Mon AlloCiné
    Le temps qui reste
    note moyenne
    3,2
    1343 notes dont 136 critiques
    30% (41 critiques)
    24% (33 critiques)
    6% (8 critiques)
    21% (28 critiques)
    13% (18 critiques)
    6% (8 critiques)
    Votre avis sur Le temps qui reste ?

    136 critiques spectateurs

    kingbee49
    kingbee49

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 146 critiques

    2,5
    Publiée le 26 avril 2015
    La fin est sublime. Vraiment. Il faut rester pour ça. Avant ? C'est inégal. Melvil Poupaud est bon mais il manque quelque chose à son personnage. Jeanne Moreau ne fait que passer et l'histoire avec le couple emmené par Valeria Bruni-Tedeschi est malheureusement superficielle. On sent que Ozon veut creuser le sillage de sa thématique sur la mort, entamé avec "Sous le sable" mais le film a quelque chose de plus fabriqué, de moins mystérieux, de moins attrayant...
    Antonin T.
    Antonin T.

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 44 critiques

    3,0
    Publiée le 18 avril 2013
    Le temps qui reste, est un film très bien filmer, très bien écris; mais qui malgré tout ne ma fait ni chaud ni froid.
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 730 critiques

    5,0
    Publiée le 10 novembre 2013
    Ozon est décidément à son meilleur quand il aborde le thème délicat du deuil. Après le très pudique et réussi "Sous le sable", il signe "Le temps qui reste" (de loin son meilleur film en ce qui me concerne) avec l'excellent et trop rare Melvil Poupaud. Force est de constater que la mort sied à merveille à ce réalisateur.
    DanielOceanAndCo
    DanielOceanAndCo

    Suivre son activité 344 abonnés Lire ses 2 397 critiques

    3,0
    Publiée le 11 août 2010
    Un très beau film emmené par un excellent Melvil Poupaud à la fois touchant et pathétique. L'apparition de Jeanne Moreau est tout simplement bouleversante. A voir mais déconseillé aux âmes sensibles!!
    dejihem
    dejihem

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 268 critiques

    1,0
    Publiée le 10 août 2010
    Faites plutôt un don au restos du coeur.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 313 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    4,5
    Publiée le 4 décembre 2011
    Merci François Ozon de nous offrir de beaux films tels que Le Temps Qui Reste. Ce film narre le parcours de Romain, un jeune homme de 30 ans qui est atteint d'un cancer généralisé et qui n'a plus que quelques mois à vivre. C'est alors que nous le suivons dans ses relations de famille ( l'amour pour sa grand mère, la haine puis la réconciliation avec sa soeur, etc...) et dans sa recherche de lui même. Le film de Ozon est lent, pure et possède la beauté d'un diamant. Melvil Poupaud est génial dans le rôle de Romain, tout comme l'est Jeanne Moreau dans le rôle de la grand mère. La musique d'Arvö Part ( hommage à Gerry ? En tout cas, il s'agit bien des derniers jours du protagoniste comme dans le film de Gus Van Sant ) distille subtilement l'émotion et les images sont belles, très belles même, et calmes de surcroît. Je pensais avoir vu avec Huit Femmes le chef d'oeuvre de François Ozon, mais je m'étais trompé: Le Temps qui reste tient également du chef d'oeuvre, en tout cas il en a la force...
    love-eastwood
    love-eastwood

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 73 critiques

    1,0
    Publiée le 16 mars 2010
    J'aurais pu ne mettre aucun point... Je me suis dit, en allant le voir "Tiens, un film traitant en partie de l'homosexualité, ça doit être intéressant ; et puis l'histoire de la maladie doit être émouvante". J'ai été assez déçu : je trouve les acteurs bons, et certains passages sont émouvants, mais on n'arrive pas à s'attacher aux personnages, et le film n'est que peu réaliste (le jour où les homosexuels seront bien traités par tout le monde, c'est pas encore aujourd'hui). Et puis d'ailleurs, l'homosexualité du personnage principal n'apporte rien au film, si ce n'est quelques passages comiques ou insolites. Bref, une petite déception. Dommage, car c'était prometteur...
    filifilafilo
    filifilafilo

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 172 critiques

    0,5
    Publiée le 13 octobre 2007
    Un mélo bête et sans envergure, très chichiteux, et du coup très distant, mais sans distance, bref, sans émotion.
    dixiediego
    dixiediego

