Suicide club (V)
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,2 pour 185 notes dont 61 critiques  | 
  • 14 critiques     23%
  • 13 critiques     21%
  • 9 critiques     15%
  • 13 critiques     21%
  • 6 critiques     10%
  • 6 critiques     10%

61 critiques spectateurs

Trier par 
Critiques les plus utiles
  • Les plus récentes
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Sionsono2

12 abonnés | Lire ses 643 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Premier film de Sion Sono et celui qui a le plus marché. Portant sur le fait de choquer pour parler du suicide, le réalisateur pose aussi une touche de folie: des scènes exagérant les giclades de sang, un soi-disant méchant rockeur ou encore un groupe de J-pop vraiment envoûtant. Son film est devenu culte grâce notamment à la scène d'ouvertur qui mélange, bizarrement, une musique légère et joyeuse avec un massacre de 54 lycéenes. En voulant dénoncer la pression que le Japon porte, Sion préfère emprunter les codes de la folie et l'incompréhension totale qu'a le spectateur envers ces scènes d'une violence sans précédent. Un coup de coeur pour le réalisateur nippon le plus intéressant du moment.

willydemon

26 abonnés | Lire ses 1242 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un film marquant.. dès la première scène, il nous mène dans un réel cauchemardesque, fait de suicide, de tension.. de J-Pop.. Un film avant tout à ressentir et pas à chercher à comprendre vu que de toute façon peu de réponse sont apportées.. Biensur il y a la critique en fond sur la société japonaise, la pression des jeunes japonais, mais même sans comprendre tout ça on peut apprécier ce film. Alors oui le sang n'est pas réaliste.. on comprend rien, ça mène à rien. Faites vous un avis, on aime ou on déteste.. mais je trouve que ce film est une vraie perle (pour public averti).. Un film qui marque.. et c'est bien là la preuve d'un grand film.


arnaud-godard

11 abonnés | Lire ses 321 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Rien que pour la premiere scene ou un groupe d'etudiante japonaise se jettent toutes ensembles sous les rails du metro, on se dit que ce film va etre terrible. La suite est du meme genre. Une petite perle nihiliste venant tout droit du pays de goldorak.

Philberte_le_Saigne

5 abonnés | Lire ses 59 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Le cinéma asiatique parfois est rude, cauchemardesque et ultra violente, mais elle ne fait que refleter une certaine horreur quotidienne et télévisé, une sorte d'exutoire face à toutes ces images "informatives" dont on nous abreuve chaque jours, la violence de certains faits divers. Nous vivons une époque désenchantée qui justifie parfois la violence exagéré et insoutenable de certains films, et Suicide Club en fait parti, il mélange scène gore, excès de certaines scènes jusqu'à l'absurdité et philosophie obscure teintée de scènes décalées assez drôles. Le film aborde surtout deux problèmes majeurs au Japon, la mode et le suicide. La mode parce qu'elle est toujours présente dans une socièté traditionnelle qui perds ses repères, et qui font que des jeunes écolières se prostituent à la sortie des classes, et le suicide qui voit ses chiffres augmenter chaque année. Ce cinéma de l'extrème est généré par une vie réelle codifiée, groupée, automatisée, uniformisée, insupportable, un gros problème de repère culturelle et identitaire.

PtitSteven

1 abonné | Lire ses 8 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Quel choc !!! Décidément les Japonais sortent des films qui arrivent à nous scotcher. Les acteurs ne sont pas top ( surjoués comme d'habitude au Japon ), mais la mise en scène, la musique, ... Et le fanatisme quasiment religieux pour la J-Pop au Japon est caché tout le long du film. J'adore !!!

stebbins

195 abonnés | Lire ses 1784 critiques |

   0.5 - Nul

Il est entendu que Suicide Club est à resituer impérativement dans son Histoire pour être compris, du moins en partie : il faudrait comprendre voire admettre que l'acte dont il est ici question puisse avoir un sens. Ainsi l'ouverture d'esprit s'avère être la principale exigence requise pour appréhender l'objet concerné... Pourtant j'ai beau essayer de relativiser, de chercher à saisir le sens des coutumes nippones ou autres rites philosophiques rien n'y fait : pour moi le film de Sono Sion atteint le degré zéro du cinéma. Foncièrement grotesque et d'une laideur visuelle à gerber la rétine, Suicide Club est à mon sens l'une des plus grosses arnaques de ce début de siècle ! Le film ne mène nulle part, ne veut rien dire et n'apporte rien en plus d'être affligeant de maladresses sur le plan formel. J'ai pu lire ici et là que le cinéaste critiquait la société de consommation japonaise et ses médiations à travers son métrage... Mouais ! A moins d'être complètement naïf il est difficile de ne pas y voir un alibi, un prétexte à faire couler le rouge qui tâche et à démembrer les prothèses. Si au moins on pouvait prendre ce délire stérile au dixième degré... malheureusement c'est si vide et si mal foutu que même l'humour ne fonctionne pas. Le sens de ce sous-produit vidéo m'échappe totalement, pour moi il est juste très creux et assez antipathique - marre de cette musique dance à se cogner la tête contre un parpaing ! En un mot : nul.

rafou

1 abonné | Lire ses 39 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

le seul film du real ? j'éspère qu'il va en sortir d'autres car un film comme suicide club vous retourne la tête. Je n'ai pas décrocher, pas de longueurs, bon cadre et bande son terrible. A VOIR , vraiment !

icare59

0 abonné | Lire ses 4 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Joli film. Ca commence à la Battle Royal en plus gore mais aussi marrant, et ça dérive en film de société avec la consommation de masse (cf. le girlband) pour ensuite finir avec de sublimes moments poétiques. Un film vraiment intriguant et très barge.

douggystyle

157 abonnés | Lire ses 2908 critiques |

   2.5 - Moyen

Ce premier film de Sion Sono, depuis devenu un réalisateur incontournable au Japon et chez les cinéphiles du monde entier, souffre d’une inexpérience flagrante qui transforme les scènes gores en surenchères grotesques de flots de sang et la démonstration de la superficialité de la culture pop nippone en explosion d’imagerie kitchissime. La volonté première du film est manifestement d’accuser les influences les plus néfastes que peuvent avoir les nouveaux médias informatiques, encore peu encadrés en 2003, et les effets de masse sur une génération de jeunes japonais que le réalisateur n’aura de cesse, tout au long de sa filmographie, de présenter comme fragile et sans repère moral. En axant davantage son récit sur l’enquête policière faisant suite cette série de suicides (aboutissant à une conclusion qui aurait été horrifique si elle n'était pas été bâclée) que sur la psychologie déviante ses victimes, le scénario s’évertue à créer un suspense, finalement assez bancal, qu’à approfondir son message sociologique alarmiste tel qu’il aurait dû le faire pour devenir marquant.

beautifulfreak

49 abonnés | Lire ses 286 critiques |

   3 - Pas mal

Un film étonnant et dérangeant de Sono Sion, avec une première séquence hallucinante de suicide collectif dans le métro. Une métaphore extrême de la société japonaise actuelle, dont il vaut mieux connaitre un minimum les moeurs pour mieux comprendre et apprécier le film, si éloigné des productions standardisées.

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #9 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #22
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné