Notez des films
Mon AlloCiné
    Elle l'adore
    note moyenne
    3,7
    3469 notes dont 483 critiques
    répartition des 483 critiques par note
    37 critiques
    207 critiques
    147 critiques
    72 critiques
    14 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Elle l'adore ?

    483 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2527 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    4,0
    Publiée le 5 octobre 2014
    "Elle l'adore" est enfin ce qu'on appelle du cinéma original qui repose sur un scénario qui l'est tout autant et de plus, servi par des comédiens au mieux de leur forme... Jeanne Herry a signé ainsi une réalisation qui tient la route ! Alors pas de quoi se plaindre, d'autant plus que le résultat dépasse les espérances par la performance unique de Sandrine Kiberlain, décidément très bien employée et très à l'aise dans sa composition ! Ce qui saute aux yeux avant tout dans cette histoire, c'est le mélange de gravité suite aux enjeux du drame et donc de la situation de départ qui évoque presque le thriller, et le côté très décalé et humoristique que va prendre cette parodie d'enquête ! En effet, tous ces personnages en fait, pas trop crédibles car un peu loufoques et à contre emploi, vont apporter une atmosphère et un ton bien particuliers, tout au long du film. On pense ainsi à quelques récentes comédies très réussies assez caustiques, si ce n'est qu'ici toute cette bande évoque les pieds-nickelés, les uns après les autres ! D'avoir créé des petites histoires bien personnelles venant ainsi s'emboîter dans l'histoire principale et la parasiter du même coup, est un procédé qui fait mouche, vraiment à tous les coups ! De nombreuses scènes sont évidemment très drôles, mais de voir l'interrogatoire de Muriel au commissariat, nous régale comme rarement ! Elle assure complètement et retourne les questions comme pas deux ! Un moment fort et à ne pas louper... Sandrine Kiberlain jouant Muriel, une fan vieillissante d'un chanteur romantique prête à tout, vaut vraiment le détour. Franchement, après "9 mois ferme", déjà inoubliable, l'actrice avec un jeu sans doute cette fois plus subtil et en demi-teinte nous étonne absolument ! Laurent Lafitte, est de ce fait pas, bien que mal du tout, un peu dans l'ombre tandis que Olivia Côte et Pascal Demolon en couple de flics impossible, sont épatants ! Tout ça pour dire que "Elle l'adore", on l'adore !
    Loskof
    Loskof

    Suivre son activité 261 abonnés Lire ses 688 critiques

    3,0
    Publiée le 11 octobre 2014
    Pas de Leviathan ou The Tribe dans mes cinés donc il faut se rabattre sur autre chose, et donc un truc un peu plus mainstream. Et finalement je ne suis pas déçu. Bon forcément c'est un truc produit par la télé donc ça n'a pas d'ambition en terme de cinéma mais c'est pas nul pour autant. Du coup je me suis retrouvé dans un salle un samedi aprem, donc forcément ça n'arrête pas de parler au début du film, ça commente ce qu'il se passe à l'écran, jusqu'à ce que plusieurs personnes gueulent. Ah les joies du cinéma, de la vie en société... La bonne surprise tient surtout du fait que je m'attendais à une sorte de comédie romantique un peu pourrie et qu'en fait j'ai vu un film policier pendant 1h30, avec un fil conducteur bougrement bien ficelé ! On ne s'y attend pas du tout au début mais le film prend le temps de poser son intrigue et les enjeux de l'enquête pour nous y plonger au bout de 30min et l'on se demande bien si les personnages vont s'en sortir et si oui comment. En plus en terme de réalisation c'est loin d'être nul. Je pense surtout à la scène de l'interrogatoire de Kiberlain, où la scène dure, dure jusqu'au point où spoiler: on finit par croire à l'histoire racontée par son personnage . La scène doit durer plus de 5 minutes (c'est pas énorme mais c'est rare de nos jours) et j'étais vraiment captivé parce que justement on laissait le temps à l'atmosphère de s'installer. En plus l'humour est bien senti, bon je ne riais jamais aux mêmes blagues que les autres, mais il y a plein de trucs assez fins, bien sentis, qui font régulièrement sourire et montre un certain talent dans l'écriture et dans l'interprétation des personnages. Après je suis quand même déçu que le film laisse des questions en suspens: spoiler: Pouquoi Vincent Lacroix cache le corps? Pourquoi il demande à sa soeur de faire disparaitre le corps et qu'elle semble avoir l'habitude? C'est loin d'être parfait mais ça fait passer un bon moment !
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 213 abonnés Lire ses 756 critiques

