Mon AlloCiné
Le Criminel
note moyenne
3,9
307 notes dont 66 critiques
17% (11 critiques)
35% (23 critiques)
36% (24 critiques)
6% (4 critiques)
5% (3 critiques)
2% (1 critique)
Votre avis sur Le Criminel ?

66 critiques spectateurs

Estonius
Estonius

Suivre son activité 191 abonnés Lire ses 3 050 critiques

5,0
Publiée le 19/11/2012
Une véritable leçon de cinéma, tout juste pourrait-on critiquer l'argument de départ du scénario, mais tout les reste est parfaitement maîtrisé, la direction d'acteurs (à cet égard les trois acteurs principaux, possédant pourtant des jeux bien différents sont exceptionels), la mise en scène exemplaire, la photographie, la montée de la progression dramatique, le final baroque. Chef d'oeuvre !
Puce6386
Puce6386

Suivre son activité 381 abonnés Lire ses 1 074 critiques

4,5
Publiée le 18/12/2013
Un excellent film policier d’Orson Welles, produit au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, qui bénéficie d’une intrigue maîtrisée, originale et osée pour l’époque. Une réalisation qui brille par sa mise en scène exemplaire, par sa superbe photographie, par son suspense et son intensité dramatique, et par son magnifique jeu d’acteurs, Edward G. Robinson en tête. Un film de commande que le réalisateur renia et qui constitue pourtant l’un des meilleurs films noirs des années 1940 !
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1043 abonnés Lire ses 10 085 critiques

3,0
Publiée le 26/04/2014
Orson Welles, Edward G. Robinson, Loretta Young, dirigè par Orson Welles en personne, le prodige du thèâtre du cinèma a trente ans pile cette annèe là et veut absolument montrer au producteur que le gènie de "Citizen Kane" peut aussi faire un film normal dans des conditions de production normale! Ecrite par Victor Trivas et Decla Dunning, c'est l'histoire d'un agent fèdèral (Robinson) qui traque un criminel nazi! il va le retrouver dans une petite ville du Connecticut...C'est le producteur Sam Spiegel qui met en chantier ce film en 1945 au moment même où se tient le procès de Nuremberg en Europe. "The Stranger" utilise d'ailleurs le vrai document tournè à la libèration des camps quelques mois plus tôt! En fait avec ce film, Welles veut fermer la bouche de ceux, qui a Hollywood, le critiquent pour avoir dilapidè tout un budget de production en Amèrique du Sud lors de son documentaire "It's all True" en 1942! Ça fait dèjà trois ans que Welles n'a pas tournè et comme par contrat il n'a pas le droit de toucher au scènario, Welles va innover et gagner un prècieux temps de tournage en disloquant les dècors! Ce qui donne un relief bizarre et envoûtant à sa mise en scène! Au final, Welles livre son flim avec dix jours d'avance sur la date prèvue et "The Stranger" obtient le Lion d'or à Venise en 1947, rècompense mèritèe par le talent de tous les acteurs et d'un acteur-metteur en scène surdouè...
Mathias Le Quiliec
Mathias Le Quiliec

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 358 critiques

3,5
Publiée le 13/04/2014
Assez déçu par l'ensemble, ça reste un bon film pour autant. Comparé au "Notorious" d'Hitchcock, Le Criminel est un film a suspens, remarquablement interprété (Robinson, Welles !) mais malgré une dernière demi-heure intelligente, je n'oublierai pas les trois premiers quarts d'heures plutôt plat (même niveau réalisation). Ayant vu mon premier Orson Welles avec La dame de Shanghai hier, il était difficile de trouver plus beau, drôle, étrange ou quelque chose de mieux réalisé et interprété que ce dernier. Orson Welles est une addiction à l'état pur, il provoque chez le cinéphile une fascination dès les premiers visionnages, comme ont provoqué (pour moi) un Ingmar Bergman, un Hitchcock ou un Kubrick. Ces derniers s'en étant plus ou moins inspiré ... Pour résumer : Le criminel est un bon film de genre mais pas le meilleur de son genre
Sergio-Leone
Sergio-Leone

Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 1 092 critiques

3,0
Publiée le 19/12/2010
Bon classique souffrant d'un faux rythme permanent ne faisant jamais vraiment durer le suspens, mais dont la qualité de montage et de mise en scène permettent d'apprécier le soupçon d'intensité palpable tout au long du film. L'interprétation d'Orson Wells n'est pas exceptionnelle et fait plus penser à de la folie ou schizophrénie alors que le personnage n'est pas censé être un aliéné. Edward G Robinson offre une interprétation sobre et efficace comme à l'accoutumé dans un rôle qui lui va comme un gant. Un bon classique, rien de plus.
kibruk
kibruk

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 769 critiques

1,0
Publiée le 14/11/2008
Film d'une platitude totale, qui en en plus a vraiment très mal vieilli, on a du mal à croire qu'il a été réalisé six ans après Citizen Kane. Certes, on remarque le travail sur les éclairages et les ombres, mais c'est tout. Les acteurs sont peu convaincants, et le scénario est mauvais et bourré d'incohérences. Qu'il ait été primé dans de prestigieux festivals n'est probablement dû qu'au contexte historique de l'époque, et sûrement pas aux qualités de ce tout petit film qui serait tombé dans l'oubli total s'il avait été réalisé par quelqu'un d'autre que le grand Orson.
Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 305 abonnés Lire ses 1 898 critiques

2,5
Publiée le 04/06/2015
D'abord entre les mains de John Huston, Le Criminel échoue finalement dans celles d'Orson Welles qui, à la base, ne devait en être qu'un des acteurs. Ce film était aussi un défi pour lui, alors qu'il était encore en odeur de sainteté avec Hollywood (avant que ça ne se gâte sérieusement), il accepte de réaliser le film et en même temps, prouver qu'il était capable de terminer un film à temps et ce, sans dépassement de budget. Mais Hollywood a toujours été impitoyable et Le Criminel fut quand même coupé de plusieurs scènes, ce qui poussa Welles a renier le film. J'aurais finalement attendu ma sixième expérience avec son cinéma pour être déçu et c'est d'autant plus dommage que j'en attendais beaucoup, déjà par le nom de Welles derrière la caméra (ainsi que son casting et Huston au scénario), puis mon amour pour le film noir de l'âge d'or Hollywoodien et enfin par son sujet. Ici, il nous emmène peu de temps après la fin de la Seconde Guerre mondiale pour nous faire suivre un ancien chef de camp nazi qui vit sous une nouvelle identité aux USA. Malheureusement, Welles ne retranscrit pas vraiment la noirceur, ni la tension qui aurait été adéquate au récit. Pourtant le début commence bien, c'est assez intriguant mais le mystère s'évapore peu à peu et l'écriture est assez maladroite, que ce soit dans certains personnages ou dans divers ressorts scénaristiques. Welles ne semble d'ailleurs pas toujours bien le maîtriser et signe une mise en scène assez anodine, sans génie et manquant même cruellement de tension, et d'angoisse à l'exception d'un regain lors de la dernière partie. Finalement le film contient plusieurs temps morts, notamment en milieu de récit tant l'atmosphère est absente, rajouté à cela quelques interprétations tombants par moments dans un sur-jeu de mauvais goûts et ça devient bien difficile de trouver quelques qualités et/ou points forts à Le Criminel. Et pourtant, l'ensemble n'est pas non plus déplaisant à suivre, notamment grâce à son début et sa fin, de plus Welles montre, certes par intermittence, qu'il est bien un grand cinéaste comme peut en témoigner la façon dont il met en scène l'inévitable chute du personnage principal et comment il va, peu à peu, perdre ses moyens et assurances. De plus, il ne manque pas de quelques bonnes idées par-ci par-là tel le coup de l'horloge. À noter aussi que c'est le premier film mettant en images les morts des juifs dans les camps, et ce à travers un passage du documentaire Death Milles de Billy Wilder. Finalement c'est bien déçu que je ressors de la vision de ce Orson Welles, manquant notamment de tension, noirceur et finalement d'intérêt et ce, malgré un sujet prometteur et quelques bonnes idées.
hpjvswzm5
hpjvswzm5

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 460 critiques

5,0
Publiée le 25/03/2013
Pour mon premier Welles, je n'ai pas commencé par son plus connu, ni son plus apprécié. Bah, ça ne fait rien, de toute façon je crois que rarement un réalisateur aura donné sa plus grande pépite avec son film le plus connu. En tous cas, j'adore ce criminel, que ce soit pour sa mise en scène ou ses acteurs impeccables. Il faut bien dire que faire un film comme ça en 46 (c'est-à-dire juste après la guerre) il devait pas y en avoir tous les jours. Une histoire de faux-semblants très intéressante, rien que le début est impressionnant, j'ai rarement vu un montage aussi fluide, et de là commence le quiproquo, qui est qui. Et cette histoire d'amour est en même temps touchante. On pourra rétorquer que le film est un peu classique, sans doute compte tenu du fait que Welles n'était pas vraiment libre vu que c'était un film de commande. Il n'empêche que c'est un film brillant, qui a quelque chose. Aussi, j'ai adoré le coup de théâtre avec la tante qui décède et qui empêche la fille de se rendre au rendez-vous. Et la fin est bien belle. Non c'est magnifique, rien à dire. Et putain, Welles est quand même un grand acteur. Je crois qu'il faut revaloriser ce film trop peu connu.
xavier D.
xavier D.

