L'Ami américain
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,9 pour 166 notes dont 36 critiques  | 
  • 6 critiques     17%
  • 14 critiques     39%
  • 10 critiques     28%
  • 4 critiques     11%
  • 1 critique     3%
  • 1 critique     3%

36 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Nagix Stumpy

4 abonnés | Lire ses 298 critiques |

   3.5 - Bien

L’Ami américain est un film envoûtant, au rythme typique de Wim Wenders. C’est ce rythme, accompagné d’un duo d’acteurs (Ganz/Hooper) et d’une photo incroyablement crue, qui donne tout son intérêt et tout son corps au film, le scénario n’étant pas d’une originalité incroyable. Wim Wenders réussit en définitive un beau film, très maîtrisée et lent sans être ennuyeux. A voir !

Paris Texas

13 abonnés | Lire ses 1260 critiques |

   4 - Très bien

Un thriller paranoïde qui décrit la trajectoire palpitante d'un homme engagé, presque malgré lui, dans le crime. Mais aussi une histoire d'amitié, de fascination trouble entre deux hommes secrets (sublimes Dennis Hopper et Bruno Gantz), et entre deux continents. Un grand film de Wim Wenders.


faridola

0 abonné | Lire ses 44 critiques |

   3.5 - Bien

J'ai bien aimé ce film à l'atmosphère sombre où l'on va vers un destin tracé d'avance. Les acteurs sont excellents dans les non-dits. Le polar entraîne vers 2 villes à visiter en commettant les crimes rémunérés. Occasion de faire des séquences en train, en métro et de s'approprier les meurtres dans la peau de l'homme innocent mais condamné par sa leucé univers é belles photos, une belle musique.

Paul M.

116 abonnés | Lire ses 540 critiques |

   3.5 - Bien

Un Wenders sombre, déroutant, virtuose mais un peu trop hermétique.L'ami américain s'ouvre sur 10 minutes assez magistrales ou Wenders nous montre séparément les personnages interprétés par Bruno Ganz et Dennis Hopper, et on peut à travers la mise en scène et le montage sentir déjà le lien étroit et ambiguë qui se nouera entre eux. Ainsi l’intérêt principal du film repose sur le rapport non-manichéen et indéfinissable qui lie les deux protagonistes, l'intrigue du film est assez banale et donc suscite parfois l'ennui malgré que le tout soit tourné d'une manière originale . L'atmosphère est cependant l'autre atout du film, avec le coté thriller ( quasi film noir) qui est bercé par le pessimisme, la noirceur du cinéma allemand des années 70 (Herzog, Fassbinder). Wim Wenders arrive donc à nous amener dans un film vraiment à part et qui peut se révéler très beau ( Paris magnifiquement filmé) mais malheureusement ennui également.

Plume231

408 abonnés | Lire ses 4174 critiques |

   3 - Pas mal

Cette adaptation d'un roman de Patricia Highsmith (dont les livres ont donné auparavant de très beaux fleurons au Septième Art comme "L'Inconnu du Nord-Express" ou "Plein soleil" !!!), qui part d'une idée de départ qui donne tout de suite envie de le regarder, souffre de la lenteur récurrente de la mise en scène de Wim Wenders, qui si elle va merveilleusement avec des œuvres contemplatives comme "Paris Texas" ou "Les Ailes du désir" peut ici parfois excéder même si l'histoire parvient à toujours maintenir l'attention. Mais rien que la scène dans le métro parisien, qui dégage un suspense qui laisse totalement admiratif, rien que la manière que Wenders a de filmer la capitale française (je vais même jusqu'à dire que personne n'a jamais aussi magnifiquement filmer cette ville que lui dans ce film !!!) sont absolument magistrales et arrivent en très grande partie à faire pardonner les défauts de rythme. Et sans atteindre le rang des séquences parisiennes, pas mal d'autres méritent aussi le détour. Le choix des acteurs est parfait : Bruno Ganz dans le rôle principal brillant comme à son habitude, des réalisateurs (Dennis Hopper, Gérard Blain, Nicholas Ray, Samuel Fuller, Jean Eustache !!!) dans les rôles des gangsters et donc rien pour ça... Un thriller Made By Wenders pas totalement maitrisé mais qui souvent force incroyablement l'enthousiasme.

