Lost in Translation
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,8 pour 19 114 notes dont 1 281 critiques  | 
  • 601 critiques     47%
  • 294 critiques     23%
  • 69 critiques     5%
  • 103 critiques     8%
  • 131 critiques     10%
  • 83 critiques     6%

1281 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Xavi_de_Paris

12 abonnés | Lire ses 1518 critiques |

   4.5 - Excellent

Un beau film, très travaillé du point de vue de l'esthétique. Chaque plan semble être une recherche de la part de Sofia Coppola, qui allie simplicité des situations et des dialogues. Pourtant, il se dégage de "Lost in Translation" une force envoûtante. Scarlett Johansson et Bill Murray sont parfaits, incarnant avec beauté deux êtres perdus et esseulés, se trouvant et se soutenant en quelque sorte. Un scénario magnifique et de superbes images de Tokyo de nuit font de ce film une oeuvre marquante et singulière.

J M.

0 abonné | Lire ses 7 critiques |

   3.5 - Bien

Trois étoiles et plus pour le jeu d'acteur de Bill Murray face à la culture japonaise...


Bill MovieFan

50 abonnés | Lire ses 316 critiques |

   3 - Pas mal

Le talent serait-il héréditaire ? Possible quand on voit à quel point la jeune Mary Corleone est devenue une grande réalisatrice. Certes avec papa producteur mettre le pied à l’étrier a sans doute été simple mais le vrai talent ne s’achète pas avec un nom de famille ou les fonds familiaux, Sofia Coppola l’a prouvé dès son premier film, Virgin Suicides. Une sensibilité à fleur de peau, un vrai regard de metteur en scène. Mais avec son deuxième film, Lost In Translation, ça bascule un peu. Alors oui, c'est un film émouvant, optimiste et surtout très réaliste : cette comédie aurait pu se passer sur une plage dans un hôtel de luxe et de là serait provenu un amour impossible entre deux clichés.. Mais Sofia Coppola décide de choisir la banalité : un homme en voyage d'affaires pour des publicités et une femme délaissée et ignorée par son mari. Pourquoi pas ? Le début du film commence vraiment très bien, car on découvre les deux personnages séparément et certaines scènes sont assez drôles. Dès lors qu'ils se rencontrent, Coppola vise l'humanité extrême, à travers un réalisme très grand. Du talent ça, elle n'en manque pas. Le problème c'est qu'au final on s'ennuie un peu. Et à partir de ça on passe de très jolis moments, mais dans une mise en scène un peu bancale : trajectoires répétitives, couloirs d'hôtel, boîtes de nuit où l'on s'ennuie. Ça fait très certainement parti du réalisme que Coppola veut montrer, et c’est très réussi, mais le résultat face au spectateur reste quand même un sentiment d'ennui. Personnellement, je n'ai pas éprouvé tant d'émotions que ça et c'est dommage car le casting est très bon, avec un Bill Murray efficace et une ravissante Scarlett Johansson et je reconnaît que Coppola a une patte élégante et efficace. Lost in Translation n’est peut-être pas un film parfait, mais il s’en dégage quelque chose de presque inexplicable qui transforme un simple film en expérience inoubliable. Après, cette expérience peut être mauvaise ou bonne. Mais pour moi, c'est entre les deux. A voir tout de même pour sa culture car Coppola arrive tout de même à dégager quelque chose de très fort. Dommage que l'ennui soit le premier sentiment qu'il me soit arrivé.

Attila de Blois

38 abonnés | Lire ses 1628 critiques |

   3.5 - Bien

"Lost In Translation" raconte une histoire d'amour/amitié (la frontière est mince dans le cas présent) entre un vieil acteur et une jeune femme délaissée par son mari dans un Tokyo nocturne. L'ambiance est bonne de même que la performance de Bill Murray et de Scarlett Johansson. La romance ne tombe jamais dans la naiserie et s'avère passionnante à suivre. Cela excusera presque une société japonaise un peu trop caricaturée et les quelques longueurs qui parsèment le long métrage.

Barney S

0 abonné | Lire ses 29 critiques |

   1.5 - Mauvais

J'avais eu de bons échos sur ce film, très bien noté, avec des critiques positives en générales. Je l'ai donc regardé, puis j'ai attendu qu'il se passe quelque chose... En vain. Une histoire ambiguë entre deux personnes en couple toutes deux, et avec 20 ans d'écart, mais où se mêle une amitié improbable et un amour impossible, dans une ambiance molle et des répliques sans intérêts. Soit je n'ai pas compris le but de Coppola, soit je suis aveugle. Mais je n'ai pas pris de plaisir, ni ressenti aucune émotion à voir ces deux personnes banales discuter pendant des heures.

