Predators
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
    • Récompenses
    • Secrets de tournage
    • Box Office
    • News
    • Films similaires

Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Predators" et de son tournage !

Genèse

Secret de tournage sur Predators

Désirant rafraîchir la mythologie du Predator en 1994, Robert Rodriguez (jeune cinéaste indépendant à l'époque) vient de faire ses débuts de réalisateur avec El Mariachi (1992), et travaille sur Desperado (1995), quand il est invité à écrire une nouvelle histoire sur la créature. Il raconte : "A l’origine, j’ai juste été engagé comme scénariste. Ils cherchaient une nouvelle approche du personnage, et j’ai saisi cette chance. J’étais fan de PREDATOR (...) Ce que j’ai beaucoup aimé dans le premier film, c’était son côté hybride : cela commençait comme un film d’action traditionnel (...) et puis cela se transformait en un film de science-fiction avec un extraterrestre". Il présente ainsi une première version à la 20th Century Fox, mais ces derniers la refusent car le budget nécessaire est trop important. Quinze ans plus tard néanmoins, le studio change d'avis et décide d'utiliser le script qui est alors légèrement remanié.

Un film hybride

Secret de tournage sur Predators

Robert Rodriguez aime beaucoup mélanger les genres, comme on a déjà pu le voir dans le film d'horreur culte Une nuit en enfer (1996). Il revient sur les différents éléments narratifs qu'il a souhaité exploiter dans Predators et ses partis pris créatifs: "Je voulais que l’histoire se déroule ailleurs que sur Terre. J’avais aimé l’ambiance de la jungle dans le premier film, et en situant mon histoire sur une autre planète je pouvais utiliser un environnement semblable et en même temps différent. Cela permettait aussi de montrer pourquoi le Predator était attiré par la jungle terrienne dans le premier film : tout simplement parce que la planète qui sert de terrain de chasse à son espèce est couverte de jungle."

Fan de "Predator"!

Secret de tournage sur Predators

Fan de Predator depuis sa jeunesse, Nimrod Antal a accepté sans hésiter de passer derrière la caméra pour perpétuer la saga: "Ce film, c’est mon enfance. J’étais un mordu de cinéma. Je me souviens d’avoir vu Predator le jour de sa sortie à l’Avco Theatre à Westwood, en Californie, avec mes camarades de classe, et cela avait été une expérience très forte". Une vingtaine d’années plus tard, coïncidence ou non, le cinéaste est en train de dîner avec ces mêmes amis lorsqu’il apprend qu’il est engagé pour réaliser Predators.

Renouveler sans dénaturer la saga

Secret de tournage sur Predators

Les cinéastes souhaitaient que Predators mêle thriller d’action et science-fiction de façon nouvelle, mais qu'il soit parcouru par le même souffle épique que le premier Predator. Robert Rodriguez commente ainsi : "J’étais très attiré par l’idée d’avoir des personnages originaires des quatre coins du monde qui se retrouvent largués sur une planète inconnue, et doivent se servir de leurs compétences pour rester en vie. Je savais que cela allait créer un groupe d’antihéros internationaux très intéressant."

Quelle suite?

Secret de tournage sur Predators

Predators correspond à la suite de Predator de John McTiernan (1987) et de Predator 2 de Stephen Hopkins (1990), mais ignore totalement le détour fait par Alien vs. Predator de Paul W.S. Anderson (2004) ou encore Alien vs. Predator: Survival of the Fittest (2007).

Le choix du réalisateur

Secret de tournage sur Predators

Robert Rodriguez (Une nuit en enfer, Sin City) devait à l'origine réaliser Predators mais il s'est contenté de produire le film, via sa société Troublemaker Studios. Alors que les noms de Neil Marshall (The Descent), Michael J. Bassett (Solomon Kane), Bill Duke, Marcus Nispel (Massacre à la tronçonneuse), Peter Berg (Hancock) ou encore Darren Lynn Bousman (Saw 2) étaient attachés au projet, il a confié la réalisation à Nimrod Antal dont il avait particulièrement aimé les films Kontroll (2003) et Motel (2007): "J’ai beaucoup aimé l’ingéniosité dont Nimrod a fait preuve dans son travail sur ce film. Ayant moi-même commencé avec El Mariachi, j’ai trouvé formidable ce qu’il avait réussi à faire avec un budget très limité sur Kontroll (...) Quand je l’ai rencontré pour la première fois, j’ai tout de suite vu qu’il était capable de diriger une équipe et des acteurs. Et puis il a une vraie vision de réalisateur. En tant que producteur, vous voulez une personne en qui vous pouvez avoir confiance, une personne capable de gérer tous les aspects du tournage elle-même pour ne pas avoir à repasser derrière."

Changement de producteur

Secret de tournage sur Predators

Predators est le seul film de la saga à ne pas être produit par le producteur John Davis.