RENGER

245 abonnés | Lire ses 5429 critiques |

   2 - Pas terrible

Adapté du roman "Replay's Game" (1955) de Patricia Highsmith (le roman connu une seconde adaptation en 2002 par Liliana Cavani). Avec L'Ami américain (1977), le cinéaste allemand narre l’histoire d’un encadreur de tableau à Hambourg qui, se croyant mourant, va accepter un job peu respectable que lui propose un français, à savoir liquider un homme en échange d’une forte somme d’argent. Il en résulte au final un polar d’une grande simplicité (pour ne pas dire conventionnel scénaristiquement parlant), à l’image négligé (la qualité photo est relativement laide), mais doté d’une mise en scène soignée et où la tension se fait palpable, notamment lors des scènes se déroulant dans le métro et le rer parisien ou encore celle du train reliant Paris à Hambourg. Signalons enfin l’excellente prestation du trio d’acteurs (Dennis Hopper, Bruno Ganz & Gérard Blain). Mais on ne peut s’empêcher de rester perplexe face à tant de considération pour ce qui au final nous apparaît être qu’un banal polar qui n’a visiblement rien d’extraordinaire.

chrischambers86

703 abonnés | Lire ses 9049 critiques |

   4 - Très bien

Pour son mythique "Paris-Texas", Wim Wenders voulait avant tout exprimer l'idèe que l'on peut avoir de l'Amèrique en tant qu'europèen, cet ensemble de nombreuses couleurs, le soleil, le ciel bleu...Dans "L'ami amèricain", c'est au contraire Hambourg et Paris qui sont perçus avec un oeil amèricain! Le film est marquè par les thrillers hollywoodiens des annèes 50! D'un affrontement entre deux conceptions du cinèma naît une image superbe, proche de l'hyperrèalisme amèricain! Aigüe, violente, douloureuse, la photo de ce film baroque se taillerait presque la part du lion s'il n'y avait pas le tandem extraordinaire Dennis Hopper-Bruno Ganz et une plèiade de metteurs en scène lègendaires tels que Jean Eustache, Samuel Fuller, Nicholas Ray ou Daniel Schmid! Cette distribution ahurissante crèaient au fil que le film avance une atmosphère particulièrement envoûtante, rendant le mètrage unique en son genre! Un thriller typiquement wendersien qui fait parti des plus belles rèussites plastiques du cinèma franco-allemand des 70’s...

cylon86

168 abonnés | Lire ses 3026 critiques |

   4 - Très bien

Wim Wenders signe ici un film noir très prenant notamment grâce à l'ambiance qu'il s'en dégage et à son rythme, très lent mais très minutieux qui n'est pas sans rappeler les films de Melville. L'intrigue est plutôt simple mais la mécanique bien huilée jusqu'à la fin et la photographie est vraiment belle. Pas d'échappatoire possible pour les personnages qui sont seuls, qui ont peur et qui tentent de lutter tant bien que mal. Dennis Hopper et Bruno Ganz sont absolument impeccables et leur duo fonctionne très bien, le tout pimenté par des apparitions de Nicholas Ray et de Samuel Fuller.

Arthur de Bussy

31 abonnés | Lire ses 477 critiques |

   4 - Très bien

«L'Ami Américain», en dépit de sa grande qualité formelle comme thématique, ne parvient pas à faire de l'ombre aux «Ailes du Désir» (sommet semble-t-il indépassable de la filmographie de l'allemand), bien qu'il égale aisément «Paris, Texas». Le rythme est beaucoup moins contemplatif (même si bien supérieur à la normale), la narration est plus conventionnelle, et il faut bien le dire, la réflexion est (un peu) moins approfondie (car peut-être moins explicite). Néanmoins relativisons, car «L'Ami Américain» fut réalisé à l'époque où Wim Wenders était au sommet de sa créativité, et il s'agit bien d'un long métrage maîtrisé de bout en bout auquel nous avons affaire. Les personnages sont énigmatiques, peu locaces, hésitants (comme toujours chez Wenders)... et surtout sublimement interprétés, par l'excellentissime Bruno Ganz en premier, mais aussi par de grands cinéastes amis du réalisateur allemand : Dennis Hopper (impressionnant), Nicholas Ray (mystérieux et fascinant), Samuel Fuller (égal à lui-même), et dans des plus petits rôles Jean Eustache ou encore Gérard Blain. Il faut noter aussi l'incursion réussie de Wenders dans le domaine du thriller! Car le suspense est savemment distillé et tient en haleine de longues heures durant, malgré l'apparent dépouillement de la mise en scène. Si d'un côté certains passages restent très intimistes, assez communs, d'autres sont vraiment remarquables, et certaines prises de vues sont même à couper le souffle! Encore une fois Wenders s'imprègne des codes du film du genre pour mieux les détourner et les dépasser, un peu à la manière de la Nouvelle Vague française. Il en résulte un thriller déroutant pour le spectateur non averti, mais cependant admirable de beauté et prenant du début à la fin. Surtout qu'il est porté par la sublime photographie de Robby Müller et la musique obsédante de Jürgen Knieper. Clairement, que l'on soit fervent admirateur de Wenders ou simple curieux cherchant à découvrir son oeuvre, «L'Ami Américain» vaut largement le détour! A voir sans hésiter! [3/4] http://artetpoiesis.blogspot.fr/

wesleybodin

152 abonnés | Lire ses 3859 critiques |

   2.5 - Moyen

Je ne saurai dire si L'Ami Américain m'a plu. Une chose est néanmoins sûre, il ne m'a fait ni chaud, ni froid.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #21 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #20 - 5 courts métrages à déguster
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné