Mon AlloCiné
Don Jon
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Don Jon" et de son tournage !

Un rendez-vous manqué

Joseph Gordon-Levitt devait jouer dans le dernier film de Quentin Tarantino, Django Unchained, mais le tournage de Don Jon, son premier film en tant que réalisateur, l’a contraint à se retirer du casting avec beaucoup de regrets. Tarantino, bienveillant et non rancunier, a encouragé le jeune homme lorsqu’il a pris cette décision.

Scarlett ou aucune autre !

L'acteur/réalisateur/scénariste Joseph Gordon-Levitt a écrit le personnage de Barbara spécialement pour Scarlett Johansson sans être sûr qu’elle accepterait le rôle. C’est après avoir lu le scénario que la belle actrice s’est engagée auprès de Joseph qui était ravi de sa réponse.

Magic Tatum

Joseph Gordon-Levitt avait un temps pensé à confier le rôle de Jon Martello à son ami de longue date Channing Tatum. Finalement, il décida d'incarner le personnage lui-même et d’évoluer ainsi devant et derrière la caméra. Cependant, vous pourrez toujours admirer l’acteur de Magic Mike (2012) puisqu’il apparaît en caméo dans le film, en compagnie d’autres stars du grand écran.

Don Jon mène le gang

Anne Hathaway et Channing Tatum qui incarnent deux personnages amoureux dans la comédie romantique que Don Jon (Joseph Gordon-Levitt) et Barbara (Scarlett Johansson) vont voir au cinéma ont déjà joué ensemble et avec Gordon-Levitt dans Jeux de Gangs (2005). Ils ont d'ailleurs chacun d'autres projets en commun avec l'acteur/réalisateur. Hathaway l'a croisé dans The Dark Knight Rises (2012) et Tatum dans deux autres films, Stop Loss (2007) et G.I. Joe - Le Réveil du Cobra (2009).

Joseph passe au long

Joseph Gordon-Levitt signe avec Don Jon sa première réalisation de long métrage. Un projet de longue date du comédien qui a déjà à son actif de nombreux courts et moyens métrages : "Même enfant, j’étais toujours en train de jouer avec une caméra. (...) Depuis, j’ai réalisé d’innombrables courts métrages et clips vidéo, sans doute des centaines. Je pense que je n’aurais jamais été capable de mettre en scène un long métrage sans cette expérience préalable."

Don Jon est servi !

Cela faisait presque 10 ans que le comédien Tony Danza n'était pas apparu sur grand écran. Avant Don Jon, son dernier film de cinéma était Collision (2004) avec Sandra Bullock. Entre les deux films, il est apparu dans trois séries TV le temps d'un épisode (dont Rita Rocks en 2008) et dans un téléfilm The Nail: The Story of Joey Nardone qui n'a jamais été diffusé en France.

Une hiérarchie changeante

Joseph Gordon-Levitt et le comédien Tony Danza ont déjà travaillé ensemble. C'était 20 ans avant Don Jon : à ce moment-là, Gordon-Levitt avait 12 ans et jouait le petit orphelin Roger dans Une équipe aux anges (1994). Dans Don Jon, Danza joue le père de ce dernier qui le dirige du poste de réalisateur.

Une bonne première semaine !

Sorti aux Etats-Unis le 27 septembre 2013 (soit trois mois avant la France où il sort le 25 décembre), Don Jon a réalisé 24 millions de dollars en sept semaines d'exploitation. Avec un budget de 6 millions, le film était déjà rentabilisé dès sa première semaine de sortie sur le territoire U.S. avec près de 12 millions.

Léger dialogue

Alors que ses personnages précédents sont éloquents, Kate dans la série United States of Tara (2009) ou encore Envy Adams dans le Scott Pilgrim (2010) d'Edgar Wright, Brie Larson n'a qu'une seule ligne de dialogue dans Don Jon malgré le fait qu'elle soit tout de même très présente à l'écran.

