Mon AlloCiné
    Horns
    note moyenne
    3,1
    4191 notes dont 472 critiques
    6% (28 critiques)
    22% (104 critiques)
    39% (182 critiques)
    19% (90 critiques)
    9% (43 critiques)
    5% (25 critiques)
    Votre avis sur Horns ?

    472 critiques spectateurs

    Quentin E. V.
    Quentin E. V.

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 83 critiques

    1,5
    Publiée le 3 novembre 2014
    Il ne s'agit pas de prendre un acteur ayant eu de la notoriété, d'y ajouter un esthétisme douteux pour avoir un bon film. Le puzzle proposé est trop facile, la révélation ne satisfait rien chez le spectateur, au contraire elle accroit la frustration d'avoir usé 2h de son temps pour rien. Une fin grotesque.
    Javi Fu
    Javi Fu

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 53 critiques

    3,5
    Publiée le 23 octobre 2014
    Horns, réaliser par le frenchie Alexandre Aja. Sacré réalisateur lui ! Difficile de dire si je l'aime bien ou pas.. Mais bon je vais pas parler de sa filmographie..En tout cas Horns, est pour moi son meilleur film qu'il est fait ! Tout d'abord le scénario qui est super ! Original et puissant.. C'est un film qui réussi à mélangé plusieurs genre, comme le fantastique évidemment, le drame, le thriller, le gore et même parfois l'horreur ! Tout cela avec de l'humour décaler. Tout ce mélange donne un film complet et génial. Vraiment, ce scénario est super, innovant, intelligent, ingénieux, drôle pour sont côté décaler et gore avec ces scènes si marrantes et délirantes quant ils disent tous la vérité, dramatique et émouvant pour sont côté "amour" entre les deux personnage principaux.. Et ces moment de tristesse et de révélation.. Horrifique pour ces quelques scène où l'on voit spoiler: le frères d'Iggy qui se drogue obliger par Iggy lui même.. Intense et sursautant. Où la scène où la nana (la "témoin") du restaurant est dans sa voiture, et tout a coup plein de serpent rentre dans sa petite voiture et tue la jeune fille... Tous ces plans, cette ambiance de la scène qu'on voit dans tous les films "série B" d'horreur... Sans doute un petit hommage pour ce genre où Alexandre Aja à était connu . Puis intense grâce à ces flash-back magnifique ! D'ailleurs toute l'intensité du film repose sur ces flash-back.. Sinon la mise en scène est assez bonne pour être du Alexandre Aja.. C'est pas tout le temps formidable mais elle est bien, comme la scène au début du film où la mise en scène est très belle et assez esthétique. Le casting est assez moyen, le jeux d'acteurs est pas très bien réussi sur certains acteurs à par un Daniel Radcliffe assez bon mais peut mieux faire par moment.. Mais pas tout est parfait, il y a des soucis.. parfois assez énorme et très gênant comme la très mauvaise maîtrise de la musique et de la B.O. sur certaine scène.. Parfois des mauvais choix sur la musique ou parce qu'elle commence trop tôt ou tard dans la scène.. C'est assez bizarre et très flagrant quand même. Le film reste mal rythmé aussi, sa descend, sa remonte.. Sa reste pas constant.. Ainsi, les dialogues parfois sont horribles et moche ! Et les acteurs ont parfois des réactions un peut bizarre et gênant.. Je sais pas comment l'expliquer, mais vous le verrez par vous même. Mais le pire du pire ! Le gâchis total !où j'ai enlever une demie étoile à cause de sa... C'est la fin !!! En ce moment les fins des films me déçoivent pas mal... Mais la c'est vraiment la cata ! J’espère qu'il y aura une fin alternative dans le Blu-Ray. Si tout le film (où presque) est brillant.. La fin reste beaucoup trop exagérer niveau fantastique.. Surtout que durant 2h, tout le fantastique du film reste constant, c'est-à-dire, que l'ont voit juste Iggy avec des corne puis que les gens disent la vérité devant lui... Pas plus, on reste constant, on est habituer à ce côté fantastique durant tout le film, sans changement drastique d'un coup... Mais la fin spoiler: avec ce démon et tout... pfff, Alexandra Aja détruit tout la fin du film avec cette transformation débile de Iggy en démon . Dommage Bref, assez bon films fantastique.. Sa faisait longtemps que j'avais pas vu un bon film fantastique.. Avec un super scénario ingénieux mais avec pas mal d'erreur (musique, acteurs...) et surtout une fin catastrophique.
    Jean-Marie S
    Jean-Marie S

