Mon AlloCiné
Le Monde fantastique d'Oz
note moyenne
3,2
9067 notes dont 1187 critiques
8% (90 critiques)
26% (303 critiques)
31% (372 critiques)
21% (255 critiques)
9% (103 critiques)
5% (64 critiques)
Votre avis sur Le Monde fantastique d'Oz ?

1187 critiques spectateurs

Requiemovies

Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 1 135 critiques

3,5
Publiée le 18/03/2013
Il est presque ironique de voir Sam Raimi à la tête d’une telle entreprise. Film gentiment savoureux et enfantin. Le réalisateur des deux trilogies, Evil Dead et Spider-Man, nous conte les bons sentiments au pays d’Oz quand il était plus à même de mettre en scène la noirceur humaine dans Un plan simple. Peu importe, un autre réalisateur culte (T. Burton) avait déjà « vendu » son âme à la billetterie Disney avant lui, pour un résultat proche du catastrophique (Alice au pays des merveilles). Ici, Sam Raimi dépose plus sa marque que ne l’avait fait le réalisateur d’Ed Wood, surtout dans une première petite demi-heure, toute en noir et blanc, joueuse, à la mise en scène clin d’œil à la filmographie du réalisateur, lors de certaines séquences. James Franco (Oz), magicien et maître de l’illusion serait donc le pendant du réalisateur face au tout Hollywood, ce qui permet au moins à Sam Raimi de mettre en place une histoire dont il maîtriserait parfaitement les allégories, autant sur le fond que la forme. De là à voir en Oz la parabole de la carrière cinématographique du réalisateur il n’y a qu’un pas. Alors que Raimi ne s’est jamais aussi librement exprimé dans la noirceur et les ténèbres, le film confirme lors du passage du noir et blanc à la couleur une certaine baisse d’énergie et d’intention. L’ensemble reste soigné et très habité, mais nous sommes clairement dans le monde de Disney où tout est propre et gentillet. Or, si le côté « cartoon » laisse lieu et place à la candeur, ce n’est pas dans une complète désuétude. Au contraire, petits et grands pourront retrouver le charme de certains classiques, où ces moments d’évasion peuvent rimer avec magie cinématographique. Nous sommes certes loin du cinéma de Raimi, le réalisateur reste principalement maître à tout (savoir) faire de Disney. Peu d’écarts, tout public, mais pleinement maîtrisé dans cette emporte-pièce de bons sentiments et d’humour bon enfant. À sa technique très libre se profile assez rapidement une mise en scène académique, où se mêle la virtuosité de décors digitaux impressionnants et une 3D très convenable, comparée à l’ensemble des productions qui utilisent le procédé. Heureusement dans ce melting pot connu mais qui fonctionne toujours, surtout chez les plus jeunes, reste le plaisir régulier de voir James Franco, parfaitement habité par son rôle et apporte un attrait cabotin très plaisant à son personnage. Le comédien s’avère finalement un choix judicieux. À ses côtés, le casting féminin est idéal et détonne de l’ensemble de ce genre de productions. On finit naturellement par être pris par cette tornade d’effets spéciaux et de jeux, plus que d’émotions. Cela reste un spectacle pour toute la famille où les petits ne trouveront sans doute pas la même chose que les grands, tout comme les fans du réalisateur ne détecteront que trop rarement la patte du réalisateur. Sam Raimi a tout de même su s’impliquer assez dans le film afin de faire passer un moment agréable aux spectateurs, entre aventure et magie. Nostalgique et plaisant, comme les souvenirs de notre plus jeune âge, d’un film attendu toute la semaine, vu le dimanche après-midi sur la toile, accompagné. Pour le coup, Sam Raimi, avant, c’était plus sans, qu’avec ses parents.
tony-76

Suivre son activité 577 abonnés Lire ses 1 379 critiques

3,5
Publiée le 17/03/2013
Le réalisateur de Spider-Man a réussi à nous transporter dans le pays d'Oz. Des décors sublimes avec des personnages fort attachants, des effets spéciaux à couper le souffle. James Franco est bon dans son rôle de magicien, des sorcières démoniaques. Une touche d'humour et de musiques émouvante. C'est un voyage magique et féerique de quoi se divertir avec toute la famille.
Beerus

