Mon AlloCiné
Lost in Translation
note moyenne
3,8
22195 notes dont 1354 critiques
45% (615 critiques)
24% (325 critiques)
6% (79 critiques)
8% (113 critiques)
10% (136 critiques)
6% (86 critiques)
Votre avis sur Lost in Translation ?

1354 critiques spectateurs

Abyssarus

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 12 critiques

4,5Excellent
Publiée le 03/07/2014

Pour une surprise, c'est une surprise. Je m'attendais à tout sauf à ça. Il y a un truc que j'ai beaucoup aimé, c'est l'ambiance : j'ai toujours apprécié l'ambiance asiatique et j'aime à peu près tout ce qui sort de leurs pays ( Chine, Japon, Corée etc.), j'adore leur culture en gros. Difficile de parler du film sans aborder les acteurs car Bill Murray est vraiment excellent et Scarlett Johansson est vraiment éblouissante, chaque sourire, chaque regard me faisait chaud au cœur. Elle est vraiment pétillante et d'une beauté assez incroyable. L'histoire d'amour m'a pas mal emballé aussi, c'est simple, beau sans en faire trop. C'est juste ! La réalisation est vraiment bonne aussi avec ses plans très longs et très lents qui traduisent l'ennui des personnages. La fin est très belle.

Kiwi98

Suivre son activité 184 abonnés Lire ses 227 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 01/07/2014

A l'occasion de la sortie de Under The Skin de Jonathan Glazer et prochainement de Lucy par Luc Besson, il est impossible de ne pas revenir sur la carrière de Scarlett Johanson en quelque films clés. On se souvient tous de sa complicité évidente avec Woody Allen grace à laquelle on a eu droit à certains films marquants des années 2000 comme notamment Match Point. Mais la bombe atomique d'Hollywood fascine de très nombreux cinéastes, visiblement hypnotisé par son charme un certain Christopher Nolan n'a pas hésité à l’exhiber dans Le Prestige ou elle campe l'assistante sexy de deux magiciens fou d'elle. Mais Scarlett n'est pas là exclusivement pour jouer la potiche, dans Scoop - qui marque sa deuxième collaboration avec Woody Allen - elle joue une journaliste enquêtant sur un possible tueur interprété par Hugh Jackman. Aujourd'hui elle est à l’apogée de son succès, vedette de Marvel, star du box office et adulée par la presse mondiale. Mais il ne faut pas oublier ses racines, Sofia Coppola, Bill Murray, Tokyo, Japonais, un cocktail savant qui donne lieu à l'un des plus grand films de ces dernières années qui fête ses 10 ans cette année, j'ai nommé Lost In Translation. Ironie du sort c'est dans un avion à destination de Tokyo que je me retrouve emporter par cette virtuosité faisant le charme du second film de Sofia Coppola. Comment rendre un scénario qui tient sur deux lignes aussi intéressant et crédible ? Lost In Translation est avant tout autre chose l'histoire d'une rencontre entre deux personnes qui a priori n'ont rien en commun, l'un est acteur millionnaire, l'autre femme d'un photographe absent et étudiante en philosophie. Ce qui frappe dans Lost In Translation est quelque chose que l'on ne peut pas vraiment définir, la réalisatrice de Virgin Suicides blâme avec poésie et délicatesse cette société dans laquelle nous évoluons en nous installant, avec une grande mélancolie, dans un monde étranger. Nos deux protagonistes s’unissent comme une alchimie avec comme seul point commun l'ennui et l'envie de quitter cette vie dont ils sont blasés. Grace à un scénario particulièrement subtile Coppola deuxième du nom filme et magnifie ce rapport sincère entre les deux personnages à force de coups d’œils et de sourires. Mais Sofia Coppola parvient également à donner l'illusion du grandiose, on ne sort presque jamais de l’hôtel et pourtant on a l'impression d'assister à un road movie avec ces décors qui changent sans arrêt et ces personnages tous différents. C'est cette impression qui, probablement, nous immerge dans ce film et son univers décalé. Sofia Coppola maîtrise son film d'une manière absolument hallucinante, tant au niveau de la direction d'acteurs que de certain plans totalement magiques mettant en valeur la relation qui va se tisser entre nos deux personnages chaque jours un peu plus forte. S'inspirant de ses nombreux voyages au Japon elle réussie à aboutir à une oeuvre vraie comme une sorte de témoignage social et culturel. Toute en simplicité Bill Murray explose son talent comique. Le Ghostbusters nous met dans la peau de son personnage inspirant un attachement sincère et évident grâce au charisme dégagé par l'acteur et en même temps de son jeu incroyable en acteur snob et déprimé accompagné de quelque ressorts humoristiques. Scarlett - à l'époque âgée de 18 ans - se montre déjà comme une incroyable actrice en osant pour son premier grand rôle un personnage aussi concret ô combien attachant également. Un attachement qui va atteindre son apogée dans la séquence finale bouleversante et déstabilisante. Bilan : Comte social d'une lucidité sidérante Lost In Translation s'inscrit dans la lignée des films qui nous captive de la première minute jusqu'à la dernière seconde du générique en nous immergeant dans ce témoignage aussi vivant que chaud. Évadez votre esprit. Du grand art !

