Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Viager
    note moyenne
    3,5
    1885 notes dont 114 critiques
    répartition des 114 critiques par note
    27 critiques
    48 critiques
    24 critiques
    10 critiques
    4 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Le Viager ?

    114 critiques spectateurs

    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    5,0
    Publiée le 13 janvier 2016
    Je tiens André Goscinny comme plus grand scénariste de tous les temps, (avec aussi Raoul Cauvin). Il ne fait aucun doute qu'avec un "roi du dialogue" pareil, le film ne pouvait être que marrant. Mais il a eu aussi le courage avec Dargaud de produire ce film : et ça a été le jackpot avec plus de deux millions d'entrées pour une réalisation qui n'a rien d'une superproduction et qui n'a dû bénéficier que d'un budget modeste.Mais mon Dieu, quel casting ! Tous les comédiens sont peu ou prou des comiques ! Et nous font rire.J'allais oublier Pierre Tchernia, le bien nommé Monsieur Cinéma et 86 ans aujourd'hui (2014) mais il n'est pas le seul survivant de cette histoire emmenée avec son talent habituel par le grand Michel Serrault.Ce film aurait pu être du grand La Fontaine puisque sa morale est "de trop miser sur la mort des gens et on s'en mord les dents".Bien sûr, vous avez déjà vu ce film ? Si non, il est temps de combler cette lacune ! ilarant ! willycopresto "Le viager" (1972) rediffusé le 07.01.2016 sur France 3 La chaîne avait fort opportunément reprogrammé cet excellent film pour rendre hommage à Michel Galabru à la suite de sa mort. Choix judicieux et bien meilleur que celui de la facilité qui aurait consisté à reprendre un "gendarme" Une perle du cinéma français : non seulement on ne s'ennuie pas un seul instant, mais en plus, c'est truffé de gags tous plus désopilants les uns que les autres. C'était pourtant le premier film des quatre qu'a réalisés Tchernia (87 ans en 2016) , mais il avait eu le flair de s'entourer de Goscinny qui avait le génie du scénario "es BD", Astérix, entre autres, lui doit beaucoup. Mais aussi celui de recruter une équipe d'acteurs tous plus talentueux les uns que les autres : faîtes-moi confiance ! (Cette dernière expression est le leitmotiv du médecin Galabru) Ce fut le dernier film de Noël Roquevert et Madeleine Clerval qui sont les parents d'Elvire dans le script. De cette excellente distribution, je crains qu'il n'y ait plus aujourd'hui que Depardieu et Claude Brasseur de vivants... Un seul regret toutefois : que la fin ne soit pas du même niveau que le reste de l'histoire. willycopresto
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 269 abonnés Lire ses 978 critiques

    4,0
    Publiée le 23 mai 2016
    " Le viager " très bonne comédie française des années 70 . Le film raconte l'histoire dans les années 30 de Louis martinet ( Michel Serrault ) un célibataire de 59 ans qui d'après son médecin Léon galipeau ( Michel Galabru ) n'a plus que deux ans a vivre . Léon galipeau fait alors une proposition a Louis martinet . il decide d'acheter en viager la maison de Louis Martinet . Le viager consiste a payer une maison et a être propriétaire de cette maison que le jour ou son propriétaire meurt . Léon galipeau est persuader qu'il aura la maison pour une boucher de pain dans a peine 2 ans a la mort de louis martinet . Mais au bout de 2 ans Louis martinet n'est toujour pas mort et se porte même en pleine santé . Les années passe et louis martinet se porte de mieux en mieux et Léon galipeau continue de payer le viager de la maison sans pouvoir en profiter . De plus en plus énerver par la situation il decide d'utiliser tout les stratagème pour " aider " Louis a mourir ... Une très bonne comédie écrite et réaliser par pierre Tchernia . Le scénario est originale et tres sympa celui d'un médecin qui va tenter tout les stratagème pour faire mourir l'un de ses patients qui est un vielle homme âgé afin de récupèrer sa maison . Mais le vielle homme est vraiment corriace et va s'accrocher à la vie et va alors donner bien du fil à retordre à son médecin bien déterminer à le faire mourir ce qui va donner lieu à des moments vraiments amusants et drôles. Le film est porter par un très bon casting . Michel Serault est excellent dans le rôle de Louis martinet ce vielle homme sympathique et très naïf qui n'est pas décider à mourir malgré les nombreuses tentatives pour le faire disparaître . Michel galabru est génial dans le rôle du machiavelique médecin Léon galipeau qui va tout faire pour supprimer son patient . sans oublier Claude brasseur dans le rôle du petit Noël qui a bien grandit . A noter l'apparition de gerard Depardieu dans l'un de ses tout premiers rôles a l'écran . la reconstitution des années 30 est très bonne grâce a de super décor et costumes . un film remplit de répliques hilarantes ( faites moi confiance ) et de scènes cocasse ( la famille galipeau qui fait visiter les monuments de paris a louis martinet pour essayer de le tuer . la famille galipeau obliger de dormir a six dans un poulailler alors que Louis martinet dort tranquillement dans la maison ... ) . Un très bon moment .
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 1061 abonnés Lire ses 6 874 critiques

