Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Elephant
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Elephant" et de son tournage !

Un film palmé

Présenté en sélection officielle au festival de Cannes 2003, Elephant a obtenu le Prix de la mise en scène ainsi que la Palme d'or.

L'énigme du titre

Le titre choisi par Gus Van Sant, Elephant, est une référence au film-homonyme de la BBC, réalisé en 1989 par Alan Clarke et centré sur la violence sectaire en Irlande entre Catholiques et Protestants. Le cinéaste avait choisi ce titre d'après l'image sarcastique du nez au milieu de la figure. Pour Gus Van Sant, "ces jeunes vivent à une époque différente, mais tout aussi violente".

Une autre vision de la violence dans les écoles

"C'était juste un regard différent sur le sujet", explique le réalisateur Gus Van Sant. "On n'avait jamais eu autant de fusillades dans les écoles américaines. Je voulais faire quelque chose qui essaierait de rendre l'état d'esprit des jeunes qui allaient à l'école à cette époque. Toutefois, nous ne voulions pas expliquer quoi que ce soit. Le public doit se demander comment de telles choses peuvent se produire. J'ai surtout cherché à présenter une impression poétique plutôt que de dicter aux spectateurs ce qui s'est passé et ce qu'il faut en penser".

Des acteurs non-professionnels

Hormis quelques rôles, Elephant est principalement interprété par des comédiens non-professionnels, encore au lycée ou à l'université pour la plupart. Le film marquait pour la majorité leur première expérience cinématographique. Plus de 3 000 adolescents se présentèrent aux auditions organisées pour le film.

Tournage dans un vrai lycée

L'équipe du film put tourner dans un véritable lycée du nord-est de Portland, récemment fermé, au mobilier quasiment intact. "Nous avons réussi en relativement peu de temps à faire quelque chose qui ressemblait à nouveau à un lycée", explique le producteur Dany Wolf. Nous voulions que le cadre soit ausi réel que possible".

L'influence de Wiseman et Eggleston

L'équipe du film s'est inspirée des documentaires de Frederick Wiseman et des photographies de William Eggleston pour définir le look du film. "Wiseman tourne toujours dans des endroits assez difficiles à filmer, que ce soit dans un grand magasin ou un lycée", révèle Gus Van Sant. "Il essaie vraiment de dresser un portrait de la situation, des gens et de l'endroit. C'est pareil pour William Eggleston : il prend des photos de l'environnement, mais aussi des personnages qu'il y rencontre. Tant avec Wiseman qu'Eggleston, nous ne savez jamais exactement où ils sont, mais quel que soit l'endroit, le résultat est stupéfiant. nous pensions donc à des choses qui seraient sublimes mais pas nécéssairement luxueuses ou trop réfléchies ou bien encore surfaites. Nous avons beaucoup utilisé la lumière du jour, ou à vrai dire toute lumière disponible, et essayé de trouver ce qu'il y avait de plus beau".

Gus Van Sant sur "Bowling for Columbine"

"Nous avons vu Bowling for Columbine avant de tourner. C'est une oeuvre brillante. C'est une chance que Michael Moore existe".

Retrouvailles Van Sant / Savides

Elephant marque la troisième collaboration de Gus Van Sant avec le directeur de la photographie Harris Savides, après A la rencontre de Forrester et Gerry.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Avengers: Endgame (2019)
  • After - Chapitre 1 (2019)
  • Les Crevettes pailletées (2019)
  • La Malédiction de la Dame blanche (2019)
  • Dumbo (2019)
  • Nous finirons ensemble (2018)
  • Mon Inconnue (2019)
  • Just a gigolo (2018)
  • Simetierre (2019)
  • Tanguy, le retour (2018)
  • Le Parc des merveilles (2019)
  • Monsieur Link (2019)
  • 90's (2018)
  • Raoul Taburin (2018)
  • Mais vous êtes fous (2018)
  • Shazam! (2019)
  • Royal Corgi (2018)
  • Avengers: Infinity War (2018)
  • El Reino (2018)
  • Chamboultout (2019)
Back to Top