Casting alternatif

Secret de tournage sur Predators

Les acteurs Milo Ventimiglia (vu dans Rocky Balboa), Freddy Rodriguez (Planète terreur - un film Grindhouse) ou encore Josh Brolin ont été considérés pour le rôle de Royce, finalement dévolu à Adrien Brody. Le réalisateur Nimrod Antal a porté son choix sur Adrien Brody car il ne présentait pas le physique type de ce genre de personnages et il souhaitait éviter à tous prix d'avoir un clone d'Arnold Schwarzenegger. Robert Rodriguez justifie leur choix: "Personne ne peut rivaliser avec Arnold Schwarzenegger, il était donc inutile d’essayer. Ce qui était bien plus intéressant, c’était de surprendre le public avec quelque chose d’inattendu". De même, l'acteur Jeff Fahey a été pressenti pour le rôle de Noland interprété par Laurence Fishburne.

Retrouvailles

Secret de tournage sur Predators

Danny Trejo est un habitué des films de Robert Rodriguez. On a pu le voir notamment dans Desperado (1995), Une nuit en enfer (1996) ou encore Planète terreur - un film Grindhouse (2007). Predators marque aussi les retrouvailles du réalisateur Nimrod Antal et de Laurence Fishburne, qu'il avait dirigé dans Blindés en 2009.

Un tournage entre Hawaï et le Texas

Secret de tournage sur Predators

Le tournage de Predators a duré 53 jours en tout. Après avoir entamé les prises de vues en octobre 2009 dans la jungle d’Hawaï, les acteurs et l’équipe ont terminé le tournage au Texas. Pour les cinéastes, le défi était de conserver une certaine continuité visuelle entre la jungle hawaïenne et les lieux de tournage au Texas, mais aussi avec le décor de jungle et celui du camp de chasse qui ont été construits à Austin dans les locaux de Troublemaker Studios. Plusieurs décors intérieurs édifiés sur les plateaux des studios Troublemaker, et sur ceux des studios voisins d’Austin, ont aussi permis aux cinéastes de travailler à l’abri d’une météo particulièrement mauvaise incluant des pluies, un froid intense et des chutes de neige. Le parking des studios Troublemaker a été réquisitionné pour les besoins du film et transformé en un décor extérieur de camp de chasse dans la jungle de 45 mètres de long sur 30 de large.

Double sens

Secret de tournage sur Predators

Selon Robert Rodriguez, le titre "Predators" recouvre un double sens: "Il désigne autant les créatures extraterrestres que les humains qu’ils prennent en chasse, parce qu’il y a entre ces derniers une telle tension qu’ils sont capables de s’entretuer avant même de rencontrer les Predators. En un sens, ce sont tous des prédateurs."

Qui se cache derrière les Predators?

Secret de tournage sur Predators

Les acteurs derrière les Predators mesurent en moyenne 1,98 m alors que dans les précédents volets, la moyenne était supérieure à 2,13 m. L'acteur qui jouait le Predator dans les deux premiers volets de la saga était Kevin Peter Hall et mesurait près de 2,20m. Dans Predators, on retrouve ainsi des spécialistes du genre tels que Derek Mears, déjà vu dans d'autres films d'horreur en loup-garou dans Cursed (2005), en cannibal dans La Colline a des yeux 2 (2007) ou encore derrière le masque de Jason Voorhees dans Vendredi 13 (2009), et Brian Steele en Kothoga (monstre mythique de la forêt) dans Relic (1997), en loup-garou dans Underworld (2002), en Sammael dans Hellboy (2004), en créature génétiquement modifiée dans Resident Evil : Extinction ou encore en T-600 dans Terminator Renaissance (2009).

Kendo contre Kung-fu

Secret de tournage sur Predators

Louis Ozawa Changchien a insisté pour que son personnage Hanzo pratique le Kendo (l'escrime au sabre pratiquée autrefois au Japon par les samouraïs) et non le Kung Fu qui reste l'art martial le plus populaire dans les films hollywoodiens.

Tradition latino-américaine

Secret de tournage sur Predators

Comme dans les épisodes précédents de la saga, Alice Braga reprend le rôle traditionnel joué par une actrice latino-américaine. Elle prend ainsi la relève d'Elpidia Carrillo dans Predator (1987) et de Maria Conchita Alonso dans Predator 2 (1990).

Caméos coupés au montage!

Secret de tournage sur Predators

Deux apparitions surprises étaient prévues dans Predators: celle de Dutch, interprété par Arnold Schwarzenegger dans Predators et celle de Michael Harrigan joué par Danny Glover dans Predator 2. Cependant les caméos ont fini par être coupés au montage.

Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours

  • Dracula Untold (2014)
  • Tu veux ou tu veux pas (2014)
  • Equalizer (2014)
  • #Chef (2014)
  • Annabelle (2014)
  • Horns (2014)
  • Interstellar (2014)
  • Sin City : j'ai tué pour elle (2014)
  • Elle l'adore (2014)
  • Le Labyrinthe (2014)
  • Saint Laurent (2014)
  • Lou ! Journal infime (2014)
  • Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? (2014)
  • Sex Tape (2014)
  • Nos étoiles contraires (2014)
  • Avant d'aller dormir (2014)
  • Hippocrate (2014)
  • Lock Out (2012)
  • Bodybuilder (2014)
  • Revenge (2011)
Predators Bande-annonce VO
2 030 372 vues