    3,0
    Publiée le 4 octobre 2010
    Un bon film populaire, drole et qui nous met de bonne humeur. L'ensemble est bien joué et on se plait a suivre ces sympathiques aventures, aux personnages multiples et a la belle galerie d'acteurs (notamment Michel Galabru et Michel Galabru). Vraiment sympa.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 2010 abonnés Lire ses 10 391 critiques

    4,0
    Publiée le 25 janvier 2011
    S'il participe à la rèalisation des films qu'il coècrit avec Robert Dhèry, Pierre Tchernia attend 1972 pour tourner son premier long-mètrage attitrè, "Le viager", malicieuse comèdie brillamment conduite où un mèdecin cupide (Michel Galabru) et sa famille s'èpuisent à attendre que le retraitè souffreteux (Michel Serrault, hilarant en centenaire) dont ils ont prèemptè l'achat de la maison de Saint-Tropez passe de vie à trèpas! Chaque scène est prètexte à sourire et à s'amuser et le film connut un tel succès que Tchernia se lance presque aussitôt dans la rèalisation des "Gaspards". Du pur cinèma de copains auxquels se joignent Jean-Pierre Darras, Claude Brasseur, Jean Richard, Yves Robert, Noël Roquevert et un dèbutant nommè Gèrard Depardieu! Culte et jubilatoire...
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 674 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    3,5
    Publiée le 25 avril 2012
    Comédie noire décapante qui n'a pas pris une ride,"le Viager"(1972)se démarque du tout venant par un ton sarcastique très appuyé.Pierre Tchernia a magnifiquement écrit cette histoire de la famille Galipeau qui achète le viager de la maison de Louis Martinet,pensant que celui-ci décèdera très vite.seulement,les années passent,et Martinet devient centenaire sous le soleil du Midi,alors que les Galipeau décèdent les uns après les autres de façon idiote!!Michel Serrault,grimé en vieux increvable,observe avec un plaisir particulier ses faux bienfaiteurs trépasser les uns après les autres!Michel Galbru est également mémorable en médecin médiocre dont les théories se révèlent toujours fausses("Faites-moi confiance!").Les répliques sont divinement envoyées,au point de surpasser parfois celles d'un Audiard("Indexons,indexons"!).Une voix-off se charge de présenter les évènements comme une fable,presque un cartoon,avec des Galipeau toujours floués,malgré leur imagination pour se débarrasser de l'importun et un Martinet de plus en solide comme un roc!Des numéros d'acteurs géniaux et un vent de folie font du "Viager" un régal ludique.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 685 abonnés Lire ses 4 876 critiques

    4,0
    Publiée le 21 juin 2013
    Faire mal là où il faut mais en faisant rire... Chaque personne à du se remémorer des faits familiaux ou de voisinages en regardant ce film. Un film culte qui est aussi la premier long métrage de cinéma réalisé par Pierre Tchernia, grand nabab de notre télévision nationale. Tchernia retrouve pour ce film René Goscinny avec qui il avait travaillé sur le film d'animation "Lucky Luke" (1971) ; Goscinny ayant produit "Le Viager" et co-écrit le scénario avec Tchernia. Résultat une petite histoire cynique et méchante dont on rit avec grand plaisir. Des répliques cultes citées par un casting énorme... "Oh une étoile filante, il faut faire un voeu" (Elvire regardant Galipeau) -"C'est fait !" , ou encore "A votre santé M. Martinet... Vous nous enterrerez tous !"... Le point faible réside sans doute à une mise en scène sans relief et une voix off chantée pas toujours judicieuse. Tchernia est un bel auteur mais un metteur en scène médiocre. Mais ce film est très jouissif, où l'équation casting+sujet+dialogues en font un film qui mérite amplement sont statut de film culte. Le film est également riche de détails comme le journal (où une photo qui montre le navire "La Bourrasque" qui coule lors de la débâcle de Dunkerque) qui est donné à l'officier de marine à chaque fois qu'il fait une erreur. A noter que ce film offre le dernier film de Noël Roquevert et que ce film prendra écho avec un même cas concernant notre ancienne doyenne Jeanne Calment. Un film perspicace et intelligent qui fait rire avec un cynisme de bon aloi.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    3,5
    Publiée le 2 mai 2013
    Sous ces airs de petite comédie Pierre Tchernia et surtout Gosigny arrive à croquer les travers des français avec une ironie comme seul le scénariste d'asterix en était capable. C'est drôle, le trait est forcement grossit mais il tombe souvent juste.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 153 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    4,0
    Publiée le 2 août 2010
    Très bonne comédie française! Michel Serrault excellent comme toujours!
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 151 abonnés Lire ses 3 305 critiques

