Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Croisière
note moyenne
1,8
1345 notes dont 341 critiques
6% (22 critiques)
11% (37 critiques)
21% (72 critiques)
16% (54 critiques)
19% (65 critiques)
27% (91 critiques)
Votre avis sur La Croisière ?

341 critiques spectateurs

benoitG80
benoitG80

Suivre son activité 929 abonnés Lire ses 1 362 critiques

0,5
Publiée le 22/05/2011
"La Croisière" est vraiment le triste rassemblement d'acteurs venus uniquement pour toucher un gros cachet ! Le comble du n'importe quoi à l'état pur ! Il vaut mieux posséder la carte Pass et avoir du temps à perdre, et encore... Tous ces "comédiens" n'ont-ils rien de mieux à faire que de se ridiculiser à ce point ? C'est invraissemblable ! Quel gâchis !!! Quelle honte !!! Et simultanément, quand on songe que "Le gamin au vélo" tant attendu, n'a même pas été retenu parmi la programmation, on ne peut que ressentir une grande injustice et beaucoup de colère ! Serions-nous des sous-spectateurs ?
Roseline P.
Roseline P.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

5,0
Publiée le 09/08/2012
C'est frais, reposant, une bonne croisière :) pour ceux qui aime les comédies douces spoiler: en love story
Vatoo
Vatoo

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

5,0
Publiée le 04/09/2011
Personnellement je ne m'attendais a du grand et c'est exactement le genre de film que je regarderais bien plusieurs fois encore . Les roles sont bien distribué : hortense nous fait de la peine ainsi que son amant , Alix est parfaitement antipatique , la pickpoket fini par nous affaiblir de tendresse . De plus , la dame d'un certain age nous donne l'air d'une vieille grand mere qui collectione chien sur chien ...
conrad7893
conrad7893

Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 1 577 critiques

1,5
Publiée le 18/10/2011
de la comédie lost cost je dirai très déçu les acteurs ne sont pas justes duléry sauve l'honneur
fef13
fef13

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 9 critiques

5,0
Publiée le 01/06/2011
mais non ce n'est pas le film du siècle, et je pense qu'à la télé ca suffit amplement, mais franchement j'ai bien ri, je voulais me détendre et pas me prendre la tête, ce film était donc parfait pour ce que j'en attendais
Cécile L.
Cécile L.

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

5,0
Publiée le 06/05/2011
Film très intéressant... on rit bien, les personnages sont attachant, les acteurs très bons ! Si vous voulez vous détendre : allez y ! A lire les critiques, on dirait que c'est un film pour les femmes...
Vivien19
Vivien19

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 440 critiques

0,5
Publiée le 23/04/2011
Bas-fond de la comédie française. Pire que les Randonneurs, Pire qu'Axtérix 3 (qui bénéficiait au moins d'un bon casting! là c'est juste...berk), Pire que Camping...voilà La Croisière, nullité absolue, navet géant, et non-assumé, qui se croit drôle et plein d'émotions. On a envie de sortir durant toute la séance, aucun sourire, des clichés à tout bout de champs (une pickpocket qui parle comme dans le 9-3, une mamie avec un chien interprétée par notre Line qui ferait mieux d'aller s'enterrer vivante si c'est pour faire des films de ce type, un travlo cocu, une fermière...cette dernière élèvant bien sur des cochons dans la Creuse avec un mari auquel il manque 5 dents), et c'est répliques ! (Wesh c'plus qu'l'Titonic ço), un jeu d'acteur énervant au possible! Non, il n'y a rien, même pas de scénario, une dédicace à la fin à cette pauvre Marie-Jeanne qui reçoit le pire cadeau de sa vie. C'est le néant. Le seul avantage du film c'est de remettre les pieds sur terre après un très bon début d'année 2011 question ciné (True Grit, Fighter, Scr4am, Black Swan dans une moindre mesure...).
Benoit R
Benoit R

Suivre son activité 321 abonnés Lire ses 5 438 critiques

0,5
Publiée le 28/04/2011
Comédie beauf par excellence, La Croisière (2011) se limitait à la vue de sa bande-annonce nauséabonde. 100 minutes de clichés lourdingues, d'acteurs stéréotypés, le tout au coeur d'un scénario rachitique, c'est alarmant de constater qu'avec un rien, il est possible de produire des longs-métrages de cet acabit, sous prétexte que le film possède une distribution éclectique (Charlotte De Turckheim, Antoine Duléry, Line Renaud, Marilou Berry, Jean Benguigui, Armelle, Stéphane Debac ainsi que que la ravissante Nora Arnezeder) susceptible d'attirer un public de masse, de classes sociales diverses et toutes tranches d'âges confondues. Il n'y a absolument rien à sauver dans ce film, on en vient même à avoir de la peine pour les acteurs, qui se ridiculisent plus qu'autre chose. Pas une seule fois on ne parvient à en rire, nos zygomatiques restent crispés jusqu'à la fin, le film atteint les summums de la beaufitude lorsqu'il nous assène (telle une grosse baffe) du célèbre générique de la série télévisée La Croisière s'amuse (1977/1987), le film ne pouvait pas faire plus cliché que ça. Véritable naufrage cinématographique ! Au final, tout ce que l'on pourra retenir de ce film, c'est l'énorme opération marketing orchestrée pour la compagnie MSC Croisière.
josrandall
josrandall