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 214 critiques

    1,0
    Publiée le 22 octobre 2014
    Où est passé le Aja qui croquait la mort et ses spectateurs avec Haute Tension et La Colline à des Yeux ? Ca parait déjà si loin ... Entre temps, qu'il s'essaie avec ou - de réussite au film a suspens gore (Mirrors) et au délicieusement burné et stupide (Piranha 3D), ça passe encore. Mais pourquoi HORNS !? Un univers Twilight-esque au possible avec toute la mièvrerie qui peut en découler et un décor copier-coller, le tout servi avec des acteurs de seconde zone et un Daniel Ratcliffe monofacial et pas expressif pour un sous. Certes, le temps de quelques scènes et dialogues, on retrouve la perversité explosive de notre mascotte Frenchy, mais cela représente tellement peu face a ce ramassis de connerie pré-pubaire à peine digne d'un épisode d'"Au delà du réel". NUL.
    flemar
    flemar

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 100 critiques

    3,0
    Publiée le 22 octobre 2014
    Un mélange assez étonnant de thriller, de fantastique et de romantique...Ce film sort des codes habituels et il est en cela surprenant...Daniel Radcliffe arrive à nous faire oublier son personnage d'Harry Potter et il est plutôt convaincant dans son personnage. Alors ce n'est pas le film du siècle, voir même de l'année, la fin est décevante mais cela se regarde tout de même...un dimanche soir de pluie...
    Catherine V.
    Catherine V.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 291 critiques

    2,5
    Publiée le 23 octobre 2014
    J’ai trouvé le début plutôt bon, car il y avait quelques idées assez originales, malgré la grossièreté parfois trop accusée des dialogues. Hélas, on tombe vite dans la bondieuserie chère aux USA.?J’aurais dû me méfier, comme l’avaient, d'emblée, remarqué certains avant de voir le film lui même, rien qu’en voyant les affiches où une croix est, effectivement, présente sur toutes... On tombe effectivement surtout dans la morale bigote et le satanisme pour adolescents.... La fin est carrément du grand guignol. Dommage.
    Maryline D
    Maryline D

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 78 critiques

    3,5
    Publiée le 21 octobre 2014
    un film qui sort de l'ordinaire,si vous voulez un film qui mélange un peu tous les genres c'est celui la qu'il faut aller voir drame,fantastique,thriller,horreur par moment ça part dans tous les sens
    Dimitri O.
    Dimitri O.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 59 critiques

    5,0
    Publiée le 7 janvier 2016
    Film vraiment spécial horns nous plonge dans une aventure très prenante. On remarque encore une fois que Alexandre Aja ne peut s'empêcher de mettre des scènes de sexe dans ces films c'est la son plus grand défaut
    Swamped
    Swamped

