Mon AlloCiné
    Du sang et des larmes
    note moyenne
    4,2
    7390 notes dont 748 critiques
    23% (172 critiques)
    44% (327 critiques)
    23% (170 critiques)
    7% (52 critiques)
    2% (13 critiques)
    2% (14 critiques)
    Votre avis sur Du sang et des larmes ?

    748 critiques spectateurs

    ingloriuscritik
    ingloriuscritik

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 32 critiques

    4,5
    Publiée le 25 février 2014
    //APOCALYPSE NOW// « Encore un film a la gloire des maîtres de l’univers », me suis-je dit (je me parle toujours avant d’aller voir un film) en découvrant l’intrigue de ce « du sang et des larmes ». Même si l’histoire vraie de ces 4 navy seals envoyés dans les montagnes afghanes éliminer un chef taliban, vont se retrouver pris en embuscade, n’est pas, par définition, une apologie de la victoire (on a beau être maîtres de l’univers, ça arrive aussi de se prendre une petite branlée !), c’est forcément l’héroïsme qui allait finir par dominer, dans le genre « on n’a pas gagné mais on est trop fort quand même ! ». Les images documentaires du générique d’intro, montrant des scènes d’entraînement, vont vite confirmer mes craintes de (re)voir un film de propagande. Mais ma curiosité (et surtout mon ticket payé) me poussait a attendre de voir comment ces (sur)hommes, surentraînés, allaient servir un discours démago pro américain, alors qu’ils sont censés se prendre une déculottée ! A voir deux de ces supermen se défier à la course dans leur camp de base, en plein soleil, m’emportait encore plus loin dans les arcanes de la perplexité (et de la poésie !). Puis départ en zone ennemie, a la recherche du méchant (le bon étant forcement un navy seal!), pour un début de traque qui ne révolutionne pas le genre (en mode sniper les navy seal attendent le moment propice pour abattre le taliban). C’est l’arrivée d’un groupe de bergers qui va bousculer les plans et précipiter l’action. Et la, mon coco, ça va envoyer du lourd, du très très lourd ! Fort d’une mise en scène immersive et ultra réaliste ,PETER BERG, à la manière d’un Ridley SCOTT avec son « la chute du faucon noir », va nous faire brusquement (c’est rien de le dire !) glisser dans la peau de ces 4 soldats , pour une traque étouffante et terrifiante ! De film de « guerre » on glisse en mode « survival », d’une brutalité au réalisme confondant. Rien ne nous est épargné dans le calvaire des américains et chaque impact chaque choc, chaque coups nous retournent l’estomac. La dernière partie du film, dans le camp des alliés, moins réussie, n’évite pas quelque clichés hollywoodiens (c’est quand même pas un taliban qui a réalisé le film !) dont on serait bien passé, même si ça fait du bien de reprendre son souffle. Mais on ressort secoué par cette plongée en enfer, bien longtemps après avoir quitté la salle .Et c’est bien plus que l’on en aurait espéré !
    Chevalier Noir
    Chevalier Noir