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 57 critiques

2,0
Publiée le 14/03/2013
Vu en 3D VOST, celle-ci étant correctement utilisée même si elle n'apporte strictement rien à la narration (comme toujours). Après le sympathique Drag Me to Hell en 2009, qui revenait à l'esprit corrosive des Evil Dead, Raimi se lance dans ce Préquel de The Wonderful Wizard of Oz, Disney n'ayant pas les droits du film de 39 et donc ne pouvant réutiliser cet univers qui appartiennent à Warner. Autant dire que ce n'est franchement pas terrible, à part le prologue en noir et blanc, la mise en scène est pépère, les acteurs/actrices souvent à la ramasse, il faut voir Mila Kunis rejouer le Green Goblin version sorcière avec maquillage grotesque et rire sardonique, confondant de niaiserie et de CGI souvent ratés. Entre Hansel & Gretel, ce Oz, et l'accident industriel que constitue le Jack de Singer, les contes ne sont décidément pas à la fête à Hollywood.
Ju T

Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 120 critiques

2,5
Publiée le 06/06/2013
Le monde mis en image est enchanteur, malheureusement le film ne l'est pas autant. Un peu trop convenu, c'est un conte qui ne sort jamais de son registre, les images sont constamment accompagnées d'une musique féérique, mais les émotions ne suivent pas. Faute à des personnages un peu trop stéréotypés et manquant de caractère. Du coup, il devient difficile d'entrer totalement dans ce film. La magie opérera peut être plus avec les enfants, il est en tout cas très réussi sur le plan de la réalisation.
FranklinAdamov

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 8 critiques

2,0
Publiée le 23/03/2013
Je suis sûr que n'importe quel autre réalisateur aurait fait un chef-d'oeuvre, mais forcément avec Sam Raimi fallait pas s'attendre à mieux... Les acteurs principaux sont bons, mais ils sont tellement mal dirigés que quelqu'un qui les voit jouer pour la première fois va les juger très moyens. Les dialogues sont gnangnan la plupart du temps, et bien que ce film s'adresse de toute évidence à un public jeune, ce n'est pas pour autant qu'on doit prendre les spectateurs pour des débiles. Le parti pris de vouloir à tout prix réunir tous les clichés n'arrange pas les choses, et plus on s'avance dans l'histoire (enfin vers la fin du film, parce que l'histoire...) plus on sait à quoi on va avoir droit. Donc on s'ennuie pas mal, on attend que ça passe. Alors, entre les dialogues (qui sont surjoués) et tous ces clichés le film film fait très surfait, et ça sonne faux. La fin a commencé par me laisser le sentiment que ce qui avait mal commencé pouvait un petit peu être rattrapé, mais ensuite la vraie fin est arrivée et puis on est reparti sur le même niveau que le reste. Bref, donc assez déçu dans l'ensemble, surtout que la bande son m'a énormément fait penser à l'air de l'étrange noël de Mr. Jack qui est aussi un univers fantastique, mais tellement différent de celui-là que même la musique du coup m'a gêné... Ma critique est finie, mais je me sens obligé d'alerter les gens qui auraient la maladresse de se fier aux seules notes des critiques. Je m'explique : Un internaute a mis 5/5, ok c'est son choix s'il a trouvé ce film absolument merveilleux. Mais alors qu'il évite de dire que le scénario n'est pas à la hauteur et aussi des inepties du genre : "l'humour remplace la bande-son"...
Homme sans nom

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 34 critiques

4,0
Publiée le 20/03/2013
« Somewhere, over the rainbown ... . Ce refrain mélancolique, combien de fois l'a t-on fredonné avec cette image en tête de monde merveilleux d'Oz. En 1939, Fleming nous livrait son adaptation : «  Le Magicien d'Oz ». Très édulcoré et kitch, il reste pourtant encore aujourd'hui une référence en la matière de monde fantastique. Aujourd'hui, Sam Raimi nous propose de nous y replonger dans une version où les effets spéciaux et les effets numériques sont à l'honneur. Cette fois ci, nous suivons l'histoire de ce fameux magicien, Oz. Ce personnage peu aimable et manipulateur, de ses spectacles truqués dans un cirque miteux à son ascension au Royaume d'Oz. Si Raimi reprend les codes du premier film, il les réutilise intelligemment en les adaptant à notre époque. L'introduction dans le Kansas en noir et blanc à la fois sobre et belle sert également de contraste détonnant au monde merveilleux offrant alors une entrée des plus magique. Cette beauté visuelle est avant tout servit par une 3D tout à fait séduisante d'un bout à l'autre rendant alors l'immersion totale et intense, aidé également par la BO signé par Monsieur Danny Elfman. D'éternels perturbateurs pourront y reprocher un manichéisme et une naïveté trop grande ( la gentille sorcière et le grand magicien contre la méchante sorcière), rappelons alors que ces éléments sont les fondements de cet univers qui lui apporte son charme unique. D'autant que, malgré le poids du film original, Raimi parvient en toute facilité à nous surprendre et nous laisse, l'impression de découvrir une nouvelle fois ce monde magique. Même si le scénario peut manquer parfois d'originalité, il nous séduit par ses références multiples et par une déclaration d'amour au cinéma bienvenue. En somme, un petit bijoux de film fantastique mariant à merveille renouveau et respect de son prédécesseur. Un voyage à ne pas manquer.
Megan Lair

