Mon AlloCiné
Le Beau Monde
note moyenne
3,2
500 notes dont 79 critiques
5% (4 critiques)
33% (26 critiques)
33% (26 critiques)
23% (18 critiques)
4% (3 critiques)
3% (2 critiques)
Votre avis sur Le Beau Monde ?

79 critiques spectateurs

cinono1
cinono1

Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 1 371 critiques

5,0
Publiée le 23/08/2014
Ana Girardot, regard inquiet et plein d'espoir à la fois, est la révélation de ce très beau film qui s'il raconte une histoire vieille comme le monde, le fait avec un talent rare. Autant de justesse dans la description du milieu bourgeois que dans celui des classes populaires, un ton plein de finesse entre non-dit et aveu pour percer la vibration des coeurs et les tourments des sentiments. La réalisatrice utilis beaucoup les éllipses et parvient à faire ressentir kes passage du temps. C'est beau comme une chanson de Françoise Hardy (qui clot le film), la B.O. frébrile et élancé est d'ailleurs très bonne. Les acteurs sont excellents et, je me répète, Ana Girardot forte et fragile, incarne le sentiment amoureux et la volonté comme pas deux.
Bernard Henry BOTUL
Bernard Henry BOTUL

Suivre son activité Lire ses 10 critiques

4,5
Publiée le 16/08/2014
Une belle histoire, pas prise de tête (contrairement aux bousins des films de Cannes, adulés par les critiques professionnels bien tarés). Un scénario sobre mais efficace. Une réalisation dépouillée mais qui créée une belle ambiance. Deux jeunes acteurs très talentueux. Ana est en plus très belle, ce qui ne gâche rien. A voir, sauf pour les fanatiques de jeu vidéos.
Vivons curieux !
Vivons curieux !

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 53 critiques

4,0
Publiée le 11/08/2014
Porté par Ana Girardot, "Le beau monde" brode une jolie éducation sentimentale et mélancolique au cœur de la lutte des classes
vidalger
vidalger

Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 962 critiques

4,0
Publiée le 16/08/2014
Malgré un sujet pas vraiment original, la confrontation de milieux sociaux éloignés par le biais de la rencontre amoureuse - on ne citera que La vie d'Adèle ou Pas son genre, pour cette année - , on peut considérer cette énième variation sur ce thème comme une grande réussite. La paire d'acteurs, Girardot et Bouillon, porte littéralement le film par la qualité et la subtilité de son jeu. Les dialogues, très écrits, sonnent pourtant presque toujours justes. La réalisatrice ne s'est pas trop vautrée dans la caricature tant des bourgeois que des prolos, malgré certains choix simplistes ( le château vs les HLM ) qui frôlent la sortie de route à plusieurs endroits mais sont sauvés in extremis par la qualité des seconds rôles.
Delphine M.
Delphine M.

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

3,5
Publiée le 17/08/2014
Certes pas le film de l'année, mais frais, léger, tendre. Alice est un peu stéréotypée dans le rôle de cette jeune femme sensible et fragile, mais j'ai accroché à l'histoire
Léa A
Léa A

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 63 critiques

4,0
Publiée le 16/08/2014
Plus qu’un film sur les classes, voilà enfin un film qui pose de vrais questions sur l’amour dans la société occidentale actuelle, sans avoir recourt ni aux artifices glamours, ni aux grands drames.Suite sur mon blog !
norman06
norman06

Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 209 critiques

3,5
Publiée le 15/08/2014
Un très joli film sur le thème de l'homogamie et la mobilité sociale, tout en finesse dans l'écriture et le jeu d'acteurs, tous parfaits.
AlexVaAuCinema
AlexVaAuCinema

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 10 critiques

4,5
Publiée le 12/08/2014
Alice est aussi touchante que torturée....aussi troublante que triste !!!Très beau moment de cinéma avec un texte bien écrit et une musique parfaitement adaptée.Cette phrase résonne encore dans ma tête "je n'avais pas terminé de t'aimer" !!!Nous aimerions tous être aimé de la sorte.
alain-92
alain-92

Suivre son activité 226 abonnés Lire ses 1 081 critiques

2,5
Publiée le 14/08/2014
La réalisatrice Julie Lopes Curval coécrit un scénario, avec la fidèle Sophie Hiet, somme toute assez banal. Tout en abordant le sujet d'une façon différente "Le beau monde" n'est pas sans rappeler le récent et très beau film de Lucas Belvaux "Pas son genre".Les dialogues, trop convenus, atténuent l'intérêt du film qui ne prend pas véritablement son envol, et ne laisse augurer en rien, une moindre surprise. Une certaine Agnès, issue de la grande bourgeoisie, très vaguement décrite, comme travaillant dans la mode tend à la main à Alice, une jeune fille issue de la classe ouvrière, très douée pour le travail de la laine interprétée avec conviction par Ana Girardot.La rencontre entre Antoine, le fils d'Agnès, un rien gâté et intraitable, dont le rôle est tenu par Bastien Bouillon, et la jeune Alice manque cruellement d'épaisseur. Le fils trouvera dans la famille d'Alice matière à développer son talent de photographe. Alice cherchera avec une volonté délibérée, à monter les marches pour accéder à la prétendue supériorité d'une classe sociale plus élevée. En découle une histoire d'amour sans tendresse.Le travail acharné et indispensable pour arriver à se démarquer, pour trouver sa place, pour laisser éclater son talent, que la jeune Alice déploiera sans faiblir, reste la partie la plus intéressante du film. La réalisatrice ne fait que survoler ce combat permanent pour s'enliser dans une histoire banale et une fin attendue.
momo M.
momo M.

