Mon AlloCiné
La Nouvelle guerre des boutons
note moyenne
2,8
2422 notes dont 400 critiques
12% (49 critiques)
16% (64 critiques)
24% (96 critiques)
24% (97 critiques)
14% (55 critiques)
10% (39 critiques)
Votre avis sur La Nouvelle guerre des boutons ?

400 critiques spectateurs

benoitG80

Suivre son activité 908 abonnés Lire ses 1 338 critiques

1,0
Publiée le 23/09/2011
"La nouvelle guerre des boutons", deuxième nouvelle version (!), est largement plus décevante que son rival ! Malgré une toile de fond différente qui aurait pu justement être le côté intéressant, on se retrouve face à des acteurs en grand manque d'inspiration ! On aurait envie de secouer Guillaume Canet plutôt amorphe et peu convaincant dans son rôle d'instituteur ! Même les enfants récitent machinalement leur texte ! La plupart sont d'ailleurs trop vieux et donc peu crédibles ce qui est extrêmement gênant... Jugnot lui, est tout en caricature ! Tout est plat et fabriqué ! Si bien que l'on perd la malice, la fraicheur qui faisaient l'intérêt de la version précédente pourtant déjà très moyenne ! On s'ennuie donc très vite ! Et là aussi, on se demande encore et même davantage comment justifier cette production, si ce n'est qu'espérer attirer les foules en exploitant un bon filon ?
chrischambers86

Suivre son activité 1033 abonnés Lire ses 10 061 critiques

3,0
Publiée le 24/10/2011
S'annonçant comme une nouvelle adaptation et non un remake du film d'Yves Robert, "La nouvelle guerre des boutons" de Christophe Barratier veut surtout se diffèrencier du film de Yann Samuel! Chose rare pour être signalè, alors que les droits d'adaptations sont tombès dans le domaine public, deux guerres des boutons sortent à une semaine d'intervalle au cinèma! Une drôle de bataille entre des projets similaires! Toujours est-il que cette "Nouvelle guerre des boutons" de Barratier se situe durant la seconde guerre mondiale avec une gravitè qui renforce l'èmotion! A l'affiche, Laëtitia Casta, Guillaume Canet, Kad Merad, François Morel et Gèrard Jugnot! Avec fraîcheur et spontanèitè, les gamins se livrent une guerre sans merci humiliant leurs ennemis en les dèpouillant de leurs boutons! On retrouve l'inègalable Petit Gibus jouè par un attachant Clèment Godefroy pour une histoire bien enlevèe (la jeune fille juive qui fait battre le coeur du leader des Longeverne) et pleine de bons sentiments...
Nathan Snidaro

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 462 critiques

0,5
Publiée le 07/04/2013
En mon dieu que c’est nul. C’est un véritable massacre. Heureusement que Yann Samuel est là pour sauver l'affaire. Allez ! Donc du coup là Christophe Barratier s’empare d'un mythe pour en faire un pseudo film triste, pleins de bon sentiments bref il détruit l'esprit de la guerre des boutons. Si il veut rester dans le genre des Choristes qu'il le fasse mais qu'il prenne un autre sujet que celui-là, qui n'a absolument rien à voir avec sa vision. La guerre des boutons c’est DRÔLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Drôle monsieur Barratier, c'est de l'humour ! du second degré ! De la détente ! Pas une espèce de romance stupide bourrée de clichés qui prend place dans une époque dramatique. Ce n'est PAS dramatique la guerre des boutons. C'est COMIQUE. Ça m’énerve ça mais ça m’énerve vous pouvez pas savoir. Ainsi on se retrouve donc avec le thème de la seconde guerre mondiale. La guerre des boutons ? Non ici c’est la guerre entre les allemands et les français, les collabos contre les résistants. Quid de celle entre Valrans et Longeverne ? Rien du tout. La fameuse guerre des boutons qui donne son titre au film est relayée au second plan. A la place, on a droit à une série de personnages tous plus mal utilisés les uns que les autres afin d'aboutir à intrigue totalement clichée et manichéenne. Ainsi, l'enfant qui trahis son clan est un fils de collaborateur ! On nous balance une romance inutile entre Lebrac et une juive pour nous plonger encore plus dans le mélo-dramatique. La guerre des boutons passait au second plan je disais donc. On en a encore la preuve ici. Lebrac n’est pas le héros de l'histoire, c'est le maître d'école, car il est résistant lui. Comme tout le village d'ailleurs qui fait fuir la gestapo. Encore du bon sentiment. Bon sentiment relégué par les acteurs qui,malgré leur réputation, participent honteusement à cette mauvaise farce en cabotinant presque autant que les jeunes acteurs. Barratier, on ne sait pourquoi, s'attachait à cette adaptation pour au finale la trucider. Bref, inutile.
videoman29