    Suivre son activité 175 abonnés Lire ses 254 critiques

    4,5
    Publiée le 7 juin 2014
    Sorti en début d’année 2014 et réalisé par Peter Berg, Du Sang et des Larmes est un film de guerre coup de poing qui projette le spectateur dans la violence des combats en Afghanistan contre les talibans. Avec une puissante émotion et une violence choc, Du Sang et des Larmes s’inscrit dans ce qu’on a fait de mieux dans le genre du film de guerre. Le 28 juin 2005, un commando de quatre Navy Seals prend part à l’opération « Red Wing », qui a pour but de localiser et d’éliminer un vieux chef taliban : Ahmad Shah. Mais rapidement repérés et encerclés par les talibans, les quatre soldats se retrouvent seuls, pris au piège dans un vaste forêt afghane, et l’opération tourne mal. Sorti le 1er janvier 2014 en France, le film de guerre Du Sang et des Larmes ne fut pas un très grand succès et est passé un peu inaperçu avec seulement plus de 200 000 entrées. Par contre le long-métrage de Peter Berg fut un véritable succès aux Etats-Unis avec plus de 125 millions de dollars de recettes pour un budget d’environ 40 millions de dollars ! Ses recettes mondiales s’élèvent à quasiment 150 millions de dollars confirmant ainsi la grande qualité de ce puissant film de guerre. Par ailleurs le film fut nommé deux fois aux Oscars 2014 pour les trophées du Meilleur mixage sonore et celui du Meilleur montage sonore. Voilà a peu près en chiffre et reconnaissance du public pour Du Sang et des Larmes. Maintenant, si on s’intéresse au film en lui-même il faut savoir que c’est le meilleur de son réalisateur : Peter Berg. Auteur d’Hancock avec Will Smith qui fut un gros carton en 2008, Peter Berg a ensuite réalisé Battleship, mettant en scène le célèbre jeu de La Bataille Navale dans une ambiance Transformers, et qui là, par contre, fut un échec cuisant aux Etats-Unis. L’histoire du projet de Du Sang et des Larmes remonte à plus de cinq années où sur le tournage d’Hancock, Peter Berg découvre pour la première fois le roman de Marcus Luttrell, Lone Survivor, et voit en lui le potentiel pour réaliser un film. Mais Universal Pictures veut qu’il réalise d’abord Battleship pour ensuite lui accorder la réalisation de son film de guerre tant désiré. Et vous connaissez la suite : Battleship est un échec au box-office américain mais Berg arrive enfin a mettre en scène son film de guerre pour un budget très réduit par rapport à Battleship de 40 millions de dollars impliquant de baisser son salaire ainsi que ceux des acteurs principaux. Aux Etats-Unis, le film sera intitulé Lone Survivor comme le roman éponyme, et en France il obtient le très beau titre de Du Sang et des Larmes, symbolisant parfaitement l‘ambiance de ce film : de l‘émotion pure et simple et de la violence choc. Alors avec ce long-métrage relatant un fait véridique, le réalisateur américain Peter Berg n’avait certainement pas droit à l’erreur suite à l’échec de son Battleship. Et avec ce film de guerre où quatre soldats affrontent une horde de talibans dans une forêt afghane, Berg prouve qu’il est un cinéaste très talentueux, et par ailleurs, pour beaucoup de critiques et cinéphiles, son film est le meilleur film de guerre depuis La Chute du Faucon Noir de Ridley Scott sorti en 2002. Et il faut dire que Peter Berg, avec son impressionnante réalisation, nous projette dans la violence des combats qu’on vécus ces quatre Navy Seals. Intenses, violents, éprouvants et puissants, les affrontements entre les Seals et les talibans, brillamments shootés par Peter Berg, donnent un sacré coups de poing aux spectateurs qui restent scotchés sur leur siège durant tout le film. Et ce qui est encore plus beau, c’est que Peter Berg réussit a retranscrire admirablement la douloureuse expérience qu’ont vécus Marcus Luttrell, interprété dans le film par un superbe Mark Wahlberg, et ses compagnons d’arme. Marcus Luttrell est le seul survivant du groupe des quatre soldats de cette opération « Red Wing » qui causa les morts de Mike Murphy joué par un magnifique Taylor Kitsch, de Danny Dietz joué par un très beau Emile Hirsh et de Matt Axelson interprété par un intense et puissant Ben Foster. Le quatuor du film fonctionne a merveille et Peter Berg filme les morts de chaque soldat d’une manière fort brutale et émouvante, laissant le spectateur seul avec Marcus dans cette forêt pleine de talibans où on ne les voient jamais arriver. Et c’est vrai que le film est très violent, mais c’est une violence nécessaire pour bien comprendre les durs combats qu’on vécus beaucoup de soldats en Afghanistan et cela accentue ainsi le réalisme du film. De plus le film ne fait pas l’éloge de la Navy Seal est n’est ni un film de propagande américain plein de patriotisme dont le cinéma en regorge, non, Du Sang et des Larmes est un film qui rend un hommage émouvant et sincère aux hommes morts lors de cette opération militaire et aussi un hommage à tous les Navy Seals présents dans le monde. Le générique de début nous montre des images d’archives où nous assistons à des entrainements et des préparations de ces hommes bâtis pour la guerre et le film se clôt sur l’émouvant générique de fin qui rend un dernier hommage au survivant Marcus Luttrell, a ses sauveurs et a ceux tombés au combat sous l’émouvante chanson de Peter Gabriel « Heroes » qui clôt le film sur une note très forte, confirmant que Peter Berg a livré un peut-être futur grand film de guerre, moderne et intense, comme on en voit rarement désormais.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1561 abonnés Lire ses 8 723 critiques