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 14 critiques

5,0
Publiée le 09/05/2011
Trop hilarant ; bidonnée du début jusque la fin ; les acteurs sont trop forts bravo à tous ; Line Renaud, Charlotte de Turckeim, MariLou Berri sont "des vedettes" (elle nous font trop marrer) ; et alors ils sont tous "nature" j'adore, grand film français
Arthuk
Arthuk

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 7 critiques

5,0
Publiée le 14/05/2011
Il y a les films, et les chefs d’œuvres. Ces chef d’œuvres qui vous changent une vie, une vie pleine de mauvaises choses. Ces chef d’œuvres intemporels, telle "La Vie", réalisée par Dieu en -5 milliards, avec Adam et Ève dans les rôles titres. "La Croisière" en fait parti. Réalisé par la talentueuse Pascale Pouzadoux, auteur dorénavant de trois longs métrages tout aussi grandioses les uns que les autres : il y a deux ans sortait "De l'autre côté du lit", où Madame donnait à Danny Boon, le trop moche, l'occasion de dormir dans le même lit que Sophie Marceau et de s'accoupler avec. Film sensuel. Il y a aussi le chef d’œuvre "Toutes les filles sont folles" que je n'ai malheureusement pas vu, mais je ne manquerait pas de le faire un jour. Pour ce projet ambitieux et réussi, Pouzadoux, sachant de la réussite prochaine de son film, fait appel à un lot d'acteurs de talents : Charlotte de Turckheim, l'une des plus belles et plus talentueuses actrices du cinéma français, dont je trouve honteux qu'elle n'est toujours pas été nommé aux Oscars, ou au moins aux Golden Globes ou aux Césars ; mais aussi Antoine Duléry, acteur de génie, digne remplaçant de Dewaere, Gabin ou encore Pierre Richard, et par son humour, est le fils spirituel de Louis de Funès. Il était d'ailleurs génial dans Camping 2. On retrouve aussi Line Renaud pour un rôle posthume...ah non, désolé, elle n'est pas morte! On retrouve donc Line Renaud qui n'est toujours pas morte, et heureusement pour nous qu'elle continue à s'investir autant dans le cinéma et la chanson, quand on voit les dizaines, que dis-je, centaines! de chefs d’œuvres qu'elle nous concocte : je pense notamment à son rôle sublime dans "Bienvenue chez les ch'tits". Nous arrivons aussi à Marilou Berry, que Pascale habille bien mais qui reste parmi les actrices les plus laide du cinéma, mais en ironisant, désolé, j'arriverai jamais à lui trouver un semblant de beauté. Même ses nibards sont moches, c'est dire. Puis on a Nora Azerneneeznerdderrzerzrerderzredrezder (dsl g sé pa komen sa sécri) qui était vue comme une révélation internationale après son rôle dans Faubourg 36, c'est confirmé avec ce rôle oh combien convaincant de pickpockett du 93 dans "La Croisière". Pour clôturer le casting, n'omettons pas Jean Benguigui, toujours aussi bogoss, et Armelle, toujours aussi conne avec des rôles cons, d'une connerie oppressante. Elle fait perdre sa saveur au film, si elle pouvait crever ça me gênerait pas. Voilà. Mais revenons en au faites. Ce film est un chef d’œuvre. Des personnages hauts en couleurs d'un jeu magnifique débarquent sur un paquebot, tous ont une histoire et un caractère recherché, sans sombrer dans la caricature! Prendre Turckheim pour un rôle d'éleveuse de cochons dans le Berry, personne n'y aurait pensé, prendre Duléry pour un rôle de cocu tant il est bogoss, c'est du pur génie aussi...enfin voilà. Ils arrivent sur le paquebot, tous ça saupoudré de répliques cultes qui vont surement entrer dans l'histoire du cinéma mondiale : "Wesh man c'est l'Titanic ço", ou encore "J'ai perdu mon mari", ou alors "Les Chiens sont interdits à bord", "J'entends ma zik". C'est beau, touchant. Marilou Berry m'a arraché une larme par son jeu si touchant envers le jeune enfant, qu'elle aime tel une mère, et qu'elle sauve de la noyade, alors que l'enfant ne savant pas nager tombe telle une brique dans la piscine. La belle femme en a les larmes aux yeux, et sauve l'enfant. Que du bonheur. Et puis Benguigui en commandant est touchant, rêvant de ses espoirs perdus de mettre pied à terre, et forcé par des parents terrifiants de devenir capitaine. Et puis Mlle Azederererzrerder qui tombe amoureuse d'un prêtre, que c'est beau, tout ça en entendant sa musique, oh lalala. Et puis Line Renaud ! Si belle et si gracieuses, son chien si mignon, toute la salle a rigolé lorsqu'on l'a vu dans le sac à main. J'en pleure. Le pire dans toute cette histoire, c'est que redoutant des critiques presse trop élogieuses, la réalisatrice a préféré garder son film secret en ne faisant aucune avant-première, aucune séance presse ! Du pur génie lorsqu'on voit le buzz international digne de Cloverfield lancé par le film, faisant le tour du monde lors de sa sortie. Ça c'est du marketing. Mais le plus impressionnant reste cet humour omniprésent tout le long du métrage. De l'île perdue où Marilou descend (j'ai jamais autant rigolé! Surtout lorsque le pécheur lui répond dans un langage fictif digne de l'elfique "Dégage Pétasse", quel génie!), ou encore la scène d'amour entre le prêtre et Mlle Azerderezeder...tant de bons moments. Et ce plan final où toute la fine équipe (omettons Marilou et Charlotte et c'est pile poil ce que j'ai dit) se retrouve et dit au revoir à leur navire qui a définitivement changé le cours de leur existence. Je veux une suite, un remake hollywoodiens, un remake italien "Li Croiseri al sud" dans un Costa...c'est un univers magistral, il faut l'exploiter! Bon je m'arrête je suis presque à cours de caractères...
fink
fink

