Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Viager
    note moyenne
    3,6
    2803 notes dont 118 critiques
    répartition des 118 critiques par note
    28 critiques
    50 critiques
    25 critiques
    10 critiques
    4 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Le Viager ?

    118 critiques spectateurs

    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 286 abonnés Lire ses 978 critiques

    4,0
    Publiée le 23 mai 2016
    " Le viager " très bonne comédie française des années 70 . Le film raconte l'histoire dans les années 30 de Louis martinet ( Michel Serrault ) un célibataire de 59 ans qui d'après son médecin Léon galipeau ( Michel Galabru ) n'a plus que deux ans a vivre . Léon galipeau fait alors une proposition a Louis martinet . il decide d'acheter en viager la maison de Louis Martinet . Le viager consiste a payer une maison et a être propriétaire de cette maison que le jour ou son propriétaire meurt . Léon galipeau est persuader qu'il aura la maison pour une boucher de pain dans a peine 2 ans a la mort de louis martinet . Mais au bout de 2 ans Louis martinet n'est toujour pas mort et se porte même en pleine santé . Les années passe et louis martinet se porte de mieux en mieux et Léon galipeau continue de payer le viager de la maison sans pouvoir en profiter . De plus en plus énerver par la situation il decide d'utiliser tout les stratagème pour " aider " Louis a mourir ... Une très bonne comédie écrite et réaliser par pierre Tchernia . Le scénario est originale et tres sympa celui d'un médecin qui va tenter tout les stratagème pour faire mourir l'un de ses patients qui est un vielle homme âgé afin de récupèrer sa maison . Mais le vielle homme est vraiment corriace et va s'accrocher à la vie et va alors donner bien du fil à retordre à son médecin bien déterminer à le faire mourir ce qui va donner lieu à des moments vraiments amusants et drôles. Le film est porter par un très bon casting . Michel Serault est excellent dans le rôle de Louis martinet ce vielle homme sympathique et très naïf qui n'est pas décider à mourir malgré les nombreuses tentatives pour le faire disparaître . Michel galabru est génial dans le rôle du machiavelique médecin Léon galipeau qui va tout faire pour supprimer son patient . sans oublier Claude brasseur dans le rôle du petit Noël qui a bien grandit . A noter l'apparition de gerard Depardieu dans l'un de ses tout premiers rôles a l'écran . la reconstitution des années 30 est très bonne grâce a de super décor et costumes . un film remplit de répliques hilarantes ( faites moi confiance ) et de scènes cocasse ( la famille galipeau qui fait visiter les monuments de paris a louis martinet pour essayer de le tuer . la famille galipeau obliger de dormir a six dans un poulailler alors que Louis martinet dort tranquillement dans la maison ... ) . Un très bon moment .
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 462 abonnés Lire ses 3 420 critiques

