Mon AlloCiné
En Solitaire
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,6
2137 notes dont 345 critiques
6% 20 critiques
29% 101 critiques
40% 137 critiques
16% 54 critiques
7% 25 critiques
2% 8 critiques

345 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
chrischambers86

Suivre son activité 1040 abonnés Lire ses 9 994 critiques

3,5Bien
• Publiée le 19/11/2013

"En solitaire" n'est pas qu'un film sur la voile mais aussi une aventure humaine qui remplit haut la main son contrat! C'est le parcours d'un homme dans cet univers là, où, comment à travers l'histoire que Christophe Offenstein va raconter, il va changer! La particularitè de cette odyssèe sportive, c'est que nous sommes dans des conditions rèelles en mer, sur un vrai bateau, avec aucune prise de vues en studio, et dans une histoire qui tire le meilleur parti des èlèments extèrieurs! Entre les 40èmes Rugissants et le Cap Horn, entre les risques multiples et la rage de gagner, François Cluzet est le vèritable plaisir de ce film, simplement parce qu'il en est le moteur, un skipper intrèpide plus vrai que nature, un comèdien immense comme l'ocèan! Constamment crèdible, l'acteur prend la mer et respecte la voile comme il se doit puisque c'est son support! Et a su mieux que quiconque donner à son histoire une vèritè et une profondeur qui la font èchapper aux conventions! Pour le reste du casting, on y trouve Guillaume Canet, Virginie Efira et surtout Samy Seghir qui incarne un jeune clandestin mauritanien que l'on aurait aimè entendre davantage mais qui a su ne pas inventer des èmotions! Physique, chavirant, èmouvant jusqu'à la scène finale avant l'arrivèe de Bob Dylan et de son mythique « Knockin' on Heaven's Door » qui plonge le spectateur au coeur de la folk. "En solitaire" laisse donc place à l'aventure avec une belle maestria dans la mise en scène même si on se prend une tonne de flotte sur la tête! Ne le manquez pas en salles, cet air de libertè sur fond d'aventure humaine est trop rare pour qu'on s'en prive! Le mal de mer n'est pas exclu mais les images spectaculaires de ce tour du monde à la voile en solitaire en valent vraiment la peine avec des moments de contemplation, voire de rêverie (les icebergs, la baleine) même si certains y verront trop d’angèlisme! Le Vendèe Globe a encore de beaux jours devant lui...et en tant qu’acteur, François Cluzet aussi...

benoitG80

Suivre son activité 927 abonnés Lire ses 1 075 critiques

2,5Moyen
• Publiée le 12/11/2013

"En solitaire" repose quasiment sur la prestation de François Cluzet, certes très convaincant et incroyable dans le rôle de ce marin du Vendée Globe. On en oublie même qu'il s'agit d'un comédien pour se croire presque à bord de ce voilier hi tech en pleine mer déchaînée comme s'il s'agissait d'un documentaire... Cependant, la découverte de cet ado clandestin caché dans le bateau qui aurait pu être un plus, se trouve plutôt être un prétexte pour devenir une énième difficulté à résoudre et en devient presque anecdotique même si une relation s'établit enfin entre les deux ! C'est un peu dommage et de plus, il faut aimer ce monde particulier où la solitude est à fortiori de mise... Dans le domaine des déceptions, il est à noter qu'on voit la fin forcément arriver dès le début et tout devient ainsi très vite assez plat et linéaire ! Même s'ils sont justifiés, les personnages qui restent sur terre et qui suivent Kermadec comme sa femme et son frère, restent assez peu intéressants et n'apportent rien de plus au film. On est très très loin de la réussite du film sur la Formule 1, autrement plus réussi et plus pertinent où deux grands coureurs avaient un échange bien plus passionnant qui faisait de cette réalisation un excellent moment même pour les non initiés ! Un bilan donc plutôt mitigé que cette course contre la mer que l'on aurait aimer davantage partager avec le héros !