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 2 critiques

0,5
Publiée le 07/10/2011
Divertissent, frais, léger, une vraie réussite un vrai moment de bonheur juste avant d'aller faire caca!
fandecaoch
fandecaoch

Suivre son activité 418 abonnés Lire ses 2 229 critiques

3,0
Publiée le 25/09/2011
La croisière est un film sympa a regardé . Plein de scène cocasse et de surprise , un humour léger , des acteurs sympa et convaincant mais les personnage sont pas assez attachant . Le scénario est simple mais se laisse regardé . Voila un bon divertissement mais sans plus .
AV ciné
AV ciné

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 397 critiques

2,5
Publiée le 07/06/2017
Une comédie moyenne mais passable. L'histoire est plutôt sympathique et Charlotte De Turckheim est satisfaisante. Antoine Duléry, Line Renaud, Marilou Berry et Nora Arnezeder sont convenables et tous les autres acteurs sont acceptables. Les décors sont plaisants, le bateau de croisière est plutôt appréciable. L'ambiance est agréable et les gags et les répliques sont corrects mais sans plus. Une comédie donc pas désagréable, mais qui n'est pas non plus sensationnel.
Stephenballade
Stephenballade

Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 1 156 critiques

1,0
Publiée le 31/12/2016
"La croisière" : l’exemple type du cinéma français qui veut tant faire rire qu’il en fait des tonnes et des tonnes, à tel point que ça tue la drôlerie dans l’œuf. Pourtant, tout était réuni pour faire de ce film un immense succès populaire. D’abord le titre : nombreux sont les gens qui rêvent de faire une croisière maintenant que ce concept de voyage se soit relativement démocratisé. Ensuite le casting : ceux qui sont fans de chaque comédien présent (Line Renaud, Antoine Duléry, Marilou Berry, Charlotte de Turkheim, Jean Benguigui, Armelle, Audrey Lamy…) ont une bonne raison de voir leur star préférée dans ce qui semble être une comédie rythmée promise par la bande annonce. C’est ce qui explique sans doute les 660 000 et quelques entrées que "La croisière" a réussi à engendrer. Du rythme, il y en a, oui. Ça, on ne peut pas le nier. Mais finalement, "La croisière" ressemble plus à une longue suite de sketches quelque peu brouillonne et un tantinet répétitive. Le film commence avec une originale présentation des principaux personnages, renseignant le spectateur sur le contexte social et psychologique de chacun d’entre eux. Ainsi, nous n’échappons pas aux clichés de la parisienne BCBG surmenée, toujours pressée et qui pète plus haut que son cul du haut des 15 cm de talon de ses escarpins Louboutin (à priori modèle Lady Peep vernis à 685€ la paire… messieurs, si vous voulez sublimer votre femme, ou si celle-ci veut se faire plaisir… perso, je vous les laisse !), de la naïveté des gens issus du monde rural, du pauvre gars qui n’a rien vu venir, etc, etc… Puis viennent rapidement les incohérences : un passager clandestin monte à bord le plus tranquillement du monde, n’importe qui peut entrer dans n’importe quelle cabine, et même une mamie parvient à faire suivre son petit chien alors que c'est strictement interdit. Puis vient le ridicule, innommable, parsemé de clins d’œil cinématographiques. Fan de Bruce Willis et de son personnage phare John McClane, le chef de la sécurité se lance dans la poursuite d’un passager clandestin en se croyant sur un terrain d’exercice de la police, tout en utilisant des projectiles pour stopper le suspect à la manière de Paul Hogan dans "Crocodile Dundee". Quant aux jérémiades d’Armelle, moi-même et ma petite famille nous sommes regardés dans les yeux tellement cette scène est d’un pathétique absolu. Il ne manque plus qu’à Armelle la coquille de Caliméro. Le pire est que le ridicule se poursuit jusque dans la chapelle