Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Lost in Translation
note moyenne
3,8
22553 notes dont 1356 critiques
45% (615 critiques)
24% (326 critiques)
6% (80 critiques)
8% (112 critiques)
10% (137 critiques)
6% (86 critiques)
Votre avis sur Lost in Translation ?

1356 critiques spectateurs

Mephiless s.
Mephiless s.

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 697 critiques

5,0
Publiée le 17/11/2014
Sofia Coppola réalise un film original avec deux acteurs géniaux et touchants. Bill Murray est juste adorable et drôle dans son rôle. Scarlett Johansson quant à elle, est belle et joue très bien. Cette comédie romantique n'est pas niaise, et est dotée d'une très grande sensibilité. Le film dispose aussi d'une très belle photographie qui nous montre le Japon et ses alentours dans ses décors magnifiques, certes le film stéréotypes les japonais, mais cela est pour moi un atout. J'ai vraiment été surpris par ce film, qui est très touchant et est pour moi l'une des meilleures comédies romantiques que j'aie vues.
Ufuk K
Ufuk K

Suivre son activité 166 abonnés Lire ses 715 critiques

2,5
Publiée le 23/09/2014
quelques moments loufouques et droles à noter également la prestation de BILL Muray hélas cela ne vient pas compenser le faible scénario et les autres acteurs effacés du film!!! décévant au vu des récompenses et critiques!!!!
Xavier D
Xavier D

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 299 critiques

4,5
Publiée le 19/09/2014
Un voyage au japon formidable avec ses images dépaysant et rafraichissant, avec une bande son hypnotisant et rock, bien loin de son père, Sofia s'est envolé à son rythme et sa patte est maintenant reconnaissable sur Virgin Suicides ou Marie-Antoinette, Bill Murray touchant et drôle simplement une bonne surprise, mention spéciale, et Scarlett Johanssen, belle et humble, simple. Un beau film sur l'amitié éphémère mais vraie. De deux âmes seul en quête de réchauffement humain. Giovanni Risibi est bon dans le rôle du jeune marié .... à son travail, délaissant sa femme magnifique.
Leonblum I
Leonblum I

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 98 critiques

2,5
Publiée le 16/09/2014
Je n'avais pas aimé la première fois. Je me suis ennuyé la seconde fois - malgré mon intérêt mature et grandissant pour l'actrice S. Johansson. peut-être est-ce voulu par le cinéaste qu'on s'ennuie pour qu'on sache que les personnages s'ennuient dans cette ville, cette culture, cette langue si loin de chez eux ?
obpjg
obpjg

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 13 critiques

4,5
Publiée le 16/09/2014
Au départ, c'était vraiment par curiosité, et je suis loin d'avoir regretté. Aussitôt vu, aussitôt acheté. Un film troublant qui rappelle que les rapports humains ne tiennent parfois pas à grand chose. Bill Murray est touchant, Scarlett est superbe, il faut juste les regarder et se laisser porter. Je serais curieux de savoir ce qu'il lui dit à la fin. Les notes de ce film, surtout celles de la presse qui n'est pas toujours tendre, parlent d'elles-même. Un petit bijou.
lothial
lothial

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 206 critiques

3,5
Publiée le 12/09/2014
Mélancolique à souhait,avec une dose d'humour. J'ai préférer la première partie mais le film reste intéressent et touchant.
Zbrah
Zbrah

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 364 critiques

5,0
Publiée le 05/09/2014
Elle est une jeune femme à peine sortie des études, qui ne sait pas encore ce qu’elle veut faire de sa vie. Lui est un acteur cinquantenaire en proie à la déprime, fuyant sa femme et ses enfants en se réfugiant dans son travail. A première vue, rien ne rapproche ces eux êtres si différents. S’ils s’étaient croisés aux Etats-Unis, jamais ils n’auraient fait attention l’un à l’autre de façon si pure et dénuée d’intérêt. C’est leur voyage à Tokyo, et le dépaysement qui en résulte qui leur offre l’occasion de se connaître. Ayant aimé presque tous les films de la réalisatrice, j’avais de grosses espérances concernant « Lost in translation ». Je n’en suis pas le moins du monde déçue, au contraire. Ce deuxième long-métrage est un coup de maître, une œuvre magnifique, drôle et émouvante, teintée de mélancolie. La force du film de Sofia Coppola est qu’il souligne délicatement les chocs culturels sans avoir recourt à des clichés horripilants. La ville est bien mise en valeur et les attitudes japonaises ne sont pas singées pour accentuer le mal être des voyageurs américains. La qualité d’écriture des héros, couplée à des figurants naturels dans leur façon d’être, fait que le tout fonctionne. De plus, les passages en langue japonaise nous sont dévoilés sans sous-titres, pour que l’on se sente aussi exclus que le héros qui ne comprend pas le moindre mot de la langue asiatique. Le spectateur n’aura donc aucun mal à comprendre l’isolement ressenti par Bob et Charlotte. « Lost in translation » jongle habilement entre nostalgie et comédie. Grâce à la bonhomie de Bill Murray, certains passages sont vraiment drôles (le tournage de la pub de whisky, la première conversation du duo, le karaoké...). Mais de nombreux passages d’une infinie délicatesse sont également montrés (Charlotte visitant Kyoto, les discussions dans la chambre d’hôtel devant un programme japonais incompréhensible..). La scène finale, le dernier adieu dans une ruelle bondée, est incroyablement émouvante et juste. Rarement on n’aura vu une scène si touchante dans sa simplicité. Je trouve que la relation entre les deux protagonistes est tellement pure et naturelle qu’elle peut suffire à attendrir n’importe quel cœur endurci. Il faut dire que les personnages sont parfaitement écrits et presque parfaitement interprétés. Presque, car la gourde Anna Faris, avec son personnage exubérant, tâche parmi le reste des personnages dépeints. L’actrice surjoue un rôle pas évident car peu travaillé, sans jamais humaniser son personnage. Un personnage comique n’a pas sa place dans un film où l’émotion prédomine. Fort heureusement, elle donne la réplique à des protagonistes plus poussés. Comme d’habitude, Bill Murray est tout simplement brillant. Il est drôle, pathétique, et excelle dans l’art de déambuler avec un air blasé. Typiquement le genre d’acteur qui interprète tellement bien son rôle qu’il devient inimaginable de voir un autre acteur à sa place. Le premier rôle féminin, celui de Charlotte est interprétée par la jolie Scarlett Johansson, à une époque où la jeune femme ne choisissait pas que des rôles basés sur sa plastique avantageuse. Charlotte est une jeune fille simple et "vraie", un personnage attachant avec ses forces et ses faiblesses. L’héroïne type de Sofia Coppola, passionnée par les jolies blondes. A noter également les courtes mais très bonnes apparitions de Giovanni Ribisi, un acteur trop peu reconnu. L’acteur était déjà présent dans « Virgin Suicides » où il prêtait sa voix au narrateur. Il n’est cependant pas le seul pont pouvant être établi entre « Lost in translation » et la filmographie de Coppola. Les thèmes chers à la réalisatrice sont présents. On retrouve un protagoniste en décalage avec son environnement (Charlotte se trouve dans la même situation que « Marie-Antoinette », les sœurs de « Virgin Suicides », ou le héros de « Somewhere »), un fond de célébrité du côté de Bob (acteur, comme Johnny Marco de « Somewhere », devant gérer une vie publique comme Marie-Antoinette ; la célébrité est plus tard utilisée comme élément central dans « The Bling ring »). Comme on pouvait le remarquer dans chaque nouvelle sortie signée Sofia Coppola, la femme occupe une place prépondérante. Charlotte, héroïne simple et fascinante digne des sœurs Lisbon, ne fait pas exception à la règle. « Lost in translation », c’est aussi un cinéma du quotidien, mais moins vide que l’a été « Somewhere » quelques années plus tard. Les activités communes de Charlotte et Bob créent un lien profond entre eux et participent à leur évolution. Une évolution progressive, lente mais qui est palpable au dénouement du film. On se rend réellement compte à quel point rencontrer Charlotte a permis à Bob de retrouver le goût de la vie. Comme à chaque fois, la mise en scène de Sofia Coppola est superbe. Posée et douce, elle convient à l’existence de Bob et Charlotte qui vivent leur vie sans artifices. Sans artifices... C’est peut-être ça le secret de Sofia Coppola. Filmer des personnages proches de la banalité, les placer dans une situation légèrement improbable, et laisser la magie opérer. L’humanité en elle-même n’est-il pas un sujet passionnant ?
Thibault F.
Thibault F.