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 201 critiques

2,5
Publiée le 11/03/2014
Fan de l'ancienne « guerre des boutons », j'ai été très décontenancé par l'univers de la nouvelle. Le fait de transposer l'action en pleine période d'occupation a apporté une atmosphère lourde et oppressante au scénario qui n'en avait pas réellement besoin. Le grand classique d'Yves Robert était une pure comédie, simple et légère dont on ne retrouve pas l'esprit dans ce remake. Christophe Barratier a prit l'option de réécrire totalement cette histoire pour en faire une comédie dramatique, bien que le film soit assez réussi, il ne supporte pas la comparaison. Le point positif vient du casting incroyable Guillaume Canet, Laetitia Casta, Kad Merad... jouent les adultes qui n'étaient que peu représentés dans l'ancienne version. Leur prestation est remarquable mais ne suffit pas à sauver le film. Il aurait mieux valu créer une histoire de toute pièce que trahir à ce point ce vieux chef-d’œuvre qui ne demandait rien à personne.
Caine78

Suivre son activité 698 abonnés Lire ses 7 180 critiques

2,0
Publiée le 05/03/2015
Dans la ridicule guéguerre ayant opposé UGC à La Petite Reine (la maison de production de Thomas Langmann), c'est cette seconde qui s'en est le mieux sorti, même si l'on devine aisément que les deux films se sont entre-tués dans leur quête du succès (et dire qu'en France personne ne s'était attelé à un remake pendant près de 50 ans!) Niveau cinéma, on retrouve le Christophe Barratier que l'on connaît : c'est du cinéma sincère, généreux, très « vieille France » dans le bon sens du terme, avec un minimum de soin apporté à la forme et un récit plutôt honnête. Dommage alors qu'au-delà de prestations d'acteurs correctes mais peu mémorables, l'auteur des « Choristes » nous offre une vision aussi simpliste que bien-pensante de la France sous l'Occupation avec un tel manque de subtilité (notamment sur la fin) que cela en devient presque touchant. Et au cas où on ne l'aurait pas compris, on nous montre bien que les nazis sont vraiment méchants, méchants, avec en point d'orgue un milicien lui aussi vraiment très méchant. Bref, si le bonhomme sait s'y prendre pour nous divertir, il est donc dommage qu'il l'ait fait au service d'une morale fantaisiste, voire assez mensongère. Une « (Nouvelle) Guerre des Boutons » qui n'aura finalement servi ni aux producteurs, ni aux spectateurs : un beau gâchis.
tony-76

Suivre son activité 576 abonnés Lire ses 1 378 critiques

2,0
Publiée le 05/02/2012
" La nouvelle guerre des boutons " est classique et ennuyeux !
J.Dredd59

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 544 critiques

1,5
Publiée le 18/08/2015
Ce que je retiens de ce film c’est surtout son contexte : un remake déjà, d’un film qui a bien marché, comme quoi il n’y a pas que les Américains qui n’ont plus d’idées, on attend bien sagement que les droits passent, donc que l’on puisse le faire sans payer de droits d’auteurs ainsi on ne payera pas les héritiers de celui qui a eu l’idée lui, mais des acteurs connus histoire de faire venir du monde là oui, puis surtout on attend le dernier moment car on n’est mal organisé. Le résultat c’est que c’est bâclé et ça se voit, du coup on essaie de contourner le problème en misant sur autre chose (pub, casting, modernité) quitte à s’éloigner du sujet et dévoyer le message original. Pour le reste c’est du déjà vu, et 2 fois avec l’autre version qui colle plus à l’originale, on part plus dans le dramatique avec le côté Seconde Guerre mondiale, bizarre pour une comédie non ?. Sinon rien de surprenant que du plus mauvais, on n’a pas apprit à jouer en 40 ans puisqu’on prend des mannequins et des humoristes pour cela…
CharuLaLand

Suivre son activité Lire ses 8 critiques

1,0
Publiée le 06/05/2014
Je l'avais vu une première fois un après-midi pluvieux, en me disant "Mouais, il est pas si mal...", je l'ai donc revu hier soir sur TF1, vu que c'était tout ce qui passait et que j'allais passer au pire une soirée approximative. Bah merde j'ai pas du voir le même film que la dernière fois. Ce film est ennuyeux, mou et sans intérêt, les enfants acteurs sont quasiment tous mauvais et l'idée de transposer la guerre des boutons pendant la seconde guerre mondiale pour rajouter du misérabilisme et faire pleurer dans les chaumières ne sert strictement à rien. Je mets une étoile pour Kad Merad et Laetitia Casta, parce que malgré tout j'les aime bien. Passez votre chemin !
TheWaaalkingDead

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 979 critiques

0,5
Publiée le 20/12/2013
Arf, l'erreur... Dès les premières minutes et cette musique insupportable je me suis dit que ça allait être très, très long. C'est donc très nul. Les enfants sont très mal dirigés, pas crédibles pour un sou, les adultes n'apportent rien du tout au film (mais vraiment rien), les gamins sont tous des têtes à claques sans aucune profondeur.
Cliff554

Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 691 critiques

0,5
Publiée le 20/10/2013
Il y a de cela deux ans, éclata une guerre dans le milieu cinématographique. Une guerre qui opposait deux remakes du classique de Yves Robert, sorti à une semaine d'intervalle. D'un côté nous avions "La Guerre des Boutons" version Yann Samuel (que je n'ai, à l'heure ou j'écris ces lignes, toujours pas vu) et cette "Nouvelle Guerre des Boutons" réalisé par Christophe Barratier, soit monsieur "Les Choristes". Faut dire que depuis "Les Choristes", le bonhomme n'a pas spécialement progressé, toujours à réaliser des films familiaux niais et lisses. Et comme on ne change pas Christophe Barratier (ou du moins, comme c'est lui qui ne change pas), "La Nouvelle guerre des Boutons" ne déroge pas à la règle. On a là un film paresseux. Paresseux car rien n'est surprenant dans ce scénario écrit en deux trois mouvements. Dès les premières minutes, on devine ce qui va se passer par la suite et les films comme ça, aussi clichés et prévisibles, j'en suis allergique. Barratier s'est clairement reposé sur ses lauriers, en rêvant plus au pognon que son film lui rapporterait, pour finalement réaliser un remake fade et prétentieux. En terme de direction d'acteur, c'est aussi catastrophique. D'un côté, on a les enfants, qui peinent à convaincre tant leur jeu est superficiel et tant ils ne paraissent pas naturels (mention spécial à l'acteur interprétant le Petit Gibus, dont Barratier insiste clairement dans le sur-jeu dans l'espoir de dépasser (vainement) le Petit Gibus du film de Robert). De l'autre côté, on a le casting 5 étoiles (Kad Merad, Canet, Casta, Jugnot) qui n'est là que pour empocher le chèque et assurer la promotion du film. Quant à la mise en scène, c'est certainement l'une des pires que j'ai jamais vu. On dirait que Barratier a voulu que son film ressemble plus à un téléfilm qu'à autre chose. Les images saturées sont ignobles et la réalisation peine à voir. Je ne sais pas qui est le chef opérateur du film (Jean Poisson d'après Wikipédia) mais en tout cas ce gars ferait mieux de revoir sa technique. "La Nouvelle guerre des Boutons" tient plus du pétard mouillé que du remake réussi. Un comble pour le film qui se revendiquait comme le seul remake potable du film de Yves Robert, et l'une des adaptation les plus réussies du roman de Louis Pergaud.
Driusz Bozinski

Suivre son activité Lire sa critique

4,0
Publiée le 23/02/2012
Ce film très instructif, montre la vie des enfants pendant la II guerre mondiale. Une petite juive qui s'appelle Violette doit se cacher et vit avec la peur au quotidien. Les enfants essaient oublier la realité pour vivre pleinement son enfance. C'est un film très touchant, agreable à regarder.C'est sur qu'en sortant vous serez émus!!!
thiboy