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 4 critiques

1,5
Publiée le 27/03/2013
J'ai essayé, vraiment essayé, pendant tout le film, de trouver quelque chose à sauver. J'étais partie enthousiaste, Danny Elfman, Sam Raimi, James Franco (et tout le casting en fait), et pourtant ... Rien n'est bon ! Les acteurs semblent peu impliqués dans leurs rôles, le scénario est plat, je ne me suis sentis intéressée par aucun personnage. Les dialogues sonnent affreusement creux, ça nous prend pour des idiots du village. Alors certes, ça vise un public jeune, mais qu'advient-il des gens un peu plus âgé qui espéraient être émerveillés ? Le monde en soit est bien fait mais absolument pas enchanteur à mon goût tant tout est cliché. Que dire des méchantes ? L'une passe du coq à l'âne en un quart de seconde, l'autre semble aussi docile qu'une peluche. Et la gentille ? Bon dieu, un yaourt nature aurait eu autant d'effet ! Même James Franco, que je considère comme un très bon acteur, semble prendre son rôle par dessus la jambe ! Quand on voit la travail fournis par celui-ci dans son rôle pour Spring Breakers, on sent quand même la différence ... Bref, c'est long, ennuyeux, j'ai eu beau espérer jusqu'à la fin ce petit truc qui aurait été salutaire, ça n'est jamais venu ...
Jennifer D.

Suivre son activité 8 abonnés Lire sa critique

4,0
Publiée le 19/03/2013
Grande amatrice du film Le Magicien d'Oz, je ne pouvais pas passer à côté de cette nouvelle adaptation signée Disney. Adaptation ? Prequel plutôt puisque l'on suit, non pas Dorothy mais Oz lui-même. Une jolie idée qui permet d'en apprendre plus sur le magicien et sur son arrivée à Oz. Difficile de croire que personne n'a jamais pensé à raconter son histoire avant, pas même L. Frank Baum. C'est donc partant d'une idée originale que l'on découvre enfin comment tout a commencé. Ce qui marque, dès le début, c'est à quel point le film de Sam Raimi s'inspire de l'ambiance du film de 39. Avec une première partie en noir et blanc, le spectateur se sent dépaysé et plongé dans un film de l'époque. Le monde fantastique d'Oz possède une candeur et une naïveté rappelant celles du film original. Un point qui pourra rebuter un certain public, peu habitué à ce style, mais qui fera sourire les amateurs. Les références sont nombreuses et tout est fait pour développer une forte envie de voir Le Magicien d'Oz sitôt l'adaptation de Disney terminée. Côté acteur, on notera la prestation de Mila Kunis, véritable révélation du film. Jouant merveilleusement un personnage si complexe que celui de Theodora, elle est LE personnage principal du film. Volant, de ce fait, la vedette à James Franco, qui livre un travail correct mais quelque peu entaché par un personnage tapant rapidement sur les nerfs. Mais le coup de coeur du film, c'est bien entendu sous les traits de l'adorable China Doll que nous le trouvons. Touchante, espiègle, elle insuffle une part d'humour non négligeable au film. Nul doute que toutes les petites filles, comme les grandes, voudront s'approprier une représentation réelle du personnage. Si le suspens concernant la fin du film vole en fumée (normal puisque c'est un prequel), on reste captivé du début à la fin par Le monde fantastique d'Oz. Un divertissement de qualité que nous offre Disney et qu'on aura plaisir à voir. Espérons que le studio ne nous laissera pas sur notre fin et nous offrira d'autres films autour de l'oeuvre de L. Frank Baum. Avec 16 livres, Oz n'a pas fini d'inspirer et d'offrir des possibilités cinématographiques. En attendant, c'est vers les supports papiers que nous nous tournerons avec le livre bien sûr, mais également le très bon comics de Scottie Young chez Marvel que je vous recommande chaudement. L'année 2013 est sous le signe du magicien d'Oz. Une année.... magique !
Edgar L.

Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 271 critiques

3,5
Publiée le 01/05/2013
Ce monde d'Oz est un monde surprenant, et Sam Raimi réussit parfaitement son entrée chez Disney, même s'il n'égale pas la version mythique de Fleming. Si le scénario est un peu simple, et les dialogues frôlent parfois le ridicule, le visuel et les acteurs nous permettent de passer vraiment un bon moment plein de magie. Attention, vos yeux risquent de briller !
landofshit0

Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 1 741 critiques

3,0
Publiée le 27/03/2013
L'univers du magicien d'oz version Raimi peine à décoller. Tout le début est d'une longueur qui oscille entre l'insupportable avec le petit singe aux gags clairement ciblé pour les enfants,et pour le reste c'est l'encéphalogramme plat. Le Monde fantastique d'Oz ne prend forme (enfin) que dans sa conclusion spectaculaire et réussit.
RRossi

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 105 critiques

4,0
Publiée le 19/03/2013
Rarement je n'ai autant étais impressionné au cinéma, ce film est d'une beauté incroyable, un véritable rêve éveillé. Tout y est parfaitement réussi, les décors sont sublimes et étincelants, les effets spéciaux totalement bluffant, le jeu des acteurs pointilleux tous plus convaincants les uns que les autres dans leur personnage respectifs. Les dialogues sont très recherchés et la musique superbe. On ressent bien là tout le talent de Sam Raimi pour la mise en scène et celui de son équipe qui ont fais un travail extraordinaire sur ce projet. De la beauté des costumes à celui des décors hors du commun, chaque détails de cet univers est mis en valeur et les personnages sont attachants et très bien interprétés. Un film ensorcelant comme on n'en vois finalement assez peu, ou du moins, pas avec autant de perfection que celui-ci. Un merveilleux voyage au pays d'Oz !
Louis DCiné

Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 721 critiques

3,5
Publiée le 16/06/2013
Sam Raimi revient pour une adaptation très réussie qui m'a bien plue. On passe un agréable moment devant "Le Monde fantastique d'Oz". On se plonge assez rapidement dans cette histoire très originale, avec un début efficace et par la suite une découverte incroyable de ce monde. Les effets spéciaux et visuels sont d'une grande richesse. En effet, Oz est un pays grandiose, très lumineux, très coloré, très agréable à l'oeil, avec des paysages impressionnants, des décors sombtueux et des créatures en tout genre. Les costumes sont également très bons. En faite, ce film est très beau visuellement. La bande son est sympatique. On ne s'ennuie pas pendant les plus de 2h de ce Disney, même si le début restera plus pertinent que la fin. James Franco est très bon dans son rôle du faux grand magicien. On retrouve quelques expressions de son visage faisant repenser à Harry Osborn. On s'attachera aussi à d'autres personnages, comme le singe volant, la poupée porcelaine... Cependant, les actrices jouant les sorcières ne m'ont pas comblées. Le scénario reste assez simple. Et la fin aurait pu être meilleure, et en plus est un peu trop rapide. Un bon divertissement pour toute la famille.
Cuzion

