Mon AlloCiné
Lost in Translation
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,8
21638 notes dont 1338 critiques
46% (611 critiques)
24% (319 critiques)
6% (75 critiques)
8% (113 critiques)
10% (134 critiques)
6% (86 critiques)

1338 critiques spectateurs

shaim59

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 71 critiques

4,5Excellent
Publiée le 07/08/2012

Les premières images, Tokyo la nuit, un acteur fatigué et mélancolique et la BO hypnotique donnent le ton de ce film ou il ne se passe pas grand chose mais d'un incroyable esthétisme. Scarlett johansson tout en sobriété est sublime (comme d'habitude) Quand à Bill Murray, magnifique et touchant. Un film féminin et subtile, Sofia Coppola n'est pas seulement la fille de son père, elle est aussi une grande réalisatrice.

Jeffka

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 94 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 03/08/2012

C'est le film qui m'a fait tombé amoureux de Scarlett Johansson depuis j'ai pas décroché !

Victor COLT

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 65 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/07/2012

Un film juste magnifique. Sofia Coppola invente ici une nouvelle vision du cinéma. En clair, dans Lost In Translation il ne se passe rien et malgré l' action lente on ne s' ennuie pas; et c'est la toute la dimension remarquable et le point fort du film. Son ami Lance Acord livre une superbe photographie et donne au film une nostalgie et une sacrée dose d' endorphine. Coppola transporte ses personnage dans un Tokyo à la fois ultra-modernisé/la réalitrice joue et tourne en ridicule la technologie de pointe du Japon, et à la fois tourné vers son passé/où la photographie du film donne une grande ampleur au temple japonais. La réalisatrice capte aussi la fougue de la Jeunesse de Tokyo dont lequel elle baigne ses deux personnages. Le scénario va en fait plonger les deux... amis(car le film ne donne pas de réponse sur l' étrangeté de leur relation: nouveau point gagnant pour Sofia) dans les rues de la capitale nippone. Les belles prestations de Bill Muray en acteur looser sur fin de carrière et de Scarlett Johanson en petite fille perdue s' accordent parfaitement avec le lyrisme qui s' évade du film.

cinematop

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 243 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/07/2012

chef d'oeuvre cinématographique. sofia coppola va devenir grande. bouleversant et magnifique.

flohardy29

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 311 critiques

3,5Bien
Publiée le 20/07/2012

Un film assez... Unique. On en ressort tout léger. Alors que les scènes n'ont pas l'air très prenantes, pourtant on reste accrocher à ce film comme une drogue. C'est une sorte de thérapie assez bizarre, tout d'abord insuflé par le contexte Tokyoïte, qui fait superbement ressortir la solitude et la complicité des 2 personnages. Mais je crois que la vraie force de ce fim est qu'on reconnait tous un peu une part de nous même, de notre vie, de nos relations, de nos sentiments, dans les 2 personnages. Bill Murray est particulièrement génial et Scarlett Johansson à la hauteur de son immense talent. L'alchimie entre les deux personnages , assez complexe, nous rappelle tous une relation passée avec quelqu'un. C'est en même temps une sorte de rève et de nostalgie qui se mélange avec brio. Et lorsque vient la scène où "enfin" ils s'embrassent, on éprouve une étrange sensation assez inexplcable. Et puis un humour leger, une sobriété dans l'image qui plait bien. Un bon film qui se laisse très facilement regarder. 4/5, c'est mérité. Merci Sofia Copola

ritoncorleone

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 16 critiques

4,0Très bien
Publiée le 08/07/2012

Très bonne comédie romantique. On y voit les premiers pas de Scarlet johanson au cinéma et la confirmation de Bill Muray (qu'on ne voit que trop rarement au cinéma). Celui ci joue merveilleusement bien l homme qui franchit la cap de la cinquantaine, qui se sent complètement pommé et qui cherche à tout prix à sortir de la routine.

jejeninjaki

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 13 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 05/07/2012