    2,5
    Publiée le 14 novembre 2017
    Après un générique de folie, nous avons droit à une comédie souriante et prévisible qui se regarde avec plaisir mais qui n'a rien d'exceptionnelle non plus. La réalisation est très faible, le scénario est assez inventif mais s'épuise sévère vers la fin (l'épisode avec le fils Galipeau est mauvais, lui régler son compte en voix off eut été bien suffisant). Côté acteurs c'est très bancal, Serrault surjoue mais ça passe, Galabru est très moyen, Darras est inégal, ces dames s'en sortent bien. Dans les petits rôles on notera le numéro de Jean Carmet en avocat (le début de sa plaidoirie est le sommet du film, c'est dire si le reste est terne), mais C. Brasseur et Y. Robert sont bien fades. On notera une critique assez bien venue de certains comportements sous l'occupation, dommage qu'elle soit si lourde.
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    5,0
    Publiée le 13 janvier 2016
    Je tiens André Goscinny comme plus grand scénariste de tous les temps, (avec aussi Raoul Cauvin). Il ne fait aucun doute qu'avec un "roi du dialogue" pareil, le film ne pouvait être que marrant. Mais il a eu aussi le courage avec Dargaud de produire ce film : et ça a été le jackpot avec plus de deux millions d'entrées pour une réalisation qui n'a rien d'une superproduction et qui n'a dû bénéficier que d'un budget modeste.Mais mon Dieu, quel casting ! Tous les comédiens sont peu ou prou des comiques ! Et nous font rire.J'allais oublier Pierre Tchernia, le bien nommé Monsieur Cinéma et 86 ans aujourd'hui (2014) mais il n'est pas le seul survivant de cette histoire emmenée avec son talent habituel par le grand Michel Serrault.Ce film aurait pu être du grand La Fontaine puisque sa morale est "de trop miser sur la mort des gens et on s'en mord les dents".Bien sûr, vous avez déjà vu ce film ? Si non, il est temps de combler cette lacune ! ilarant ! willycopresto "Le viager" (1972) rediffusé le 07.01.2016 sur France 3 La chaîne avait fort opportunément reprogrammé cet excellent film pour rendre hommage à Michel Galabru à la suite de sa mort. Choix judicieux et bien meilleur que celui de la facilité qui aurait consisté à reprendre un "gendarme" Une perle du cinéma français : non seulement on ne s'ennuie pas un seul instant, mais en plus, c'est truffé de gags tous plus désopilants les uns que les autres. C'était pourtant le premier film des quatre qu'a réalisés Tchernia (87 ans en 2016) , mais il avait eu le flair de s'entourer de Goscinny qui avait le génie du scénario "es BD", Astérix, entre autres, lui doit beaucoup. Mais aussi celui de recruter une équipe d'acteurs tous plus talentueux les uns que les autres : faîtes-moi confiance ! (Cette dernière expression est le leitmotiv du médecin Galabru) Ce fut le dernier film de Noël Roquevert et Madeleine Clerval qui sont les parents d'Elvire dans le script. De cette excellente distribution, je crains qu'il n'y ait plus aujourd'hui que Depardieu et Claude Brasseur de vivants... Un seul regret toutefois : que la fin ne soit pas du même niveau que le reste de l'histoire. willycopresto
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 545 abonnés Lire ses 2 233 critiques

    5,0
    Publiée le 20 juillet 2014
    Le viager : Une comédie française fort amusante, intelligente, remplit de vérité sur la société, l’évolution et les humaines. Car en arrière plan, le film va nous montré les grands moments de la France de la premier guerre mondiale jusqu'à de nos jours. Mais, c’est surtout l’idée de départ qui est génial et magistralement bien utilisée pendant tous le film, en cohérence avec les événements historiques. Puisque on va suive la vie d’un vieux célibataire de 59 ans : Louis Martinet qui a acheté une maison de campagne a Saint-Tropez. Et il va voir son médecin : les Galipeau qui est très intéressé par la maison et il va l’acheté en viager car il lui donne pas plus de deux ans à vivre donc c’est une occasion en or pour lui. Et au fil du film, le film donnera tous son sens au célèbre dicton : il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Car, on se rend compte que les années passes et Louis Martinet ne meurt pas et la famille attend son décès avec impatience… Donc voila, scénario astucieux, remplit d’humour et de situations cocasses et bien trouvés. De plus, les personnages sont attachants ou pas, car les Galipeau sont pas très sympas ^^. Et ils sont formidablement interprétés par les acteurs qui sont tous impeccables. Et le casting est en or : Michel Serrault, Michel Galabru, Claude Brasseur… Donc voila, une comédie française comme on en fait pu : un vrai régal.
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 1 761 critiques

    3,0
    Publiée le 25 septembre 2012
    Bonne comédie à l'ancienne où Michel Serrault s'en donne à coeur joie.
    ER  9395
    ER 9395

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 337 critiques

    3,5
    Publiée le 30 mars 2013
    Une comédie qui n'a pas vieillie avec un sujet universel , et surtout une interprétation de grande qualité .
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2053 abonnés Lire ses 6 878 critiques

