Les Frissons de l'angoisse
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,6 pour 433 notes dont 107 critiques  | 
  • 45 critiques     42%
  • 24 critiques     22%
  • 18 critiques     17%
  • 11 critiques     10%
  • 8 critiques     7%
  • 1 critique     1%

107 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Cliff554

41 abonnés | Lire ses 696 critiques |

   3.5 - Bien

Constituant avec "Suspiria" l'un des films qui a propulsé Dario Argento sur le devant de la scène, "Les Frissons de l'angoisse" se savoure comme un bon vieux polar italien des années 70 (car c'est un peu ce qu'il est...). Sans atteindre le talent scénaristique et la mise en scène de "Suspiria", ce giallo démeure une bonne surprise, surtout avec le temps passé. Autant dire qu'il n'a pris pas énormément de rides et qu'il reste toujours aussi surprenant et évident lors de son dénouement. L'ambiance opressante est moins mis en valeur et Argento rajoute même à son film quelques instants comiques, mélangés à la noirceur de l'enquête. Certes, le speech reste banal, à savoir un sérial-killer s'éclatant à tuer, mais la façon dont le "maître du giallo" met en évidence les indices qui permettent (et ce dès le début!) de savoir qui est le tueur pour que les personnages détournent ces pistes est très ingénieux. On regrettera la première partie, bien trop longue et présentant des dialogues sans réel intérêt, quant à la deuxième, le suspense est à son comble et à ce moment là, on retrouve le Dario Argento auquel on a été habitué, et ses idées plus farfelues les unes que les autres. "Les Frissons de l'angoisse", excepté le premier quart d'heure, est un bon cru sans non plus atteindre le niveau de "Suspiria", qui laisse le spectateur en haleine et à la fois enquêteur à part entière.

hugojiraon

2 abonnés | Lire ses 254 critiques |

   4.5 - Excellent

Un pur bonheur ce film , un melange savoureux de kitsch et de malsain , d'immonde... avec un suspense haletant et de bons acteurs ( a voir en vo italienne ) et un final de trés grande qualité , a voir


Ancien utilisateur

   3 - Pas mal

"Profondo Rosso", en version longue, c'est un peu plus de 2h... et on les sent bien passer. Première impression : hormis les scènes de meurtre et la musique, pas grand chose à se mettre sous la dent. Entre temps, beaucoup de dialogues et de scènes où il ne se passe rien. Des scènes plus "comiques" un peu redondantes. Des acteurs pas toujours convaincants. A la deuxième lecture, on découvre que "Profondo Rosso" est un film plus profond qu'il n'y paraît, avec de nombreux foreshadowings et une mise en scène très travaillée et parfois décontenançante (de même pour les ellipses au montage). Et évidemment, il ne faut pas oublier que David Hemmings n'est pas là pour rien : le film fait constamment référence à "Blow-Up". Mark, un artiste, assiste à un meurtre, manque des informations capitales, galère un peu, tourne en rond en voiture ; tout comme Thomas dans le film d'Antonioni. A priori, rendre hommage à un aussi grand film, c'est bien. Sous forme d'un film d'horreur qui demeure par moments bien balourd, ça ne peut pas marcher à 100%. On peut toujours se dire que si Antonioni avait eu de l'humour et l'envie de tourner une série B, ça aurait donné "Profondo Rosso". Mais en mieux.

pietro bucca

3 abonnés | Lire ses 584 critiques |

   4.5 - Excellent

un tout bon dario encore....maitre en la matiere....scenario bien ficelé....le giallo par excellence...a voir absolument pour les amateurs du genre.

LeLobo

22 abonnés | Lire ses 446 critiques |

   2 - Pas terrible

Entre les Lucio Fulci et les Dario Argento, je finis par me paumer un peu, d'autant que j'ai du voir tous leurs films (ou à peu près). Il n'en reste que je les ai toujours trouvé très moyens, avec un coté téléfilm légèrement soporifique, et un peu trop "oniriques" pour susciter une angoisse viscérale.