    4,0
    Publiée le 15 mai 2007
    "Le viager" est probablement l'un des meilleurs films qui a réuni Michel Galabru et Michel Serrault, tout deux n'étant pas seuls à faire des étincelles ici. Cette comédie propose ainsi non seulement une vision assez drôle des viagers, mais aussi un résumé de l'histoire de France de près de 50 ans, le tout avec un humour qui fait souvent mouche. Le film a peu vieilli, il n'y a presque pas de cabotinage (chose fréquente à l'époque), il reste donc très sympathique à voir.
    dougray
    dougray

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 1 904 critiques

    3,5
    Publiée le 27 décembre 2012
    Comédie franchouillarde mais tellement sympathique typique des années 70, "Le Viager" surprend par la cruauté de son scénario et le sens comique de son réalisateur Pierre Tchernia (qui co-signe le scénario avec René Goscinny, la papa des Astérix). C’est sans doute ce qui a permis au film de traverser les décennies (par le biais de multiples rediffusions télé) sans perdre de son efficacité. Certes, l’humour du film semble sortir d’une lointaine époque où la candeur avait encore sa place (on est loin de l’influence anglo-saxonne venue depuis s’emparer des productions françaises) et la mise en scène lorgne davantage du côté de la BD que du cinéma (l’utilisation de la voix off, assurée par Pierre Tchernia, rappelle les dessins animés d’Astérix, les scènes s’enchaînent comme les gags d’une bande dessiné…). Mais, pour peu qu’on ne soit pas rebuté par les vieux films, on ne pourra que se délecter des mésaventures de cette famille Galipeau, qui vont acheter en viager la maison de Louis Martinet, un vieil homme prétendument aux portes de la mort, et dont le cynisme va être puni de la manière le plus radicale puisque tous les membres de cette famille vont mourir les uns après les autres sans avoir obtenu la maison tant convoitée. Le principal talent du film est d’avoir démontrer toute l’amoralité de cette pratique sans pour autant perdre de vue sa mission : faire rire. Le fait que Martinet reste jusqu’à la fin dans l’illusion de l’attachement de la famille Galipeau à son égard apporte, ainsi, un élément comique non négligeable (le décalage entre la compassion du vieillard et les coups tordus des Galipeau est un régal) mais permet également au film de faire l’économie d’un final moralisateur. Mais Le Viager peut également compter sur des numéros d’acteurs irrésistibles, comme les comédies de cette époque savaient nous en réserver. Outre Michel Serrault (âgé de seulement 44 ans à l’époque) qui se régale en vieillard aussi adorable qu’increvable et Michel Galabru qui est, une fois de plus, énorme en chef de famille manipulateur qui n’arrête pas de se tromper (avec son fameux gimmick "faites moi confiance"), on retrouve Rosy Varte en épouse vénale, Jean-Pierre Darras en frère étouffé, Odette Laure en belle-sœur, Claude Brasseur en fils voyou, Yves Robert en collabo ou encore Jean Carmet en avocat. Un casting magnifique pour un film plein d’humour et de bonne humeur qui rappelle une époque révolue où l’on savait faire rire de manière simple mais efficace.
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 2 477 critiques

    4,0
    Publiée le 2 juin 2009
    Si elle use parfois un peu trop du comique de répétition, cette comédie reste une réussite grâce au génie de son concept (morbide, donc humour noir garanti), à une écriture vive et impertinente et à un casting réjouissant.
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    3,5
    Publiée le 17 juillet 2011
    Premier film de Pierre Tchernia, ce serviteur si méritant du septième art, Le Viager est une fable cocasse qui nous conte l’histoire incroyable de l’ineffable Martinet, condamné à mort par la médecine en la personne du non moins ineffable docteur Galipeau (Michel Galabru), à qui l’on peut « faire confiance », et qui deviendra centenaire après avoir enterré toute ladite famille Galipeau qui lorgnait sur sa maison, achetée en « viager »... Satire sociale de la France des années trente aux années soixante-dix, Le Viager ne décolle cependant pas d’un niveau de comédie tranquille par manque d’ambition et peut-être de confiance en lui mais aussi d’une touche de fainéantise de la part de son auteur. On garde bien sûr en mémoire dans le rôle de Martinet, l’énorme, le génial Michel Serreau, qui se livre à une performance d’acteur hors du commun. La scène où il réveillonne avec son quart de champagne et sa gigantesque bouteille d’huile de foie de morue est à placer dans toutes les bonnes anthologies de l’histoire du cinéma.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 571 critiques

    3,0
    Publiée le 13 mars 2019
    Ça ne paie pas de mine. C’est vrai que quand on se contente de lire juste le papier, on peut se dire que « Le Viager » n’est rien d’autre qu’une comédie franchouillarde comme on en voyait par wagons dans les années 70. Ouais, sauf que là, y a un petit truc qui change tout de même la donne: c’est qu’il y a Pierre Tchernia derrière la caméra et surtout René Goscinny (le père d’Astérix) au scénario. En réalité, ce « Viager » est une comédie au scénario diablement malin, très noir par moments et même cruel, n’ayons pas peur des mots. Un scénario qui voit le Sieur Martinet enterrer un à un tous les membres de la famille Galipeau. Une famille qui n’a qu’une seule hâte: que le vieux passe l’arme à gauche pour pouvoir ENFIN s’installer dans la maison à Saint-Tropez (Saint What ??). Peine perdue, plus le vieux prend de l’âge, plus il tient la forme ! Je parlais de scénario malin un peu plus haut. J’y reviens. A l’aide de ressorts humoristiques, Tchernia tourne la Seconde Guerre mondiale en dérision et en profite au passage pour fustiger l’attitude de certains français durant l’Occupation Allemande. Puis, il y a des trouvailles. Par exemple, chaque Galipeau trouve le moyen de mourir d’une manière plus stupide que le précédent. Et nom de dieu, le verbe est haut. Très haut. Entre le négus qui gratte les puces d‘un certain dictateur italien, la guerre de Cent Ans gross malheur, y a d’la réplique, y a du florilège ! Sans oublier le casting. Alors le casting, pour la faire courte, ça te met des étoiles dans les yeux. Mention spéciale pour Michel Serrault qui est tout simplement EXCELLENTISSIME ! Et encore, le mot est faible. Bon ben y a pas photo, si vous aimez les comédies françaises de l’époque et que vous savez apprécier un peu d’humour noir, n’hésitez pas, allez donc faire un petit tour dans cette maison sur la Côte d’Azur…
    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 934 critiques

    4,0
    Publiée le 24 décembre 2012
    Joyeuse comédie, sans message subliminal, qui met de bonne humeur ! Sous couvert de la cupidité trop courante de certains de nos contemporains, une histoire alerte et sans temps morts, truffée de petites trouvailles et de références (Tchernia est Monsieur Cinéma !) et jouée par une pléiade de comiques français qui s’en donnent à cœur joie. On y voit même Depardieu en demeuré, timide débutant, avant qu’il soit Belge ! À revoir de temps à autre car, curieusement, voilà un film, tendance franchouillarde, qui ne se démode pas !
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 471 abonnés Lire ses 2 233 critiques

    5,0
    Publiée le 20 juillet 2014
    Le viager : Une comédie française fort amusante, intelligente, remplit de vérité sur la société, l’évolution et les humaines. Car en arrière plan, le film va nous montré les grands moments de la France de la premier guerre mondiale jusqu'à de nos jours. Mais, c’est surtout l’idée de départ qui est génial et magistralement bien utilisée pendant tous le film, en cohérence avec les événements historiques. Puisque on va suive la vie d’un vieux célibataire de 59 ans : Louis Martinet qui a acheté une maison de campagne a Saint-Tropez. Et il va voir son médecin : les Galipeau qui est très intéressé par la maison et il va l’acheté en viager car il lui donne pas plus de deux ans à vivre donc c’est une occasion en or pour lui. Et au fil du film, le film donnera tous son sens au célèbre dicton : il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Car, on se rend compte que les années passes et Louis Martinet ne meurt pas et la famille attend son décès avec impatience… Donc voila, scénario astucieux, remplit d’humour et de situations cocasses et bien trouvés. De plus, les personnages sont attachants ou pas, car les Galipeau sont pas très sympas ^^. Et ils sont formidablement interprétés par les acteurs qui sont tous impeccables. Et le casting est en or : Michel Serrault, Michel Galabru, Claude Brasseur… Donc voila, une comédie française comme on en fait pu : un vrai régal.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top