    3,0
    Publiée le 4 octobre 2010
    Un bon film populaire, drole et qui nous met de bonne humeur. L'ensemble est bien joué et on se plait a suivre ces sympathiques aventures, aux personnages multiples et a la belle galerie d'acteurs (notamment Michel Galabru et Michel Galabru). Vraiment sympa.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 621 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    3,5
    Publiée le 20 juin 2016
    Le Viager est une comédie grinçante, signée Pierre Tchernia, qui se montra réalisateur peu prolifique. Son film est certes un peu redondant, sûrement un peu long, et pas forcément toujours d’une grande application, mais c’est sympathique de voir une comédie française sociale incisive, et versant volontiers, dans l’humour noir. Je crois que c’est vraiment la force de ce film, sa tonalité. Souvent amusant, le film sait aussi être tranchant, toujours avec subtilité, mais toujours de façon bien sensible. C’est alerte, la confrontation entre les personnages est plaisante, les situations sont bien vues, bref, Le Viager offre une histoire originale, peu traitée, et le fait bien, sans méchanceté excessive car l’humour est toujours là, mais en nous confrontant aussi aux sentiments et aux bassesses humaines ! A noter la bonne idée d’introduire l’arrière-plan historique dans ce métrage. C’est parfois traité un peu rapidement, mais c’est sûr, ça apporte un plus en terme de relief. Reste que la narration est parfois un peu lourde, trop raide, manquant de fluidité, et que l’usage de la voix off, qui apporte un peu plus encore ce style démonstratif n’est pas forcément d’un usage judicieux. Je crois aussi que le film aurait pu s’alléger un peu, car dans sa seconde partie il y a quelques petites longueurs. Le film c’est aussi des numéros d’acteurs, et, en premier lieu, la confrontation Serrault-Galabru. Si le second est toujours aussi pertinent dans le registre comique, dès lors qu’on lui trouve un rôle de qualité, le premier encore une fois épate, s’emparant d’un genre de rôle qu’il adore, dans un registre qu’il affectionne : la comédie caustique. Particulièrement drôle, sa confrontation avec la famille Galipeau est réjouissante. A noter la petite présence, tardive cependant dans le film, de Claude Brasseur, dont la prestation est tout de même plus anecdotique. Sur la forme Tchernia ne fait pas non plus des miracles. Sa mise en scène est alerte mais un peu saccadée, elle aurait parfois pu soigner davantage certains gags visuels, alors qu’elle reste un poil démonstrative (notamment dans la première partie, mais je n’en dirai pas davantage). Pour ma part le film séduit surtout par la variété de ses décors, et de ses contextes historiques, qui apporte un certain style au métrage. Un film qui en revanche ne peut pas trop s’appuyer sur la bande son. En fait Le Viager c’est un film que Mocky aurait pu tourner, et qui ressemble assez au style de ce dernier. Une histoire pleine d’idée, grinçante, un rythme plutôt soutenu en dépit d’une petite baisse vers la fin, des numéros d’acteurs marquants avec d’ailleurs Serrault, récurent de Mocky, dans un rôle. C’est solide, mais tout de même, à la fin on se dit qu’il était temps d’arriver, car Tchernia ne s’applique pas trop dans la narration et la manière d’emballer son sujet, ce qui fait que parfois ça devient un peu pesant au spectateur. 3.5
    Gourmetdefilms
    Gourmetdefilms

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 654 critiques

    5,0
    Publiée le 18 décembre 2009
    Un superbe film de bout en bout c'est vrai. On ne se lasse pas de cette recette. Super scenario, superbe réalisation, très bonne interprétation tous ça parsemé d'une pointe de dérision résultat on se régale.
    Serge Riaboukine
    Serge Riaboukine

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 946 critiques

    2,5
    Publiée le 19 septembre 2009
    Tout commence très bien avec une bonne idée de départ, un casting sympathique et cette ambiance '70 cher à tant d'entre nous ! Mais le film s'essouffle un peu car l'idée est un peu trop tirée en longueur... Malgré tout, on passe un très bon moment !
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 276 abonnés Lire ses 3 360 critiques

    4,0
    Publiée le 7 juillet 2009
    Le viager est une excellente comédie française de Pierre Tchernia. A l’affiche de ce film on retrouve une belle brochette d’acteurs, Michel Serrault, Claude Brasseur, Michel Galabru… le scénario est assez plat, la mise en scène n’a rien d’exceptionnelle et les dialogues non plus. Cependant les acteurs relèvent à eux seuls le niveau de ce film ce qui en fait toute sa force, 13 / 20.
    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 934 critiques

    4,0
    Publiée le 24 décembre 2012
    Joyeuse comédie, sans message subliminal, qui met de bonne humeur ! Sous couvert de la cupidité trop courante de certains de nos contemporains, une histoire alerte et sans temps morts, truffée de petites trouvailles et de références (Tchernia est Monsieur Cinéma !) et jouée par une pléiade de comiques français qui s’en donnent à cœur joie. On y voit même Depardieu en demeuré, timide débutant, avant qu’il soit Belge ! À revoir de temps à autre car, curieusement, voilà un film, tendance franchouillarde, qui ne se démode pas !
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 164 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    3,5
    Publiée le 2 mai 2013
    Sous ces airs de petite comédie Pierre Tchernia et surtout Gosigny arrive à croquer les travers des français avec une ironie comme seul le scénariste d'asterix en était capable. C'est drôle, le trait est forcement grossit mais il tombe souvent juste.
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    3,5
    Publiée le 17 juillet 2011
    Premier film de Pierre Tchernia, ce serviteur si méritant du septième art, Le Viager est une fable cocasse qui nous conte l’histoire incroyable de l’ineffable Martinet, condamné à mort par la médecine en la personne du non moins ineffable docteur Galipeau (Michel Galabru), à qui l’on peut « faire confiance », et qui deviendra centenaire après avoir enterré toute ladite famille Galipeau qui lorgnait sur sa maison, achetée en « viager »... Satire sociale de la France des années trente aux années soixante-dix, Le Viager ne décolle cependant pas d’un niveau de comédie tranquille par manque d’ambition et peut-être de confiance en lui mais aussi d’une touche de fainéantise de la part de son auteur. On garde bien sûr en mémoire dans le rôle de Martinet, l’énorme, le génial Michel Serreau, qui se livre à une performance d’acteur hors du commun. La scène où il réveillonne avec son quart de champagne et sa gigantesque bouteille d’huile de foie de morue est à placer dans toutes les bonnes anthologies de l’histoire du cinéma.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1113 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    3,5
    Publiée le 25 avril 2012
    Comédie noire décapante qui n'a pas pris une ride,"le Viager"(1972)se démarque du tout venant par un ton sarcastique très appuyé.Pierre Tchernia a magnifiquement écrit cette histoire de la famille Galipeau qui achète le viager de la maison de Louis Martinet,pensant que celui-ci décèdera très vite.seulement,les années passent,et Martinet devient centenaire sous le soleil du Midi,alors que les Galipeau décèdent les uns après les autres de façon idiote!!Michel Serrault,grimé en vieux increvable,observe avec un plaisir particulier ses faux bienfaiteurs trépasser les uns après les autres!Michel Galbru est également mémorable en médecin médiocre dont les théories se révèlent toujours fausses("Faites-moi confiance!").Les répliques sont divinement envoyées,au point de surpasser parfois celles d'un Audiard("Indexons,indexons"!).Une voix-off se charge de présenter les évènements comme une fable,presque un cartoon,avec des Galipeau toujours floués,malgré leur imagination pour se débarrasser de l'importun et un Martinet de plus en solide comme un roc!Des numéros d'acteurs géniaux et un vent de folie font du "Viager" un régal ludique.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top