Suivre son activité Lire sa critique

1,5
Publiée le 27/08/2012
A part de rares bonnes idées de mise en scène, mais qui n'ont rien d'original dans la filmographie d'OW, l'ensemble est marqué par un manque de rythme et d'inspiration qui traduisent le manque d'implication du réalisateur. L'interprétation est très moyenne (OW particulièrement caricatural à force de mimiques "expressionistes"), les dialogues poussifs, le scénario téléphoné et peu crédible - le tout n'évitant pas toujours le ridicule (scène du meurtre, croix gammée dans la cabine...). A ne pas voir et si déjà-vu...à oublier très vite!
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 846 abonnés Lire ses 3 679 critiques

5,0
Publiée le 17/10/2010
ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un Orson Welles, trop longtemps. J'en choisi un, un peu au hasard que je n'avais pas vu et je me lance. Dur de comprendre quelque chose dans les premières minutes, j'ai même commencé à être un point déçu, et lorsque j'ai vu Orson débarqué à l'écran, tous mes doutes se sont envolés, l'histoire devenait de plus en plus claire, jusqu'à devenir géniale. Il fallait oser en 1946 faire ce film. Un de mes Welles préféré (avec presque tous ses films). La mise en scène relève du génie de chaque instant, ce jeu des ombres, ces plongés, contre plongés pleine de sens, ahhh mais ça fait tellement de bien de voir ça. C'est le genre de film qui balaie tout sur son passage tant c'est bon, plus rien ne compte si ce n'est le film, le monde pourrait s'effondrer à côté de moi que ça ne m'aurait pas intéressé outre mesure. Welles était là, me prenait par la main et me faisait vivre une aventure extraordinaire, Welles acteur est sans doute aussi bon que le Welles réalisateur, son jeu rempli de paranoïa, de folie est juste divin. Dieu existe et il est américain.
logan morpheus
logan morpheus

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 331 critiques

4,0
Publiée le 22/06/2010
Dans la torpeur de l'ignorance d'une petite ville, après-guerre, un coupable idéal est éliminé pour soulager la conscience des vrais collaborateurs et ploutocrates. Un chef d'oeuvre du cinéma dans lequel on suit tout le long une enquête pleine de réalisme.
Sébastien A.
Sébastien A.

Suivre son activité Lire ses 118 critiques

5,0
Publiée le 03/07/2009
Un des meilleurs films noirs des années 40 et sans doute la meilleure réalisation et peut-etre interprétation de Welles.
Maqroll
Maqroll

Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 1 123 critiques

1,0
Publiée le 07/06/2009
Le grand Orson au pire de sa (mé)forme... Un scénario aussi linéaire que prétentieux sert de support à ce film raté où chaque effet de mise en scène est boursouflé par l’aigreur de l’ex-Wonder Boy d’Hollywood… certes bien compréhensible quand on sait comment il a été traité par ce même Hollywood. De là à nous livrer un produit aussi médiocre, disons du niveau d’un mauvais polar de série B, il y avait un pas que l’auteur de Citizen Kane n’a pourtant pas hésité à franchir. C’est dommage et ça n’ajoute rien à sa gloire, mais c’est ainsi. En attendant, allez voir autre chose !
Zardozbis
Zardozbis

Suivre son activité Lire ses 66 critiques

2,5
Publiée le 08/02/2008
Orson Welles a eu une longue et prolifique carrière cinématographique et, au milieu de grands comme Citizen Kane et Macbeth, il y a eu des mineurs, commerciaux ou bâclés, comme le Criminel. Le film est étonnament raccourci et manque vraiment de rythme, le peu de suspense du début s'éclipsant rapidement. Le jeu des acteurs se tient à peu près tout en sombrant parfois dans une expression trop théâtrale et lyrique qui nuit au film. La tragédie ne remonte qu'à la fin avec la scène de l'horloge, qui démontre les capacités de Welles à mélanger codes théâtraux avec spectaculaire cinématographique. Au final, ce n'est pas un chef d'oeuvre mais un film honnête qui se laisse regarder à défaut d'autre chose.
StefNielsen
StefNielsen

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 75 critiques

0,5
Publiée le 20/10/2006
"Le Criminel" est avec "La soif du Mal" le symbole du massacre que peuvent provoquer les studios hollywoodiens de l'époque. Orson Welles n'a en effet pas écrit le film (il l'a réalisé par hasard, le réalisateur devait être John Huston), et ne l'a pas monté. Autrement dit, la partie où Welles donne vie à son film, car pour lui, le moment essentiel, c'est le montage ( "Le montage n'est pas un aspect du film, c'est l'aspect" confie-t-il à André Bazin) lui a été "arraché des mains". On n'a donc un film mauvais, avec une réalisation classique complètement fade. On hurle de desespoir quand on pense que c'est le réalisateur de "Citizen Kane" qui a réalisé ce film. On retrouve certes les plans longs que Welles affectionne (sauf quand les tournages sont catastrophiques comme sur "Othello") et sa fameuse focale 18 mm. Mais à part la scène finale assez originale et "gore" (pour l'époque bien sûr)tout est plat.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top