Mon AlloCiné
Retour vers le futur
note moyenne
4,4
64021 notes dont 1267 critiques
65% (829 critiques)
28% (355 critiques)
4% (56 critiques)
2% (21 critiques)
0% (3 critiques)
0% (3 critiques)
Votre avis sur Retour vers le futur ?

1267 critiques spectateurs

chrischambers86

Suivre son activité 1034 abonnés Lire ses 10 062 critiques

5,0
Publiée le 17/10/2012
Attachez vos ceintures, grisant et diablement spectaculaire, un voyage sur les chapeaux de roues entre science-fiction et humour! L'an 1985! Depuis quatre ans, Robert Zemeckis court les studios avec un projet de voyage dans le temps sous le bras! Personne n'y croit. "Trop mièvre. Pas assez de punch", disent les uns. "Trop violent", jugent les autres! Seul le succès de "Romancing the Stone" permet à Steven Spielberg de le produire! Et aujourd'hui encore, "Back to the Future" parade parmi les plus grands succès de l'histoire du cinèma! Le personnage clef de ce monument du cinèma, c'est èvidemment Marty Mc Fly, adolescent sympathique, dèbordant de bonne volontè! il porte constamment sur le dos le pèrilleux avenir de sa famille! Une machine à voyager dans le temps vaut à Michael J.Fox la particularitè cinèmatographique d'incarner son propre père du passè et son fils...à venir! Bel argument sur un CV de comèdien! Au demeurant, rien n'est plus plausible, car les annèes (malgrè la maladie) semblent avoir peu d'effets sur sa silhouette! Difficile de parler de Marty sans èvoquer Doc Emmett Brown, inventeur farfelu (et gènial) de la fameuse De-Lorean carrossèe comme une rutillante voiture de sport pour transporter nos hèros en 1955! Elle carbure soit au plutonium (pas facile à dègoter et dangereux); soit au coup de foudre tombè sur l'horloge de la mairie de Hill Valley! Mieux encore, dans l'avenir, une vieille peau de banane, et quelques autres dèchets qu'elle se charge de recycler, suffisent à la propulser ("La route ? Là où on va, on a pas besoin...de route."). Mais en règle gènèrale, Chrstopher Lloyd visite les siècles sans devoir tenir d'autre rôle que le sien! Et adopte avec aisance le mode du temps visitè! Une très bonne idèe de dèpart (un ado fait la connaissance de ses parents à l'èpoque où ils avaient son âge) donne naissance à un film mythique sur un thème en or: la confrontation des gènèrations! Mais aussi empreint de nostalgie et d'èmotion, remarquablement ècrit et mis en scène avec une B.O inoubliable (le cultissime "The Power of Love" de Huey Lewis). "Back to the future" s'adresse à l'enfant qui sommeille en tout adulte, un film qui reprèsente un panorama de tous les genres inimaginables dont certaines rèpliques sont passèes à l'ètat de proverbe ("Mais enfin, c'est quoi un Gigowatt ? "). Zemeckis mène son petit monde tambour battant avec de l'humour, de l'action et du rock n'roll conjuguès à tous les temps, et ne laisse guère de rèpit au spectateur avec une vitesse de croisière aux abords des 88 Miles à l'heure! ça dècoiffe...
mr. edward

Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 495 critiques

5,0
Publiée le 17/04/2013
Un grand moment de cinéma, divertissant et irrésistible. Un film culte avec des personnages cultes et des répliques cultes. Bref, un film à voir absolument.
HawkMan

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 400 critiques

5,0
Publiée le 06/06/2018
Si vous demandez à un fan de cinéma une sage mythique, vous aurez des chances d'avoir comme réponse "Retour Vers Le Futur". Que dire hormis que ce film est réussi en tout point : musique, ambiance, acteurs de génie et mythique, scénario en béton... que ce film est drôle et bon à voir. L'idée est simple : un savant en 1985 invente une machine à voyager dans le temps... avec une Dolorean !! Et évidemment, tout ne se passera pas comme prévu !! Bref : un film intemporel :)
STEPH24.

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 15 critiques

5,0
Publiée le 30/12/2016
Un voyage extraordinaire à travers les époques, un tandem Michael J. Fox, Christopher Lloyd hallucinant, une magie captivante, une DeLorean DMC-12 devenue culte, un réalisateur ultra talentueux. Pas besoin de détailler ce film, c'est Le film de science fiction incontournable !
Marceau G.

Suivre son activité 262 abonnés Lire ses 365 critiques

4,0
Publiée le 23/02/2014
Voilà un film ultra-culte qui a -et n'a pas fini de- marquer plusieurs générations ! Un film qui part d'un scénario original mais basique et qui se révèle être, au fur et à mesure de la saga, plus compliqué qu'il n'y parait... "Retour vers le futur" est un blockbuster de l'époque, un teen-movie (mais pas que !), un vrai bon film, drôle, réjouissant et sympathique... Les aventures de Marty McFly et de son fidèle ami Doc Emmet Brown nous passionnent et nous rendent heureux... Ces histoires spatio-temporelles nous réjouissent et nous fascinent autant qu'elles nous compliquent la vie... Enfin, dans ce premier opus, le challenge reste assez modeste, mais dans l'épisode suivant... Bon je n'en dis pas plus... Ce film est un pur divertissement pour tous les âges, accompagné d'une B.O culte et entrainante !!!
Chris46

Suivre son activité 194 abonnés Lire ses 916 critiques

5,0
Publiée le 27/01/2013
" Retour vers le futur " 1er épisode d'une des trilogie les plus cultes de tout les temps au même titre que " star wars " ou " Indiana Jones " . Ce film raconte l'histoire de Marty Mc Fly ( mickael j Fox ) un jeune homme de 17 ans pas très a l'aise au milieu de sa famille avec sa mère ( lea Thompson ) adepte de la bouteille et son père ( crispin Glover ) un homme faible incapable de se défendre qui se laisse marcher dessus par son patron biff ( Thomas F wilson ) . Marty trouve du réconfort auprès de sa petite amie Jennifer et de son ami l'excentrique inventeur émett Brown ( christopher Llyod ). Un soir emmett demande a Marty de l'aider a tester sa nouvelle expérience . Il a inventer une machine a voyager dans le temps et souhaite la tester . Mais l'expérience tourne mal et Marty se retrouve propulser au beau milieu des années 50 . La il fait la rencontre de son père encore adolescent . puis un peu plus tard il rencontre sa mère egalement adolescente .Suite a une mesaventure Il empêche la rencontre de ses parents . Marty n'aura pas d'autre choix que de tout faire pour les remettre ensemble sous peine ne ne pouvoir exister un jour ... " retour vers le futur " est le premier épisode d'une trilogie culte qui a marqué à jamais l'histoire du cinéma j'ai nommer la trilogie " Retour vers le futur " qui compte 3 films culte ( " Retour vers le futur " , Retour vers le futur 2 " et " Retour vers le futur 3 " ) . Le scénario de ce premier opus est originale et très bien ficelé celui d'un ados des années 80 qui va se retrouver propulser en plein milieu des années 50 et forcément sa va être le choc des culture et un totale décalage qui va donner lieu à des moments hilarants . suite à une bourde il va empêcher la rencontre de ses parents et il va tout faire pour les remettre ensemble sous peine de ne pas pouvoir exister dans le présent ce qui ne sera pas une partie de plaisir et qui va donner lieu à son lot de péripéties hilarantes . Et si cela ne suffisait pas sa machine à voyager dans le temps va tomber en panne car elle sera en manque de plutonium et il lui faudra alors trouver une solution pour pouvoirs repartir dans son epoque ce qui ne sera pas une mince affaire ce qui va l'embarquer dans de nouvelles mésaventures hilarantes et spectaculaire . Le film est un excellent cocktail d'action , de science fiction , de suspense , de rebondissement , d'humour et d'aventure . On ne s'ennuie pas une seconde avec les péripéties de notre chère Marty . Le réalisateur Robert zemeckis nous fait voyager dans le temps pour notre plus grand plaisir grâce a une superbe reconstitution des années 50 du a de super decors , de super costumes et de très bons effets spéciaux . On s'évade avec grand plaisir dans une autre époque en l'occurence les années 50 . Christopher Lloyd et mickael j. Fox interprètent a la perfection le rôle de doc Brown et Marty mcfly . Christopher Llyod est genialissime et hilarant dans le rôle de emett Brown cette inventeur farfelu et déjanter qui va inventer une machine a voyager dans le temps . Mickael j Fox est excellent également dans le rôle de Marty cette ados des années 80 propulser bien malgré lui au beau milieu des années 50 ou il va vivre une série de mésaventures hilarantes . Les seconds rôles sont également tous excellent nottament crispin Glover qui joue george mcfly le père de Marty , lea Thompson dans le rôle de lorraine la mère de Marty ou Thomas L Wilson excellent dans le rôle de la brute biff tannen . Le film enchaînent les scènes mémorables a la fois drôle et spectaculaire ( spoiler: la foudre tombant sur l'horloge de l'hotel de ville jusqu'a la dolorean , la course poursuite en skateboard , marty qui chante jonnhy bigwood sur scène ... ) et les répliques cultes hilarantes dont certaines sont devenu mythique ( nom de zeus , c' est pas l'pied ) . Sans oublier la super musique de Alan silvestri qui colle super bien a l'ambiance du film . Musique culte. 30 ans après sa sortie ce film n'a quasiment pas viellit c'est hallucinant . Le film connu un immense succès planétaire mériter à sa sortie en salle . La fin du film nous laisse en plein suspense spoiler: avec Marty , Jennifer et doc brown qui partent pour une nouvelle aventure dans le futur ce coup ci et on n'a qu'une envie c'est de voir le second volet de cette trilogie culte . Pour résumé ce film c'est trop l'pied NOM DE ZEUS .
lhomme-grenouille