Indiana77

0 abonné | Lire ses 17 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

chef d'oeuvre. Mon film culte. L'histoire de ces 2 paumés lost in Tokyo est magique. On vit l'histoire avec eux surtout durant leurs tournées nocturnes. La bande son est génial notamment la scène du karaoké. Les 2 acteurs sont exceptionnels et nous font vivre leur problème à travers leur rencontre. Génial

Cinemax77

4 abonnés | Lire ses 433 critiques |

   3 - Pas mal

Pas mal mais il manque quelque chose. Bill Murray est très bon dans son rôle. Son duo avec Scarlett Johansson fonctionne. Ce sont clairement les deux acteurs principaux du film. Les autres ne sont que secondaires. L'idée de départ n'était pas mauvaise, mais je reste sur ma fin. Il ne se passe rien ou pas grand chose. Il manque des rebondissements, des idées originales, un peu de rythme, ... Donc voilà, un peu déçu mais ce n'est pas non plus mauvais.

yoyo114

21 abonnés | Lire ses 480 critiques |

   4.5 - Excellent

J'ai regardé ce film entre minuit et deux heures du matin, et je pense que ce sont les meilleures conditions pour apprécier pleinement cet ovni de sofia coppola (qui est décidément une grande réalisatrice). Pas de grandes effusions de larmes, pas de rebondissements, pas de romantisme noir : simplement la rencontre, sobre et émouvante, de deux êtres malheureux. Charlotte ne veut pas se l'avouer. Bob, lui, en est déjà pleinement conscient, et il ne fait plus semblant d'être joyeux. Sa moue morose est d'ailleurs à l'origine des quelques gags qui parsèment le film. Que dire sinon que j'ai été ému par cette histoire d'amitié trop brève, mais qui permet aux deux protagonistes de se reconstruire partiellement. Un film sans esbrouffe et très humain

etrangemoustache

0 abonné | Lire ses 5 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

L'histoire : Bob Harris ( Bill Murray ), acteur sur le déclin décide de tourner une publicité à Tokyo. Morose et insensible au charme de la ville, Bob n'arrive plus à dormir et se laisse gagner par l'ennui. Dans une autre chambre d’hôtel, Charlotte ( Scarlett Johansson ), diplômée de psychologie accompagne son mari, jeune photographe de mode. Tout comme Bob, l'ennui et la morosité s'installe dans sa vie. Bob et Charlotte décident donc de se tenir compagnie et d'apprécier ensemble le séjour. Deux êtres perdus dans la luxure : Avec son second film, Sofia Coppola établit les thèmes récurrents de son univers : l'ennui, la richesse,des personnages esseulés et quelques peu moroses. Deux êtres, qui se sentent étriqués dans un monde où chaque geste, où chaque phrase est fait avec outrance, en témoigne la scène où Bob doit participer à une émission japonaise et où l'animateur décadent surjoue des rires insupportables. C'est aussi une chronique d'un homme et une femme,l'un voyant son mariage s’effondrer par la routine et l'autre n'ayant le rôle que d'un vulgaire objet, un objet que l'on délaisse lorsque l'on se lasse. C'est surtout une histoire d'amour, une histoire intemporelle qui se crée entre deux personnes perdues qui cherchent un nouvel élan à leur vie. Comme un second souffle donné par une histoire d'amour permettant de redonner un semblant de vie aux personnages. Un charme ambiant : Ce film dispose de l'arme la plus efficace pour mettre même les cœurs les plus durs à genou, un charme ambiant qui envoûte les sens. C'est un mélange de suavité, de mélancolie de toutes les histoires d'amour qui se sont déroulées ainsi. Un souvenir amère mais qui reste gravé dans un coin de notre tête. Une histoire d'amour espérée qui ne se fera jamais, surement les plus belles mais aussi les plus tristes. Le baiser tant attendu n'arrivant pas, le questionnement sur une nouvelle vie avec le et la désiré, toutes ces espérances qui s'enroulent dans notre esprit pour former la plus heureuse des confusions. Un scénario toute en finesse : La subtilité du scénario réside là où l'histoire commence, mettre deux corps étrangers dans une énorme marmite pleines d'éléments contraires. Et par alchimie, les deux corps étrangers se rejoignent dans la folie ambiante et ne forment plus qu'un. C'est d'une simplicité, d'une élégance pure. Laisser la profondeur des personnages enivrer l'écran sans fard, sans détournement pour mieux nous remémorer nos propres histoires d'amour perdues. Finalement, la finesse du scénario ne vient-elle pas de la finesse des personnages et de leur histoire d'amour ?

Morgane Bonet

3 abonnés | Lire ses 26 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

C’est l’histoire d’une rencontre. Celle d’un acteur sur le déclin et d’une jeune femme délaissée par son époux, tous deux un peu perdus dans l’immensité de Tokyo. Sofia Coppola, dans une infinie retenue, arrive à capter les sentiments les plus forts et à tourner en dérision le choc des cultures. (...)

http://gold5creen.blogspot.fr/2012/03/lost-in-t...

Précédente Suivante
  • 1
  • ...
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • ...
  • 129

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Lost in Translation Bande-annonce VF
5 752 vues
Lost in Translation Bande-annonce VO
112 646 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné