Notez des films
Mon AlloCiné
    La Quatrième Dimension
    note moyenne
    3,4
    696 notes dont 71 critiques
    répartition des 71 critiques par note
    7 critiques
    14 critiques
    27 critiques
    19 critiques
    3 critiques
    1 critique
    Votre avis sur La Quatrième Dimension ?

    71 critiques spectateurs

    moonboots
    moonboots

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 315 critiques

    1,0
    Publiée le 21 juillet 2012
    le film est hélas une enfilade de clichés sans intérêt, Spielberg atteignant sans doute le fond...
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    1,0
    Publiée le 29 janvier 2008
    Déçevant. J'étais un fan de la série pourtant. Et on nous sort le baratin "Réalisé par quatre grands noms". N'importe quoi. On se croirait dans la quatrième dimension... Mais oui, voilà le sens de ce film. Oh mais c'est donc un pur chef d'oeuvre. Bravo ! Je crois qu'il est temps pour moi de prendre mes petites pilules bleues....
    Lotorski
    Lotorski

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 588 critiques

    2,0
    Publiée le 17 octobre 2011
    Il s'agit ici d'une compilation de 4 épisodes d'une qualité inégale : si j'ai apprécié les deux derniers, les deux premiers m'ont en revanche laissé de marbre. A noter également que le tout n'a pas forcément très bien vieilli.
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 511 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    3,0
    Publiée le 13 avril 2013
    Vingt ans après la cinquième et dernière saison de la célèbre série "La Quatrième Dimension", voilà que quatre des plus brillants réalisateurs de fantastique des années 80 unissent leurs forces pour réaliser une adaptation cinématographique. Ou presque ! Constitué de 4 segments, le film n'est en fait qu'une compilation de courts-métrages, eux-mêmes de simples remakes d'épisodes passés. Le 1er segment, remake de l'épisode "La Grandeur du pardon", nous présente un raciste transporté dans le temps où, à chaque époque, il sera pris à parti par ses tortionnaires comme s'il était l'ennemi. Ainsi, le voici propulsé en pleine Seconde Guerre Mondiale et traqué comme un juif, puis considéré comme un noir par des membres du Ku Kux Klan ou encore pris pour un soldat vietnamien pendant la Guerre du Vietnam. L'épisode, réalisé par John Landis, n'est pas très impressionnant mais très amusant et surtout assez noir, devenant dès lors une excellente (réelle) introduction. Le 2e segment est quant à lui mis en scène par Steven Spielberg et c'est pourtant le morceau le plus raté de tous. Poétique, joliment interprétée et même profondément touchante, cette histoire de retraités rajeunissant le temps d'une soirée grâce à un nouvel arrivant aux pouvoirs magiques est certes mignonne et fantastique mais n'a rien de vraiment effrayant. Dommage pour M. Spielberg qui nous livre ainsi un segment gentil mais peu en accord avec le reste du film... Pour le 3e, c'est le fabuleux Joe Dante qui se charge d'adapter l'épisode C'est une belle vie en modifiant certes légèrement l'atmosphère de l'histoire (il instaure un suspense inédit et bienvenu quant à l'identité du mystérieux petit Anthony) mais propose un univers graphique déjanté où monstres cartoonesques effrayants et décors psychédéliques parfois inspirés de Robert Wiene rejoignent un scénario dans le fond terrifiant. Sans nul doute le segment le plus réussi des quatre ! Le dernier, et non des moindres, est la relecture façon George Miller de l'un des plus célèbres épisodes de la série : "Cauchemar à 20000 pieds", avec William Shatner. Il est remplacé ici par le tout aussi convaincant John Lithgow qui va découvrir que lui seul peut voir une créature monstrueuse en train de détruire progressivement l'aile de l'avion dans lequel il se trouve. Un segment final en soi réussi (notamment au niveau du design de la créature) mais bien moins prenant que l'épisode original, alors toujours voilé du aura culte. Cependant, le réalisateur de Mad Max arrive à nous mettre un dernier petit coup de pression pour cette adaptation inégale mais qui contient quelques bonnes idées.
    Dadou
    Dadou