    4,0
    Publiée le 17 janvier 2015
    Dans les Navy Seals, on dit : « Lent c'est fluide, et fluide c'est rapide ! »..."Lone Survivor", c'est un film poussè à son paroxysme qui vous marque au fer rouge pour toujours! C'est l'histoire vraie de soldats amèricains, l'histoire terrible d'hommes très courageux, mais ce ne sont pas que des soldats! Bref, c'est un vèritable monument èrigè en la mèmoire de Marcus, Axe, Murphy et Dietz! Sans oublier ceux qui ètaient dans les hèlicos! Et ceux d'avant, et ceux d'après! Rare de voir un film de guerre où les acteurs ressentent une telle responsabilitè de faire honneur aux personnes qu'ils incarnent! Le rèalisateur Peter Berg a tout donnè et a su retranscrire cet univers très particulier, cette ènergie très masculine, mais aussi chargèe d'èmotions, lorsqu'un groupe d'hommes se retrouve sous pression! Entiers, physiques et dèpassant largement nos attentes dans leurs incarnations, Mark Wahlberg, Taylor Kitsch, Emile Hirsch et Ben Foster donnent le meilleur d'eux-mêmes pour honorer la mèmoire et ajoutent du rèalisme sur le plan visuel, avec leurs treillis et leur armes de guerre! La tension est à son comble quand on leur tire dessus, et dont les scènes de violence sont proches de l'hallucination! Le quatuor n'a pas fait d'impasses, ni de conneries hollywoodiennes! il ètait à fond, indiscutablement! Une vraie claque cinèmatographique, le genre de film qui rappelle au gens les sacrifices qui sont nècessaires pour permettre à un pays de rester libre et dèmocratique! Avec un bilan de santè impressionnant : balles dans la cheville gauche, dans le mollet droit, dans la cuisse droite, dans l'aine, des balles dans le ventre, dans la gorge, dans la tête...Pendant la projection, « du sang et des larmes » coulent à flots, pas mal aidè en cela par une mise en scène puissante et par une interprètation gènèrale de niveau supèrieur (voir casting sans faute)...
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 28 janvier 2014
    C’est dans la lignée du démineur mais avec l’action en prime c’est intense, filmé avec panacheComment je les aurai butés ces chiens de berger afghans tous des balances comme ces chiens de somaliens qui ont balancés l’armée française quand ils ont tenté d libérer un otage Film efficace qui donne témoignage à un métier mal aimé aux états d’âme humaniste ,mal aimé parce que les bobos ne comprend pas qu’on vit pas dans un monde de bisounours
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 697 abonnés Lire ses 611 critiques

    3,5
    Publiée le 21 janvier 2014
    Quand on décide d'aller voir un film de guerre patriotique américain, on ne peut pas vraiment se plaindre d'avoir vu un film de guerre patriotique américain. Oui, Du sang et des larmes est chauvin, voire xénophobe par moment, mais toutes ces bannières américaines et la fierté d'un peuple persuadé de combattre du bon côté sont un mal nécessaire dans ce genre de production, ancrée dans les valeurs états-uniennes les plus élémentaires. Ce sont dans les détails les plus infimes qu'on nous démontre l'importance dans la nation et du sacrifice ; une photo d'enfants tenant un drapeau américain, des répliques typées accompagnées d'une musique héroïque : « Mourrez pour votre pays, je vivrai pour le mien ». C'est une histoire en est une plutôt récente. Des Américains contre les méchants et impitoyables talibans. Cette proximité temporelle avec les événements dépeints dans le film permet au public de s'attacher aux personnages plus facilement. D'ailleurs, les problématiques que l'on soulève dans ce film sont plutôt pertinentes. spoiler: Quatre soldats américains qui sont surpris par des paysans et qui hésitent entre les assassiner pour assurer leur couverture et leur protection ou les laisser vivre et risquer ainsi toute l'opération et, ultimement, leur vie respective. Le litige est bien amené, même si les dialogues ne sont pas ceux de d'autres grands films de guerre aux controverses aussi séantes que celles-là. Le sceau de l'histoire vraie est bien marqué, spoiler: surtout à la fin lorsqu'on défile des photos des véritables membres de l'escouade, morts au combat. Il y a aussi ces instants plus intenses émotionnellement où les coups de feu arrêtent pour laisser place à des dialogues déchirants entre deux frères d'armes, qui gâchent le portrait global. Le jeu des acteurs n'est pas toujours égal. Mark Wahlberg arrive, la plupart du temps, à faire passer l'émotion, mais ce n'est pas le cas de tous les comédiens. Et c'est sans compter les ressemblances physiques frappantes entre Emile Hirsch et Taylor Kitsch qui complexifie la tâche du spectateur pour distinguer les protagonistes. Du sang et des larmes est un film de guerre patriotique américain acceptable. Les deux heures que dure le film ne sont pas un fardeau et il révèle plutôt bien tout le calme et la maîtrise que doivent avoir les soldats en zone de guerre. On n'échappe évidemment pas au dégobillage de la bannière américaine à des moments plus ou moins appropriés, mais comme on ne s’imaginait rien de moins, la résignation et le détachement sont plus faciles à faire.
    Raphael L.
    Raphael L.