Suivre son activité 915 abonnés Lire ses 3 043 critiques

5,0
Publiée le 16/04/2006
Allez ! Je me lâche ! N’ayons pas peur de mettre quatre étoiles, car si ce film fleure avant tout bon le spectacle pour grand public, il n’empêche qu’il a atteint un haut degré d’efficacité. Entre un principe simple mais exploité avec beaucoup de talent, un Christopher Lloyd totalement barré et les cuivres d’Alan Silvestri qui résonnent à tue-tête, on ne peut que passer un moment grandiose face à film d’une grande inventivité. Un grand classique !
Kevin Malot

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 36 critiques

5,0
Publiée le 17/04/2013
Le première épisode d'une trilogie qui reste graver dans les mémoires. Le film n'as pas pris une ride les effets spéciaux reste vraiment excellent,je trouve qu'ils sont encore plus bluffant que avant car justement il est très rare que un film des année 80 vieillisse aussi bien (je ne parle pas des autres film comme star wars etc... car pour moi c'est film vieillisse très bien comme retour vers le futur) le film est devenu tellement culte que l'ont ce souvient tous de la musique du générique du début et de fin et de cette phrase "Allô Mc fly il y a quelqu'un au bout du fil !"en bref retour vers un film comme on en voit plus maintenant est ces bien dommage.
SVF