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 360 critiques

    3,0
    Publiée le 21 juillet 2013
    Un divertissement diabolique qui rend un hommage satanique à la célèbre série du même nom.
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    2,5
    Publiée le 9 septembre 2009
    enième pressage de citron ou véritable oeuvre d'art il est vrai que cette sequelle ne bénéficie pas du depouillement legendaire de l'original, même si certains episodes contiennent quelques flux inquiétants ainsi que la partie de J. Landis et celui du voyage dans le temps avec ces nazis voulant couper le nerf de la raison aux gêneurs, et comment de toute façon ne pas aimer la bouche en coeur de Helen Foley.
    calvine
    calvine

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 45 critiques

    2,5
    Publiée le 5 mars 2008
    très sympa, ambiance mortelle musique géniale of course et casting de l'époque excellent! à voir!!
    TotoJp59
    TotoJp59

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 459 critiques

    2,5
    Publiée le 15 mars 2013
    Je me suis intéressé à cette adaptation d'une série éponyme des années 1950 pour voir principalement la partie de Steven Spielberg. Je ne connais pas la série originale donc je ne sais pas qu'elle était son ambiance et son objectif. Tout ce que je sais, c'est que la Quatrième Dimension est un film à quatre sketchs, chacun réalisé par quatre grands réalisateurs du cinéma fantastique/science-fiction des années 1980. Ces quatre segments n'ont pas de réel lien entre eux et sont des remakes de quatre épisodes cultes de la série. Spielberg a réalisé le deuxième segment proposant un pitch à son image : des retraités redeviennent par magie des enfants en l'espace d'une nuit. L'ensemble est niais avec une morale soupireuse dans une exécution peu crédible. Le premier sketch de John Landis est assez ingénieux donnant une leçon réfléchie, le troisième de Joe Dante est affreux et on ne comprend pas très bien où le réalisateur veut en venir, tandis que le quatrième segment de Georges Miller est le meilleur de tous grâce à l'ajout d'un certain suspense et d'une réflexion sur la folie.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 17 septembre 2013
    Un film qui arrive à nous foutre les boules, à nous faire stresser, un hommage à la série que je ne connais pas du tout mais j'ai quand même apprécié le film. Cependant c'est trop long, trop lent, ennuyeux et clairement pas assez prenant.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 420 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    3,0
    Publiée le 9 mars 2014
    Cet hommage de la part de John Landis, Steven Spielberg, Joe Dante et George Miller à la série "La Quatrième Dimension" est fait sous la forme d'un prologue et 4 épisodes. Surtout célèbre pour son accident qui cause la mort de 3 acteurs durant le tournage, le résultat est plutôt sympathique, non sans défaut mais plutôt agréable. C'est donc divisé en quatre épisodes : L'introduction (dirigé par John Landis : 3,5/5) nous fait suivre deux hommes qui jouent à se faire peur la nuit sur une route déserte en voiture. Elle est plutôt bien faite et provoque un petit frisson. Puis vient le premier épisode (dirigé par John Landis : 3/5 ) où on suit les aventures d'un type, qui en sortant d'un bar après avoir émis haut et fort ses opinions racistes, se retrouve propulsé dans la peau d'un juif dans la France occupé, d'un noir pourchassé par le KKK et celle d'un asiatique durant la guerre du Vietnam. L'épisode est original et captivant, contenant une morale pas forcément très subtile mais plutôt efficace dans son genre. On peut juste regretter que l'idée qui est bonne ne soit pas assez exploité, en partie à cause de la durée. Dans le deuxième épisode (dirigé par Steven Spielberg 2,5/5), Mr Bloom réapprend à des pensionnaires d'une maison de retraite l'enfance et ils retrouveront miraculeusement l'apparence de leur plus jeune âge. On reconnais assez vite la patte de Spielberg dans cet épisode, s'il est délicat il n'est guère passionnant, un peu niais et on ne retrouve pas la magie que Spielberg arrivait à mettre dans ses films. Le troisième épisode signé Joe Dante (3/5) nous fait suivre l'histoire d'un jeune garçon qui va utiliser ses pouvoirs pour faire retenir un groupe d'adulte prisonnier dans un univers de dessin-animé. Il est plutôt emballant et captivant, truffé de trouvailles visuelles et un peu psychédélique. Le dernier épisode signé George Miller ( 3,5/5) nous emmène dans un avion suivre un passager qui à le mal de l'air et qui pense voir à travers un hublot un monstre. On finit en beauté, le meilleur épisode parmi les quatre, un huis clos angoissant et plutôt stressant, avec son visuel très marqué année 1980 (comme l'ensemble du film) qui rajoute une touche charmante et nostalgique ! Au final c'est pas mal, l'ensemble est mitigé, tous les sketchs ne sont pas du même niveau, mais se regarde sans déplaisir et on passe plutôt un bon moment devant.
    feduc
    feduc

