Mon AlloCiné
    Star Trek : Le Film
    note moyenne
    3,4
    1158 notes dont 100 critiques
    11% (11 critiques)
    20% (20 critiques)
    22% (22 critiques)
    30% (30 critiques)
    14% (14 critiques)
    3% (3 critiques)
    Votre avis sur Star Trek : Le Film ?

    100 critiques spectateurs

    Guillaume G.
    Guillaume G.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 17 critiques

    3,0
    Publiée le 14 mai 2013
    Alors, que vaut ce Star Trek : The Motion Picture ? Eh bien, 10 ans après l'annulation de la série dont le film est issu s'avère un film ambivalent, à la fois nanardesque et très impressionant. Nanar parce que le film multiplie les incohérences et les longueurs très très très longues et personnages ratés au service d'une histoire de base assez brillante. Lorsque Kirk redécouvre l'Enterprise, la séquence dure au moins 5 minutes, et une séquence contemplative de cinq minutes, c'est extrêmement long. Certes, la musique légendaire de Goldsmith sert les images au maximum, mais la réalisation souvent quelconque de Robert Wise ne peut se permettre une contemplation à la 2001 de Kubrick. Ou bien lorsque qu'on découvre V'Ger, cette étrange entité robotique à la fois vaisseau et planète on ne peut que saluer le travail de Trumbul (magicien des effets spéciaux) mais hurler contre un réalisateur s'éloignant continûment de sa narration au profit d'un vague sentiment d'émerveillement vite remplacé par l'ennui, parce que Star Trek, premier du nom est d'un ennui mortel les trois quarts du temps. Mais là où on peut décrocher et se dire qu'on a en face de soi un space opera relativement insignifiant, vient le final et son lot lot d'effets visuels somptueux, son magnétisme qui en fait le plus beau final de la saga, à la fois éveil de la conscience de V'Ger et des personnages, doublé d'une partition extraordinaire de feu Jerry Goldsmith. Alors, au final, on se dit que la saga cinématographique Star Trek commence mal, mais plus on avance, et plus on se dit que le potentiel est énorme. Le fait que onze films suivent ce premier épisode en demi-teinte prouve que l'univers Star Trek a beaucoup en réserve pour nous faire voyager loin, très loin dans cette galaxie humaniste.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1540 abonnés Lire ses 8 691 critiques

    2,5
    Publiée le 5 juin 2011
    C'est "Star Wars" qui ouvrit la porte aux films de science-fiction consacrant des dizaines de millions de dollars aux effets spèciaux! Un film qui coûta moins cher que "Superman", qui, a son tour, coûta moins cher que "Star Trek", adaptation d'une sèrie tèlèvisèe où le grand Robert Wise a renoncè à tout effort personnel! L'utilisation de l'ordinateur dans la fabrication des images et des effets visuels devint ici primordiale! On n'y voit l'èquipage de l'Enterprise qui dècouvre un engin mystèrieux menaçant la Terre de destruction! il s'agit en fait d'une sonde spatiale pour explorer le Cosmos! Le film est parfois lent et long mais se regarde avec un certain plaisir inavouè avec de bons effets spèciaux (le V'ger ne serait pas le monde de lumière stellaire que l'on connaît sans John Dykstra et Douglas Trumbull). William Shatner en Capitaine James T. Kirk et Leonard Nimoy en Commandant Spock maintiennent l'intèrêt! De plus La musique de Jerry Goldsmith est restèe cèlèbre! Pour son côtè historique, ce premier "Star Trek" d'une (très) longue saga est à (re)dècouvrir malgrè tout, avec à ses dèbuts, Stephen Collins alias le Rèvèrend Eric Camden dans la sèrie "Sept à la maison"...
    Yellocrock
    Yellocrock