    4,0
    Publiée le 6 octobre 2014
    Et bien, quand je repense au fait que je peste souvent contre le cinéma français qui n’essaye jamais de faire quelque chose d’original et de bien, aujourd’hui je viens de voir une très belle exception à la règle (qui la confirme ??). Oui, car il faut bien avouer que les films français traitant des fans ne sont pas légion et "Elle l’Adore" va se concentrer autour d’un thème précis : jusqu’où un fan est prêt à aller par amour pour son idole ? C’est à ce dilemme que Muriel va être confrontée lorsqu’un soir, son chanteur préféré va sonner chez elle pour lui demander de l’aider sans poser de question sur le pourquoi de la chose. Vous vous souvenez de la chanson « La Groupie du Pianiste » de Michel ? Dans les paroles, il y a une phrase qui peut résumer à elle seule tout le film : « ...Elle le suivrait jusqu’en enfer, et même l’enfer c’est pas grand-chose... ». C’est exactement ça, et l’enfer de Muriel que dépeint Jeanne Herry est diaboliquement bien monté et ingénieux : le scénario est bien plus subtil qu’il n’y paraît et est prenant durant les 1h45 du métrage. Bien malin celui qui devinera par avance comment tout cela va se terminer tant le film s’amuse à nous faire croire qu’on arrive enfin à un dénouement alors que non ! Le film alterne donc avec brio scènes intimistes, passages de tension pure et moments drôles dont le point culminant est l’incroyable face-à-face entre Muriel et les policiers lors de la garde à vue. Outre son récit et son déroulement, l’autre grande force du métrage réside dans la belle performance de ses deux acteurs principaux qui nous prouvent qu’ils comptent parmi les meilleurs acteurs français : Laurent Lafitte apporte charisme et ténébritude au personnage de Vincent et Sandrine Kiberlain est impeccable et démontre une nouvelle fois après "Pauline Détective" et "9 Mois Ferme" qu’elle est comme un poisson dans l’eau dans ce genre de film décalé. Autre mention spéciale à Pascal Demolon et Olivia Côte qui campent un couple de flics en pleine implosion. Pour sa première réalisation, Jeanne Herry nous livre une jolie petite pépite alliant astucieusement drame, thriller et comédie et qui amène un peu d’originalité au sein du paysage cinématographique français…et une petite bouffée d’air pur, ça fait du bien !)
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 121 abonnés Lire ses 1 924 critiques

    4,0
    Publiée le 25 février 2015
    Le scénario est très travaillé et abouti. Grâce à un montage habile, l'intrigue est bien menée, l'intensité dramatique et le suspense sont constants. La mise en scène, avec le souci du détail, apporte un soin minutieux à l'étude des personnages qui se dévoilent peu à peu : Muriel, l'esthéticienne un peu mythomane, fan du chanteur depuis 20ans et prête à tout pour son idole. Elle est passionnée, éblouie par Vincent Lacroix, chanteur Pop-Star individualiste et narcissique, isolé dans sa tour d'ivoire. Nommée pour le César de la Meilleure actrice pour ce rôle de Muriel, Sandrine Kiberlain est réellement magistrale. Laurent Lafitte est lui aussi efficace dans le personnage de Vincent Lacroix et Pascal Demolon épatant dans le personnage du flic pugnace. Beaucoup d'ingrédients pour pimenter cette histoire : des scènes mythiques comme celle de l'interrogatoire au commissariat, de l'ironie (allez savoir si le flic n'a pas réellement un peigne de Tina Turner chez lui ?), de l'émotion et de la tendresse, de l'imprévu, de l' humour mais aussi de la tragédie. Primé au Festival de Deauville 2014 et nommé aux Césars, c'est le premier film de la jeune réalisatrice et scénariste Jeanne Harry qui nous délivre avec " Elle L'Adore " une remarquable comédie policière à voire absolument.
    siri C.
    siri C.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 38 critiques

