Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Conte de la princesse Kaguya
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Conte de la princesse Kaguya" et de son tournage !

    Des rubans cannois et annéciens ?

    Le Conte de la princesse Kaguya est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes 2014. Il a auparavant reçu deux récompenses lors du festival Blue Ribbon en 2013 : celle du Meilleur film et celle du Meilleur réalisateur pour Isao Takahata. Il fut également présenté et récompensé à divers festivals asiatiques. Enfin, le film sera présenté en avant-première au public français lors du festival du cinéma d'animation à Annecy, en juin 2014, dont il fera l'ouverture, en présence du réalisateur.

    Get out et Come back

    Alors qu'Hayao Miyazaki, avec qui Isao Takahata a fondé le studio Ghibli, annonçait début 2014 qu'il réalisait, avec Le Vent se lève, son tout dernier film, Le Conte de la princesse Kaguya marque le grand retour de son réalisateur à la mise en scène. Sa dernière oeuvre longue, Mes Voisins les Yamada, était en effet sorti il y a près de 14 ans, en 1999. Comme ce dernier film, Takahata en est également le scénariste.

    Princesse qui ?

    La Princesse Kaguya est, à l'origine, le personnage principal d'un conte japonais datant du 10ème siècle, également appelé "Le Conte du coupeur de bambou". Il s'agit du plus ancien texte narratif de l'histoire du Japon, écrit par une dame de la cour surnommée Murasaki Shikibu. Le nom du personnage, Kaguya, signifie lumineux et est dû au paysan qui la trouva dans une tige de bambou luisante. Le conte pourrait être dérivé d'une légende tibétaine ressemblante, via les contacts qu'entretenait à l'époque la cour avec la Chine. 

    Adaptation kaguyesque

    Le conte fut déjà de nombreuses fois adapté au Japon sur différents supports. Il en existe des versions littéraires, dessinées, sous forme de manga, notamment celui de Shimizu Reiko, mais également des films, dont l'un fut réalisé par Kon Ichikawa en 1987, "La Princesse de la lune". Certains mangas et anime célèbres se servent également du mythe et s'en inspirent librement dans leurs personnages et intrigues, comme le font Sailor Moon et Inu-Yasha. Et si plusieurs jeux vidéo furent aussi adaptés du conte, le film de Takahata est sa première adaptation animée longue.

    Records battus

    Le Conte de la princesse Kaguya est le plus long film produit par les studios Ghibli depuis Princesse Mononoke (1997) d'Hayao Miyazaki, qui durait 2h14. C'est également le premier métrage de Takahata à sortir la même année qu'un film de son confrère depuis Mon Voisin Totoro et Le Tombeau des lucioles, en 1988. Il était même initialement prévu que Le Vent se lève et Le Conte de la princesse Kaguya sortent le même jour au Japon mais la sortie de ce dernier fut finalement repoussée à l'automne 2013 au lieu du 20 juillet suite à des retards de storyboards.

    Conte musical

    Il était initialement prévu que ce soit Shinichiro Ikebe, à qui l'on doit certains morceaux de films d'Akira Kurosawa (Rhapsodie en août) et de Shohei Imamura (La Ballade de Narayama), qui compose la bande originale du Conte de la princesse Kaguya. Il fut finalement remplacé par Joe Hisaishi, auteur de la plupart des musiques des longs-métrages du studio Ghibli. C'est pourtant la première fois qu'il travaillera pour un film de Takahata. Le thème du film, "Inochi no Kioku" (la mémoire de la vie) est quant à lui chanté par Kazumi Nikaidô.

    Toute sa voix

    La plupart des dialogues du film furent enregistrés en pré-production, avant que l'animation ne soit faite. Cependant, l'acteur Takeo Chii, qui interprète le grand-père en version originale, mourut après le pré-enregistrement. Ce fut donc Yûji Miyake qui reprit le rôle, suppléant au comédien dans les scènes qu'il n'avait pas encore enregistrées. Miyake fut crédité au générique en tant qu'"apparition spéciale".
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • L'Ombre de Staline (2019)
    • La Bonne épouse (2019)
    • Tout Simplement Noir (2020)
    • Filles de joie (2019)
    • De Gaulle (2019)
    • En avant (2020)
    • Les Parfums (2019)
    • Invisible Man (2020)
    • Artemis Fowl (2020)
    • The Demon Inside (2018)
    • Radioactive (2019)
    • Eté 85 (2020)
    • Jumbo (2020)
    • The Hunt (2020)
    • Chained (2019)
    • Nous, les chiens (2019)
    • Jeunesse sauvage (2019)
    • Un fils (2019)
    • Une Sirène à Paris (2019)
    • L'Appel de la forêt (2020)
    Back to Top