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 602 critiques

    5,0
    Publiée le 27 mai 2013
    Comme quoi, les idées préconçues et les clichés peuvent vous faire rater des chefs d’œuvres. Car Star Trek est un authentique chef d’œuvre. La quête de l'équipage de l'Enterprise, en direction d'une entité surpuissante détruisant tout sur son passage, et qui se rapproche dangereusement de la Terre. Un film de science-fiction qui sait embellir ses atouts, les rendre incroyable et impressionnant, prenant le temps de penser à l'action et à la beauté visuelle des images. Car on ne s'ennuie pas devant ce film, alors qu'il ne s'y passe presque rien. Presque pas d'action, juste la contemplation. Sans faire de mauvaises comparaisons, on se rapproche assez fortement de ce qu'est 2001, l'odyssée de l'espace. La même thématique sur l'humanité est abordée, et la façon de le traiter est presque de même nature. Heureusement que celui-ci ne singe pas totalement l’œuvre de Kubrick, au vu de ce qu'il possède déjà comme atouts. Vous apprécierez même les effets visuels, si vous êtes un peu indulgents. Un monument d'une culture, un monument de la SF, un monument historique culturel. Ça vaut au moins la découverte. Au mieux l'admiration.
    Abarai
    Abarai

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    2,0
    Publiée le 30 mai 2013
    Long, trèèèès long à démarrer, "Star Trek" ne devient intéressant que dans sa deuxième partie. Faut-il rajouter que réaliser un tel film après "Star Wars" est une réelle prise de risque. En effet, la SF a quand même connu un grand bond en matière d'effets spéciaux suite au space opéra de Georges Lucas, mais la réalisation de Robert Wise ennuie un peu. Visuellement on alterne entre le passable -toutes les incrustations sont foireuses- et le magnifique -les séquences dans le coeur du vaisseau ennemi. On reconnaît bien là le travail de Douglas Trumbull. Ces quelques moments contemplatifs font parti des meilleurs du film, qui ne vaut finalement que pour ça, et l'interprétation de ces comédiens.
    DanielOceanAndCo
    DanielOceanAndCo

    Suivre son activité 349 abonnés Lire ses 2 397 critiques

    2,0
    Publiée le 27 mai 2013
    Quatre ans après avoir découvert et adoré la version de J.J. Abrams et profitant du cycle que propose Arte, je découvre enfin la première adaptation de "Star Trek" et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle m'a nettement moins convaincu que son reboot. Il faut dire qu'il devait y avoir au moins un ou deux scénaristes sous substances à la plume vu comment le film se termine, d'ailleurs Robert Wise n'a du rien comprendre au scénario et il filme l'USS Enterprise sous toutes ses coutures pour des plans de trois minutes et abuse des dialogues explicatifs les plus lourds de l'Histoire du cinéma. L'autre problème majeur est également son incohérence avec des intrigues qui se suivent mais ne semblent pas connectées. Bref, si le film est correctement réalisé et interprété, il déçoit sur sa narration incohérente et surtout son final mystique digne de "Twilight"!!
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 784 abonnés Lire ses 581 critiques

    3,0
    Publiée le 6 août 2013
    Un film bien rétro qui a au moins le mérite d'introduire cette série culte qu'est Star Trek au cinéma, et ce pour le plus grand plaisir de ses fans, dont je ne fais intégralement pas parti. En gros, voila un film étrangement mis en scène, avec un coté psychédélique surprenant. On retrouve toujours Spock et Kirk avec un certains plaisir.
    Walter Mouse
    Walter Mouse