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 27 critiques

    3,0
    Publiée le 19 octobre 2014
    Horns est un film à deux vitesse. D'un côté, on a des acteurs qui s'en sortent bien, avec bien sur une mention spéciale à Daniel Radcliffe qui a toute sa place dans ce film. Et qui d'ailleurs, sauve le film... et d'un autre côté... L'histoire est assez intéressante avec un début très orientée humour noir et décalé, et c'est avec une certaine déception qu'on observe le lent retour du film vers quelque chose de plus proche d'un drame sur la seconde partie, avec une fin qui aurait mérité d'être traitée avec plus de subtilité. Sans être un chef-d'oeuvre, ce film mérite le coup d'oeil pour la prestation de Radcliffe qui éloigne d'un revers de main toute l'image qui lui collait à la peau (je ne nommerai rien, volontairement), et ce renouveau tant attendu après le décevant "La Dame en Noir", ne déçoit pas. Derrière ça, Alexandre Aja nous avait habitué à mieux. La réalisation est clean, certains passages sont vraiment bons, mais dans l'ensemble, ça manque cruellement de personnalité : on aurait aimé voir davantage de parti pris, et surtout assumé à fond, derrière un humour noir et un style qui aurait pu être bien plus poussé (à l'image des films de Rob Zombie) si on ne tombait pas trop vite dans une histoire de vengeance au dénouement prévisible. Certains passages sont excellents, et le rythme reste vraiment maitrisé, d'autres sont longs, comme les flashback qui ponctuent le film, ou parfois vite expédiés, comme les relations des personnages les uns avec les autres. Dans l'ensemble, Horns est un film sympa, correct, mais si Daniel Radcliffe se montre vraiment convaincant à l'écran, Alexandre Aja lui, déçoit. L'histoire quant à elle est intéressante, mais le final limite caricatural, amené maladroitement voire forcé, après quelques longueurs, vient casser ce qui se mettait en place avec un certain style. Un bon film, mais qui aurait pu être tellement mieux !
    Aurélien Vaillant
    Aurélien Vaillant

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 17 critiques

    2,5
    Publiée le 19 octobre 2014
    A défaut d'être une réelle réussite, "Horns" vous fait passer globalement un bon moment. Ce qui est déjà pas mal quand on compare avec certaines des productions du genre fantastique/horreur (in fear, under the skin, wolf creek 2...) de cette fin d'année. La desinhibition engendrée sur son entourage par les cornes du personnage, véritable révélateur de mauvaises pulsions, produit des situations des plus hilarantes. Tout un chacun se mettant soudainement à exhiber ses penchants les plus inavouables à la face du monde, on y découvre tout au long du film des mères abandonniques, des médecins obsédés et toxicomanes, des égoïstes, sadiques et pervers de tout poil... Au grand dam de notre héros qui peine à se dépêtrer du merdier qu'il génère. C'est très réjouissant. Si l'on retrouve la patte d'Aja (celle de "Mirrors" ou "La colline à des yeux") dans l'ambiance de certaines scènes flirtant avec la sorcellerie ou le merveilleux, c'est néanmoins l'aspect comique qui retient le plus notre attention. Le film perdant en effet de son intérêt sur le dernier tiers, quand le réalisateur tente une incursion dans le premier degré romanesquo-manichéen avec une histoire d'amour maudit à la "Ghost" franchement inconséquente (du niveau d'un téléfilm de m6 sur des enfants leucémiques). D'ailleurs même le comique devient un peu trop appuyé sur la fin, facile voir réac spoiler: (les flics gays qui se bécottent c'est un peu de trop) . Dans l'orgie de "fun" politiquement incorrect, préférez tout de même "Piranha 3d".
    Joe D.
    Joe D.

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 9 critiques

    3,5
    Publiée le 19 octobre 2014
    Adaptation du livre "Corns" de Joe Hill, le fils écrivain du célèbre Stephen King, Horns réalisé par Alexandre AJA (la colline a des yeux, Haute Tension, Piranha 3D entre autres), raconte l'histoire de Ignatus "ig" Perrish (interpreté par Daniel Radcliffe), accusé du viol et du meurtre de sa petite amie Merrin Williams (Juno Temple), qui va se voir pousser des cornes tel le diable après l'assassinat de Merrin, et va utiliser des capacités paranormales nouvellement découvertes, dans sa quête pour trouver le véritable meurtrier. Clairement, sans entrer encore dans la réalisation, la patte Joe Hill (emprunt de papa King) est tout de suite là et se pose rapidement. Flashbacks sur l'enfance, relation d'amitié forte dans une petite bourgade, suspicion par tous les habitants de la ville de la culpabilité de Ig, au delà des apparences. L'impression d'un déjà vu à la Stand by me, Dolores Claiborne ou Bazaar est évidente. La marque de fabrique s'en ressent, et l'on sait par avance qu'il ne faudra pas se fier aux apparences tant le fiston est aussi habile que son père pour distiller le trouble. Ensuite concernant la réalisation, il y a de très bons plans séquences, la photographie dans les bois est très soignée et cela renvoit à une image tant de quiétude que d'inquétudes (un endroit où toutes les souffrances peuvent être possible), et Aja met parfaitement en avant la volonté de Ig au delà de prouver son innocence, de trouver le coupable du meurtre et viol de sa fiancée. Là où le film est très surprenant c'est qu'il est déstabilisant utilisant l'humour noir et cynique de tous les protagonistes en présence de Ig spoiler: et de ses cornes, qui lui permettent de révéler les plus sombres pensées de tout son entourage. . Un traitement que l'on pourrait considérer à la légère, mais Daniel Radcliffe interprête tellement avec justesse le rôle de Ig, qu'il en est plus que convaincant en fauteurs de troubles, spoiler: et utilisera sa fourberie au travers de ses pouvoirs pour comprendre que toute l'hypocrisie de son entourage, et arriver à déceler la vérité afin de trouver qui a tué sa petite amie. . Aja s'amuse justement avec ce ton complètement barré et des situations abracadabrantes, pour nous dévoiler une deuxième partie du film beaucoup plus sombre spoiler: (la vengeance de Ig, consumé par ses démoniaques pouvoir) tout aussi jubilatoires et teinté d'une certaine ambiance glauque, qui nous permettent de retrouver Aja dans son défouloir de scènes d'horreur gore spoiler: (la tête d'Eric l'ami flic explosé au fusil à pompe, la serveuse vénale bouffée par les serpents, le frère musicos camé enterré vivant) . Malheureusement le film restera assez inégal et tombera dans le style de catégorie film de série B, car même si la fin est très bien réalisée spoiler: (Ig après avoir utilisé ses pouvoirs devient un archange puis finit en tant que démon savourant sa vengeance sur le bourreau de sa petite amie décédée) elle est tout de même trop énorme, et n'arrivera pas à se démarquer clairement entre mièvrerie sentimentaliste, et film d'horreur assumé comme Aja a su le faire avec excellence lors de ces précédentes réalisations, mais sûrement pour rester fidèle au roman de Joe Hill. A noter la présence de l'excellent David Morse qui a déjà participé à de nombreuses réalisations de long métrage adapté du King (La ligne Verte, les Langoliers, coeurs perdus en Atlantide), qui interprête bien son rôle spoiler: de père brisé . Quant à la B.O elle est particulièrement bien choisie pour l'atmosphère très décalé du film avec la reprise de Personal Jesus par Marylin Manson. Bref un film fantastique bien sympathique à voir, mais qui ne restera pas dans les mémoires.
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2382 abonnés Lire ses 641 critiques

    2,5
    Publiée le 19 octobre 2014
    "Horns" fait partie des films que j'ai pu découvrir par hasard, sans savoir ce que l'on va bien pouvoir trouver en poussant les portes de la salle obscure ! Très peu friand du genre fantastique, l'idée de départ me semblait pourtant un bon point d'accroche et c'est avec assez de bienveillance et d'intérêt que je me suis plongé dans cette histoire de meurtre où le héros interprété par Daniel Radcliffe, assez impétueux et convaincant, semble le coupable évident aux yeux de ses proches et de la population locale... Curieusement, malgré une certaine angoisse latente et cette noirceur du début, le film bascule très vite et bizarrement dans un esprit loufoque inattendu, au moment où les fameuses cornes du héros entrent en jeu, sans en dire trop quant à la suite du scénario... Et petit à petit, le fantastique prenant de plus en plus d'importance dans l'histoire et devenant même le point de focalisation essentiel, je reconnais avoir décroché progressivement du film suite à cet ensemble de critères propres à ce cinéma, dont je ne me sens pas très proche ! C'est le moins que l'on puisse dire... Cependant, et malgré mon ressenti général, une impression de facilité et de légèreté se dégage de cette réalisation qui prête plutôt à sourire en particulier dans la dernière partie plutôt surprenante et très en décalage avec le reste du film. Mais pourquoi ne pas se laisser porter par cette fantaisie fantastique et policière si tous ces aspects ne déroutent pas les spectateurs rompus à ce genre de cinéma ? Maintenant, il n'en reste pas moins que l'on se doute très vite du point de chute final et que l'ensemble du film a un aspect bricolage non dénué de charme qui accompagne cette curiosité tout au long de l'histoire... Les spécialistes du genre trancheront avec davantage de moyens de comparaison !
    Philippe.i79
    Philippe.i79

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 15 critiques

    3,5
    Publiée le 18 octobre 2014
    c'est confirmé,le fils est autant barré que le père,je m'explique ,Joe Hill qui a écrit le roman de horns dont le film est adapté n'est rien d'autre que le fils de stephen king est ça se sent.l'histoire d'un mec accusé du meurtre de sa copine se voit poussé des cornes qui fait dire la vérité au gens à qui il parle,ce qui fait de bonnes scènes comique si l'on puis dire.Le thème est banal et pourrait être un simple thriller,mais avec les deux fanfarons de Aja et Hill ça donne un bon film de ouf!! j'ai bien aimé même si je n'arrive pas encore à aimé le jeu de Daniel Radcliffe.2,3 scènes sont formidable dont la scène de l'entrée et sortie du bar avec Marilyn Manson en fond sonore.Un bon film de genre quoi !!!!
    girlbuly
    girlbuly

    Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 18 octobre 2014
    Film au début, plutôt marrant et original , MAIS cela deviens deviens du n'importe quoi , le scénario ne tiens pas en place, les effets spéciaux ressemble a ceux des années 60 et encore, il y a énormément de défaut dans les montages. La fin est des plus décevante , on commence a s'ennuyer a la moitié du film , plusieurs moments de film ne tiennent pas debout , spoiler: comme le passage ou le frère avale une quantité monstrueuse de drogue mais il n'y a pas overdose. . Bref un film que je ne conseil pas, dommage car le jeu de Daniel Radcliffe est bon malheureusement il n'y a que sa !
    Sebi Spilbeurg
    Sebi Spilbeurg