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 36 critiques

    3,5
    Publiée le 15 janvier 2014
    Violent, dynamique et humain sont pour moi les termes qui caractérisent le mieux « Du Sang et des Larmes ». Dans la veine de la chute du Faucon Noir, Peter Berg nous fait vivre l’opération « Red Wings », histoire vraie dont l’objectif était d’éliminer un chef taliban en juin 2005. Alors qu’ils étaient à couvert, le commando d’élite de la Navy est repéré puis rapidement encerclé dans un environnement que l’ennemi connait infiniment mieux que la bande à Mark (Wahlberg). Dès lors, accrochez vous à ce que vous pouvez, vous êtes en situation de guerre. Les 4 compagnons sont alors livrés à eux même et deviennent la proie de dizaines de combattants prêts à tout pour éliminer l’envahisseur. Je ne suis pas un grand fan du cinéma de guerre, toujours est-il que j’ai été saisi par cette histoire. La mise en scène ultra rythmée ne laisse aucun répit au spectateur, on peut alors imaginer la situation de stress que représente un tel contexte pour des professionnels, avant tout des humains en mode survie. La mise en scène précise et rapide offre des plans de caméra serrés qui vous retourneront la tête (et feront vomir les autres), mais elle est tout à fait en lien avec l’action. La violence et l’intensité des scènes est d’un intérêt tout particulier ici, mais « Du Sang et des Larmes » ne cache pas son patriotisme et c’est peut-être ce qui dérangera certains. La tournure prise par les évènement apportera néanmoins un peu de nuance en précisant que les valeurs d’un peuple (ou d’une tribu) peuvent parfois (et dans cette histoire vraie) être au profit d’un camp pour le moins inattendu. Je n’ai rien de particulier à signaler sur la tête d’affiche Mark Wahlberg, ni trop bon ni mauvais, je crois qu’ici c’est le scénario et la mise en scène qui assurent le succès général du film. Certains pourraient lui reprocher ses qualités ; scènes d’actions longues et violentes, patriotisme affiché (d’où le carton au box office US), mais je recommande ce film aux coeurs bien accrochés et aux fans d’action.
    RRossi
    RRossi

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 78 critiques

    4,5
    Publiée le 30 mai 2014
    Terriblement poignant et d'un réalisme saisissant, Du sang et des larmes m'a complètement convaincu moi qui ne suis pas affriolant des films de "guerre" en général. Celui-ci m'a complètement emporté dans son histoire, ses personnages, et son rythme effréné qui ne m'a accordé aucun répit. L'action quasi non-stop, , une mise en scène ébouriffante, un scénario certes pas révolutionnaire mais d'une efficacité redoutable, un jeu d'acteurs irréprochable, un suspense qui va crescendo et qui tient fermement en haleine, font de ce film un véritable bijou qui doit être vu au moins une fois mais à condition d'avoir les nerfs solides, car c'est du très très lourd !
    Nicolas.BSN
    Nicolas.BSN

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 158 critiques

    5,0
    Publiée le 1 janvier 2014
    Étant un ancien militaire, je ne peux qu'aimer ce genre de film. Il retrace parfaitement, sans détours, la complexicité et la camaraderie de ce métier à part. Toutes les valeurs des soldats sont présentes: l'entraide, la cohésion, la fraternité. Certains diront que c'est un film pro-américains mais le réalisateur a seulement voulu montrer au monde ce que de simples hommes peuvent accomplir face à la terreur. Ils imposent le respect et une immense gratitude.
    Mr. Winchester
    Mr. Winchester