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 169 critiques

    2,5
    Publiée le 7 décembre 2009
    On ressort très moyennement convaincu de cette adaptation de la série éponyme, seul deux sketchs parviennent à maintenir l'attention, celui sur la famille étrange, véritable festival de bizarreries en tout genre et celui sur monstre dans l'avion tout simplement incroyable de tension et de terreur.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 1545 abonnés Lire ses 5 483 critiques

    2,5
    Publiée le 23 janvier 2008
    4 courtes histoires d'horreur, c'est assez inégal. La meilleure histoire est sans doute celle du raciste qui se retrouve dans un train en partance pour un camp de concentration.
    caro18
    caro18

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 2 213 critiques

    2,0
    Publiée le 23 janvier 2016
    Un film avec quatre histoires différentes et inégales qui sont très déçevantes par rapport à la série.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 311 abonnés Lire ses 3 047 critiques

    3,5
    Publiée le 8 juillet 2018
    Le film à sketches est délicat, et peu importe finalement les noms attachés au projet. Ici, on a tout de même la crème du genre, avec J. Landis, S. Spielberg, J. Dante et G. Miller, qui venait tout juste de cartonner avec son "Mad Max " aux USA. Marqué par l'accident tragique sur le tournage du segment de Landis, le film conserve une petite réputation sulfureuse. C'est dommage car le segment de Landis justement reste un modèle du genre, bien dans l'esprit de la série. Celui de Spielberg est presque banal, marqué uniquement par ses thèmes de prédilection, mais sans avoir une mise en forme particulièrement enthousiasmante (il faut dire qu'il tournera son segment en 8 jours, afin d'en finir au plus avec ce tournage maudit, qu'il avait pourtant initié). Dante s'en sort le mieux, puisqu'on reconnaît son univers, ses références et ses gimmicks au 1er coup d'oeil. C'est lui aura bénéficié du plus de liberté sur le tournage, et ça se voit. Celui de Miller est assez intéressant, pas génial mais suffisamment intéressant pour captiver de bout en bout, avec ses réflexions sur les images et les paniques collectives. Du bon cinoche de genre donc. D'autres critiques sur thisismymovies.over-blog.com
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 307 abonnés Lire ses 3 252 critiques

    2,5
    Publiée le 10 novembre 2019
    Film a sketches assez inégale mais qui mérite tout de même d'être visionner ne serait-ce que pour le premier épisode concocté par John Landis et surtout pour le dernier épisode que l'on doit à George Miller qui se situe dans l'avion. Par contre, j'ai été quelque peu déçu par celui de Steven Spielberg qui se déroule dans un hospice de vieillards car il possède une histoire guère originale et une réalisation bien terne pour du Spielberg.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top