Nitquen57

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 348 critiques

4,5Excellent
Publiée le 29/06/2014

Je vais être honnête, je ne voulais pas du tout voir ce film à la base, qui m'a été conseillé par un ami pour lequel j'ai fini par céder. Je m'attendais à me faire royalement chier, ce qui n'a rien d'étonnant quand on sait que l'on va regarder un film réalisé par une personne qui a pour thème principal de ses long-métrages l'ennui. Merci Sofia Coppola, Comme quoi il est très simple de se tromper et cela montre toute la beauté du septième art. Ce film ne m'a certes pas fait sautiller sur mon fauteuil mais m'a littéralement hypnotisé. On retrouve ici deux protagonistes totalement perdus dans un pays qu'ils ne connaissent pas, chacun avec ses soucis, ses problèmes amoureux, ses manières d'aborder le monde et surtout ses insomnies... On retrouve bien sûr le thème de l'ennui mais chacun essaye de s'y confronter d'une manière différente, Bill Murray préférant s'isoler à son étage et Scarlett Johansson cherchant à s'entourer de monde dans un pays qu'elle ne comprend pas. Jamais la différence culturelle et la solitude devant l'immensité japonaise n'avait été aussi bien mise en scène. La relation développée entre les deux personnages est parfaitement imaginée. Ici, pas d'exubérance et de sentimentalisme excessif. On ressens l'immense affection entre Charlotte et Bob, leur relation est très saine, très pure, ils sont très proches mais sans le dévoiler au grand jour, j'en ai presque regretté Spoiler: le baiser sur la fin, garder uniquement la simple accolade aurait été parfait. Bien entendu, tout ceci n'aurait pas été possible sans le talent de Scarlett Johansson et de Bill Murray, tellement extraordinaire qu'on se demande si lui-même ne se faisait pas réellement chier devant la caméra. Je tire également une mention à Giovanni Ribisi car ce n'est pas possible d'être en couple avec une Scarlett Johansson si belle, si naturelle, et d'en avoir rien à secouer à ce point. Une excellente surprise donc, que je conseillerai à n'importe qui pour se mettre de bonne humeur en un début de week-end pluvieux.