    5,0
    Publiée le 1 octobre 2014
    Bravo à Jeanne Herry qui fait ses premières armes avec cette petite perle ! ELLE L'ADORE se déguste comme une délicieuse confiserie acide, ça fait grincer des dents mais on en veut encore et encore. L'appellation de "thriller" sonne trop sérieux et celle de "comédie" seule est réductrice. Appelons cela "comédie à supense". L'action y est dosée au petit poil et les nombreux rebondissements vous permettront de ne pas vous ennuyer une seconde, ni non plus -c'était le risque - de mourir d'indigestion. L'intérêt est relancé savamment, juste au bon moment. Plusieurs fois, vous partez dans une direction, puis, hop, Muriel (Kiberlain) qui s'y connaît comme personne en matière de mensonges vous fait faire un virage à 90° et vous gobez ces invraisemblances sans vous poser de question, juste pour votre plaisir. C'est un film drôle, inattendu, intelligent, pétillant et bien mené. Quant au tandem Kiberlain/Lafitte, il est tout simplement remarquable. Courez-y dans le seul but de vous régaler. Une confiserie, que je vous dis !
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 328 abonnés Lire ses 3 418 critiques

    4,0
    Publiée le 25 septembre 2014
    Une bonne surprise ! L'histoire est originale et bien menée. (on déplorera juste un facilité de scénario au cours de l'enquête, ou alors c'est moi qui n'ai pas compris). L'interprétation de Sandrine Kiberlain est magistrale, c'est vraiment un bonheur de la voir jouer. On ne peut malheureusement en dire autant des acteurs jouant le couple de flics (l'homme est mauvais, la femme exécrable). N'empêche que, globalement c'est un très bon film sans prétention ni prise de tête..
    Chris58640
    Chris58640

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 544 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2014
    Même en cherchant bien, je ne vois pas quoi reprocher au film de Jeanne Herry. J’ai beau le prendre sous tous ses aspects, rien ne me vient… Le casting est parfait, je suis de plus en plus fan de Sandrine Kiberlain au fil du temps, ici elle est toujours juste, elle ne caricature pas du tout son personnage alors qu’il aurait été facile d’en faire un poil trop avec un rôle de fan éperdue. Laurent Lafitte est un grand acteur et son personnage de chanteur populaire (mélange de Julien Clerc et de Patrick Bruel) là aussi est parfaitement dosé. J’ajoute à cela deux seconds rôles bien écrits pour les policiers incarnés par Olivia Côte et surtout Pascal Demolon. Avec beaucoup de justesse aussi, ils composent deux flics à la fois opiniâtres et intuitifs mais en pleine crise conjugale, et çà aura son importance sur le déroulement de l’histoire, ce n’est pas du tout anecdotique ! Le scénario fonctionne de la première minute à la dernière image, je n’ai absolument pas vu passer les 1h45 de film, je n’ai jamais décroché ou trouvé qu’à tel ou tel moment le film çà tombait à plat ou sonnait faux. Il y a du suspens quand il faut, on sent qu’on peut à tout moment tomber dans le drame absolu et sordide, comme le personnage de Vincent on est toujours dur le fil du rasoir. Les rebondissements tombent bien, le montage est réussi. Les pointes d’humour sont discrètes mais bien dosées, souvent basée sur une certaine ironie (l’objet qui tue la compagne de Vincent, par exemple). L’ascendant de Vincent sur Muriel s’inverse tout doucement au fil des scènes, et le scénario se termine sur note ouverte, légèrement amorale et assez réjouissante. Le point d’orgue de ce film, à mon sens, c’est la garde à vue de Muriel et la façon dont elle tient tête aux policiers qui pourtant ont « des billes » et en ont surement vus d’autres. Ce petit bout de fan dont on sent bien qu’ils la prennent un peu de haut au début (avec un poil de condescendance) va se montrer d’une intelligence et d’une force de caractère qui va les désarmer complètement et c’est assez réjouissant à voir pour le spectateur ! Les décors sont soignés, le marchandising de Vincent Lacroix frise le mauvais gout parfois mais quand on a été fan (et je l’ai été…) on sait qu’il n’y a rien d’exagéré ou de surréaliste à la collection de Muriel. La musique est discrète et, ironiquement, on n’entendra jamais une seule chanson de Vincent Lacroix. Peut-être que Laurent Lafitte est un piètre chanteur ?! A moins qu’il ne s’agisse d’un parti pris tout à fait volontaire du scénario. Quoi qu’il en soit je trouve que c’est une bonne décision, l’entendre chanter de bonnes ou de mauvaises chansons n’apportent rien au film, au contraire, çà aurait pu parasiter le propos. Non, en résumé, pas moyen de trouver à redire à « Elle l’adore », même l’affiche est réussie, avec Sandrine Kiberlain et ses doigts ensanglantés derrière un Laurent Lafitte au premier plan mais trouble. Si vous ne devez voir qu’un seul film en cette rentrée 2014 (ce qui serait dommage), choisissez plutôt celui-là !
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 432 critiques

    2,5
    Publiée le 8 novembre 2016
    L'idée de départ, même si loin d'être originale, m'a séduit, son traitement aussi, du moins pendant la première moitié car le scénario tourne rapidement en rond et ne surprend plus le spectateur dans sa deuxième partie, faute à un traitement de l'intrigue trop linéaire, sans rebondissement. D'un postulat de départ orienté policier/thriller on débouche sur un drame (y compris familial) quelconque où les personnages n'ont plus grand intérêt. C'est cependant bien interprété, bien filmé et pas ennuyeux du tout, mais ça ne suffit pas à faire tourner la locomotive pendant 1H40. Quant au classement "Comédie" tel qu'affiché sur Allociné, je cherche encore...
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 510 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    4,0
    Publiée le 24 septembre 2014
    Très bon film que l'on peut qualifier à la fois de comédie et de polar psychologique. L'idée du scénario est géniale. C'est un film très prenant et astucieux. Un chanteur très populaire va tuer, par accident, sa compagne et pour éviter d'être confronté à la police il va demander carrément à sa plus grande fan de l'aider mais sans lui dire exactement de quoi il s'agit. Les yeux fermés elle va l'aider et ensuite et oui ensuite c'est là que tout le charme du film réside c'est-à-dire tout ce qui va se passer ensuite... comment les choses vont tourner etc... c'est vraiment très astucieux... Tout va être un concours de circonstance entre les proches de l'héroïne, les flics, les gens un peu extérieur (le patron du bar, un client du bar) mais aussi la femme de ménage du chanteur. Un petit bémol : avant d'aller voir ce film j'avais entendu dire que c'était drôle, personnellement je n'ai pas trouvé que c'était drôle. On est plutôt sous tension. Cela dit c'était amusant par moments.
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 247 abonnés Lire ses 1 078 critiques