Chris58640

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 387 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 11/11/2013

Avant toute autre chose, c’est la performance technique de Christophe Offenstein (le réalisateur) et de son équipe qu’il faut souligner. Parce qu’au vu des images, on se dit qu’embarquer toute une équipe de tournage plus deux comédiens dans un bateau prévu pour une personne et tourner dans une mer démontée, c’est faire payer ladite équipe de sa personne (au sens « beurk » du terme) pendant les prises de vue ! Le résultat est à la hauteur des efforts consentis, on est vraiment au milieu de nulle part, ballotés au milieu des éléments démontés, au point qu’il vaut mieux ne pas être sujet au mal de mer pour aller voir « En solitaire » ! François Cluzet est impeccable, mais c’est presque un pléonasme que de le dire, en marin bourru qui va, au fil des jours, développer une vraie tendresse presque paternelle pour ce gamin de 16 ans qui pourtant gâche sa course. Les seconds rôles, Samir Seghir en mer, Virginie Effira et Guillaume Canet à terre, sont également très biens. Avec une mention spéciale pour Virginie Effira qui campe une compagne de marin très touchante, et adorable en plus. Quant au scénario, même si on peut avoir des doutes sur sa crédibilité (un navigateur se retrouvant avec un clandestin serait il vraiment disqualifié ?), il tient la toute, sans mauvais jeu de mot… Christophe Offenstein et son scénariste Jean Cottin sont sans arrêt sur la corde raide : humaniste sans être pathos, spectaculaire sans en faire trop, ils jouent avec le suspens en évitant les rebondissements improbables. J’imagine qu’à leur place, un scénariste hollywoodien auraient fait tomber Kermadec à la mer et il aurait été sauvé in extremis par son jeune compagnon d’infortune, retournant la situation dans une ironie cruelle et pleine de bon sentiments. Sauf qu’ici, même si le film a son lot de scènes intenses Spoiler: (la scène du sauvetage de la concurrente Mag Embling) elles sont filmées « à hauteur d’homme », si je puis dire… Tout au long du film, on se dit que le jeune Mano va être découvert et que Kermadec va être dénoncé et disqualifié, à chaque minute du film on se dit « Ca y est, c’est foutu ! » et le suspens, en fait, il est là plutôt que sur la mer démontée ! Les dernières minutes du film sont très belles, très bien filmées, émouvantes avec une musique bizarrement très appropriée « Knocking on heaven’s door ». Quant au devenir de la course de Kermadec, on peut peut-être regretter la pirouette de fin en considérant qu’elle est un peu trop politiquement correcte, sauf qu’après réflexion, elle est inévitable et dans le politiquement correcte, elle aurait pu être bien pire !

PépitoBleu

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 9 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 10/11/2013

"En solitaire" est un très bon film nous tenant en haleine tout le long de ses 1h40. Ce film mélangeant paysages magnifiques et scénario intéressant nous fait plonger au coeur du Vendée Globe. Mais que vaut une victoire comparée à la solidarité humaine? François cluzet joue son rôle à merveille et fait de ce film un plaisir à voir..

tony-76

Suivre son activité 430 abonnés Lire ses 1 081 critiques

3,5Bien
• Publiée le 06/11/2013

Et oui, j'y suis allé en solitaire au cinéma !! L'oeuvre de Christophe Offenstein nous donne une belle fiction sur un skipper qui montre la vie et les difficultés des participants du Vendée Globe. Ce tour du monde en 80 jours, tourné du réel, arrive presque à donner le mal de mer. Les images sont tout simplement magnifiques et François Cluzet est encore une fois bluffant et totalement investi dans sa performance. Virginie Efira est toujours aussi belle mais un second role plus absente et assez sombre, Guillaume Canet est très bon et n'oublions pas le fameux Jean-Paul Rouve qui est absolument dynamique et drôle. Quelques longueurs dans le scénario mais les rebondissements sont là. Je suis sur que ceux qui sont passionnés de voile vont trouver leur bohneur ! En Solitaire est une aventure d'endurance, d'amitié et de famille.

