Notez des films
Mon AlloCiné
    Les fantômes du chapelier
    note moyenne
    3,3
    464 notes dont 42 critiques
    répartition des 42 critiques par note
    5 critiques
    19 critiques
    8 critiques
    6 critiques
    3 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Les fantômes du chapelier ?

    42 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1886 abonnés Lire ses 10 388 critiques

    3,5
    Publiée le 21 juin 2013
    Une ambiance à la lisière du fantastique de cette petite ville provinciale de Bretagne lorgne durant toute la projection! Depuis fort longtemps, le malicieux Claude Chabrol ètait fascinè par le roman de Georges Simenon, intitulè "Les fantômes du chapelier". Mystèrieux, inquiètant et cynique, l'immense Michel Serrault campe ici un assassin maniaque qui parade devant Charles Aznavour, tèmoin discret et humiliè! Avec son cadre pluvieux - c'est connu, il ne pleut jamais dans le Finistère [...] - et le jeu particulièrement ambigu qui s'ètablit entre le chapelier et son tailleur, ce mètrage stimule l'intelligence par son histoire, modèle de finesse narrative! Avec en plus, une belle photo, très mystèrieuse, très chabrolienne...
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 271 abonnés Lire ses 3 417 critiques

    4,5
    Publiée le 12 août 2017
    On sait Chabrol capable du meilleur comme du pire, ici on est dans le meilleur. La prestation de Michel Serrault est à tomber. Le rythme est un peu lent mais on ne s'ennuie jamais. Le seul reproche que l'on peut faire au film c'est qu'on ne perçoit pas très bien le rôle exact de Charles Aznavour dans cette sordide affaire. La mise en scène et la photographie sont magnifiques, la direction d'acteurs sans faute. On remarquera aussi qu'il pleut tout le temps en Bretagne… sauf quand il faut vendre des journaux !
    NicoMyers
    NicoMyers

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 302 critiques

    4,0
    Publiée le 10 février 2009
    Excellent film de Chabrol, réalisé en 1982, Les fantômes du chapelier se situe au croisement de Psychose d'Alfred Hitchcock et d'un film expressionniste allemand. En cela, c'est un film intelligemment mis en scène et doté d'une superbe photographie (en particulier la scène dans les rues, la nuit, avec l'ombre de Michel Serrault tel Nosferatu). Le film mélange suspense et humour noir, grinçant, et qui met souvent mal à l'aise. Michel Serrault est le choix parfait pour ce rôle de schizophrène, il y apporte sa démesure habituelle. Charles Aznavour, dans le rôle secondaire, est également très bon, et c'est le cas de tout le reste de la distribution. On ne peut regretter uniquement que la tension baisse dans les dernières minutes.
    girondins59
    girondins59

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 490 critiques

    2,5
    Publiée le 9 août 2007
    Michel Serrault, un des plus grands acteurs français du XXème siècle, connu pour ses rôles comiques et réputé pour ses compositions dramatiques. Campé un serial-killer dans "Les Fantômes du chapelier" n'est donc pas le nirvana pour Serrault qui a pris l'habitude d'incarné des êtres méprisables et dérangés. A lui seul, il porte le film de Claude Chabrol sur ses épaules et efface totalement les nombreux seconds rôles auquels ils ne restent que des miettes. Chabrol a voulu comprendre et expliquer le véritable fonctionnement d'un tueur mais il s'empêtre hélàs dans la contemplation de son acteur principal à qui il laisse une totale liberté que ce dernier ne se prive pas d'utiliser. Charles Aznavour traverse le film comme un fantôme et d'autres personnages au potentiel intéressant (François Cluzet, le seul à véritablement comprendre le tueur) sont oubliés ou négligés. L'histoire se révèle donc très simple et ne vaut sûrement pas les deux heures qui lui sont allouée sauf que Michel Serrault est là pour combler de joie le spectateur qui se laisse alors volontier embarqué dans cette histoire singulière signée par un grand du cinéma français.
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 887 critiques

    4,0
    Publiée le 31 mars 2014
    Tout Chabrol est là, tout Serrault aussi. Même si le mystère s'éclaircit rapidement (on nous donne les clés pour cela), on prend un plaisir coupable à suivre les pérégrinations du chapelier au milieu de la petite bourgeoisie de province, avec une seule question en tête: se fera-t-il pincer? Michel Serrault est formidable de justesse, tour à tour odieux, manipulateur ou fragile. Un grand numéro d'acteur.
    pietro bucca
    pietro bucca

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 977 critiques

    2,5
    Publiée le 4 décembre 2018
    Du Chabrol tout craché, avec des longueurs, une intrigue, des passages prenants et d'autres beaucoup moins. Un Serrault très bien.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 557 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 1 janvier 2017
    Claude Chabrol adapte Simenon avec son talent habituel et donne à Michel Serrault l'un des plus grands rôles de sa carrière. Il y est formidable dans ce rôle de chapelier qui a tué sa femme mais qui continue de faire croire qu'elle est en vie, tour à tour gentil, posé, guilleret, menaçant, moqueur et énervé, il ne cesse de nous fasciner et il ne reste à Chabrol qu'à filmer son histoire à sa sauce habituelle. Peinture d'une petite ville de province avec ses petits bourgeois, ses ruelles pluvieuses ou brumeuses qui cachent des choses enfouies à chaque coin de rue, "Les fantômes du chapelier" est un vrai délice, faisant brillamment le portrait d'un assassin aussi grandiose que médiocre et de son voisin, discret tailleur arménien qui ne peut rien faire d'autre que de suivre le coupable sans vouloir s'attirer d'ennuis.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 3 mai 2012
    Du très grand Serrault qui fait évoluer la folie de son personnage de manière troublante. En revanche la contruction du film reste assez spécial et on peut regretter qu'il n'y ait pas eu plus de scènes avec Aznavour.
    benoitparis
    benoitparis

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 277 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mars 2012
    Un Chabrol de très bonne cuvée. Le réalisateur a tous les atouts dans son jeu : des sujets où il excelle, la vie de province (celle de l’Ouest en l’occurrence), son milieu bourgeois, la perversion ; un scénario solide fondé sur un roman de Simenon ; une interprétation fabuleuse, Michel Serrault en tête, toujours génial dans les personnages socialement ordinaires, mais totalement pervers et sardoniques. Aznavour s’en sort très honorablement : ce n’est pas un comédien avec la carrure d’un Serrault, mais sa composition retient l’attention en surprenant. Il manque juste la touche de génie qui met « La femme infidèle » un degré au dessus dans le traitement de la perversité.
    NomdeZeus
    NomdeZeus

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 044 critiques

    3,0
    Publiée le 11 juin 2014
    Le film repose en grande partie sur les épaules de Michel Serrault qui livre une prestation hallucinante dans le rôle de ce chapelier solitaire. On pourra cependant reprocher au film de s’étendre un peu trop sur la longueur quitte à devenir ennuyeux.
    Le-nocher-grec
    Le-nocher-grec

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 84 critiques

    3,5
    Publiée le 17 décembre 2010
    Se posant sur certains points similaire aux films d'Hitchcock, ce récit nous emporte une fois de plus dans une critique de la bourgeoisie. Aznavour est touchant dans le rôle du pathétique Kachoudas et Serrault est extraordinaire comme de nombreuses fois jouant ici aussi bien dans le registre comique que tragique. Nous retiendrons du film le plan fixe en plongée montrant la folie du personnage Labbé et la scène finale qui frôle la perfection notamment sur les travellings précédent les mémorables répliques finales. Un Chabrol de bon cru.
    MatriXa
    MatriXa

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,5
    Publiée le 12 septembre 2010
    Mon film préféré de Chabrol. Un petit chef d'oeuvre qui n'a pas pris une ride où Serrault excelle en jouant de tout son art face à un Aznavour qui permet de mettre en contraste deux classes sociales ou peut être deux univers qui sont tout à fait palpables au quotidien. La bourgeoisie qui existe parce qu'il y a cette classe dite moyenne qui la reconnaît comme telle, comme nantie et supérieure quoiqu'elle l'exécre et qu'elle rêve d'y être affiliée. Au delà du versant polar, cette oeuvre sert surtout à étudier,( encore une fois, certes, mais quelle fois !), le vernis social qui masque les monstruosités des gens que l'on dit "comme il faut". Il y a dans ce film une approche de la vérité de l'être que je trouve extrêmement bien rendue. Serrault joue parfaitement de son corps comme de sa voix pour donner une épaisseur à ce personnage bien antipathique et pourtant .. finalement pathétique et fort touchant. La scène finale où il se pose en victime du haut de son verbe décalé et de ses manières bourgeoises est un sommet de l'art du cinéma de Chabrol.
    triskell44560
    triskell44560

    Suivre son activité Lire ses 26 critiques

    4,5
    Publiée le 23 septembre 2010
    Un excellent polar avec le magistral Michel Serault mais aussi Charles Aznavour tout aussi talentueux.
    jean-michelsalgon
    jean-michelsalgon

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 151 critiques

    2,5
    Publiée le 12 janvier 2011
    Les fantômes du chapelier est un film policier moyen.La mise en scène est plombé par une atmosphère trop lourde relancé par des flash-backs audacieux mais trop rare.Le scénario est bien ficelé mais ne décolle pas pour autant,évoluant trop lentement pendant le film qui reste sur ses acquis scénaristiques du début,tournant en rond pendant une bonne partie du film.Le film est bien filmé avec des mouvements de caméra variés.Les acteurs s'effacent au profit de Michel Serrault qui est dans son interprétation irrégulier,parfois troublant en tueur mais sur jouant trop parfois avec une théâtralité mal venu.Le rythme du film est volontairement lent,Chabrol voulant surement créer une ambiance oppressante ce qui ne marche pas toujours durant le film un peu long.Les dialogues sont bien écrit mais ne fait pas vraiment avancer l'histoire qui s'attarde un peu trop sur la psychologie du personnage principal.Les fantômes du chapelier est donc un film peu attrayant au niveau de l'action et le duo Serralt-Aznavour est sous exploité.
    ClashDoherty
    ClashDoherty

    Suivre son activité 159 abonnés Lire ses 716 critiques

    5,0
    Publiée le 11 août 2007
    Que dire ? Un des meilleurs Chabrol (avec "Que la bete meure", "Le boucher" et "Masques", Chabrol n'est jamais aussi bon que quand il dépeint des rdures et réalise des polars), un des plus grands roles de Serrault, un role exemplaire et tout en retenue pour Aznavour, de très bons acteurs en secons plan (Cluzet, Aurore Clément, Mario David...), une ambiance oppressante, un film à la fois drole, triste et profondément terrifiant. Un chef d'oeuvre.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top