du paquebot. Je ne vais pas citer tous les moments ridicules, car ce serait raconter la quasi intégralité du film. Les dialogues sont très inégaux, tantôt de très mauvais goût (référence faite au Titanic), tantôt excellents (le string de l’une devenant un paréo pour l’autre), souvent fades et inintéressants, mais quelquefois d’une belle profondeur. C’est ce qui me pousse à ne pas mettre un zéro pointé à cette pauvre comédie, dans laquelle seul Antoine Duléry tire son épingle du jeu en se travestissant en femme, faisant même sourire dans les premiers instants de son déguisement grâce à sa drôle de démarche. Mais cela ne suffit pas à sauver ce film du naufrage complet, bien que le tournage ait eu effectivement lieu sur un vrai paquebot alors en véritable croisière au cours de laquelle nous n’aurons même pas le plaisir d’assister à une escale digne de ce nom. Au gré des musiques aux choix contestables tant elles finissent d’entériner le ridicule de la situation, la croisière s’est peut-être beaucoup amusée, mais pas nous. La preuve ? La note donnée par les internautes cinéphiles… et par la presse (pour une fois que nous sommes tous à peu près d’accord…).
thiboy
thiboy

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 515 critiques

0,5
Publiée le 12/12/2015
Le navet de l'année est ici, bien que le film réunisse plusieurs acteurs dont on se demande encore ce qu'elles font là (Line Renaud, Marilou Berry, Nora Arnezeder dont on ne comprendra pas pourquoi elle a accepté de prendre un rôle aussi mauvais et qui aurait tendance à pousser vers le bas sa carrière). Alors que la réalisatrice nous avait offert une comédie fort sympathique (De l'autre côté du lit) qui loin d'être parfait avait eu l'avantage de nous faire sourire 2/3 fois. Ici c'est la catastrophe, rien ne fonctionne que ce soit dans le scénario manquant cruellement d'imagination, que du jeu des acteurs/actrices plus que médiocre (on ne dira rien sur la réalisation mettant la faute sur la contrainte de devoir filmer dans un bateau), Ce film n'aurait jamais dû être proposé au cinéma, l'idée était plus pour la télévision qui étalé sur plusieurs épisodes aurait pu offrir quelques scènes amusantes. Les producteurs ont fait l'erreur de vouloir le proposer pour le cinéma et hélas le résultat est assez médiocre. Une catastrophe qui aurait mérité de finir comme le Titanic. Au final, on se dit que La Croisière est surtout un prétexte à la réalisatrice pour faire jouer son mari et lui donner le rôle le plus important assez rare au cinéma. Pascale Pouzadoux pensait peut-être qu'en proposant au spectateur un film choral avec autant d'acteurs ne pouvait être que bénéfique, faisant ainsi venir en masse les spectateurs dans les salles obscures, mais c'était sans compté sur le fait que les spectateurs ne sont pas bêtes, loin de là. Dès la bande annonce et le pitch on se disait qu'il y'a uns souci. Même les seconds rôles pourtant portés par des acteurs ayant une meilleure reconnaissance aujourd'hui (Audrey Lamy, Stéphane Debac, Alex Lutz, Alexandre Brasseur) ne remontent pas le niveau. Tout est fait pour faire plaisir aux actrices dont on ne doute pas que le seul argument a été de demandé un gros cachet et pouvoir faire une croisière à l'œil. Prenons par exemple le cas de Marilou Berry qui a maigrit nous joue ici une secrétaire sous piles Duracell moulée dans des robes assez justes. La réalisatrice pensait peut-être faire un film chorale en prenant une partie de l'esprit de Camping (sauf qu'ici il n'y a pas d'humour), de prendre l'esprit des séries tv débiles de TF1 et l’esprit camarades que l'on voit sur les plateaux télé (les Enfoirés, les émissions de Fr2...) en mélangeant le tout on obtient un bon gros navet.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top