Fayce Zj

14 abonnés | Lire ses 508 critiques |

   3 - Pas mal

Sachant que ce film est l'un des plus mémorables du réalisateur, je me devais de le voir. C'est désormais chose faite. Ce que j'en retiens ? Avant tout une très bonne ambiance musicale et quelques scènes de meurtre bien senties. On reste davantage dans le film d'enquête que dans le véritable slasher, une enquête qui souffre parfois d'un léger manque de rythme et n'aboutit finalement sur pas grand chose de révolutionnaire... En fait, je trouve même la fin un peu trop expédiée et des points obscurs demeurent. Je suis donc bien loin de crier au chef-d'oeuvre, même si j'admets que le film se laisse visionner avec un certain intérêt et que, malgré cette relative lenteur, la mise en scène demeure plutôt fluide. L'angoisse est-elle au rendez-vous ? Oui, mais ce n'est pas une impression constante. Au final, je ne suis pas vraiment déçu parce que j'ai connu nettement moins bon de la part de ce réalisateur. Mais je ne mentirais pas en disant que je m'attendais quand même à mieux... Je ne suis pas de ceux qui font l'éloge d'un film simplement parce qu'il est précédé par sa réputation et signé par un grand nom du cinéma. Je recommande néanmoins de voir celui-ci au moins une fois.

spartanico83

83 abonnés | Lire ses 326 critiques |

   3.5 - Bien

Dario Argento le maestro du macabre baroque livre, ici, "Les Frissons de L'angoisse" et sa réalisation très esthétique avec un grand talent, et une musique splendide des Goblin. Toutefois j'ai eu du mal à rester motivé devant cet oeuvre dû à sa lenteur souvent présente dans le film mais qui se rattrape par des décors grandiose, des scenes de meurtres exelente où Argento nous montre que l'horreur peut etre un art avec cette couleur rouge flamboyant en étant accompagné d'une ambiance digne d'un concert d'opéra. Le maitre du macabre marque avec son oeuvre, malgré ses longueure qui m'ont parfois trop fait patienté (mais qui s'est rattrapé avec un final digne de son talent), une date du cinéma d'horreur italien melé au thriller. Un film a conserver, donc, imperativement en dvd dans la collection des Introuvables avec les autres grand films de Dario Argento pour les fans de cette categorie ! 3.5/5

Xavi_de_Paris

14 abonnés | Lire ses 1594 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Dario Argento est un maître, il le prouve ici avec une petit chef-d'oeuvre de film d'angoisse, à la beauté esthétique imparable, et à la mise en scène frisant la perfection. Certes tout n'est pas parfait, mais l'essentiel est sauf, avec des scènes d'anthologie, en particulier celle du premier meurtre. La tension est l'angoisse sont bien présents, malgré la légèreté apparente des principaux protagonistes. Les musiques, parfaitement accordées au film, restent dans la tête. Un classique pour tout amateur du genre.

babar3

6 abonnés | Lire ses 531 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Tres bon film. Les acteurs sont bon. Les images et le décor sont beau. Le scénario n'est pas con. Le film est bipolaire; une partie est d'horreur, l'autre un peu d'humour.

Angela Ki La

29 abonnés | Lire ses 587 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Mise en scène magistrale, sujet original, et mené de main de maître. Chef d’œuvre du film d’horreur déguisé en thriller. David Hemmings est excellent de bout en bout, et ce film semble être une réponse explicite au «Blow up» d’Antonioni, revu dans un miroir déformant, un peu expressionniste. Argento n’a jamais caché son admiration pour le film. Image soigné, (l’architecture est un élément de décor imposant très bien intégré). Le montage complexe, à étudier pour comprendre, la caméra choisit tout le temps le meilleur angle, celui qui « impressionne » le mieux l’œil, du très gros plan au zoom avant sur la musique inquiétante de Goblins, à l’apparition de cette journaliste drôle et mystérieuse, comme un grain de sable dans les certitudes de cet homme, elle est plus futé que lui, macho et têtu. J'ai même senti là un clin d’œil au MLF. Pour se rendre compte combien Argento est important, il faut décidément se retourner vers le passé. Il n’y a pas à dire, il a été grand à une époque. Travailler nos peurs et phobies mais en profondeur, c’est le genre de film qui vous marque bien après son visionnage car il est riche, et on ne voit pas tout du premier coup. Ce pianiste qui se prend pour un détective, mais qui est tout le temps en retard, et qui ne voit pas le détail qui «tue», qu’il aurait du voir. Et cette tête qui se décolle du corps comme se brise une statue...C’est du beau, c’est du bon cinéma. Enjoy!

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Les Frissons de l'angoisse Bande-annonce VO
2 637 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #17 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #16 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné