Notez des films
Mon AlloCiné
    The Way, La route ensemble
    note moyenne
    4,0
    615 notes dont 104 critiques
    répartition des 104 critiques par note
    20 critiques
    35 critiques
    26 critiques
    17 critiques
    5 critiques
    1 critique
    Votre avis sur The Way, La route ensemble ?

    104 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 2552 abonnés Lire ses 10 394 critiques

    4,0
    Publiée le 9 octobre 2013
    Explorant admirablement les zones d'ombre de son personnage principal qui n'est autre que son père dans la vraie vie, ce film magnifique (qui est avant tout un film de famille) est le sixième long-mètrage d'Emilio Estevez à qui l'on doit l'hilarant "Men at Work" en 1990 et dans un registre plus sèrieux, le film choral "Bobby" en 2006! Le sanctuaire de Saint-Jacques de Compostelle est certainement un nom èvocateur, mystique et mystèrieux et mèrite un rappel rapide! Vieux de plus de dix siècles, le « camino » rassemble aujourd'hui encore des Jacquets de plus en plus nombreux! Le long de l'ancienne voie romaine de Bordeaux à Astorga, passant par St-Jean-Pied-de-Port (dernière ètape française des pèlerins de Compostelle), en Basse Navarre, c'est un pèlerinage chargè d'èmotions! Face à la pointure qu'est Martin Sheen, à la fois grand et èmouvant, le petit groupe d'acteurs qui l'accompagne donne vie et sincèritè à ce pèlerinage! il y a le hollandais extraverti qui veut perdre du poids, la canadienne nèvrosèe qui veut simplement arrêter de fumer (Deborah Kara Unger qu'on avait un peu perdu de vu) et l'ècrivain irlandais à moitiè fou qui soit disant en passant a le blocage de l’ècrivain! Le chemin n’est pas facile, la fatigue est grande mais ce mèdecin à l’existence confortable ne se dècourage pas! Sheen voudrait que sa mission soit intime et solitaire! il n'en ai rien puisque compassion, solidaritè, amitiè et partage vont l'accompagner dans son pèriple! Se succèdent les paysages, les rencontres avec les locaux, des pèlerins qui retrouvent le goût de rire, de boire, de pleurer ou de s'aimer dans des images de ciel splendides! Loin des grosses machines des studios hollywoodiens, "The Way" laisse un souvenir qu'il est bien difficile d'oublier et se rèvèle progressivement attachant! C'est un condensè de petits plaisirs et ce malgrè la mort-prètexte de Daniel, le fils du personnage principal! Une mort qui ressemble à un hommage, tout simplement, d'un metteur en scène à son père spirituel! C'est beau, sensible et touchant à la fois! Rien que ça...
    virnoni
    virnoni

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 578 critiques

    3,5
    Publiée le 2 octobre 2013
    Des choses bien et d'autres bof. Le + : les acteurs, avec en tête Martin Sheen. Son évolution est bien jouée, son deuil et sa douleur sont palpables mais sans esbroufe. Sa volonté est bouleversante comme l'amour et la déclaration (post mort) à son fils. Le périple del Camino est l'autre atout. Un acteur à lui seul! C'est autant un cheminement sur ses sentiers superbes qu'un cheminement intime que recherchent tous ces voyageurs. Sincèrement, cela interroge et donne envie de le tenter, essayer d'atteindre avec eux cette paix et compréhension des choses de la vie, à travers donc ce chemin. Personnages (secondaires?) sont intéressants (quoiqu'un peu caricaturaux) mais c'est aussi l'âme du film : faire confronter ces personnages pour mieux les réunir tout du long et leur permettre de se montrer tel qu'ils sont au fond. Ceci donne de belles scènes et répliques. Le - : c'est trop long ouille!!! C'est sur que c'est pour mieux ressentir la longueur et dureté de ce périple mais des coupures auraient du se faire. Du coup, on s'ennuie...beaucoup! Mais rattrapé par des scènes sincères ou sympathiques. Mal filmé, le cadre ne rend pas ttes les perspectives et couleurs de ce périple. Dommage. Des clichés aussi (gitans = voleurs = ms finalement si gentil autour d'un feu et d'un repas!). Ce que j'ai donc vraiment apprécié c'est l'évolution de ce père, qui change radicalement de vie à la fin, par la mort de son fils unique, il se redécouvre et se rapproche plus de lui dans cette mort que de son vivant. Je recommande (dans une humeur zen et détendue - flower power ou chemin de croix!) pour la sincérité du propos, des acteurs, du réal qui, on le sent, y a mis tout son coeur et son honnêteté ; et ce n'est pas si fréquent.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 28 septembre 2013
    Il y a des films comme ça dont on sait au bout de 5-10 minutes qu'ils vont être formidables. Celui-ci en fait partie. Malgré quelques petites lourdeurs et invraisemblances par ci, par là, on a ici une merveilleuse aventure humaine, un "Road Trip" superbement bien réussi, avec une histoire simple mais belle et des personnages très différents les uns des autres, mais fort attachants. Le point de départ (Tom décide de faire le pèlerinage que son fils Daniel n'a pas pu réaliser) est original, bien qu'entamer un périple de 700 km sans préparation me semble largement improbable. La rencontre avec les 3 autres comparses est également une réussite, ainsi que les contacts qui s'établissent progressivement entre eux. L'aspect religieux qui aurait pu être un poids un peu lourd est habilement escamoté pour revenir avec élégance et émotion vers la fin du film. De très beaux paysages très bien filmés, sans oublier de nombreuses touches d'humour, très réussies et bien à propos. Vraiment un très beau film à la fois très humain, touchant et divertissant. Je le recommande très chaleureusement !
    galam
    galam

