Mon AlloCiné
Anonymous
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Anonymous" et de son tournage !

Qu'un seul poème...

Alors que l'authenticité de l’œuvre de Shakespeare reste à prouver, sa biographie officielle se fondant uniquement sur des théories et supputations plus ou moins fiables, il subsiste un unique poème dont les historiens sont certains de la véracité. Ce poème, le voici :

Mon ami, pour l'amour du Sauveur, abstiens-toi
De creuser la poussière déposée sur moi.
Béni soit l'homme qui épargnera ces pierres
Mais maudit soit celui violant mon ossuaire.


Aussi court soit-il, ce poème est le seul que l'on puisse, preuve à l'appui, imputer au célèbre dramaturge. Shakespeare ordonna d'ailleurs qu'il soit gravé sur sa pierre tombale.

300

300, comme le nombre de costumes que la chef costumière, Lisy Christl, et son équipe ont spécialement créés pour les besoins du film ; de la robe sur mesure de la reine Elizabeth aux vêtements portés par les figurants jouant de simples spectateurs de théâtre. La chef costumière n'a pas hésité à effectuer elle-même ses propres recherches sur la mode et les costumes de l'époque via de nombreux ouvrages historiques, afin de coller du mieux possible à cette réalité passée.

Du grand Art

Anna Foerster, la directrice de la photographie, et Roland Emmerich, le réalisateur, ont puisé leur inspiration visuelle dans les tableaux de Johannes Vermeer et de George de La Tour, deux peintres du 17ème siècle connus pour avoir façonné leurs œuvres à l'aide d'un faible éclairage artificiel. Une volonté de la part du binôme qui voulait "que chacun des plans du film ait l'air d'être tiré d'un tableau".

Le débat reste ouvert

Le débat entourant l'authenticité de l’œuvre de William Shakespeare fait rage depuis une centaine d'années. En effet, beaucoup tiennent pour irréaliste la théorie officielle voulant que ce fils de commerçant illettré ait pu devenir l'auteur de chefs d’œuvre tels que "Roméo et Juliette", "Le Marchand de Venise" ou encore "Henry V". Parmi ses pourfendeurs se comptent quelques grands noms de la scène littéraire et artistique, parmi lesquels Sigmund Freud, Orson Welles, Charles Chaplin, Mark Twain ou encore Sir Derek Jacobi.

Richardson retrouve Emmerich

L'actrice Joely Richardson, qui incarne la reine Elizabeth dans ses jeunes années, et le réalisateur Roland Emmerich se retrouvent pour la deuxième fois de leur carrière après une première collaboration sur The Patriot, le chemin de la liberté (2000).

Le Londres élisabéthain

La reconstitution de l'Angleterre du 16ème siècle a eu lieu dans les studios allemands de Balbersberg. Ce ne sont pas moins de 70 bâtiments qui ont été construits pour les besoins du film. Parmi eux s'érige notamment une impressionnante réplique grandeur nature du théâtre de Rose, situé en plein cœur de Londres.

Les Anglais envahissent l'Allemagne

Bien que le film fut tourné en Allemagne, Anonymous se dote d'une distribution exclusivement britannique.

Changement de titre

Lors des prémisses de ce projet shakespearien, le film devait s'intituler "Soul of the Age". Roland Emmerich opta pour Anonymous seulement quelques semaines avant le début du tournage.

Retour vers l'Allemagne

En tournant Anonymous en Allemagne, Roland Emmerich signe son retour sur ses terres natales qu'il avait délaissées depuis plus de 20 ans pour Hollywood.

En numérique

La majeure partie du film a été tournée avec une caméra numérique haute définition de la marque Arri : l'ALEXA, pouvant capturer 1 à 60 images par seconde.

Changement de registre

Anonymous marque un tournant dans la carrière de Roland Emmerich, plutôt habitué aux films catastrophes comme 2012, Godzilla et Le Jour d'après.

Un projet de longue haleine

Le script d'Anonymous a été rédigé dans les années 1990, mais après la sortie de Shakespeare in Love, il a été mis au placard. Roland Emmerich s'est emparé du projet au début des années 2000. Il a ensuite mis plus de huit ans pour trouver le financement et le casting idéal.

En famille !

Joely Richardson interprète la reine Elizabeth I dans sa jeunesse, tandis que sa véritable mère, Vanessa Redgrave, l'incarne plus âgée.

Avant-première

Le film a été présenté en avant-première mondiale au cours du Festival de Toronto 2011.

Une reine qui aime le cinéma

Anonymous est l'un des nombreux films se déroulant durant le règne d'Elizabeth I. Parmi eux, on peut citer Elizabeth de Shekhar Kapur (1998) et Shakespeare in Love de John Madden (1998).
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Independence Day : Resurgence (2016)
  • Les Chatouilles (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Floride (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Overlord (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Mauvaises herbes (2017)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Fou d'amour (2015)
  • Capharnaüm (2018)
  • Independence Day (1996)
Back to Top