    Suivre son activité 415 abonnés Lire ses 317 critiques

    4,0
    Publiée le 8 août 2013
    Star Trek : Le Film marque ma première expérience dans l'univers de Star Trek. Et pas seulement cinématographiquement car je n'ai jamais regardé un seul épisode de la série télévisée de 1966, ni même les séries les plus récentes dans les années 90. Il n'y a que 2 choses qui m'ont donné envie de regardé ce premier film: Le fait que J.J Abrams est "rebooté" ( en quelque sorte ) la saga, ça c'est quand même pas rien et ça donne envie de comparer les deux films; Et également le fait que Star Trek est une des plus grandes sagas de science-fiction de tous les temps, et qu'en tant que cinéphile, ça serait dommage de mourir sans voir ce qu'est le monument qu'est Star Trek. Donc qu'est-ce que j'en ai pensé? Eh ben franchement, j'ai été agréablement surpris par le film tant j'ai vu de critiques mitigées qui étaient justifiées par la lenteur du long-métrage! Mais généralement, quand on pense à Star Trek, on pense avant tout aux acteurs et à leurs personnages. Eh ben côté acteurs, c'est du très bon boulot en général! Par contre, je suis resté extrêmement perplexe sur l'interprétation de William Shatner pour Kirk. Quelqu'un parmi l'équipe du film aurait peut-être dû le prévenir qu'il y a une différence entre jouer dans une série télévisée et dans un long-métrage prévu pour le cinéma. Parce qu'il a sérieusement tendance à surjouer ses répliques. Son protagoniste a de la personnalité mais comme je l'ai dit, le jeu de Shatner est très moyen. On a beau voir de la détermination dans le personnage de Kirk, Shatner ne m'a pas convaincu. Tout le contraire de Leonard Nimoy qui lui donne une très grande classe à Spock!!! Assez étrange que le personnage de Spock arrive à être aussi intéressant malgré son manque total d'émotions. C'est sûrement grâce à Leonard Nimoy qui lui apporte tellement d'allure!!! Stephen Collins et Persis Khambatta jouent les personnages de Decker et Ilia inventés spécialement pour le film et livrent tous les deux un très bon jeu d'acteur et partagent une bonne chimie. Et encore une fois, comme beaucoup de films de S-F à l'époque, on a droit au rebondissement inévitable sur spoiler: un personnage important qui est en fait un robot, dans le cas présent, Ilia. Le reste du casting est composé d DeForest Kelly pour McCoy, James Doohan pour Scott, George Takei pour Sulu, Walter Koenig pour Chekov et Nichelle Nichols pour Uhura. Et bizarrement, alors que cet équipage est secondaire et ne fait pas vraiment avancer l'intrigue, on les aime bien tous ces membres! On sent que les acteurs sont investis dans leurs rôles et croient en leurs personnages. Rares sont les acteurs secondaires à me faire cet effet! Un bien beau casting excepté l'acteur principal qui, sans être catastrophique, n'est pas la hauteur des autres protagonistes. Un point sur lequel je ne m'attendais pas à être aussi ébloui, c'est la musique de Jerry Goldsmith!!!! Le thème principal qu'il a créé est juste génial!!! Reflétant à la fois le courage de l'équipage de L'Enterprise et le mystère enveloppant V'Ger, on ne se lasse pas de l'entendre lors des grands moments forts de l'aventure! Et même les autres compositions sont de toute beauté!!! Ce sont d'ailleurs ces morceaux qui retiennent l'attention lors des très nombreuses longueurs du film. C'est grâce à ça que j'ai trouvé les longueurs moins horribles que prévu. Une bande originale très soignée et très mémorable! Visuellement, le film a beau daté de 1979, je reconnais que c'est vraiment spectaculaire pour l'époque!!! Les plans sont très larges et nous font profiter pleinement des décors immenses de l'entité V'Ger! L'architecture et les costumes ont beau avoir vieilli, ils gardent néanmoins un certain charme. La réalisation de Robert Wise est au final assez efficace et nous fait vraiment croire que cette aventure est une incroyable odyssée spatiale mais bon sang que certains passages sont interminables!!!!!!!!!!!!!!! Entre le moment spoiler: où Kirk va jusqu'à L'Enterprise, le moment où L'Enterprise part en sous-espace, le moment où L'Enterprise entre dans le champ de force de V'Ger , je n'ose même pas compter combien de temps on perd!!!!!!!! Je comprends vraiment pourquoi les fans l'appellent Star Trek: The Slow Motion Picture!!!! Un autre et dernier point qui m'a agréablement surpris, c'est l'histoire de Star Trek : Le Film! Les personnages sont tous assez attachants et on sent une vraie chimie entre Spock et Kirk, Ilia et Decker, et tous les membres de l'équipage. Et le rebondissement final sur spoiler: V'Ger est assez inattendu! Je n'ai pas crû à un seul instant qu'il s'agissant du diminutif de Voyager 6! De plus, l'intrigue en elle-même offre quelque chose d'assez accrocheur. spoiler: Une entité qui se rapproche de La Terre pour la détruire ce n'est pas nouveau mais que tout se passe sans qu'il y ait un seul combat et que l'entité accepte de recevoir L'Enterprise pour entendre ce qu'ils ont à dire est osé et ça m'a assez plu. Donc oui, Star Trek : Le Film m'a plu dans son ensemble. Il y a malheureusement des longueurs trop présentes et un rythme qui tarde à devenir normal pour que ce premier film soit excellent. Mais il n'en demeure pas moins très bon!
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 922 abonnés Lire ses 2 632 critiques

    1,0
    Publiée le 26 mai 2013
    Bon Arte passe Star Trek, alors bon, moi je regarde. Je pensais voir de la SF un brin kitchouille mais sympathique. De l'univers de Star Trek je ne connais que le film de 2009 qui ne m'est pas antipathique. Mais je dois dire que j'en ai rien à foutre de Star Trek, ça ne me fascine pas du tout. Peut-être si j'avais connu ça jeune. Alors j'aimerai faire toutes mes excuses à George Lucas, moi qui pensait que ses stars wars étaient mous, pff j'avais pas vu Star Trek. C'est encore plus chiant. Ce film m'a rappelé (alors que j'ai totalement oublié le film) pourquoi je n'ai pas aimé le mystère andromède du même réalisateur, mais en pire. C'est quoi ça ? Ok ce n'est pas du tout didactique, ça s'adresse aux fans de la série. Ok, je veux bien. Mais bon pour un néophyte c'est un peu dur de voir ça et d'être happé par l'univers. Abrams y était mieux parvenu. Mais ce qui est scandaleux c'est le film en général. C'est kitch, mais kitch, les mecs se baladent en pyjama et ont voit leur phallus au travers, classe. Des acteurs qui sont tout sérieux alors que ça clignote de partout, qu'il ne se passe rien, parce que bien évidemment c'est limite un huis clos (pas qu'il ne se passe rien dans un huis clos), qu'il y a des effets visuels moches (dure de croire que ça seulement 34 ans). Il faut se rendre à l'évidence, à un moment t'es pas impliqué dans ce qu'il se passe tant c'est perché. Et puis c'est long, comment ne pas décrocher ? C'est de la torture ce truc. ça me rappelle un film de SF plutôt récent et allemand que j'ai aussi vu sur Arte (j'ai oublié le titre). Chiant. Si j'aime bien certains films de Wise, ça, ça ne passe pas. Je suis désolé. Il ne suffit pas de foutre deux trois mots scientifiques pour tout à coup avoir l'air intelligent. Un truc qui m'énerve dans le cinéma américain de SF. On croit que parce que l'on dit Antimatière et photon on parle de quelque chose. Je ne parle même pas de toute la fin qui est à s'arracher les cheveux et on se demande pourquoi ça ne figure pas sur nanarland. Bon je dirai que le film lorsqu'on évite les effets visuels n'est pas trop mal photographié. Ben c'est tout en fait. C'est ridicule. Qu'aucun fan de Star Trek ne vienne dire que 2001 ou Solaris sont chiants. Aux moins ils parlent de quelque chose. Là ils parlent de que dalle. Ah ça m'énerve. Je ne sais même pas si je vais vouloir voir la suite.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 343 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    4,0
    Publiée le 19 février 2015
    Alors qu'un étrange nuage bleu d'origine inconnue fait disparaître trois vaisseaux et se dirige vers la terre, seul l'USS Enterprise semble être en mesure d'aller à sa rencontre, c'est alors que l'amiral Kirk revient après trois ans d'absence pour en prendre les commandes. Pour un non-initié comme moi à l'univers de Star Trek, je ne savais guère à quoi m'attendre et finalement ce fut une surprise aussi belle et agréable qu'inattendue, que ce soit par sa direction scénaristique ou son style. Robert Wise propose à travers "Star Trek" un vrai voyage aux confins de l'espace, face à son immensité, son mystère et sa fascination. On se retrouve, à l'image de l'équipage de l'USS Enterprise , face à l'inconnu et aux mystères de l'univers, face à un de ces éléments dont on ne sait rien et qui s'approche dangereusement de la terre. Robert Wise opte pour un style plutôt contemplatif, où l'action n'est guère présente, mais retranscrit de belles manières toute la fascination et l'immensité de l'espace, prenant le temps de nous le faire contempler, nous faisant sentir proche de cet équipage et nous mettant dans la même situation. Jamais ennuyant, bien au contraire même, il nous plonge dans l'espace, donnant au film une dimension poétique où les magnifiques images, parfois psychédéliques, font corps avec la sublime bande originale de Jerry Goldsmith. Profitant d'un scénario intelligent, il questionne en même temps sur plusieurs points philosophiques, abordé de manières plus ou moins profondes, tels les liens entre l'homme et la machine, la façon dont les sentiments influent sur tout l'être humain et comment ce serait si on les supprimerait, sur la science, l'origine de l'univers etc etc. Alors oui, certains personnages sont inconsistants, voire même légèrement énervant à de rares moments, la direction d'acteurs hasardeuses de Wise laisse à désirer (surtout en ce qui concerne William Shatner alors que Leonard Nimoy donne un côté flegmatique et sans émotion à sa personne qui sont les bienvenues) mais rien qui empêche de pleinement profiter du beau voyage proposé, dont Douglas Trumbull, s'occupant des trucages, n'est pas étranger à la réussite Loin de ce à quoi je m'attendais, c'est une bien agréable surprise. Contemplatif et intelligent, Robert Wise nous fait admirer la fascination et la beauté de l'espace au son de la très belle bande originale de Jerry Goldsmith.
    jasonbourne92
    jasonbourne92