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 168 critiques

1,5
Publiée le 28/03/2013
Et deuxième film de suite que je pars voir sans en attendre grand-chose … et là, ça à peine rempli son boulot. Bon, il ne fallait pas se leurrer, l’histoire est très convenue et ne recèle d’aucune surprise. Elle est inspirée du Magicien d’Oz (en tout cas, ce que j’en connais car je n’ai jamais lu et vu les œuvres originelles traitant de ce thème) et elle brode un maximum autour du thème. Par contre, la mise en image est finalement assez décevante. Tout comme dans la bande annonce, la première partie du film veut se la jouer d’époque (début 20° si je ne me trompe pas) et est filmé en 4/3 et sépia (ou N&B, ça m’a tellement marqué …) puis pour masquer au final le manque de merveilleux du monde d’Oz, on passe au 21/9 et à la couleur à foison. Ce qui est dommage, c’est qu’au début, on s’en prend plein les mirettes et la magie s’arrête très très vite, à croire qu’ils ont voulus tout parier sur les personnages … et là, c’est le drame. Attaquons par Oscar dit … Oz (waouh, original). Un charlatan (bref un magicien) qui est cupide et égoïste, mais Disney oblige, on verra bien que c’est un bon gars. Voilà le personnage est complet, c’est dommage quand même. Passons aux sorcières. Quand est-ce que Disney s’est dit « tiens et si on faisait des sorcières non crédibles contrairement à nos chefs-d’œuvre animés ? » Et là, ils l’ont fait ! Une méchante sorcière (c’est son nom !) et une gentille sorcière (c’est aussi son nom !) et une qui va faire un peu de yoyo … franchement, qu’elle soit méchante ou gentille, la sorcière concernée n’est pas du tout crédible. Coté méchante, ce n’est pas assez méchant et ça ne fait pas peur et coté gentille, c’est cruche … Bref de bons personnages inutiles (à part pour faire avancer le schmilblick de scénario). Maintenant, les personnages « ordinateurs », Poupée de Porcelaine. Elle est juste inutile. Voilà, pas mieux pour elle. Le singe, Finleyspoiler: , dans un flim policier des années 80, ça serait l’acolyte black au gentil flic blanc (ouais, ça peut être lu d’une façon raciste, mais quand même, ce n’est pas le sujet). Il est la caution blague des héros. Il est assez sympa à voir et les situations comiques lui vont bien. Enfin, mes préférés : les babouins-volants … nondidjiou c’te sales bestioles ! Ils sont méchants, débiles et superbement réalisés. Tout simplement les meilleurs personnages du film. Les personnages secondaires sont des classiques pour des films fantastiques pour enfants et ne présentent aucun intérêt. Le film est principalement destiné aux enfants, même si certaines scènes sont assez costauds à voir et je pense que le gamin (7 ans environ) devant moi n’a pas du bien dormir après. Enfin voilà, pour résumer, ça se regarde, mais ce n’est pas terrible et ça hérite d’un petit 1,5/5 PS : j’avais espérer un bien meilleur rôle pour Bruce Campbell.
thierry T.

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 109 critiques

0,5
Publiée le 23/03/2013
Film totalement crétin, avec des comédiens très mauvais et un montage laborieux. On regarde sa montre et on soupir d'accablement toute les dix minutes. C'est long, trop long et même pas amusant. Le film ressemble à une démo pour une compétition d'images de synthèse. Tout a été misé sur la forme visuelle et la palette choisie donne presque la nausée, effet exacerbé par une 3D utile seulement les 3 premières minutes de la découverte du pays d'Oz. Le fond a complètement été occulté. Le temps de la projection, on se questionne alors sur les motivations du branquignole d'Hollywood qui est derrière la réalisation de ce projet sans intérêt et indigeste !
CeeSnipes

Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 1 699 critiques

4,0
Publiée le 25/03/2013
On connaissait Sam Raimi pour ses films d’horreur plus dégueulasses que terrifiants et pour sa saga Spider-Man, encore inégalée (et c’est surtout pas Mark Webb qui réussira. Alors, le voir chez Disney, c’était une curiosité. Sa version du Magicien d’Oz, une sorte de prequel, était très attendue chez les cinéphiles du monde entier, pour voir si cet esthète de l’image était capable de livrer un film familial pas débilitant, grand public et divertissant. Force est de constater que pendant une heure, Oz The Great and Powerful est un film très réussi, avec un premier acte en Noir & Blanc et un écran carré comme à l’époque, dont la 3D permet une profondeur insoupçonnée (les effets sortent des limites de l’écran de l’époque), avec des acteurs excellents et des rebondissements étonnants et réjouissants. On y croit alors vraiment, car l’imagerie du film originel y est retrouvée, avec la route de briques jaunes et la sorcière verte. Malheureusement, le film s’écroule un peu dans un troisième acte qui succombe à la mode Alice au Pays des Merveilles et nous propose une guerre entre deux factions, sympathiques au demeurant, mais loin d’être novatrice. Il reste cependant quelques idées fantastiques comme la réflexion sur le cinéma dans la bagarre finale et des acteurs fabuleux comme Zach Braff, Mila Kunis ou Bill Cobbs mais on ne peut qu’être déçu par le choix de la facilité. Ne nous y trompons pas, cependant, de son générique d’ouverture jusqu’à son dernier acte, Oz The Great and Powerful est un film très divertissant et très réussi et mérite son futur succès.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top