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 515 critiques

1,0
Publiée le 30/01/2012
Autant le dire tout de suite, les deux projets diffèrent considérablement entre eux, aussi bien sur le plan du style mais aussi sur celui de la qualité. En effet avec les Choristes et Faubourg 36, on savait que Christophe Barratier se faisait une vision assez particulière de la France et de son cinéma en proposant des films dentant assez formatés pour un public susceptible de se déplacer sans soucis alors que le film est bon ou non. Ici il s’accommode les services de Thomas Langmann sauf que dès la départ on sent comme un problème, en effet ils décident d’opter pour un non-sens complètement absurde à savoir transposer l’histoire pendant la seconde guerre mondiale histoire de transposer dans le « grand » conflit le « petit » qu’est l’affrontement des deux villages. De plus, l’histoire de cœur (que l’on retrouve dans les autres adaptations) est ici entre Lebrac et une jeune juive. Certes on peut saluer l’originalité du réalisateur de transposer cela dans une autre époque, multipliant les pistes de lecture et rappelant au passage le travail exercé par Claude Lelouch concernant son adaptation des Misérables. Mais le film ne peut échapper à ses principaux défauts, ainsi le film est profondément démago, proposant comme spectacle de voir une France parfaite dans les années 44 où même les collabos étaient en fait des résistants, ainsi les méchants ont les identifies assez rapidement (ceux qui ont une sale trogne) tout comme le personnage au musée assez homo/collabo sur les bords. Tout comme le père de Lebrac qui n’obtiendra que la reconnaissance une fois que ce dernier sera reconnu comme résistant. On regrette donc que Langmann et Barratier soient partis dans des proportions complètement délirantes sur incrustés cette belle histoire durant la seconde guerre mondiale, de plus ils ont essayé en vain de rajouter un côté dramatique lorsqu’un des jeunes lit la lettre de son père au front ou encore le côté « histoire vraie » en racontant ce que sont devenus les enfants à la fin du générique. Notons tout de même au passage le travail remarquable du chef décorateur et du compositeur qui arriveront à nous faire oublier une réalisation trop monotone et une histoire incohérente. Ainsi entre les deux films allez plus voir celui de Yann Samuell, le matche entre les deux films n’est donc pas inévitable et il est clair que le film de Barratier sort perdant, ne proposant pas des enfants avec un charisme aussi fort que celui de Robert ou de Samuell, même les acteurs ne nous provoquent pas l’adrénaline suffisante. Comme Canet et Casta dont on a du mal à croire à leur histoire de cœur et dont on s’accroche difficilement. Les acteurs fétiches de Barratier Merad et Jugnot font ici de la figuration assez sommaire même si Jugnot nous remontre ses talents que l’on n’avait pas vu depuis de nombreuses années. Peut-être le réalisateur a voulu trop en mettre plein la vue, oubliant au passage un élément important de cette histoire, le côté humain.
reymi586

Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 2 443 critiques

3,0
Publiée le 26/09/2011
Moins bien que la version de Yann Samuell. Décevant pour commencer avec les enfants qui sont moins bons. La rivalité entre les maîtres d'école manque aussi d'après moi, d'ailleurs une seule ville est vraiment développée. Je trouve aussi que le contexte historique gène au bon déroulement du film plus qu'autre chose, on en oublie la guerre des boutons et les enfants! Enfin, la bande son n'est vraiment pas appropriée au film, on se croirait dans Star Wars! Cela reste divertissant malgré ces quelques errements.
Legid

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 547 critiques

1,5
Publiée le 31/01/2013
Que c'est mal joué ! Les enfants sont justes affligeants de médiocrité (seule la jeune Violette s'en sort bien) et parfois même agaçant tellement le résultat est mauvais (le petit gibus est complétement faux, le jeune age n'excusant rien). L'intrigue est bourrée de bons sentiments, de pathos censé émouvoir (la lettre lue par le petit gibus, encore lui !). La subtilité n'est bien sur pas de mise entre les collabos bien méchants chassés par le courage de tout le village, ou le père de famille bourru et perçu comme un lâche qui se révélé être un grand résistant. Et la comparaison nazi/homosexuel/collabos est plus que déplacée (voir la scène du musé). Non décidément, il n'y a rien à sauver ! Le version de Yann Samuel, bien loin de la perfection cependant, est beaucoup plus sympathique.
7eme critique

Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 2 774 critiques

0,5
Publiée le 04/09/2012
Christophe Barratier, tu sors. Les réalisateurs n'ont rien d'autres à foutre que de sortir deux remakes le même mois et de se faire une gue-guerre sur quelque chose qui ne vaut rien (dans les deux cas, même si celui-ci est encore plus moche). C'est tout simplement stupide, un remake une fois de plus pour strictement rien. La seule chose marrante est la bande-annonce du long-métrage aux États-Unis à la sauce purement "cliché américain" qui est juste ridicule, mais manque de bol, ce n'est pas dans le film. Rien n'est bon, c'est un simple projet pour essayer de relancer une mode "Guerre des boutons" qui a marché à l'époque...comprenez qu'aujourd'hui on s'en tape royalement, on veut juste du vrai cinéma, pas des bouses à intérêt commercial. 16 millions d'euros pour des conneries, c'est un risque malgré tout...
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top