Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Lost in Translation
note moyenne
3,8
22555 notes dont 1356 critiques
45% (615 critiques)
24% (326 critiques)
6% (80 critiques)
8% (112 critiques)
10% (137 critiques)
6% (86 critiques)
Votre avis sur Lost in Translation ?

1356 critiques spectateurs

zinv
zinv

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 692 critiques

4,5
Publiée le 24/03/2016
Pour critiquer ce film, j'estime que l'emploi du "je" est recommandé. En effet, ce n'est uniquement qu'au travers de notre subjectivité que Lost in translation s'apprécie ou non. Difficile à défendre ou à condamner, on ne saurait convaincre quelqu'un qui ne partage pas notre avis. Pour ma part donc, je suis totalement fasciné, alors que je ne suis pas un adepte des films contemplatifs. Mais ce qui me magnétise surtout est cet indescriptible mélange de sentiments paradoxaux qui me parcourt à chaque visionnage. Béatitude? Spleen? Envie? Regret? Tout me semble si palpable et pourtant si lointain ; à l'image d'une Scarlett Johansson qui paraît à portée de bras et d'un Bill Murray accessible alors qu'ils sont si distants. Peut-être est-ce la double culture du Japon (moderne et traditionnelle) qui, implicitement, m'évoque cette palette d'émotions?
anonyme
Un visiteur
4,0
Publiée le 03/02/2016
J'ai surtout aimé ce film par la beauté des prises de vue. Quant au reste, je vous le laisse apprécier.
Florian Malnoe
Florian Malnoe

Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 530 critiques

2,0
Publiée le 09/01/2016
C'est une question de sensibilité avant tout mais je n'ai pas accroché à cette romance. Malgré son partis pris de la suggestion intéressant et malgré l'excellente composition des principaux je ne suis pas parvenu à entrer dans cette histoire qui se veut pleine de bonnes intentions et de bons sentiments. Peut-être à cause d'une mise en scène minimaliste, pachydermique, et d'un scénario simpliste qui ne mettent pas en valeur cette union convaincante. Je trouve qu'ici, à trop vouloir faire dans la sobriété et l'absence de fioriture ça nous donne un ensemble plat, linéaire, et sans surprise. Une bluette sans saveur qui manque de caractère et de fulgurance.
Maitre Kurosawa
Maitre Kurosawa

Suivre son activité 201 abonnés Lire ses 1 286 critiques

4,5
Publiée le 27/12/2015
Qu'est-ce que "Lost in Translation" si ce n'est que la simple retranscription d'une expérience : deux êtres perdus dans un pays qui vont se rencontrer et se lier pendant une courte période ? Cette idée minimale est transcendée par une mise en scène qui capte chaque geste et chaque instant comme s'ils étaient primordiaux dans la relation entre les deux personnages. Mais, au final, c'est moins la rencontre entre Bob, un acteur lassé de son métier et qui ne sait plus vraiment où il en est avec sa famille, et Charlotte, jeune diplômée qui n'a aucun projet d'avenir, qui émeut que la rencontre entre deux acteurs. D'un côté Scarlett Johansson que l'on a jamais vu aussi tendre et fragile, de l'autre Bill Murray - très drôle comme toujours - qui explore une autre facette de son jeu, plus mélancolique, qui n'écrase toutefois pas son talent comique. La complicité entre Johansson et Murray est évidente, déjà créée alors qu'ils ne se sont pas encore parlés, parce que Coppola a un réel désir de les filmer et de les accompagner dans ce Tokyo partagé entre le calme de l'hôtel et le dynamisme extérieur, une tension que l'on retrouve dans les différences de rythme du film, la lenteur générale étant brisée par des accélérations soudaines. Un peu comme dans "Sur la Route de Madison", "Lost in Translation" raconte l'histoire de deux personnes qui vont s'aimer mais dont on sait dès le début qu'ils devront se séparer : si dans le chef-d'oeuvre d'Eastwood la scène de la voiture est déchirante, c'est parce qu'elle n'est pas actée; chez Coppola, la scène de l'adieu est programmée mais c'est la série de gestes que fait Murray qui est bouleversante : prendre Scarlett dans ses bras, l'embrasser brièvement et lui murmurer des paroles que le spectateur n'entendra jamais. Cette intimité, qui parcourt tout le film, touche dans cette scène son point le plus fort en ce qu'elle mêle pudeur et expression des sentiments, une émotion qui tente d'être contenue et une extériorisation presque obligée. "Lost in Translation", joyau d'écriture et délicat par sa mise en scène, est un de ces rares films qui nous rend si tristes de devoir quitter ses acteurs, définitivement inoubliables.
NoSerious M
NoSerious M

Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 134 critiques

3,0
Publiée le 29/10/2015
Une chose est sur, "Lost in Translation" a une sacrée réputation. Et il la mérite... en partie. Je ne nie pas, et personne ne le pourra, que le film a un plutôt bon scénario, un casting génial, de magnifiques décors... Et tout ça c'est super, mais bon dieu que c'est lent ! Le jeu des acteurs, les dialogues, les scènes de romance... Durant tout le film, j'ai véritablement eu l'impression que tout se déroulait au ralenti. J'ai rarement vu passé les 1h40 d'un film que devant "Lost in Translation". Mais c'est le seul point négatif, pour le reste, c'est bon bien sur. Mais ce défaut explique ma note...
LEPELTIER E
LEPELTIER E

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 336 critiques

4,0
Publiée le 28/09/2015
Deux âmes perdues dans le Tokyo d'aujourd'hui avec une vision du japon surement très proche de la réalité (entre modernité et tradition ) ; on suit avec beaucoup d'émotions les errements de ces deux personnages , Sofia Coppola n'a pas seulement du talent , elle est de ces réalisateurs qui ont un univers qui leur est propre et qu'on retrouve dans chacun de ces films ; une oeuvre majeure dans sa filmographie .
jacohubert
jacohubert

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 23 critiques

4,5
Publiée le 10/09/2015
J’avais un “à priori” plutôt négatif aux vues des critiques détractant ce film et me méfiant des 5 étoiles souvent décernées à des films d’auteur au scénario aussi abstrait que chiant. Un making off de cette œuvre faisant état de similitudes avec l’atmosphère de « blade runner » me convainc de le regarder. Force est de constater qu'on est très loin de la performance de RIDLEY SCOTT. Le film n’en est pas moins superbe et merveilleusement interprété par les baladins somnambules que sont BILL MURRAY et SCARLET JOHANSSON. Une belle histoire d’amour.
batman_31
batman_31

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 390 critiques

2,0
Publiée le 08/09/2015
« Lost in translation » est la découverte de Tokyo au travers de deux étrangers qui s'ennuient et qui se réconfortent mutuellement. L'histoire est lente et sans aucun rythme. Il y a beaucoup de scènes inutiles ou vides d'intérêt. Le spectateur finit rapidement par s'ennuyer et seules les présences de Bill Murray et de Scarlett Johansson lui permettent d'arriver péniblement jusqu'au générique de fin. Néanmoins quelques sourires par-ci par-là mais rien de bien formidable. Si vous n'avez pas le moral, ce n'est pas le genre de film qu'il faut regarder pour se changer les idées. Déçu par ce film de Sofia Coppola qui est loin de mes espérances surtout devant autant de critiques positives.
baudouin s
baudouin s

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 45 critiques

4,0
Publiée le 26/08/2015
Lost in translation est un film qui parle de deux personnages perdus qui s'ennuie et de sentent seuls. Alors c'est sur qu'avec un pitch comme Ca on sait d'avance que le film va être lent, et cette lenteur combinée à la solitude des personnages principaux pourront rebuter certains spectateur. Cependant cela serait dommage de passer à côté de ce film pour plusieurs raisons : tout d'abord ce film est une description très intéressantes de la fascinante société japonaise, description qui possède l'avantage de montrer plusieurs aspects différents (la société japonaise moderne et celles plus traditionnelle). De plus Bill Murray est excellent dans son rôle d'acteur finis et complètement blasé et Scarlett Johansson est comme toujours excellente. Enfin, ce qui a mes yeux rends ce film excellent, la mise en scène de Sofia Coppola est superbe; chaque cadre est chargé de sens et elle nous offre beaucoup d'explications par l'image plutôt que par le dialogue. Lost in translation est donc un film qui peut être difficile à aborder mais qui vaut vraiment le détour pour ses acteurs et sa mise en scène tous simplements parfaits.
Bertie Quincampoix
Bertie Quincampoix

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 960 critiques

2,5
Publiée le 23/08/2015
Une belle et émouvante rencontre entre deux êtres très différents mais paumés, échoués dans un hôtel de luxe dans un Japon qui leur est totalement étranger. De nombreux passages drôles, décrivant les incompréhensions entre deux cultures différentes. Hélas, Sofia Coppola, qui filme longuement l'accablement de ses personnages – qui ont des problèmes de riches – finit par embarquer également le spectateur dans une certaine forme d'ennui.
Diszi
Diszi

Suivre son activité Lire ses 53 critiques

2,5
Publiée le 23/08/2015
On s'ennuie mais c'est le thème du film ! La question est ,peut on prendre du plaisir dans un film ou on s'ennuie. Bill Murray , que j'avais déjà vu dans un film, est étonnant un coté flegmatique à la Clint Eastwood, Il colle tellement au personnage on pourrait presque y voir un vrai documentaire sur le personnage. Quand à Charlotte elle à un charme bien à elle . On sent bien qu'ils sont sur le meme nuage du temps qui passe et qui semble pas leur appartenir. La manière de filmer avec talent enlève l'ennui qui pourrait s'installer. Les quelques plans fixes sont des petits plaisirs. Ca fait parti du scénario , mais c'est un des rares film ou le vieux ne couche pas avec la jeune en nous faisant une démonstration de kamasoutra. Il ne faut pas aller voir ce film pour voir une histoire mais une atmosphère et 2 acteurs excellents et dans ce cas on ne s’ennuie pas.
Meryn Fuckin' Trant
Meryn Fuckin' Trant

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 360 critiques

4,0
Publiée le 21/08/2015
Filmer des individus à la dérive ou plus simplement qui s'emmerdent, voilà grosso modo ce qu'est le cinéma de Sofia Coppola et autant dire que ce n'est pas le mien: j'étais par exemple resté complètement extérieur à son "Virgn Suicides" quand bien même le film était formellement parfait, quant à l'insignifiant "Somewhere" il me fit l'effet d'un tranquillisant pour chevaux dès sa séquence d'introduction. Et puis vint "Lost in Translation" qui je dois bien l'admettre -et même si ce n'est toujours pas mon cinéma- est une perle d'errance sensorielle, pas dénuée de propos qui plus est, et un propos jamais matraqué à la gueule (comme c'était le cas de "Somewhere") mais disséminé de façon plus subtile tout au long du film. Pour le coup ce film m'ouvre un peu au cinéma de son auteur(e?), c'est une expérience qui ne se raconte pas mais qui se vit. Même si l'on ne peut faire l'impasse sur l'interprétation unanimement excellente de la brillante Scarlett Johansson et de Bill Murray dans l'un des rôles-clés de sa carrière et de la photographie d'une justesse dingue et indissociable d'une bande-son tout en douceur. Un film qui a tout d'un chef d'oeuvre.
Pixr3
Pixr3