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 45 critiques

    5,0
    Publiée le 4 août 2015
    Du Sang et des Larmes nous rappelle pourquoi on aime le cinéma. Cette histoire vrai de plusieurs soldats pris en embuscade dans une montagne nous montre vraiment la difficulté des combats. Un film prenant, Mark Whalberg correspond a merveille pour ce rôle ainsi que tout le casting principal. Heureux d'avoir pu recroiser quelques acteurs que j'avais pu voir par ci par la. Du Sang et des Larmes est un film de guerre violent qui nous met dans la "peau"façon de parler de ces personnages. Un chef d'œuvre !
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 908 critiques

    3,5
    Publiée le 10 août 2014
    Un film de guerre très immersif et efficace qui, en s’inspirant d'un fait réel, nous propose de suivre un commando américain lors d’une mission en Afghanistan. Dès le début, la réalisation est percutante, nerveuse et bien rythmée, et s’avère prenante. Un film intense et maîtrisé qui bénéficie d’un joli casting et qui nous donne l’impression, pendant toute sa durée, de faire partie de ce groupe de soldats de l'US Navy Seals. Une belle surprise !
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 248 abonnés Lire ses 1 327 critiques

    4,0
    Publiée le 26 mai 2014
    Et bien et bien, très bonne surprise, enfin j'e m'attendais pas à une bouse mais pas non plus à aussi bon, le film est en plus passé un peu inaperçu, c'est bien dommage car il est franchement très bon, bien réalisé et bien maîtrisé, la mise en scène est nerveuse et propre, les décors sont top, la bande son colle bien avec l'histoire, l'histoire justement est tiré d'un fait réel, et c'est rare de voir des films sur le sujet de la guerre aussi bien foutu et si réaliste, là c'est foutrement bien fait, en plus le quatuor de tête est très très beau, Mark Wahlberg, Taylor Kitsch, Ben Foster et Emile Hirsch sont splendides, à fond dans leur rôle. Un film prenant et intéressant, le rythme est bien trouvé, jamais ressenti d'ennui, voilà une très bonne surprise. A voir.
    tezli T.
    tezli T.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 4 février 2014
    Film très réaliste au niveau du matériels et des combats. Bon casting, les acteurs principaux remplissent parfaitement leurs rôles et n'en rajoute pas des tonnes. (La partie ou Emile hirsh perd pied et parfaitement joué). L'hommage est rendu comme il se doit.. Nullement patriotique comme certains le disent... Je pense que quand ont a pas portés l'uniforme, et qu'ont a pas était au combat ont a tout simplement pas le droit de parler de ce qu'est le patriotisme. Rester derrière un écran pour ensuite dire si le film et ou non patriotique n'a vraiment aucun sens. Ensuite, sur le fait de continuer à se battre alors qu'ont est blésé, je vous rappelle qu'ont parle de Navy Seals.. considéré comme les meilleurs force spéciale au monde. Ils suivent un entrainement de plus de 2ans ou le taux de recalés et de 80%. Et n'importe qui de normalement constitué s’évorcerait de "fuir" un danger qu'elle qu'il sois, c'est simplement de la survie. Ensuite les blessure pour la plupart du temps sont des "éclats" (RPG et débris du sol). Et choses que peu de gens savent => les balles des armes légère d'infanteries sont faites pour blesser, et non tuer (Un partenaire blessé doit être mis à l’abri, et lui donner les 1er soins, cela mobilise d'autre hommes qui eux aussi vont être mis "hors combat" pendant un laps de temps, alors qu'un mort, ont à pas à s'en occuper dans l'immédiat. Donc non il n'y a rien d’irréaliste dans ce film. Les combats entre ce film, et la chute du faucon noir n'ont pas à comparé. Pas la même époque, pas le même théâtre, pas la même mission.. Ont ne peux que apprécier ce film qui nous transporte du début à la fin, ou les deux heures passe en un clin d’œil. Puis, rendre hommage à ses hommes tombé au combat. Tez.
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 134 critiques

