Mon Allociné
Les Frissons de l'angoisse
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,7 487 notes dont 115 critiques
39% 45 critiques 23% 27 critiques 18% 21 critiques 10% 12 critiques 8% 9 critiques 1% 1 critique

115 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
alf38000

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 59 critiques

3,5Bien • Publiée le 08/03/2013

D'accord,Argento n'est pas Hitchcock (physiquement,il y aurait plutôt comme un air de famille avec Carpenter )néanmoins le réalisateur mérite amplement son titre de maitre du giallo,et même si son film n'est pas a proprement parler un chef-d'oeuvre ,force est de reconnaitre que le soin esthétique apporté a la réalisation de son thriller mérite toute notre attention. Fidéle a son habitude ,Argento tel un prédateur tissant sa toile ,proméne sa caméra subjective,s'attarde sur les décors naturels d'une inquiétante Rome nocturne,joue avec les teintes criardes et les lumières psychédéliques et impose une bien innocente comptine enfantine comme catalyseur de nos angoisses.

real-disciple

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 023 critiques

4,0Très bien • Publiée le 21/01/2013

Profondo Rosso est un des meilleurs giallo d'Argento avec l'Oiseau au plumage de cristal. Outre une belle photographie qui permet d'apprécier les décors baroques, une musique des Goblins assez angoissante et une interprétation convenable de David Hemmings (Blow up), c'est aussi une vraie intrigue policière menée par un homme seul (d'où certaines longueurs dans sa recherche ce qui est voulue). Il y a des scènes de meurtre symbolique du giallo (on ne voit jamais le tueur mais juste ses mains ou son arme) et le rebondissement final est surement un des meilleurs que j'ai vu jusqu'alors car on joue avec l'oeil du spectateur, trompé par l'image qu'il croit voir. C'était le cas dans Blow up, le film qui a influencé Argento. Aussi peut être une fin précipitée ce qui n'enlève en rien la qualité du métrage. Argento ne fera pas mieux en matière de giallo depuis...

Kill-Django

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 317 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 15/08/2012

Un classique du cinéma à suspens. "Les frissons de l'angoisse" est un monument de son réalisateur, son deuxième meilleur film derrière "Suspiria" et un classique du cinéma d'horreur italien. Ce métrage tiens toujours aussi bien en halène que les films précédent de son réalisateur,les acteurs, la musique, la mise en scène, tout, tout dans ce métrage est grandiose et terrifiant à la fois. Film culte.

cylon86

Suivre son activité 333 abonnés Lire ses 3 805 critiques

4,0Très bien • Publiée le 10/08/2012

Le film qui propulsa la carrière de Dario Argento, qui avait déjà réalisé plusieurs Giallos mais qui se retrouve ici au sommet de son art. Le cinéaste y impose son style reconnaissable et sait s'y prendre pour soigner son atmosphère, qui devient de plus en plus inquiétante au fil du film. Si le début met un peu de temps à démarrer, la deuxième partie est terriblement efficace et riche en suspense. David Hemmings campe, comme dans "Blow-Up", un personnage qui est confronté à la différence entre la réalité et sa perception et qui va donc enquêter sur une série de meurtres. Si le style Argento a pris un léger coup de vieux, cela n'empêche pas de profiter pleinement du film qui offre son lot de meurtres et de séquences sublimées par la musique de Goblin.

soniadidierkmurgia

Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 2 606 critiques

4,5Excellent • Publiée le 07/08/2012

"Les frissons de l'angoisse" est le film qui permit à Argento d’être reconnu comme un petit maître, version italienne du grand Hitchcock. L’intrigue est encore fois menée de la même manière que lors des deux premiers films, mais cela importe peu car c’est surtout l’ambiance et le modus operandi criminel qui constitue la marque de fabrique d’Argento. Ici une série de crimes est perpétrée en plein Rome et l’enquête est menée par le témoin du meurtre d’une voyante ayant eu une vision de mort lors d’un spectacle donné quelques heures plus tôt. Le héros s’adjoint les services d’une jeune journaliste avide de pouvoir enfin écrire un article sensationnel. Spoiler: Comme le héros joué par un jeune David Hemmings est toujours précédé par le tueur on en vient à soupçonner la journaliste. Un tableau croyant avoir été aperçu sur les lieux du crime avant de disparaître amène Hemmings dans une maison abandonnée ayant été le théâtre d’un crime familial. Les scènes où David Hemmings erre dans la maison abandonnée sont envoûtantes et angoissantes. Au final on découvrira que l’assassin est en vérité la mère de l’ami de Hemmings couverte par son fils. Très bon giallo qui montre qu’Argento maîtrise de mieux en mieux son affaire. A noter les références très nettes à Edward Hopper dans les scènes du début où le héros est filmé devant un bar de style purement américain.