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 58 critiques

5,0
Publiée le 04/03/2014
Rien à redire, c'est un pur chef d'oeuvre du début à la fin. Zemeckis a tout compris! Il créé ainsi une trilogie qui fera d'elle l'une des plus grandes de l'histoire du cinéma ! L'adolescence est une période difficile à expliquer et un des sujets principaux de ces années 80s (on retiendra beaucoup des séries dans lesquels les adolescents sont l'élément-phare). Zemeckis parvient alors à transposer ce sujet au travers du personnage de Marty McFly qui va, à l'aide d'une machine à remonter le temps (un magnifique DoLorean, cela dit en passant) comprendre ce qu'est la vie réelle. Et le personnage du Doc, qui fera alors devenir le père de substition, est magnifiquement joué par Christopher Lloyd ! On retourne alors dans une époque où l'effervescence du rock'n'roll vient bousculer les Etats-Unis : 1955 ! Et cette façon d'aborder le sujet était ingénieuse. La soundtrack aide beaucoup aussi à apprécier le film. Trop d'éléments à décrire pour toujours répéter la même chose : grande réussite ! Pour conclure, la scène finale de ce premier volet n'étant pas sensée laissé place à une trilogie, on remarque aussi les talents de Zemeckis a nous laisser penser n'importe quoi comme finalité (bon, ça ne durera qu'un temps puisque il y aura un 2 et 3...). Hâte de retrouver un film d'une telle envergure dans les prochaines années. Allons-y Marty, 2,21 GigoWatts !
Chuck Carrey

Suivre son activité 184 abonnés Lire ses 566 critiques

4,5
Publiée le 16/02/2014
Les voyages dans le temps sont un sujet récurrent de la science-fiction et "Retour vers le futur" en est un parfait exemple, sauf qu'il a à lui seul révolutionné le genre. On peut aisément dire qu'il y a eu un avant et un après "Retour vers le futur". Pour l'une des toutes premières fois, ce sujet es traité sous un angle humoristique. Et cela fonctionne à merveille ! Ce film est franchement drôle, Robert Zemeckis joue avec les différentes situations et avec le temps. Marty McFly (Michael J. Fox) est un jeune ado comme les autres mis à part qu'il s'est lié d'amitié avec un vieux professeur excentrique (Christopher Lloyd) qui pense pouvoir remonter dans le temps et même aller dans le futur. Michael J. Fox est très bon pour son tout premier rôle, Christopher Lloyd est également super dans ce personnage un peu fou. La BO du film est désormais culte, Alan Silvestri ("Avengers") participa notamment à sa composition. "Retour vers le futur" est une excellente comédie de science-fiction qui, grâce à son succès, a eu deux suites.
Real C

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 924 critiques

4,0
Publiée le 16/10/2015
Marty : Vous avez inventé une machine à voyager dans le temps à partir d'une delorean ? Doc Brown : Ben oui ! Si on veut inventer une machine à voyager dans le temps, autant inventé dans une voiture qui a de la gueule ! Voici l'un des films les plus difficile à critiquer. Oui car, on l'a tous vu, on l'a tous aimé et on a tous grandi avec. Donc quand on devient critique, fatalement, on en vient à le critiquer. Et comme aujourd'hui, ce sont les 30 ans de la saga, l'occasion est trop belle pour le critiquer enfin (surtout qu'à coté on a Unstoppable, le dernier film de Tony Scott et Twilight Hésitation). Donc c'est parti pour la critique d'un des plus cultes de tous les films cultes : La saga Retour vers le Futur ! D'un point de vue réalisation, ce film est vraiment bien fait. La réalisation n'est certes plus aussi extraordinaire qu'avant, mais la mise en scène est toujours aussi prenante. Cela dit, il y a des faux raccords malheureusement très visibles. spoiler: Comme les flammes qui passent sous eux sans qu'ils ne brûlent Mais à par ça le film est bien réalisé. Les scènes s’enchaînent bien et la musique d'Alan Silvestri (à qui ont lui doit la musique de Predators, du Pôle Express de Avengers et de The Walk bientôt). Il y a pas mal d'effets spéciaux certes rétro mais qui marchent. Tout est dans le pur style des années 80 (voir 50 une bonne partie du film). On sent bien l'esprit sf de ces années-là. Donc quand Marty se retrouve perdu dans le passé, on y croit quand il se sent bien perdu dans une époque qu'il ne maîtrise pas et dont il va devoir s'en sortir. Et ce sera là un des grands ressorts du film. Pour le rôle de Marty on a Michael J.Fox. A l'époque, il jouait dans la série Sacrée Famille (sympathique série au passage). Il incarne bien le petit jeune perdu et il devra se débrouiller avec le Doc Brown afin de résoudre les problèmes qu'il a indirectement causé à cause du voyage temporelle qu'il a effectué en 1955 (notamment le fait que ses parents ne se sont pas rencontrés). Il devra les faire rapprochés pour qu'il ne puisse pas disparaitre Le Docteur Emmet Brown est joué par Christopher Lloyd (dont son précédent rôle culte était un fou dans le film Vol au Dessus d'un nid de Coucou). C'est le comic relief par excellence. Archétype même du savant fou dans toute sa splendeur. Il n'en est pas moins fascinant avec ses répliques et ses manières très funs. Mais il est très compétent, paradoxalement. Malgré tout, il n'en est pas moins compétent et astucieux. C'est même lui qui trouvera un moyen de faire en sorte qu'il retourne dans son futur, même si pour lui les dés sont un peu pipés. George McFly (Crispin Glover) est l'archétype même du looser qui devra se dépasser. Bien sûr aidé de Marty, il va indirectement modifier le futur afin d'être un homme plus avenant. Lorraine McFly (Lea Thompson) est l'archétype même de la femme amoureuse de son propre sauveur. Et ses interactions avec Marty son hilarantes. Elle n'est pas intéressante avec du recul mais bon. Sinon , le reste n'est pas vraiment d’intérêt, si ce n'est que Biff Tannen (Thomas F. Wilson ) est méchant parce qu'il est méchant. L'histoire est vraiment bien écrite et ficelé. Robert Zemeckis utilise la théorie comme quoi toute action dans le passé porte à conséquence. Et même si une partie du film se concentre sur la manière dont George et Lorraine vont se mettre ensemble après l'intervention de Marty, l'ensemble de l'histoire permet de voir comment ce dernier va réparer les dégâts. Mais bizarrement, certains événements secondaires vont se dérouler exactement comme prévu spoiler: comme la création de la chanson de Chuck Berry, l'inspiration du futur maire de Hill Valley. Mais bien sûr certains changements vont être opérer spoiler: comme le faite qu'il a rétabli le futur différemment et qu'il a sauvé le doc sans le savoir. L'histoire est très intéressante et toujours aussi prenante. On ne se lasse pas de l'aventure que ce film procure, de l'histoire d'amour et de l'ambiance enfantine et vintage. Bref que du bon. Mise à part le fait que le film a assez mal vieilli, il est toujours aussi plaisant et culte. Je ne me lasse pas de le regarder comme beaucoup d'autres personnes. Maintenant il est grand tant de regarder la suite. Là où on va on a pas besoin...de routes Et ben si doc ! Et plutôt 2 fois qu'une !
Marc L

Suivre son activité 203 abonnés Lire ses 432 critiques

5,0
Publiée le 19/06/2014
Le première épisode d'une trilogie qui reste graver dans les mémoires. Le film n'as pas pris une ride les effets spéciaux reste vraiment excellentle film est devenu tellement culte que l'ont ce souvient tous de la musique du générique du début et de fin et de cette phrase "Allô Mc fly il y a quelqu'un au bout du fil !" Un grand moment de cinéma, divertissant et irrésistible. Un film culte avec des personnages cultes et des répliques cultes. Chef d’œuvre incontestablement. Bref, un film à voir absolument. 20/20
Espace-Critique.fr

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 244 critiques

4,0
Publiée le 08/11/2017
Retour vers le futur, blockbuster au succès mondial, reste encore efficace, plus de trente ans après sa sortie. Cette efficacité, il la doit surtout à un scénario malin, qui double la partie science-fiction (comment retourner dans le futur quand on est coincé dans les années 50?) d’un versant plus proche de la comédie sentimentale (comment faire en sorte que mes parents tombent amoureux et me donnent la vie ?). Le premier fil narratif finit par servir de compte à rebours au second, qui est d’autant plus intelligent qu’il fait du personnage principal son propre obstacle. L’objectif, c’est donc d’assurer sa propre conservation. Sur ce plan comme sur le reste, Retour vers le futur est un film bien de son temps, parfaitement ancré dans les années Reagan (le président américain aimait d’ailleurs beaucoup le film). Entre libéralisme économique et conservatisme social, le film de Zemeckis est aussi pop et clinquant quand il s’agit de faire rugir les voitures et les guitares, qu’il est frileux sur des questions comme le couple ou la famille. Marty est vaguement rebelle et son solo de guitare est un moment d’anthologie, mais son anarchisme s’arrête là. Son idéal familial, comme le montre la suite du film, est plutôt rétrograde : un père plus riche, une mère plus mince et une grosse voiture pour emmener sa petite amie faire un tour. Le véritable adolescent de Retour vers le futur, celui qui donne au film sa liberté et sa fraîcheur, c’est plutôt l’excentrique et mystérieux Doc. Avec ses expériences impossibles et son look improbable, il paraît tout droit sorti de l’imaginaire juvénile de Marty. C’est moins un personnage à part entière qu’une figure de metteur en scène raté, adepte des situations extrêmes et des coups de théâtre, une sorte de double du cinéaste, qui fait rouler des petites voitures dans des villes en carton et dont la folie douce dicte au scénario tous ses virages et accélérations. Grâce à lui, on pardonne à Zemeckis les facilités et les imperfections, tant on a l’impression que c’est Doc, et non Zemeckis, qui est aux commandes. Avec son arsenal de scientifique du dimanche, mi-labo mi-brocante, Doc convoque tout l’inconscient américain des années 80 et sa vision naïve d’un avenir fait de machines et d’automates sympathiques et maladroits, comme ceux de Ferris Bueller et de Chérie, j’ai rétréci les gosses, autres gros succès de la décennie. C’est peut-être là l’autre grande raison d’un succès aussi durable. Avec Retour vers le futur, on retrouve la foi de l’Amérique de Reagan en un avenir rassurant, fait de progrès et de sur-place à la fois, où la technologie est une réalité palpable, loin de la virtualité qui envahira la société et le cinéma dans les décennies suivantes. Si le film est devenu culte, c’est donc peut-être aussi (en dehors de ses qualités objectives) qu’il met en scène une certaine idée du futur vers laquelle on a envie, nous aussi, de retourner.
J-Daniels

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 278 critiques

4,0
Publiée le 25/10/2015
Considéré aujourd'hui comme un film culte, au delà même de la seule catégorie science fiction, "Retour vers le futur" c'est l'histoire d'un ado tout à fait normal, à la seule différence qu'il fréquente une sorte de savant fou, le "doc". Un soir celui-ci lui montre sa dernière invention, une machine à voyager dans le temps, après une série de malencontreux événements, voilà notre ado propulsé 30 ans en arrière, l'occasion pour lui de rencontrer ses parents à l'époque du lycée tout en cherchant un moyen de retourner à son époque. Entre un père complètement benêt et souffre douleur de son lycée, et une mère pour le moins "entreprenante" s'agissant des mecs, les quiproquos sont légions même si il n'y a pas de grands fous rires en perspective. L'histoire est prévisible mais malgré tout très bien construite et se suit avec plaisir. La réalisation est réussie, quant aux acteurs, Michael J. Fox et Christopher Lloyd en tête, sont tous excellents avec pour conclure une BO géniale. En bref, un film réussi sous tous ses aspects et qui a le don formidable de mettre sacrément de bonne humeur, à revoir.
JulienAllard

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 382 critiques

5,0
Publiée le 09/02/2015
Premier volet d une trilogie parfaite. Les concepts de SF sont géniaux, le theme de Silvestri inoubliable et les acteurs sont excellents y compris en VF. Que dire d'autre sans spoiler ainsi que sans être dithyrambique et répétitif ??
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top