Suivre son activité 19 abonnés Lire sa critique

5,0
Publiée le 20/08/2015
Lost in Translation, ou littéralement Perdus dans la Traduction c'est l'histoire de deux américains, Bob et Charlotte perdus dans un Tokyo fantasmagorique, intrigant, haut en couleur qui rappelle l'univers de Blade Runner, détachés des autres par la barrière de la langue. Perdus dans ce monde ils sont également perdus dans leur vie, l'un en crise de l'âge mur essayant de relancer son couple, et l'autre, jeune mariée, se questionnant sur sa vie future d'adulte. Dans son hôtel de luxe surplombant la ville Bob s'ennuie tandis que Charlotte erre dans les salles de jeu vidéo, les temples shintoïstes ou les night clubs, à la recherche de réponses. Rencontrés par hasard, chacun va trouver chez l'autre ce qui lui manque pour leur permettre tous deux de renouer avec leur vie. S'ont il en train de s'aider ou de s'aimer ? Difficile à dire. La trame scénaristique très simple ne nécessite rien de plus. La mise en scène de Sofia Coppola, très aérienne et surtout très pudique est sublimée par deux acteurs quasi-parfaits dans leur rôle. Caméra à l'épaule, on se perd avec eux dans un Japon sans limite, bercés par les néons omniprésents et la frénésie des habitants. Bien plus qu'un film, il s'agit d'un voyage.
J-Daniels
J-Daniels

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 278 critiques

4,0
Publiée le 20/08/2015
Après un premier film (Virgin suicides) plutôt convaincant, Sofia Coppola revenait avec "Lost in Translation", film dont elle assure une nouvelle fois le scénario et la réalisation. L'idée de départ est celle de deux américains fraîchement débarqués à Tokyo et complètement perdus dans un pays, une culture et une langue qu'ils ne comprennent pas, ce déboussolement est illustré par Scarlett Johansson tournant en rond dans sa chambre en petite culotte rose et par Bill Murray sifflant des verres au bar de l'hôtel. Cette première partie est intéressante, mais le film devient vraiment prenant à la rencontre des deux protagonistes, ceux-ci se rendent alors compte qu'ils sont tout aussi perdus dans leur propre vie que dans cette ville alors qu'ils ont en théorie tout pour être heureux, thème déjà présent dans "Virgin suicides". Perdus, ils le sont également dans la relation qui les lie, à l'origine basée sur la seule proximité culturelle, fruit du hasard et vouée à être fugace. Un beau film en somme que cette parenthèse au Japon nous interrogeant sur notre rapport à l'autre, au bonheur et à l'éphémère. Le film bénéficie d'interprètes de qualité, Bill Murray excelle dans le rôle du vieil acteur mélancolique sur le déclin, il en éclipserait presque Scarlett Johansson pourtant très à l'aise dans le rôle de la jeune mariée cherchant encore sa voie, d'autant que la relation entre les deux acteurs est une vraie réussite. Enfin côté casting je ne peux m'empêcher de citer Anna Faris qui, il faut bien le concéder, a un vrai don pour jouer les cruches. La réalisation est de bonne qualité et achève de faire de "Lost in Translation" un film qu'il faut voir malgré les quelques longueurs qui l'émaillent.
ManoCornuta
ManoCornuta

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 743 critiques

1,5
Publiée le 20/08/2015
Encore un archétype du film de festival: lenteurs calculées, économie dans les dialogues comme dans le scénario. L'histoire est simple: spoiler: il n'y en a pas, c'est juste deux personnes perdues dans Tokyo pendant trois jours. Si Bill Murray assure le service minimum et que Scarlett Johansson fait ce qu'elle peut avec ce qu'on lui donne, Lost in translation trouve le moyen d'ennuyer le spectateur à l'égal de ses personnages. Tout sonne creux, on utilise Tokyo en fond comme n'importe quelle autre ville qui aurait pu faire l'affaire, on frôle la caricature du Japon dans quasiment tous les plans. Quelques "gags" arracheront un sourire, mais plus par charité chrétienne qu'autre chose. Si la perdition et le déracinement peut générer de bons films, celui-ci n'en fait pas partie. La réalisation est plate et convenue, Sofia Coppola enfile les perles tout au long du film, sans véritable arc narratif. A éviter.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top