pfloyd1

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 099 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 15/07/2012

Je ne suis pas fan de ce réalisateur mais parfois on peut avoir de belle surprise.Les frissons de l'angoisse est un mauvais film.Hormis le fait qu'il date un peu,les dialogues et les jeux d'acteurs restent médiocre.Par contre il faut reconnaitre que certains gros plan relevent de l'exploit pour l'epoque.Il y a bel et bien une intrigue mais le film est lent et souvent ennuyeux.Ce qui agace, c'est bien cette pop musique qui est inapropriée aux scenes et surtout trop présente meme si certains morceaux ressemblent à du Pink floyd par une basse et des claviers trop présents ou encore au "Tubulars bells" de Mike oldfield ou l'on frise le plagiat. Quelle surprise d'avoir decouvert la jeune et belle Macha Meryl !!

DarkParadise

Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 991 critiques

4,0Très bien • Publiée le 11/06/2012

Avec "Les Frissons de l'Angoisse", Dario Argento signe un superbe giallo. Le suspens de celui-ci est omniprésent, et la bande son qui l'accompagne est magistrale. Bien que le rythme est assez irrégulier, très lent sur sa première partie, et un peu moins sur sa deuxième, on reste tout de même scotché du début à la fin face à cette mystérieuse histoire. La mise en scène quant à elle est remarquable! C'est d'ailleurs selon moi la meilleur du maitre. Certains plans frisent la perfection. Il y a de nombreuses magnifiques scènes à retenir comme celle Spoiler: de la salle de bain, où encore de Spoiler: "l'écrasage de la tête par la voiture". Ne parlons pas des scènes sanglantes qui sont absolument jouissives (j'ai toujours adoré ce sang "vif et très épais" que Argento utilise dans ses films). J'ajouterais aussi que les acteurs sont très convaincants. Bref, un très bon giallo, un bon suspens! A voir si c'est pas encore fait!

NomdeZeus

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 044 critiques

4,0Très bien • Publiée le 21/04/2012

Dans une galaxie lointaine, il y a longtemps très longtemps…Dario Argento faisait de grands films! Profondo Rosso en est la preuve. Le réalisateur transalpin nous donne ici sa vision personnelle et torturée du Blow Up d’Antonioni (c’est fou le nombre de bons films qui se sont inspiré de ce classique!). Sans conteste une des œuvres les plus profonde du maitre de l’horreur, remplie de meurtres inventifs et de plans d’un esthétisme impressionnant. Rome avait rarement été aussi bien filmée.

Cliff554

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 693 critiques

3,5Bien • Publiée le 09/04/2012

Constituant avec "Suspiria" l'un des films qui a propulsé Dario Argento sur le devant de la scène, "Les Frissons de l'angoisse" se savoure comme un bon vieux polar italien des années 70 (car c'est un peu ce qu'il est...). Sans atteindre le talent scénaristique et la mise en scène de "Suspiria", ce giallo démeure une bonne surprise, surtout avec le temps passé. Autant dire qu'il n'a pris pas énormément de rides et qu'il reste toujours aussi surprenant et évident lors de son dénouement. L'ambiance opressante est moins mis en valeur et Argento rajoute même à son film quelques instants comiques, mélangés à la noirceur de l'enquête. Certes, le speech reste banal, à savoir un sérial-killer s'éclatant à tuer, mais la façon dont le "maître du giallo" met en évidence les indices qui permettent (et ce dès le début!) de savoir qui est le tueur pour que les personnages détournent ces pistes est très ingénieux. On regrettera la première partie, bien trop longue et présentant des dialogues sans réel intérêt, quant à la deuxième, le suspense est à son comble et à ce moment là, on retrouve le Dario Argento auquel on a été habitué, et ses idées plus farfelues les unes que les autres. "Les Frissons de l'angoisse", excepté le premier quart d'heure, est un bon cru sans non plus atteindre le niveau de "Suspiria", qui laisse le spectateur en haleine et à la fois enquêteur à part entière.

hugojiraon

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 319 critiques

4,5Excellent • Publiée le 01/03/2012

Un pur bonheur ce film , un melange savoureux de kitsch et de malsain , d'immonde... avec un suspense haletant et de bons acteurs ( a voir en vo italienne ) et un final de trés grande qualité , a voir

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse