été utilisé pour le wagon du train. Difficile donc pour les fans du cinéaste de trouver la fameuse Oldsmobile Delta 88 dans le western.

Thell Reed et les armes

Qui dit western dit colts, il a donc fallu entraîner les comédiens au maniement des armes. C’est le maître d’armes Thell Reed qui fut chargé d’entraîner les acteurs durant trois mois. Bien évidement il ne s’agissait pas de colts d’époque. Afin de rendre les répliques plus crédibles Thell Reed dû ruser. Ainsi, pour vieillir l’arme utilisée par Russell Crowe - un revolver Navy de 1851 - l’armurier utilisa une technique assez simple. "J’ai emporté les armes chez moi et je les ai trempées dans l’eau chlorée de ma piscine pour les faire rouiller. Elles avaient l’air anciennes et rouillées pourtant c’étaient des armes toutes neuves." Thell Reed a notamment été armurier sur les longs métrages : L' Indien du placard (1995), Dernier recours (1996), L.A. Confidential (1997), Mr. & Mrs. Smith (2005), Mémoires de nos pères (2006) ou encore Django Unchained (2012).

La gifle de la surprise

Lors d’une scène Gene Hackman, qui incarne Herod, le méchant, donne une gifle à Sharon Stone (Ellen). La scène n’était pas dans le scénario, la réaction de l’actrice dans le film est donc sincère.

Sharon Stone pas assez sexy...

Le tournage de Mort ou vif débuta peu de temps après la sortie de Basic Instinct dans lequel Sharon Stone dévoile sa plastique parfaite. Devenue le fantasme de nombreux hommes de la planète, certains producteurs exécutifs du film de Sam Raimi exprimèrent des réserves sur la tenue de la comédienne dans le film, ne la jugeant pas assez sexy comparé à son rôle dans le film de Paul Verhoeven. La comédienne se souvient "Quelques personnes, qui ont gardé l’anonymat, voulaient me voir porter une robe pour monter à cheval dans la ville. J’ai pensé "Oh oui ! La flingueuse va entrer dans la ville en amazone !"", la comédienne ajoute "Quelques personnes, qui ont-elles aussi gardé l’anonymat, étaient ennuyés par la rareté des moments où j’apparaîtrais nue dans le film. Il existe pourtant bien d’autres manières d’être sexy que celle qui consiste à se trémousser en tenue d’Eve. Ce personnage n’essaie pas de courir toute nue à droite et à gauche dans l’unique but de contrôler les autres."* Si plus tard Sharon Stone en plaisanta, ces suggestions la rendirent "folle de rage".

* Citations tirées du livre "Leonardo Le Magnifique" de Douglas Wight – Editions Prisma

Crowe / DiCaprio

Russell Crowe et Leonardo DiCaprio se sont donnés pour la première fois la réplique en 1995, dans Mort ou Vif. Les deux comédiens se sont retrouvés en 2008 sur le tournage de Mensonges d'Etat de Ridley Scott. Il aura donc fallu attendre 13 ans pour que les acteurs se donnent de nouveau la réplique. Aucun des deux n’a, jusqu’en 2013, retrouvé Sharon Stone ou Sam Raimi sur un plateau de tournage.

Une sortie retardée

Mort ou Vif devait sortir au second semestre 1994, mais TriStar décida de repousser la sortie du western de Sam Raimi, redoutant une potentielle saturation des westerns sur les écrans et une surexposition médiatique de Gene Hackman.
En effet, au début des années 90 de nombreux westerns sont sortis sur les écrans, parmi lesquels Tombstone de George P. Cosmatos (1993), Maverick de Richard Donner (1994) ou encore Les Belles de l'Ouest de Jonathan Kaplan (1994). Sans oublier les westerns dans lesquels Gene Hackman apparaissait déjà : Impitoyable de Clint Eastwood (1992), Geronimo de Walter Hill (1993) et Wyatt Earp de Lawrence Kasdan (1994). Mort ou Vif est finalement sorti sur les écrans américains le 10 février 1995.

Flop

D’un budget de 32 millions de dollars, Mort ou Vif a totalisé 18,552,460 de dollars au box-office américain, dont 6 millions et demi de dollars lors du premier week-end d’exploitation. Bien que le film ait rapporté plus que tous les précédents films de Leonardo DiCaprio, il fut considéré comme un flop. Sam Raimi avoue "J’étais vraiment désorienté après avoir fait ce film. Pendant plusieurs années j’ai pensé : "Je suis un dinosaure. Je suis incapable de m’adapter au contenu.""
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Pupille (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Leto (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Le Grand Partage (2015)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? (2014)
  • A Star Is Born (2018)
Back to Top