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 227 critiques

3,5
Publiée le 16/08/2014
Deux jeunes amoureux issus de classes sociales différentes, on a déjà vu ça mais le film évite les clichés. Le film manque quand même un peu de rythme, c'est un peu mou. C'est néanmoins un beau film, tout en finesse. On a plaisir à revoir Sergi Lopez même dans un petit rôle.
Munro
Munro

Suivre son activité Lire ses 14 critiques

4,5
Publiée le 13/08/2014
un très beau film, sensible, délicat et très émouvant.
I'm A Rocket Man
I'm A Rocket Man

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 586 critiques

4,0
Publiée le 30/06/2016
Magnifique film tout en finesse et subtilité ! Le choc de deux mondes à travers une histoire d'amour prometteuse puis torturée ! C'est réaliste et cruel et certaines scènes sont savoureuses. Ana Girardot est éblouissante et on ne s'ennuie pas une seconde ! Une vraie belle réussite !
islander29
islander29

Suivre son activité 251 abonnés Lire ses 1 744 critiques

3,0
Publiée le 18/08/2014
Ana Girardot est splendide, elle est naturellement convaincante devant la caméra ......Pour le reste le scénario est trop doux à mon avis, sans beaucoup d'arêtes ou de prise de risque....C'est ainsi que le beau monde apparait bien feutré, presque indistinct du milieu populaire sensé être représenté par l'apprenti brodeuse Ana Girardot....Le film est plutôt intéressant par l'histoire amoureuse qu'il développe, (les deux jeunes acteurs sont superbes), et par quelques réflexions sur l'art, beaucoup plus véritablement que par l'aspect sociologique, beaucoup trop timidement abordé et de façon très neutre, voire molle......On note quelques longueurs aussi et une caméra inégale, parfois paresseuse, parfois pertinente.....Si vous cherchez un film tendre (les acteurs semblent parfois discrets eux aussi) mais qui manque quand même de vigueur en terme de scénario et de surprises, peut être serez vous charmez par ce film plus "charmant" qu'autre chose....
Nicolas T.
Nicolas T.

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 212 critiques

4,0
Publiée le 16/08/2014
Un beau film avec de merveilleux acteurs tout particulièrement Ana Girardot... De beaux moments de grâce 🎬
pierre72
pierre72

Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 365 critiques

4,0
Publiée le 14/08/2014
Une jeune lycéenne issue d'un milieu où l'habitat est un trois pièces dans un HLM rencontre lors d'un petit boulot dans une pâtisserie, une bourgeoise qui occupe une de ces magnifiques demeures en Normandie. Osant passer une frontière supposée infranchissable, elle obtiendra une recommandation pour entrer dans une prestigieuse école de couture parisienne. Une fois dans la capitale, elle entamera une liaison avec le fils de la bourgeoise.Le thème des histoires amoureuses issues de classes sociales radicalement opposées a donné dernièrement un chef d'oeuvre palmé, naturaliste et tapageur ( La vie d'Adèle ) ou une comédie pétillante et amère ( Pas son genre ). On pouvait craindre que celui-ci, à l'aspect et à l'aura plus fragile, ne supporte pas la comparaison. A tort, car " Le beau monde " est un très joli film, une vraie bonne surprise. Il sait jouer sa partition sans fausse note. S'il devait rappeler un film, ce serait beaucoup plus " La dentellière" de Claude Goretta auquel il fait immanquablement penser, pas seulement à cause de la passion pour la broderie de l'héroïne, mais sûrement pour son côté silencieux.Mais passons sur les glorieux aînés et revenons à ce film tout en retenue et discrétion qui sait parfaitement nous captiver. Son scénario qui possède une approche de la temporalité toute personnelle, travaillé dans une précision de petite main, slalome entre les clichés, sachant les éviter en préférant nous montrer les désarrois intérieurs de ses personnages.Julie Lopes Curval, sans jamais forcer le trait, juste en dévoilant un geste, une expression, un mot, une phrase, une lumière parfois, saisit une palette d'émotions qui donne au film une intensité palpable. Ce récit initiatique, pourtant pas bien original sur le papier, se révèle au final une jolie réussite. Ana Girardot, fragile, anxieuse, mais dont on devine les possibles sous son air effacé et Bastien Bouillon, bourgeois hésitant entre rupture de ban et réussite sociale inhérente à son milieu, sont parfaits.Et comme nous sommes dans une production française de qualité, les seconds rôles sont au diapason. Aurélia Petit et Stéphane Bissot sont incroyables de justesse dans les compositions pas évidentes des mères des deux amoureux. Un peu plus sur le blog
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top