    4,0
    Publiée le 25 septembre 2014
    Une image du show-biz et de l'envers du décor. Une intrigue policière qui ne s'impose pas vraiment. Mais plus que tout l'histoire du Muriel. "C’est rien, c’est juste une fan". Cette fan, à l'imagination débordante, c'est Sandrine Kiberlain absolument épatante. À la fois drôle et émouvante, d'un naturel déconcertant elle est quasiment de toutes les scènes et démontre, une fois encore toute l'étendue de son talent. Le face à face avec Pascal Demolon dans une scène d'interrogatoire est à la fois jubilatoire et parfaitement efficace. "Moi qui ai vécu à une place privilégiée pour observer tout cela, j’ai vite su que mon histoire serait basée sur la banalité des gens connus et sur l’originalité des gens banals…" déclare Jeanne Herry. Connaissant parfaitement ce monde, la réalisatrice le dépeint avec une certaine tendresse, mais surtout un vrai talent et propose un très bon moment de détente. Une vraie comédie. Les dialogues sont justes et les situations les plus invraisemblables ne sombrent jamais dans le ridicule.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 2445 abonnés Lire ses 10 394 critiques

    2,0
    Publiée le 14 octobre 2014
    Sandrine Kiberlain...Laurent Lafitte...On attendait mieux avec une telle affiche! Ce premier long-mètrage de Jeanne Herry est si trompant, tant par l'histoire abracadabrante que par l'interprètation, qu'une fois la projection finie, demeure un sentiment de dèception! On aurait aimè jubiler à la vision de cette comèdie à suspense, voir une vraie efficacitè dans le scènario ou bien être surpris par les èlèments de l'enquête ou par les nombreux rebondissements! il n'en est rien! Pourtant, Sandrine Kiberlain est ètonnante dans le rôle de cette fan de chanteur (mythomane sur les bords) qui va essayer de se dèpêtrer d'une histoire dans laquelle elle s'est complètement engluèe! Une vie simple, modeste, d'une esthèticienne de profession qui a besoin de remplir sa vie d'imaginaire foisonnant, mais capable d'une abnègation totale pour son idole! Dans un contre-emploi inhabituel, Laurent Lafitte, lui, incarne Vincent Lacroix, un chanteur de variètès qui va s'assombrir au fur et à mesure que le film avance, aspirè par ses mauvais choix! Mais pourquoi diable son personnage n'a t-il pas appelè la police pour dèclarer un tel accident ? C'est peut-être parce qu'il a une carrière à sauver qu'il va prendre une mauvaise dècision [...] "Elle l'adore" vaut uniquement pour le jeu fantaisiste de Kiberlain (cf. la scène de la garde à vue est assez reprèsentative de tous les tons de l'oeuvre), ce qui fait passer grâce à elle quelques facilitès! Au final, aucun vrai plaisir de spectateur, juste une tragi-comèdie à la rèalisation quelconque! Le pari de la synthèse des tons (comèdie et polar) selon Jeanne Herry ne prend donc pas! Quel dommage! Autant revoir le "Backstage" d’Emmanuelle Bercot, film destructeur qui annonçait d'emblèe la couleur! Ici, nous sommes en revanche loin de l'hystèrie d'une fan avec son idole...
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 21 septembre 2014
    Vu en avant première en présence de Jeanne Herry et Laurent Laffite. Cette comédie a des moments cultes notamment celui de l'interrogatoire au commissariat. J'ai découvert Pascal Demolon (déjà vu dans d'autres films) mais son rôle d'inspecteur trompé par sa compagne m'a beaucoup plu
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 281 abonnés Lire ses 3 258 critiques