Bon, je vais pas passer par quatre chemins pour dire que j’ai été complètement bouleversé par cette histoire d’amour aussi authentique qu’atypique. Je n’ai pas ressentie pareille émotion devant une romance depuis le fameux Sur la route de Madison de Clint Eastwood, qui, en se mettant en scène lui-même, réalisait une des plus belles histoires d’amours de cinéma, sur une toile sociologique passionnante. Je n’avais encore vu qu’un seul film de Sofia Coppola, Virgin Suicides, que j’avais beaucoup apprécié. Mais il me manquait THE film pour me faire devenir grand fan de cette cinéaste. Dans ce premier film j’avais vraiment aimé toute cette facette mystérieuse et de non-dit qui entourait ces soeurs suicidaires, et qui faisait marcher notre imaginaire et nous faisait vivre de la plus intense manière qu’il soit leur détresse. On peut alors dire que cette patte narrative de Sofia se retrouve également dans Lost In Translation. Cette histoire d’amour entre Bill Muray et Scarlett Johanson, à la différence des milliers d’autres films qui sortent chaque semaine dans les salles de cinéma, se détourne de tous les clichés possibles, et ne se raconte pas, ne s’émotionnalise pas à l’aide de ficelles vues et revues, elle se ressent pleinement. C’est entre autre la mise en scène exceptionnelle de Sofia qui ressort de ce film. Un peu à la manière de Mann (et Refn plus récemment) qui immortalisaient les rues de L.A, Woody Allen qui mettait en scène un Paris de carte postale, Sofia arrive mieux que n’importe qui à magnifier les rues « cyberpunk » de Tokyo by night. Mais comme tout grand réalisateur, ces décors ne sont pas uniquement faits pour faire beau, mais s’inscrivent directement dans l’histoire, et apporte une richesse de lecture supplémentaire. Ici la ville de Tokyo impalpable et mystérieuse sert de cadre idyllique à une rencontre furtive, entre deux vies en transition temporaire, comme le titre du film l’indique. Et c’est cette rencontre éphémère dans un environnement inconnu qui va la rendre intense cette belle histoire d’amour. Certes les clichés orientaux, il y en a à la pelle, mais c’est tellement drôle et subtilement mis en valeur que c’est totalement justifié (et la plupart des clichés sont vrais, et faut pas oublier que c’est d’un point de vue occidental, donc normal). Autre prouesse, la manière de filmer les personnages. Entre tous ces moments de silences suggérés qui rendent la relation entre les deux personnages tellement sensuelle et ces instants de complicité entre les acteurs (qu’on a l’impression que ce sont eux qui parlent à la place de leurs personnages), on passe du rire au larme, de l’euphorie au désespoir, pour notre plus grand bonheur. Voilà les principales raisons pour lesquelles ce film ne tombe pas le cliché ou dans le niais. Il y en a d’autres certes, mais il faudrait revoir ce film une bonne dizaine de fois avant d’épuiser toutes les richesses de cette histoire. Au finak, ça ne sert à rien de vouloir expliquer l’inexplicable, mais juste se réduire à dire que ça nous prend au tripes, que ça ne nous touche au plus profond de nous-même. Un film à revoir encore et encore, car c’est un véritable bonheur de vivre cette pure histoire d’amour impossible. Le cinéma, c'est beau.

ledpacks

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 159 critiques

3,5Bien
Publiée le 27/06/2012

Un joli film, une belle peinture de toutes les facettes de Tokyo. Une belle rencontre un peu platonique grâce aux deux grands talents de Bill Murray et Scarlett Johanson qui, même dans les moments où le film retombe un peu, sauront faire passer quelques chose dans leurs regards, leurs jeux. Le film résume bien aussi l'isolement des touristes dans la capitale japonaise où toutes les coutumes sont inaccessibles pour le simple voyageur qui ne sait pas parler la langue et qui finalement est réduit à voir la ville au travers de la vitre d'un taxi ou de sa chambre d’hôtel. Ça sent le vécu et c'est intéressant à voir. Le film a un rythme volontairement très lent qui le rend un peu difficile d'accès et on pourrait parfois d'ennuyer autant que Bill Murray dans le film. Mais avec un peu de patience, on finit par apprécier les échanges entre les deux américains un peu paumés.

CrocodileCosmique

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 163 critiques

4,0Très bien
Publiée le 26/06/2012

Tout à fait agréable à regarder en premier abord. C'est un film intelligent, subtil, et visuellement magnifique. De plus, les acteurs sont bons, Scarlett en tête et la B.O est exceptionnelle. On est plongé dans le film est dans Tokyo, on en ressort avec des néons et de la sérénité plein la tête, avec qu'une envie, relancer le DVD. Une expérience à tenter, mais sur grand écran pour un effet optimal !

Sionsono2

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 753 critiques

4,0Très bien
Publiée le 20/06/2012

Un film qui est très drôle et qui a le mérite de nous faire rire intelligemment. La palette d'acteur présente (avec l'excellente Anna Faris qui est juste géniale!) permet de rentrer dans cette histoire d'un homme et une femme qui se retrouvent perdu dans l'immensité de Tokyo. L'une accompagnant son maris, l'autre participant à des séances de photos,... J'étais émerveillé par ce film. Je n'ai pas voulu qu'il finisse tellement il te rend accros. Certes il y a pas mal de faux-raccords et d'incompréhension (Pourquoi le maris ne se doute-t-il de rien?). Malgré ces points faibles, on arrive à une comédie romantique fraîche et pas lourde.