BlueSkull

Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 523 critiques

3,5Bien
Publiée le 08/06/2014

Après un Virgin Suicides sans éclat, je m'attaque au film phare de la carrière de Sofia Coppola : Lost in Translation. Il s'agit d'un film hautement plus réussi que sa réalisation précédente. Cependant, je n'irai pas jusqu'à l'élever au rang de chef d'oeuvre pour autant. Ce récit nous conte la relation naissante entre deux américains un peu perdus dans leur vie respective et au milieu du Japon. La construction de cette amitié improbable est particulièrement intéressante à suivre. Il est cependant clair que ce n'est pas le genre d'histoire qui plaira à un large public, du fait du temps pris pour bâtir cette connexion entre les personnages et de l'absence totale d'action. En fait, le film ne bénéficie pas vraiment d'un réel scénario : on suit seulement deux âmes à la recherche de réconfort, scène après scène, déambulant et s'amusant de leurs différences culturelles. Et bien que l'on suive deux personnes qui s'ennuient, le film n'est en rien ennuyant. Malgré un rythme certes lent, Sofia Coppola a capté notre attention par une alchimie entre acteurs qui ressort à l'écran. Car oui, l'essentiel du charme dégagé par ce film est du au duo Bill Murray - Scarlett Johansson, tous deux d'une justesse incroyable. Malgré des qualités évidentes, je n'ai cependant pas été transcendé ce séjour en Asie, qui au final se révèle sans grande portée. Derrière sa jolie photographie, il s'avère un peu vide. Lost in Translation est un film qui s'apprécie sur le moment à l'image de la rencontre éphémère de nos deux protagonistes.

Chuck Carrey

Suivre son activité 182 abonnés Lire ses 546 critiques

3,5Bien
Publiée le 18/05/2014

Deuxième long-métrage de Sofia Coppola; "Lost in Translation" a tout d'un film d'auteur ennuyeux. Les personnages principaux sont deux américains à Tokyo qui s'ennuient. Bill Murray joue Bob Harris, un acteur démodé qui gagne sa vie en tournant des spots publicitaires mais cela lui empêche de voir sa femme et ses enfants. Scarlett Johansson joue Charlotte, un jeune femme fraîchement diplômée qui a suivi son mari à Tokyo mais qui se rend compte que ce dernier semble plus intéressé par son métier que par elle. Ces deux personnages résident au même hôtel, ils vont se rencontrer et, dans leur solitude, vont se lier d'amitié. "Lost in Translation" est assez lent mais pas long, Bob et Charlotte vont d'abord apprendre à se connaître puis devenir ami. Tout cela prend du temps et vu que Sofia Coppola raconte son histoire de manière réaliste, on a l'impression qu'il ne se passe pas grand chose. Pourtant, on a beau suivre deux personnages qui s'ennuient, on ne s'ennuie pas à les regarder. On les suit pendant leur journée, on compatit pour eux et on s'amuse de leur décalage avec une culture qu'ils ne connaissent pas. Sofia Coppola a bel et bien tourné un film d'auteur qui avait tout pour être ennuyeux mais elle est parvenu à le rendre intéressant.

yohanaltec

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 758 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/05/2014

Un film qui montre parfaitement le manque d'affection à travers le regard de deux personnages. Bill Murray y est excellent, tout comme Scarlett Johansson. Les décors sont somptueux et l'image magnifique.

Gody G.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 235 critiques

2,5Moyen
Publiée le 07/05/2014

Le film au début est très drôle au vu des situations cocasses sur lequel il s'ouvre. Mais après on tombe rapidement dans une histoire classique . Pas de quoi en perdre son latin (Lost in translation).lol

Hotinhere

Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 362 critiques

4,5Excellent
Publiée le 22/04/2014

Une comédie romantique aussi subtile que mélancolique, qui nous transporte comme rarement. Bill Murray est juste sublime en Droopy sentimental et Scarlett est divine.

Hollywood-Biographer

Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 155 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 21/04/2014

L'ennui avec le premier film de Sofia COPPOLA, c'est qu'il manque d'ambitions. En dehors de cela, tout y est : scénario intelligent, acteurs talentueux, réalisme de certaines situations, etc. On regrettera vraiment l'absence de rebondissements.

JoanII

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 94 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/04/2014

Un film avec 2 personnages insomniaques (jetlight) qui s'ennuient dans un hotel d'une grande ville japonaise. Il n'y a pas vraiment d'action mais ces personnages un peu perdus sont touchants.

denis L.