    3,5
    Publiée le 21 mars 2015
    Les rapports entre les vedettes et leurs fans fournissent aux réalisateurs leurs lots de scénarios transgenres offrant des points de vue différents selon l'angle sous lequel on observe la relation. Le plus souvent le postulat de départ établit que le fan construit une relation trouble avec la star pouvant évoluer jusqu'à la psychopathie ("La valse des pantins" de Martin Scorsese en 1983, "The fan" de Tony Scott en 1996, "Chapitre 27" de Mark David Chapman en 2007). Jeanne Herry fille de Julien Clerc et de Miou-Miou qui connait bien le problème de la difficile gestion de la célébrité a choisi pour son premier long-métrage en qualité de réalisatrice de renverser la situation. Pour oublier la douce platitude de son quotidien d'esthéticienne divorcée, Muriel (Sandrine Kiberlain) grande gigue quarantenaire se réfugie dans l'idolâtrie de sa jeunesse pour Vincent Lacroix (Laurent Lafitte) chanteur à minettes plus que vaguement inspiré de Patrick Bruel. Un peu rêveuse, Muriel agrémente ses journées de mensonges charmants qu'elle aime raconter à ses deux filles dont elle n'a pas la garde ou à ses amis comme par exemple spoiler: s'être fait réprimandée par sa patronne pour avoir refuser d'épiler la fille de Klaus Barbie (sic!) . Quand Vincent Lacroix va commettre accidentellement l'irréparable il imaginera pouvoir s'en tirer en mouillant une de celles qui le suivent depuis ses débuts dans toutes ses tournées. Assez machiavélique et formidablement huilé le stratagème semble dans un premier temps fonctionner à merveille . A tel point que l'on se demande où va bien pouvoir nous emmener Jeanne Herry qui officie en plus à l'écriture du scénario. C'est à ce moment qu'elle introduit astucieusement le petit grain de sable qui va montrer que l'instinct de survie n'est pas que l'apanage des plus puissants. Ce retournement de situation bienvenu et réjouissant souffre quand même d'être contredit par l'énorme naïveté dont fait preuve Muriel au départ, acceptant aveuglément la mission pour le moins étrange proposée par son chanteur adoré qui cynique jusqu'au bout ne propose aucune rétribution concrète en échange. L'autre petite faiblesse ressort de l'enquête complètement phagocytée par la joute sentimentale du couple de flics chargé de l'enquête assez artificielle et superfétatoire. Pour le reste, Jeanne Herry pianote avec délicatesse sur une partition joliment écrite sur laquelle les deux acteurs principaux jouent avec brio de leur talent qui est grand, notamment une Sandrine Kiberlain confondante qui parvient à faire tourner tout le monde en bourrique.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    3,5
    Publiée le 9 février 2015
    Une belle petite surprise française, c'était pourtant mal barré avec sa vilaine affiche... Les deux acteurs principaux gèrent à merveille (et ce même si l'on est pas spécialement fan de ce couple) leur rôle dans ce thriller original disposant d'une vraie force dramatique. Un seul bémol, l’intervention de ce texto vers la fin (débarquant comme par magie au moment propice) qui vient faciliter ce dénouement, jusqu'ici irréprochable. "Elle l'adore" a su capter notre attention avec brio !
    UnitedArtists
    UnitedArtists

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 119 critiques

    3,5
    Publiée le 4 octobre 2014
    Des films français de cette qualité c'est rare ! Elle l'adore est vraiment un film en son genre a la fois comique (très rarement), tragique mais surtout très psychologique, ce mélange de genres est diablement efficace alors ne boudons pas notre plaisir bien au contraire. La force du film viens de son scénario très bien écrit par la jeune réalisatrice qui nous présente son premier film et qui prouve que c'est une cinéaste pleine de promesse a suivre de près lors de ses prochaines productions. Même si nous savons le tueur de la femme (voir le synopsis), l'ennuie n'apparaît a aucun moment et bien au contraire la tension ne cesse de monter peu a peu du fait que nous je voulons en aucun cas que nos protagonistes magnifiquement interprètes par Sandrine Kiberlain et Laurent Lafitte se fassent coffrer. Quand aux seconds rôles ils restent très bons dans les interprétations notamment celui du flic chargé de l'enquête. De plus, la réalisatrice nous dresse un beau portrait du show-business ainsi ce qu'est prêt à faire une personne pour pour son idole d'où le titre du film. L'ensemble reste très crédible de mon point de vue c'est malin, plutôt bien réalisé mais surtout très bien écrit et magnifiquement interprété par le duo Kiberlain/Lafitte. Si vous voulez passer un bon moment n'hésitez surtout pas a aller le voir c'est une franche réussite surtout lorsqu'il s'agit d'un film français ! On ne peut qu'aimer Elle l'adore; c'est une très agréable surprise donc allez y !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top