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 914 critiques

    3,0
    Publiée le 18 octobre 2014
    Si Emma Watson peut se vanter d’avoir un début de carrière bien loin du rôle d’Hermione Granger, qui balance entre grands réalisateurs (Darren Aronofsky, Sofia Coppola), films indépendants (Le Monde de Charlie) et délires à tout-va (C’est la fin), Daniel Radcliffe n’a pas encore eu cette opportunité, n’ayant pour le moment qu’un film de genre (La dame en noir) et quelques longs-métrages de secondes zones (direct to video) à son actif. Horns est donc pour lui l’occasion de faire ses preuves autre que dans la peau d’Harry Potter : un film réalisé par Alexandre Aja (La colline a des yeux, Mirrors, Piranha 3D), adapté d’un roman de Joe Hill (fils de Stephen King) pour un rôle à contre-emploi… Voilà de quoi booster le jeune comédien ! Surtout que pour ce long-métrage, Radcliffe va devoir flirter entre deux genres totalement différents : le romantisme rose bonbon digne d’un conte de fée et la grosse blague démoniaque à la limite de la comédie horrifique. D’un côté nous avons notre héros qui recherche l’assassin de sa bien-aimée (en supposant qu’il soit lui-même innocent) et qui, grâce à ses cornes fraîchement apparues, va obtenir des réponses auprès des gens, qui vont avoir un comportement des plus dérangeants à sa présence : libido en hausse, vulgarité et violence dévoilées au grand jour, penchant pour le péché et le meurtre… Offrant du coup au film des moments véritablement délirants, à mourir de rire ( spoiler: la salle d’attente du docteur, la bataille de journalistes …), par le biais d’un humour noir bien dosé. Le tout servi par une ambiance à la fois sombre et rock’n’roll. Et de l’autre, nous avons des flashes-back qui reviennent sur l’idylle de notre personnage. Des passages qui semblent sortir tout droit d’une histoire de princesse, avec ses fleurs, ses papillons et ses oiseaux qui chantent. Deux univers contradictoires qui, pourtant, se côtoient à merveille, permettant à Daniel Radcliffe divers jeux : un coup le garçon romantique et qui fait l’amour comme au cinéma (paradoxe !), de l’autre un mec dépressif et alcoolique qui prend son pied en jouant les méchants. L’acteur se délecte de son rôle avec malice, et nous également ! Il faut dire qu’Alexandre Aja étonne avec Horns. N’ayant pas lu le livre (et désormais, j’en ai bien envie !), je juge l’histoire qu’à partir du film. Et je peux dire que celle-ci tient diablement en haleine (sans mauvais jeu de mot). Horns est à la fois un film romantique poignant et touchant, un thriller horrifique véritablement palpitant (les retournements de situation sont garantis !) et une comédie noire efficace. De quoi satisfaire n’importe quel spectateur, surtout les réticents qui s’attendaient, comme moi, à avoir une nouvelle romance pour adolescents à la Twilight. Horns n’a rien de cela. Il s’agit d’un film certes hollywoodiens, mais qui sait titiller notre attention tout en nous amusant et en faisant vibrer notre corde sensible. Avec un certain savoir-faire de la part d’Alexandre Aja (somptueux jeux de lumières, une mise en scène au petits oignons…) et des comédiens qui s’en sortent très bien (Radcliffe encore une fois, mais aussi Juno Temple, Heather Graham…). Tout ce qu’il faut pour passer un agréable moment ! Il est tout de même dommage que le film ne soit pas sans défauts, et pas des moindres. Des ombres au tableau qui empêchent Horns de se hisser comme l’un des films les plus marquants de cet automne 2014. À commencer par le rythme, jamais soutenu, notamment à cause des flashes-back qui trainent bien souvent en longueur, prenant le pas sur les passages délirants du long-métrage. De ce fait, lesdits passages sont moins nombreux que prévus, et font d’Horns un film pas si rock’n roll que cela (la BO se montre même assez maladroite, utilisée bizarrement). Un délire finalement un peu trop sage qui aurait mérité de décoller un peu plus souvent au lieu de perdre son temps à nous montrer une romance alors que quelques minutes auraient suffi. Pour nous amener à un dénouement qui s’étire sans réelle raison (plusieurs fois j’ai cru voir démarrer le générique alors que le film n’était pas encore terminé) et qui débouche sur un passage expédié à la va-vite, bourré d’invraisemblances ( spoiler: des personnages qui apparaissent comme ça, mine de rien ) et gratuit au possible (effets spéciaux à gogo, spoiler: transformation en diable, décapitation au fusil… ). Un moment assez grotesque dont se serait bien passé le film et qui l’amène à la frontière du grand n’importe quoi. Abusant même du symbolisme Paradis/Enfer/anges/démons dont le film user jusque là à dose acceptable. Un constat qui confirme le statut de film maladroit, bien qu’il atteigne tout de même son objectif, à savoir faire passer un bon moment. S’il aurait pu être mieux que ce que nous livre le réalisateur, ne boudons pas notre plaisir de nous amuser avec un bon divertissement qui piétine, et de loin, les teen movies à la Twilight et autre Numéro Quatre. Et puis, voir Daniel Radcliffe faire autre chose que du Harry Potter, ça n’a pas de prix ! Surtout s’il s’éclate en jouant les bad boys diaboliques !
    DanielOceanAndCo
    DanielOceanAndCo

    Suivre son activité 348 abonnés Lire ses 2 397 critiques

    3,0
    Publiée le 5 décembre 2014
    Après un "Piranha" déjanté dans la forme mais d'un conventionnel à pleurer dans le fond, Alexandre Aja revient en forme avec "Horns" qui mélange drame, comédie et fantastique. C'est sûr, il y a des scènes absolument cultes qui m'ont franchement fait marrer, la mise en scène et la photographie sont très soignées, les comédiens font preuve d'un grand talent, en particulier Daniel Radcliffe qui fait instantanément oublier qu'il a été un jeune sorcier le temps de huit films, et le film monte en intensité jusqu'au final à la fois beau et bien violent. Bref, Aja signe ici un de ses meilleurs films, avec "La Colline a des yeux", brillant!!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top