Suivre son activité Lire ses 21 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/04/2014

très bon film, attanchant et agréable a voir ! scénario emballent,oscar bien mériter

JimBo Lebowski

Suivre son activité 199 abonnés Lire ses 869 critiques

3,5Bien
Publiée le 13/04/2014

Troisième visionnage et plus apprécié cette fois ci, surtout la dernière partie qui m'a vraiment fait ressentir de la tristesse, voir comment le personnage de Bill Murray retrouve un sens à sa vie, même en tant que parenthèse enchantée, qu'il veuille la faire durer en sachant qu'il faudra partir un jour de Tokyo. Et lorsqu'il quitte Johansson ça pourrait presque se passer de mots, un moment digne des plus grandes romances du cinéma, de voir deux destins qui ont déraillés finalement reprendre chacun leur chemin, comme si de rien n'était mais en même temps si intense dans l'instant, Sofia Coppola n'en fait pas des caisses en surdosant l'émotion, juste ce qu'il faut. Pour ce qui est du reste du film j'aime bien, surtout pour montrer la solitude et la détresse existencielle, même si c'est parfois un peu chiant, on sent poindre le goût de Coppola pour l'intérêt du vide qui deviendra insupportable dans Somewhere par exemple, là ça passe encore, surtout grâce à la prestance de Murray. En fait ce qui me dérange vraiment ce sont les personnages secondaires, surtout celui de Ribisi, dans le sens où le couple qu'il forme avec Johansson n'a rien de crédible, je ne comprends pas son utilité, on dirait vraiment que c'est placé comme ça pour nous dire qu'elle a toutes les raisons du monde d'aller voir ailleurs. Bref c'est un bon film, qui existe surtout par son duo d'acteurs et une mise en scène sans excès de stéréotypes, l'histoire aurait pu quant à elle être un peu plus consistante (surtout du côté de Johansson) pour relever la saveur de cette romance intergénérationnelle.

Grouchy

Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 035 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 10/04/2014

Les spectateurs ont plutôt tendance à se méfier des enfants de réalisateurs qui s'essayent eux aussi à la mise en scène. Déjà la prestation de Sofia Coppola dans le Parrain nous a plongé dans le plus grand scepticisme. Mais après le visionnage de Lost in Translation, on change d'avis immédiatement. Ce film est une exception et une lumière qui rassure dans le sombre paysage du cinéma romantique. Celles-ci donnent le maximum dans la mièvrerie et dans l'irréalisme complet, destinées uniquement aux ménagères de cinquante ans. Sofia Coppola veut éviter ces banalités et montrer une histoire d'amour réaliste et touchante. Peu de dialogues et d'action, pas de dispute ni de séparation, les protagonistes se parlent mais gardent secrètement leur attirance réciproque, juste au baiser final, où le murmure de Murray à Johansson nous laisse un mystère : lui a t-il donné quelconque moyen pour garder contact ? c'est ce qu'on peut espérer. Se déroulant au Japon, le film rapproche la mise en scène de Coppola fille à celle des réalisateurs poétiques japonais, comme Ozu ou Kitano. Elle reste simple, sans exagération, l'histoire est efficace et bouillante d'humanité, un très beau bijou du cinéma romantique qui pour une fois se veut réaliste et vraisemblable.

Willard White

Suivre son activité Lire ses 14 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/04/2014

Deux bon acteurs, une bande son intéressante. Ok le film est lent, faut pas s'attendre à des rebondissements et une intrique de folie... C'est aussi ce qui en fait son charme.

LeLobo

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 446 critiques

0,5Nul
Publiée le 02/04/2014

Lost in visualisation pour ma part. Heureusement, à l'instar de sherlock holmes, j'ai le cerveau bien fait comme un disque dur vélociraptor,. Toute information mémorielle sur ce film a été effacée pour libérer quelques megaoctets, puis les remplir par quelque chose de plus utile.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top