Auto-censure

Présenté en avant-première au Festival de Sundance, Don Jon comportait des scènes qui montraient des plans de films pornographiques que regarde régulièrement le personnage de Joseph Gordon-Levitt. Dès lors, le film reçut la mention "NC-17" qui interdit catégoriquement aux moins de 17 ans de voir le long métrage au cinéma, une mention que reçoivent les films X. Ayant peur que cette classification ne fasse penser que le sujet principal de son oeuvre soit la pornographie, Gordon-Levitt a décidé de couper tous les plans explicites et reçut alors la mention "R" qui autorise les moins de 17 ans dans les salles s'ils sont accompagnés d'un adulte.

Entraînement musclé !

Répété un grand nombre de fois dans la bande-annonce de Don Jon, le personnage de Joseph Gordon-Levitt aime par-dessus tout son appartement, sa voiture, sa famille, son église, ses potes, ses femmes, son porno et son corps. Obnubilé par son apparence, Jon va souvent s'entraîner à la salle de musculation, ce que Gordon-Levitt a dû faire avant le tournage afin d'avoir le corps de son personnage. Aussi, pendant 6 mois, il a passé 5 jours par semaine à se muscler et a gagné 5,5kg de muscles. Malgré ces efforts, il raconte : "Les gens me demandent parfois si j’ai l’intention de continuer ce programme d’entraînement maintenant que le tournage est terminé… La réponse est un non catégorique !"

Ils se sont trouvés

Les deux principaux de Don Jon, Joseph Gordon-Levitt et Scarlett Johansson suivent le même parcours. Enfants acteurs nés au début des années 80, ils ont joué dans beaucoup de productions et se sont rapidement fait repérer du grand public au moment de leur adolescence. Aujourd'hui, les deux sont des stars de cinéma mondialement reconnues et alors qu'ils vont sur leurs trente ans, ils tentent le passage à la réalisation de longs métrages après s'être exercés sur des courts : Don Jon pour lui tandis qu'elle est attachée au projet encore incertain de Summer Crossing, adapté du premier roman de Truman Capote.

L'objet du fantasme

Si l'opinion publique voit en Don Jon un film parlant d'un homme accro aux films X, Joseph Gordon-Levitt se défend en expliquant : "J’avais envie de raconter une histoire d’amour. Mais j’ai remarqué que ce qui fait souvent obstacle à l’amour, c’est la manière dont les gens traitent les autres comme des objets". C'est ainsi qu'il a écrit son personnage comme étant accro aux films pour adultes mais la thématique de son film passe aussi par le personnage incarné par Scarlett Johansson, qui est accro aux comédies romantiques : "Tout comme Jon, qui s’est créé ce monde fantasmé afin d’échapper à la réalité, Barbara s’est fabriqué cette image d’un avenir idéal (...) cela ne laisse aucune place à la réalité des rapports humains", ajoute le réalisateur.

Porno pour Moore ?

Après avoir campé dans Boogie Night (1997) de Paul Thomas Anderson une actrice de films X dans les années 70/80, Julianne Moore n'était pas partante pour jouer dans le premier long métrage de Joseph Gordon-Levitt en ayant lu le synopsis. Malgré son désir de jouer autre chose que dans un film traitant de la pornographie, elle décida tout de même de lire le scénario. La comédienne raconte : "Le script m’a beaucoup plu. Il n’y est pas du tout question de porno. Je l’ai trouvé très inventif et complètement inattendu. L’évolution de ce personnage principal (...) est assez remarquable. Et le fait qu’elle soit racontée à travers le prisme du porno est incroyablement rafraîchissant et original."

Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Avengers: Infinity War (2018)
  • Action ou vérité (2018)
  • Larguées (2017)
  • Taxi 5 (2018)
  • Babysitting 2 (2015)
  • Ready Player One (2018)
  • Amoureux de ma femme (2018)
  • Place publique (2018)
  • Love addict (2018)
  • Les Municipaux, ces héros (2018)
  • Escobar (2017)
  • Pierre Lapin (2018)
  • Game Night (2018)
  • Red Sparrow (2018)
  • Comme des garçons (2018)
  • Abdel et la Comtesse (2017)
  • Strangers: Prey at Night (2018)
  • L'Île aux chiens (2018)
  • MILF (2017)
  • Rampage - Hors de contrôle (2018)
Back to Top