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Quelle grosse déception ! Chauffée à blanc (et, au bout du compte, exaspérée) par une certaiune presse annonçant un chef-d'oeuvre, décontenancée par une promo télé ciblée et attrape-gogo (évocation des bakrooms avec Ardisson, surmultiplication des apparitions dans un ou deux talk-shows improbables), je m'étais efforcée de rentrer dans la salle sans aucun a-priori à part le fait que j'aime bien les films d'ozon en général. Au bout d'une heure et demie, très grosse déception et beaucoup de colère. Mais où est donc passée l'émotion ? Où sont donc ces moments de grâce et de subtilité qui ont toujours émaillé les autres films d'Ozon ? Oui, Melvil Poupeaud est un peu mieux mis en valeur que dans ses précédents films, mais il ne m'a touchée à presque aucun moment. Bien sûr, il est touchant face à Jeanne Moreau, mais qui ne le serait pas ? Seul, il convainc moins (j'ai failli rigoler lors de la scène où chaussé d'immenses lunettes noires, il titube dans la rue, ses courses à la main, dans ce qui se voudrait être une preuve de l'avancée de sa maladie). Quand aux scènes supposées "épater le bourgeois" (scène de sexe entre Romain et son petit ami, scène dans la bakroom), elles ne veulent plus rien dire tant on a l'impression qu'elles ont été allégées de peur de choquer. Du coup, elles en deviennent gratuites , un comble chez Ozon qui, d'habitude, filme si bien les corps ! J'attends le DVD pour voir ce qui manquait tant à ce film pour qu'il soit vraiment convaincant.
    cestcommeca
    cestcommeca

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 21 critiques

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Je n'aime pas le cinéma de François Ozon mais je persiste à aller voir ses films. Pourquoi ?Etre surprise, changer d'avis sur ce réalisateur .... Bah ça ne sera pas pour cette fois. Un film qui traite de la maladie et de son NON combat !! Un jeune homme qui décide de ne pas se battre, on assiste à la déchéance de ce dernier. Aucune évolution dans ce film, on voudrait y croire à la fin : qu'il part en paix avec lui meme. Aucune crédibilité il n'a rien reglé ni avec lui meme ni avec sa famille. Un film qui ne m'a pas touché : la maladie y est traitée de manière incohérente et l'apparition récurrente du jeune héros enfant devient risible. Une étoile pour le jeu de Melvil Poupaud et pour la scène avec la sublime Jeanne Moreau.
    adam-kesher
    adam-kesher

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 282 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Ozon offre décidément un cinéma moche et agressif, un peu choquant, un peu mystérieux... Certes, peu de concessions, et de vrais choix de réalisations. Derrière, plus grand chose, les choix ne cachant rien qu'un message simpliste - si message il y a : un hymne niais à l'enfance et un rapport à la mort qui se limite à la déchéance du corps. Où est passé l'esprit ? Chez Ozon, il n'a jamais été de la partie.
    vikaash
    vikaash

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 128 critiques

    0,5
    Publiée le 17 mai 2007
    Je ne vois pas du tout l'interet de ce film qui, je crois s'inspire un peu trop du cultissime "Nuits fauves" de Cyril Collard mais en moins trash et plus ennuyant.
    al111
    al111

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 343 critiques

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un jeune homme apprenant qu'il va mourir, voilà un sujet très cinématographique ! Mais qu'a voulu faire Ozon ? Ses films sont souvent très léchés, ce sont des splendeurs visuelles avec une recherche de cadre à chaque plan, et pourtant ce "temps qui reste" ressemble à un téléfilm, il n'y a aucun parti pris de mise en scène, c'est plat, froid, terne. Les scènes attendues défilent, avec la grand-mère, avec l'amant, avec les parents, à l'église, avec le médecin à l'hôpital, et puis tiens, un petit coup de souvenirs d'enfance, tout ça pourrait être très émouvant, c'est juste anecdotique, dialogué sans crédibilité. Le personnage principal est très antipathique (Melvil Poupaud, pas de charme, pas drôle, juste un peu beau), et son adoucissement progressif est artificiel. La seule surprise, c'est la rencontre avec le personnage de la serveuse (Valeria Bruni-Tedeschi), mais à la réflexion, elle apparaît comme une balise un peu facile du cheminement du héros. Après un 5X2 pas très réussi, François Ozon déçoit, encore. Peut-être a-t-il besoin de légèreté (Huit femmes, Swimming pool) pour être convaincant...
    Gwen R
    Gwen R

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 394 critiques

    2,5
    Publiée le 3 novembre 2006
    un sujet interessant et de bons interpretes mais on reste dans un descriptif assez hermetique pour moi.Un film de sensations, cest deja ça....
    Roland S
    Roland S

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 108 critiques

    1,5
    Publiée le 4 août 2010
    OZON a fait mieux que ce petit film sans surprises qu'on a l'impression d'avoir vu mille fois. Les acteurs sont excellents et le film comporte quelques scènes réussies par ci par là (celles avec Valeria BRUNI TEDESCHI notamment).
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top