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 819 critiques

4,5
Publiée le 04/09/2014
Fascinant, envoûtant préférant l'image à de simples dialogues pompeux et pas nécessairement intéressant, Sophia Coppola débarque avec un ovni cinématographique formé autour de deux protagonistes joués par le charismatique Bill Murray certainement l'un de ces meilleurs rôles au cinéma mais aussi la voluptueuse et sculpturale Scarlett Johansson rayonnante et mystérieuse. Deux personnages qui se perdent dans l'immensité d'un Tokyo froid, sans âme et personnalité mais aussi au niveau des sentiments respectifs de chacun; l'amitié qui se transforme grâce à des sous-entendus à de l'amour pur et dur. C'est beau, profond et intelligent accompagné d'une atmosphère et d'une bande sonore remarquable et ce malgré quelques coupes de montagne un peu brusque; A voir les yeux grands ouverts! Une pépite magnifique!
Afunnyface
Afunnyface

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 102 critiques

4,0
Publiée le 04/09/2014
Un des plus grand film de ces dernières années. L'ambiance indée, les photographies incroyables du Japon et les personnages sont sublimes font de Lost in translation un petit chef d'oeuvre de beauté. Sofia Coppola observe avec un regard tendre et protecteur ce duo improbable mais pourtant complémentaire que forme Johansson et Muray. Le film ne bouge pas réellement, les silences sont souvent présent, les paysages omniprésent au point que Tokyo devient le véritable premier rôle du film et pourtant on ne sait pas pourquoi mais on est touché. C'est peut être le film de Coppola le plus sincère et le plus simple dans son synopsis mais pourtant le plus vrai. En effet les personnages sont indéchiffrables seule leur solitude et leur détresse est perceptible. La fin est douce, amer, poignante, troublante tout dépend de votre propre interprétation de l'histoire et surtout ne cherchait pas à savoir ce que chuchote ce cher Bill à l'oreille de Scarlett. Laissez vous aller dans votre propre imagination.
jean M.
jean M.

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 31 critiques

3,0
Publiée le 03/09/2014
Les plus belles histoires d'amour sont celles qui échappent aux clichés. Belles prestations d'acteurs mais que de longueurs...on s'ennuie un peu. pas mal sans plus .
Pascal Hubert
Pascal Hubert

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 4 critiques

5,0
Publiée le 03/09/2014
Envoûtant, magique, planant, charmant, dépaysant. La grâce inqualifiable de Johansson, la perfection du jeu de Murray. Un chef d'œuvre de poésie et de mélancolie, magistralement mis en scène.
kevinbeguerie
kevinbeguerie

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 7 critiques

0,5
Publiée le 26/08/2014
Quel ennui...mais quel ennui !!! Le conte de l'ennui de deux personnes... Parce que c'est Coppola...les gens applaudissent... Pitoyable.
Perrine F.
Perrine F.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 38 critiques

0,5
Publiée le 24/08/2014
Je n'ai vraiment pas apprécié ce film! Mais je dois admettre qu'il est très réussi d'une certaine manière car il conte l'ennui de deux personnes, et l'on s'ennuie avec eux!
NomdeZeus
NomdeZeus

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 044 critiques

4,0
Publiée le 22/08/2014
Comédie romantique qui n'en a que le nom, Lost In Translation est en réalité une réflexion sur la solitude et la nécessité d'un retour sur soi au sein d'une société déshumanisante. Ce qui frappe d'emblée, c'est la prouesse des deux acteurs principaux qui portent le film sur leurs épaules. Bill Murray, imbattable dès qu'il s'agit d'interpréter les clowns tristes, livre une des meilleures performances de sa longue carrière. Scarlett Johansson se révèle au grand public dans ce rôle émouvant de jeune femme perdue. La mise en scène envoutante de Sofia Coppola se met au service de cette histoire simple mais universelle, alternant avec talent rire et émotion. La magnifique bande originale parachève l'ambiance unique de cette histoire intime qui ne laissera personne indifférent.
Raphaël P.
Raphaël P.

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 125 critiques

5,0
Publiée le 19/08/2014
La on arrive a du très lourd. Après nous avoir pondu un superbe premier film, Sofia Coppola attaque avec son second bébé, toujours dans une même thématique, l'ennui. Et quel film. Beau, émouvant, drôle, astreignant, dôtés d'un Bill Murray extraordinaire et d'une très jeune Scarlett magnifique de beauté et de justesse. La fille a papa aura pas attendu longtemps avant de pondre SON chef-d'oeuvre.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top