Caine78

Suivre son activité 635 abonnés Lire ses 6 525 critiques

3,0Pas mal
• Publiée le 27/11/2013

Loin d'être passionné de voile, « En solitaire » est parvenu à ne pas m'ennuyer, ce qui est déjà une satisfaction. Après, tout n'est pas parfait : les rebondissements sont parfois légèrement tirés par les cheveux, tandis que le voyage n'a rien de fascinant, la relation entre les deux protagonistes évoluant un peu trop facilement. Mais pour son premier film, Christophe Offenstein parvient à rendre avec conviction la fascination que les skippers peuvent avoir pour la mer, tandis que les contacts avec l'extérieur sont bien rendus par les différents moyens techniques à bord. Enfin, si l'interprétation n'est pas toujours à la hauteur (Guillaume Canet et surtout Arly Jover, plus transparente que jamais), François Cluzet livre une belle prestation en homme vivant chaque minute sa passion intensément, le traitement de chaque personnage s'avérant d'ailleurs plutôt soigné. Dommage toutefois qu'une fin très « bonne conscience » vienne parachever le récit, n'apparaissant en définitive ni logique, ni cohérente avec ce qui avait pu être développé jusque-là. Pour autant, je ne regrette pas le déplacement, et si je ne suivrais pas plus la prochaine édition du Vendée Globe que les précédentes, au moins ai-je eu l'occasion de suivre une belle aventure humaine, filmée avec cœur et panache : c'est déjà bien.

Thierry Goedert

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 14 critiques

4,5Excellent
• Publiée le 10/11/2013

"En solitaire" est un bon film nous tenant en haleine tout le long . Ce film mélange paysages magnifiques et scénario parfait nous fait plonger au coeur du Vendée Globe. Mais que vaut une victoire comparée à la solidarité humaine? François cluzet joue son rôle à merveille et fait de ce film un plaisir à voir.. beaucoup d emotions et quelques larmes pour moi,je vous le conseil!!!!♥♥♥

elbandito

Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 774 critiques

1,0Très mauvais
• Publiée le 08/07/2014

Cette virée en solitaire n’a de point positif que la seule beauté des images filmées en haute mer qui raviront les amateurs du Vendée Globe. En revanche, François Cluzet cabotine et ronchonne comme un vieux loup de mer, mais il en fait tellement que son jeu rébarbatif finit par agacer. Enfin, l’histoire du jeune passager clandestin est cousue de fil blanc et, paradoxalement, dessert le propos de Christophe Offenstein au lieu de nourrir une intrigue déjà bien faiblarde.

Dandure

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 72 critiques

2,0Pas terrible
• Publiée le 08/11/2013

Attention, cet avis contient des spoilers tels que : Spoiler: 80 jours en mer, c'est long, même condensés en publicité d'1h30. Gloire au Vendée-Globe, gloire aux navigateurs, ces héros bourrus mais généreux, gloire aux technologies qui facilitent ce marathon maritime, gloire à la firme dncs dont le logo pousse le vice jusqu'à se promouvoir dans un dessin d'enfant. Le clandestin, lui ne sert plus que de support promotionnel à l'humanisme affiché de cette entreprise cinématographique finalement assez terne. A quand "les travailleurs de la mer" sponsorisé par gazprom et l'île paradisiaque de Jersey ? Moralité : Gloire aux vaines vanités, elles dépensent sans compter.

Akamaru

Suivre son activité 495 abonnés Lire ses 4 335 critiques

1,5Mauvais
• Publiée le 08/03/2014

Après avoir été impressionné par le radicalisme de "All is lost",me voilà aiguillé dans une autre fable maritime sorti pratiquement au même moment. L'écart au niveau des ambitions est saisissant. "En solitaire" n'est rien d'autre qu'une épopée à la morale bien pensante,qui assène des messages lourdingues et hypocrites(regardez qui finance le fameux voilier high-tech...),en oubliant totalement de laisser respirer l'histoire,notamment en pleine mer. Parasité de plus par des intrigues parallèles inutiles,des personnages périphériques qui le sont tout autant et de la publicité constante et harassante,le film rejoint le clan des navets français à gros budget. Pourtant,certaines séquences ont été tournées en pleine mer selon le dossier de presse. Pourtant,François Cluzet s'est impliqué avec le soin maniaque qu'on lui connaît,en marin têtu et humain. Pourtant,Christophe Offenstein avait photographié les derniers films de Guillaume Canet en s'attirant des éloges. Si le propos vante la solidarité par rapport à la victoire,il oublie de faire partager l'adrénaline et la solitude propre à cette fabuleuse course qu'est le Vendée Globe.

Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top