Jipis

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 362 critiques

4,0Très bien
Publiée le 11/06/2012

Traits tirés, bâillements et œil glauque se maintiennent éveilles en contemplant la luminosité artificielle d’un hôtel de luxe croulant sous les courbettes et les canaux télévisés propres à une terre inconnue ou les repères yankees sont portés disparus. A l’extérieur tout est différent, chaque secteur répond à ses concepts propres. De la main verte aux jeux vidéo sans contourner l’inévitable karaoké tout n’est qu’un bric à brac de combinaisons maintenant une terre déjantée dans une transaction étonnante menacée à chaque instant par un potentiel tremblement de terre rendant ces lieux complètement sous l’emprise d’une extravagance surdimensionnée. Vue d’en haut tout devient acceptable presque beau, la ville se laisse contempler en masquant ses aberrations humaines sous des buildings grisâtres que l’on scrute en demi cercle dans l’espoir de néantiser son ennui par un intérêt visuel. Ce climat déprimant pour un non initié est porteur d'humour et de sensibilité dans un écoulement temporel minuté par la tendresse d’un amour amitié entre deux êtres se connectant brillamment presque naturellement par l’intermédiaire des sentiments dans une mégapole rigide et libérée ensevelie par les lumières. Deux générations constituées d’assurances et de doutes communiquent par des procédures sensitives mises au monde par l’éloignement. Un choc des cultures effarant dans un pays survolté anime le besoin de se connaitre sur un sol de références technologiques comprimé par des traditions tenaces. « Lost in Translation « est l’œuvre que l’on espérait plus. Une magnifique alchimie entre ce qui se construit et ce qui décline, ce qui charme et ce qui se retient de succomber. Une œuvre sensible, sur ce que l’on ne voit plus dans le septième art depuis bien longtemps un nectar Platonique merveilleux nommé solitude, rencontre, communication, séparation dans le plus improbable des endroits filmé de manière remarquable par une réalisatrice maitre à bord. Scarlett Johansson et Bill Murray sont extraordinaires dans une sensibilité presque pure mêlée d’un érotisme uniquement contemplatif donnant la vie à un nouveau concept à peine imaginable. Une passion inassouvie sexuellement conclue dans un processus émotionnel méritant une statue. Tokio l'inclassable est bénéfique. A New-York ces deux la ne se serait jamais aperçus. Le sexe chainon manquant de cette courte rencontre est balayé par une étreinte finale bien plus forte. Un souvenir impérissable, une volonté de respecter l’autre malgré le désir de conclure.

Johny 53

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 58 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 10/06/2012

bon petit film qui a beaucoup de longeurmais qui se suit bien le film traite de l'enui des gens mais nous aussis on s'enuit un peu mais le film reste correct bon jeu d'acteur on joue entre l'amitié et l'amour on n'en saura pas plus.

Pamela B.

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 321 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 10/06/2012

on apprécie surtout le jeu des deux acteurs principaux et une belle bande original. un peu mou et ennuyeux mais on se laisse suivre par le film.

anonyme
Un visiteur
2,0Pas terrible
Publiée le 03/06/2012

C'est du banale, y'a rien, à part des personnages qui trainent en ville.

Arthur de Bussy

Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 474 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 16/05/2012

Ça se veut « cool », c'est lisse, c'est creux, mine de rien c'est bourré de clichés et c'est surtout surestimé (normal c'est signé Coppola). Bref pas de quoi en faire un plat. Certes nos deux héros sont parfois amusants, mais difficile d'être touché par cette histoire peu vraisemblable et surtout d'une vacuité abyssale. Bill Murray campe (comme d'habitude) un américain blasé et Scarlett Johannson une jolie blonde ingénue (comme d'habitude), Sophia Coppola nous ressert son esthétique formatée "qui va plaire à tout le monde en faisant passer du vide pour de l'art" (comme d'habitude) et on a rapidement les oreilles gavées de pop FM à la Phoenix ou Air (comme d'habitude). D'accord les interprètes sont plutôt sympas... ça fait un (petit) point positif. Allez un deuxième point positif : c'est déjà mieux que «Virgin Suicides» (mais pouvait-on faire pire?). Pour tout le reste, rien de bien nouveau : on nage dans le réchauffé, le déjà-vu, le superficiel, etc. Juste un film branchouille et bébête de plus, comme il en sort des milliers chaque année... sauf que la réalisatrice s'appelle Coppola. [1/4] http://artetpoiesis.blogspot.fr/

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top