    4,5
    Publiée le 9 juillet 2014
    J'ai pris un coup de poing (américain) en visionnant ce film. Autant je ne suis pas spécialement fan de films de guerre, et encore moins sur l’Afghanistan, autant l'histoire (vraie) de ces 4 soldats m'avait intrigué dès la lecture du synopsis. Puis la bande-annonce a attisé ma curiosité, curiosité qui s'est amplifiée par les excellentes critiques spectateurs ici-même. Passé le tout début du film un tantinet inutile, le spectateur rentre en total immersion avec ces 4 Navy Seals qui pensaient, à tort, que leur mission allait être une promenade de santé (on élimine un chef Taliban dans son petit village et on rentre au camp fissa). Problème : ils se retrouvent pris au piège par une petite armée bien décidée à en découdre et à les éliminer jusqu'au dernier. Ils souffrent, on souffre avec eux, le film n'épargne rien sur leur calvaire, c'est brutal et sanglant, aucun répit, on est tenu en haleine jusqu'à la dernière minute, le tout accompagné par une excellente musique d'Explosions in the Sky. Alors forcément, c'est tiré d'une histoire vraie, donc on évite pas quelques petits symboles patriotiques comme dans tout bon film de guerre américain qui se respecte, mais honnêtement, ce film de Peter Berg sort grandement du lot...
    moket
    moket

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 742 critiques

    4,0
    Publiée le 26 septembre 2015
    Une réalisation nerveuse et des acteurs impeccables font que rarement un film de guerre aura paru aussi réaliste. Le film pose un point de vue américain sur l'enfer afghan et n'oublie pas les montagnards qui luttent constamment contre ces terroristes, même s'il subsiste un arrière-goût de propagande. Le film n'en est pas moins saisissant.
    Wolverine1992
    Wolverine1992

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 175 critiques

    4,0
    Publiée le 24 novembre 2015
    Réalisé par Peter Berg, "Du sang et des larmes" met en scène l'opération Red Wings menée par les forces armées américaines le 28 juin 2005 lors de la guerre d'Afghanistan. Il s'agissait d'une opération de contre-guérilla visant à neutraliser ou capturer Ahmad Shah, un chef taliban de la province de Kounar. Le film met l'accent sur l'engagement désespéré qui opposa la petite escouade face à la multitude de talibans pendant 4 heures, en se basant particulièrement sur le récit de Marcus Luttrel. Du côté des acteurs, on retrouve Mark Wahlberg dans le rôle principal, celui du quartier-maître Marcus Luttrel, Taylor Kitsch dans celui du Lieutenant Michael Murphy, Ben Foster dans celui du sniper Mattew Axelson, Emile Hirsch dans celui de Danny Dietz, spécialiste des communications de l'escouade ou encore Eric Bana dans celui du capitaine Kristensen. On a donc un casting plutôt sympathique, qui va donc évoluer pendant 121 minutes en territoire ennemi en Afghanistan. Le film met donc en scène l'échec de Red Wings dans ses grandes lignes : Les SEAL devaient localiser leur cible avant d'agir, mais, surpris par des bergers qu'ils font prisonniers, leur mission se complique. Que faire de ces 3 bergers ? Les 4 soldats se divisent sur la solution à adopter et décident de les relâcher. Mal leur en a pris. L'un des paysans préviendra les talibans et la traque put commencer : le chasseur devient alors la proie. En deux heures, le film réussit à nous retranscrire ce terrible fiasco énormément coûteux. Le film fait l'effort de montrer les liens entre les soldats et leur camaraderie jusqu'au bout. On peut aussi entrevoir les principes tactiques des protagonistes à travers certaines répliques des personnages répétées jusqu'à ce qu'elles n'aient plus de sens, du genre « On sera bientôt en terrain plat et là on les aura ». Car face à une guérilla, les affrontements prennent une toute autre dimension. L'ennemi est partout, il se cache et connaît bien son terrain. On assiste donc à un affrontement totalement asymétrique (4 hommes contre plusieurs dizaines) dont l'issue ne laisse aucun doute. "Du sang et des larmes" est un très bon film de guerre, mettant en scène un événement inconnu en France et qui pourtant outre-Atlantique est resté en mémoire comme l'un des plus gros désastres américains en Afghanistan. Le film a donc une portée patriotique évidente, mais n'en reste pas moins un bon divertissement, surtout pour un film de guerre post 11 septembre. De plus, il met en scène un excellent casting, notamment Mark Wahlberg.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top