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 170 critiques

    3,0
    Publiée le 18 février 2012
    Ayant adoré la version récente de JJ Abrams, je me suis décidé à regarder les films originaux avec les acteurs de la série, William Shatner et Léonard Nimoy en tête. D'emblee, Ce 1er film, sorti à peu près en même temps que le mythique Star Wars de George Lucas, souffre pas mal de la comparaison mais mérite tout de même de s'y intéresser quelque peu. Tout d'abord, le scénario est loin d'être mauvais. Cette histoire d'intelligence informatique en quête d'identité fait sérieusement penser au 2001 de Kubrick et parvient à captiver. La réalisation de Robert Wise est plutôt honnête et parvient à mettre assez en valeur les acteurs que l'on sent investis et heureux d'être visibles sur grand écran. Au final, même si ce 1er Star Trek fait un peu cheap en comparaison de Star Wars, il constitue un divertissement de facture correcte et finalement plus intelligent qu'il ne parait.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 1 944 critiques

    3,5
    Publiée le 30 avril 2016
    Avant la sortie du film reboot de J.J Abrams en 2009, cette célèbre saga de SF était vénérée par des fans hardcore qui ne jurait que par ça. Si je peux comprendre l'engouement de ces fans, je dois que moi, je ne suis pas dedans. En effet, subir des dialogues qui me racontent comment tel mécano en faisant telle manip avec tel outil a pu réparer tel bidule invraisemblable, je m'en fous ! Et puis c'est bien gentil tous les gadgets mais ils ne fonctionnent pas pile à des moments dramatiques ou avec des conséquences qui règlent des problèmes scénaristiques. Sans parler de l'arrivée de Kirk sur l'Enterprise qui dure plusieurs longues minutes et plus destinée aux fans qu'aux autres. Bon, il y a la musique magnifique de J. Goldsmith donc ça passe. Le film n'est toutefois pas inintéressant puisque "Star Trek" a toujours été une saga philosophique que guerrière et son intrigue pose de nombreuses questions intéressantes ou en tout inédites dans le genre. Les acteurs sont en place mais leur jeu est trop rigide, la plupart des interprètes étant de la vieille école. Derrière la caméra, le vétéran R. Wise s'en sort très bien et l'élégance de sa mise en scène colle parfaitement à la saga. Pour les fans, un sommet. Pour les non-initiés, va falloir vous accrocher. D'autres critiques sur
    Gaël B
    Gaël B