    Suivre son activité Lire ses 11 critiques

    3,0
    Publiée le 16 février 2014
    De bons moments, mais beaucoup trop de clichés, dommage. 3/5
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    3,0
    Publiée le 30 septembre 2013
    The Way est dans le fond un bon film avec une morale, on voyage avec les personnages parmi de supers paysages. Ce que je reproche cependant au film, c'est le fait qu'il soit un peu trop tire larme et surtout que les clichés s’enchaînent (la scène avec les gitans est la meilleure illustration de cela).
    nikolazh
    nikolazh

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 060 critiques

    3,0
    Publiée le 27 septembre 2013
    Un film sur un pèlerinage à Compostelle, on se doute que ca va parler religion et que ca risque d'être lourd. Bonne surprise, le réalisateur s'en sort plutôt bien grâce à un tres joli point de départ (un homme va faire le trajet en mémoire de son fils) et une galerie de personnages pour qui ce chemin reste en premier lieu une aventure, l'occasion de réfléchir sur sa vie. Le problème c'est qu'il ne parvient jamais à nous faire ressentir cette spiritualité où cette atmosphère si particulière propre aux voyages (on est bien loin d'un "into the wild"). On s'ennuie donc un peu pendant ce voyage, ponctué de bonnes idées (la rencontre des personnages du petit groupe) mais aussi de scènes inutiles (un passage chez les Gitans), comme si le réalisateur avait peur de trop tomber dans le contemplatif et essayait de gonfler artificiellement son récit. On se retrouve donc devant un film qui manque d'équilibre, affichant une certaine ambition qu'il n'arrive malheureusement pas à atteindre. Pas désagréable mais un peu à coté de la plaque. Dispensable.
    mr. edward
    mr. edward

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 495 critiques

    4,0
    Publiée le 31 octobre 2013
    L'histoire du film est celle de Tom Avery (Martin Sheen), une médecin américain, obligé de se rendre d'urgence en France suite au décès accidentelle de son fils (Emilio Estevez). Ce dernier avait entrepris d'effectuer le pèlerinage de Compostelle. Tom décide donc de transporter les cendres de son fils jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle. Au cours de son périple, il va croiser la route d'autres pèlerins et ouvrir les yeux sur la raison qui a poussé son fils à vouloir effectuer ce voyage. The Way est un film que j'ai aimé. Mais est-il bon pour autant ? La réponse tient en 3 lettres : oui. Certes, le film a beaucoup de défauts et ceux-ci peuvent gêner le spectateur (j'y reviendrais un peu plus tard), mais la première chose qui marque, c'est ce sentiment de mélancolie qui se dégage du récit. Logique me direz-vous, au vu du sujet traité. Pour autant, le film n'est pas plombant comme pouvait l'être l'excellent film "La Route" de John Hillcoat, avec Viggo Mortensen et Kodi Smit-PcPhee, traitant aussi de la relation père-fils, l'Apocalypse remplaçant le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. D'une certaine manière, The Way est une déclaration d'amour entre un père et son fils. Emilio Estevez n'a pas besoin d'en faire des tonnes, dans sa réalisation, pour qu'on y croit. Bien que ne jouant pas réellement l'un avec l'autre, l'alchimie entre les deux acteurs est naturel et crédible. Logique me direz-vous, et bien pas tant que cela, After Earth a prouvé que l'on pouvait être de la même famille et n'avoir aucune alchimie entre les deux interprètes (Les Smith, père et fils, pour information) car jouant très mal leur rôle respectif. Dans The Way, c'est l'un des grands points positif car, bien que Emilio Estevez ne soit pas décédé, la peine que ressent Martin Sheen est crédible et sincère. L'interprétation de ce dernier étant excellente, cela accentue ce sentiment. On constate d'ailleurs que le rôle de Tom Avery a été écrit spécialement pour celui-ci. Il tient le film sur ses épaules, malgré les bonnes interprétations de Deborah Kara Unger, Yorick Van Wageningen (le monsieur gabardine de Millenium version Fincher) et James Nesbitt, 3 personnages qui accompagneront Tom durant son périple. Le film ne se résume pas qu'à cette relation et à cette mélancolie latente. Il y a aussi beaucoup de générosités et d'échanges, notamment, à travers les personnes que rencontre Tom Avery. Certains diront, un peu trop. Et c'est là, d'ailleurs, l'un des défauts du film, il y a un peu trop de bons sentiments et de "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes". Mais peut-être est-ce voulu, au vu du comportement renfrogné de Tom Avery au début du film, pour ainsi créer un décalage entre ces deux mondes (celui de Tom et celui du pèlerinage) ? Emilio Estevez veut rendre hommage à ce pèlerinage, mais pour un non-connaisseur, comme moi par exemple, je ne sais pas s'il ne montre que le bon côté du périple ou les deux faces de la pièce. On ne ressent pas ni ne voit la difficulté éprouvée, à effectuer ce voyage. L'accent est plus mis sur les paysages et sur cet homme effectuant ce périple pour son fils. D'ailleurs certains trouveront peut-être risible le fait que Tom ne semble pas fatigué à la fin, quand il arrive à Saint-Jacques-de-Compostelle, comme si l'amour de son fils avait été son moteur, mais il ne faut pas oublier que ce n'est que du cinéma et donc il faut parfois accepter la logique (et/ou la vision) du réalisateur et ce qu'il veut illustrer. Pour conclure, The Way est un bon petit film touchant émouvant et sincère, porté par la remarquable interprétation de Martin Sheen.
    dai72
    dai72

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 2 131 critiques

    2,0
    Publiée le 17 août 2015
    Je n'avais pas imaginé ce film ainsi. Je le voyais plus comme le chemin d'un homme. Finalement, j'ai dû "subir" les tribulations d'un groupe dont certains membres sont horriblement énervants et gâchent une histoire qui aurait pu être belle et touchante. L'ensemble reste pas mal mais malheureusement on s'ennuie parfois, on est agacé et je n'ai pas vu le côté 'comédie' de ce film !!
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 27 avril 2014
    Excellent film, excellemment bien interprété par de bons acteurs et un très bon Martin Sheen qui ensemble nous montre le chemin que prenaient et prennent encore aujourd'hui, les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle une commune sise en Corogne dans la province de Galicie en Espagne. Pourquoi ce pèlerinage? et bien, pour différentes raisons morales, religieuse ou philosophique, voir pour connaître ce périple de manière personnelle juste pour l'avoir accompli, et chaque cas est le propre à chaque individu. J'ai découvert de nouvelles contrées, une histoire que je connaissais, mais sans plus. Un film moral, calme, la sérénité et des amitiés au fur et à mesure du voyage. J'ai super aimé. Je note 5 belles étoiles sur 5.
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 309 abonnés Lire ses 1 848 critiques

    3,0
    Publiée le 13 octobre 2013
    Premier point, l'idée du film n'est pas sans rappeler, le film de colline Serreau : "Saint Jacques ...La Mecque" 2005.... Fort à parier que les américains ont lu le scénario.... D'une comédie satirique ils ont fait une comédie plus romantique, dans les deux cas le pèlerinage faisant suite à un décès.... Ici, c'est vrai le film a des hauts et des bas, mais c'est vrai aussi que les quatre personnages qui se rencontrent proposent des caractères bien différents et plutôt originaux, chacun ayant son propre parcours....Un retraité, un ours hollandais, une fumeuse délurée, un écrivain presque raté..... Question paysage, il n'y a pas non plus de quoi grimper aux rideaux...C'est joli plus que beau, dépaysant plus qu'enchanteur..... L'histoire est sympa mais pas vraiment originale ni étonnante, Martin Sheen perd son sac, on le lui vole, la blonde lui file une baffe, le hollandais est un bon pote, l'écrivain le remet en place, cela fonctionne mais sans éclat.... Pour résumer, voila une occasion de découvrir des bribes du chemin de Compostelle, une équipe sympa, et quelques émotions douces mais un peu formatées..... C'est sympa mais plus "gentillet" qu'émouvant......une fraicheur un peu maquillée par de bonnes intentions....
    Mondocine
    Mondocine

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 293 critiques

    4,0
    Publiée le 7 octobre 2013
    Un magnifique road movie dramatique mais non sans humour, nous invitant à un voyage sincère, humble et bouleversant, portrait d’un deuil et d’une quête à quatre têtes, au gré de paysages magnifiques. Quelques facilités et stéréotypes mais rien d’impardonnables concernant le destin de ce bel effort familial, réunissant les Sheen au grand complet, d'une manière ou d'une autre...
    Don Keyser
    Don Keyser

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 640 critiques

    1,0
    Publiée le 3 juillet 2013
    Doté d'un scénario aux bonnes idées, "The Way" n'est malheureusement pas assez bien traité. En effet, la réalisation est beaucoup trop amatrice et n'entraîne pas du tout le spectateur. Par ailleurs, les acteurs n'offrent pas assez d'émotions, ils sont ennuyeux à la manière des dialogues plutôt mal écrits. Ainsi, le film est aux premiers abords intéressants mais finit par être vraiment très décevant et pas captivant.
    nestor13
    nestor13

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 222 critiques

    4,0
    Publiée le 10 novembre 2013
    Le cinéma, c'est toujours une affaire de famille pour Martin Sheen qui a régulièrement tourné avec son fiston Charlie ("Wall Street", "Cadence", "Hot shots 2") en reprenant les rôles de père et de fils qu'ils jouent dans la vie réelle. Ici, c'est exactement pareil avec son aîné Emilio Estevez qui est par ailleurs à la réalisation. Il nous entraîne sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle dans une histoire belle et émouvante pour une sorte de voyage initiatique. Ce qui nous permet d'en savoir un peu plus sur ce célèbre pèlerinage et de découvrir son déroulement et ses codes, de manière tout de même un peu plus sérieuse et documentée que le léger et néanmoins poétique "Saint-Jacques... La Mecque" de Coline Serreau. Et ils en ont bien du courage, ces marcheurs qui font tous ces kilomètres dans une certaine promiscuité. Perso, j'ai fait Chartres (Rameaux 1993, 1994 et 1995) et ça me suffit déjà bien !
    Emile Strogonoff
    Emile Strogonoff

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 95 critiques

    2,5
    Publiée le 24 septembre 2013
    Un road-movie pédestre qui lambine un brin avant de décoller. Quatre péquins s'entrêpent sur la route de St Jacques de Compostelle. Tout les sépare mais comme tout bon nanar ils sauront dégauchir les mots justes pour devenir les meilleurs potes. Icigo et laga de beaux paysages qui vous aideront à tenir les deux plombes que dure ce film
    Nico591
    Nico591

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 800 critiques

    4,0
    Publiée le 25 janvier 2015
    Une belle aventure humaine que nous font vivre ces personnages lors d'un pèlerinage, qui contrairement à ce que l'on pourrait penser n'en profite pas pour nous infliger de longs discours religieux, et c'est tant mieux. Même si le film ne nous épargne pas certains clichés et autres bons sentiments, il ne force jamais le trait et sait rester sobre. Grâce à l'excellent quatuor d'acteurs qui fonctionne plutôt bien, le réalisateur-acteur Emilio Estevez arrive à nous toucher avec une belle simplicité.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top