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 69 critiques

    2,5
    Publiée le 29 juillet 2013
    Que c'est lent, lent, lent ... dommage, avec un montage plus court et plus dynamique, ce film aurait pu etre divertissant malgré des effets spéciaux, même pour l'époque, assez faible.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 788 abonnés Lire ses 5 000 critiques

    2,0
    Publiée le 3 octobre 2010
    Moi qui n'est pas vu la série originale, je dois reconnaitree que cela ne m'a pas empêché d'être assez décu par cette transposition cinématographique. Bien que l'ensemble soit relativement divertissant, il faut tout de même reconnaitre que l'ensemble a bien vieilli, notamment au niveau des costules, assez fadasses. Les effets spéciaux passent eux plutot correctement. En réalité, c'est plutot la deuxième partie qui arrive à convaincre, plus tonique, et avec de réelles bonnes idées derrière. Même si le scénario n'est pas irréprochable, il arrive tout de même à rendre quelques données intéressantes, même si on n'aurait aimé quelque chose d'un peu plus structuré. Le fait d'avoir gardé les acteurs originaux est par contre une assez bonne chose. On retiendra enfin l'excellente musique signé par le tout aussi excellent Jerry Goldsmith, et un coté visuel parfois de grande qualité. Robert Wise nous avait toutefois habitué à mieux dans l'ensemble. Divertissant, ni plus ni moins.
    Uchroniqueur
    Uchroniqueur

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 236 critiques

    3,0
    Publiée le 28 juillet 2016
    Ce premier opus reprend les personnages et l'univers de la série avec beaucoup plus de moyens et plus d'épaisseur sans pour autant parvenir à être autre chose qu'un épisode en plus long. C'est propre, soigné et l'idée du scénario est excellente. Le film semble avoir mal vieilli, ce qui a dû me paraître être un énorme Blockbuster quand j'ai loué la cassette VHS il "quelque" années, m'a paru être un petit film vintage cette semaine. La longueur de la mise en place endort le spectateur contemporain, la lenteur use notre impatience actuelle et malgré la beauté des images et de la musique, les longs travelling dans les nuées psychédéliques fatiguent. Nous retrouvons les codes devenus obsolètes de la série : la caméra chavire et l'équipage fait d'interminables roulé-boulés sur un mobilier placé pour ça pour simuler une attaque. Trop de longues scènes ou l'équipage appuie sur des boutons factices et consulte des écrans où se meuvent des formes psychédéliques sans significations. Trop de dialogues limités à des suites de " transpondeur allumé, système parabolique lancé, tricordeur tricorddé, enclencheur enclenché, bobine de distorsion embobinée, bip tut pouet". Des éclairs surgissent de nul part et chacun se tortille en faisant aaaaaaaaah. Le temps passe et la magie n'opère plus comme avant. Pourtant en 1980 tout cela était du grand spectacle. Magnifiques maquettes qui n'amusent plus, je ne pensais pas être déçu à ce point, mais ce n'est pas la faute du film, c'est la faute du temps qui passe.
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 627 critiques

    2,5
    Publiée le 19 mars 2015
    Après le succés de la série, "Star Trek" avait le droit à son long métrage alors même que Star Wars sortit au cinéma peu de temps avant. Ce space opera fut confié à l'excellent Robert Wise. Ce dernier, arrivant au bout de sa longue carrière de cinéaste s'était déjà investit dans un film de science fiction avec "Le Jour où la Terre s'arrêta " ou encore avec "Le Mystère Andromède". Autant dire que cette première adaptation sur grand écran était en de bonnes mains. Cependant, le résultat est décevant et le film plutôt moyen. La faute en premier lieu à un scénario faiblard. L'histoire aurait, pour le coup, eut plus sa place dans un épisode de la série que dans un long métrage. Plate et longue, l'intrigue, qui s'étale sur plus de deux heures, ne convainc pas et ne passionne guère. La première moitié du fil manque clairement de punch. Comparé à la saga Star Wars (comparaison obligatoire), les effets spéciaux et l'univers général (design du vaisseau, costumes,...) de "Star Trek: Le Film" ont mal vieilli. Film fade mais non moins divertissant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top