Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Môme
note moyenne
3,7
20737 notes dont 2059 critiques
47% (964 critiques)
24% (489 critiques)
5% (96 critiques)
13% (277 critiques)
7% (140 critiques)
5% (93 critiques)
Votre avis sur La Môme ?

2059 critiques spectateurs

NoSerious M
NoSerious M

Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 133 critiques

4,0
Publiée le 12/11/2017
En 2007, Olivier Dahan, réalisateur français (auteur de quelques films comme la suite des "Rivières pourpres", "Le petit poucet", ou encore "Les seigneurs" il y a quelques années), nous fait part de la vie de cette icône française. J'ai toujours eu une drôle d'expérience avec ce film puisque, enfant, avec la BO du film qui passait en boucle chez mes parents, il m'a toujours été tentant de découvrir ce film qui n'était pourtant pas destiné au public que j'étais. J'ai attendu de nombreuses années avant de le découvrir et la claque fut grande (quoique je regardais aussi "Blade Runner" et le "Jeanne d'Arc" de Besson, donc niveau violence physique c'est pas ce qu'il y a de mieux), non pas une claque physique mais plutôt un choc moral, puisque c'était le temps ou je ne connaissais pas encore la misère, la vraie. Du coup, dès que je revois le film, j'ai toujours une vision différente de celui-ci. Dans un parfait désordre, spoiler: (constituant en réalité les souvenirs dont se remémore Piaf avant de mourir) le film raconte la vie malheureuse d'Edith Gassion (Marion Cotillard), élevée dans un foyer familial pauvre et ayant vécu une partie de son enfance aveugle. Après avoir grandi aux côtés de sa grand-mère en Normandie et travaillé dans le cirque dans lequel son père (Jean-Paul Rouve) travaille, Edith se découvre un talent pour le chant et décide de se consacrer au chant de rue afin de gagner sa vie. Elle est un jour repérée par Louis Leplée (Gérard Depardieu) qui lui propose de chanter dans son cabaret: ainsi naît Edith Piaf, surnom en rapprochement avec la Môme Moineau. Seulement, malgré toute ses motivations, la vie d'artiste ne sera pas rose pour elle, c'est le cas de le dire: elle est confrontée à de graves problèmes de santé, ce qui l'empêchera de vivre pleinement son métier, et son compositeur est très exigeant. Tout le monde connaît les chansons d'Edith Piaf. Du moins, depuis les années 1940, son nom s'est envolé dans le monde entier et elle fait aujourd'hui partie des artistes les plus importantes du patrimoine musical français. Mais, hormis son image de chanteuse de variété au tempérament naïf emportée par la foule et voyant la vie en rose, que sait-on réellement d'elle? Pas grand chose en réalité... Le film nous montre une facette assez inattendue de l'artiste puisque l'humour et la bonne humeur qu'elle met en valeur dans ses textes est en réalité le rideau cachant une triste réalité, qu'elle souhaitait bien-sûr épargner. On découvre aussi, par différents éléments scénaristiques qu'une grande partie de ses textes ont été écrits dépendamment à son histoire spoiler: ("Bravo pour le clown" en référence au métier qu'exerçait son père au cirque, "Mon dieu" pour la mort de son mari Marcel Cerdan, ou encore "Non je ne regrette rien" dans laquelle elle dit que malgré ses souffrances elle ne regrette en rien son passé) tout ceci plus ou moins représenté par les morceaux présents sur la bande originale, très belle au passage. On peut rire de Marion Cotillard lorsqu'on voit certains rôles auxquels elle a acceptés après le succès du film ("Les petits mouchoirs", "De rouille et d'os", "Minuit à Paris", et surtout "The Dark Knight Rises"), mais on ne peut certainement pas lui reprocher d'avoir une mauvaise performance dans ce film: méconnaissable ! Je la trouve juste, touchante, et n'en fait jamais de trop dans son rôle. Le maquillage a été très bien travaillé et l'actrice réussit à très bien alterner une Piaf jeune tout comme une Piaf plus âgée (surtout que jeune, le personnage est plutôt énergique alors que l'année de sa mort elle avait l'air d'avoir trente ans de plus). Le film est également servi par un très bon casting: Gérard Depardieu, Sylvie Testud, Pascal Greggory, Jean-Paul Rouve, Emmanuel Seigner, etc. Si certaines scènes du film trainent parfois un peu en longueur, je trouve intéressante l'idée de constituer le film comme une succession de souvenirs basés sur l'échelle d'une vie, s'il est parfois compliqué de s'y retrouver cela nous donne l'impression de pénétrer dans la tête de la chanteuse, mourante, et de s'identifier à elle plus facilement (même si le film est très sombre, voire presque déprimant). Grosso modo, un magnifique portrait d'Edith Piaf, artiste à la fois populaire et universelle. Un film qui résonne au rythme d'une biographie tragique, transcendé par une interprétation hors norme. Une belle et grande réussite.
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1390 abonnés Lire ses 10 098 critiques

2,5
Publiée le 18/10/2007
Biopic soignè, qui n'a rien à envier aux grosses machines hollywoodiennes, mais dans la norme de la qualitè française! La mise en scène d'Olivier Dahan est ènergique et nous tisse une toile originale, parsemèe d'humour et d'èmotions afin de nous faire parcourir un vie hors du commun! Que dire de Marion Cotillard ? Sa prestation dèpasse le cadre du cinèma, elle pènètre le personnage si profondèment qu'on ne la reconnaît à aucun endroit! Piaf renaît à la vie sous ses traits, et redevient le mythe qu'elle avait crèe voilà plus de cinquante ans! Dans les seconds rôles soulignons la formidable interprètation de Pascal Greggory et surtout Jean-Pierre Martins qui joue a merveille le rôle de Marcel Cerdan! Le plan-sèquence lorsque Piaf apprend la mort de Marcel Cerdan reste le point d'orgue de "La môme"! On regrette que l'histoire ne soit pas racontèe selon la chronologie des èvènements (trop de flash back, on s'y perd par moment) avec un sentiment de passer à côtè de l'essentiel! Un film beaucoup trop dècousu mais une performance d'actrice impressionnante qui fait pencher la balance du bon côtè...
elbandito
elbandito

Suivre son activité 189 abonnés Lire ses 862 critiques

4,0
Publiée le 11/03/2007
Marion Cotillard est époustouflante dans le rôle-titre d'Edith Gassion, alias la môme piaf, que nous suivons au long de ce tout premier biopic français, de son enfance misérable à sa gloire soudaine, de ses blessures à ses victoires, de Belleville à New-York. Le destin brillant et éphémère d'une écorchée vive.
videoman29
videoman29

Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 232 critiques

4,5
Publiée le 21/12/2016
Il est inutile de présenter Édith Piaf tant cette icône de la chanson a marqué son époque, en France comme à l'étranger. Il est d'ailleurs étonnant que le cinéma ait attendu si longtemps avant de s'intéresser à sa vie, pour le moins chaotique. En effet, il faut attendre 2007 pour que le cinéaste français Olivier Dahan (« Les rivières pourpres 2 ») réalise « La môme », un film savamment construit autour des périodes importantes de la carrière et de la vie privée de la star. Parallèlement, on suit les terribles épreuves qui ont jalonné sa courte vie ainsi que sa lente plongée dans l'enfer de l'alcool et des barbituriques. C'est la conjugaison de toutes ces facettes qui construisent la personnalité complexe de cette interprète à la popularité hors norme. Le film est d'ailleurs bercé par ses innombrables succès qui donnent encore la chair de poule, plus de 50 ans après. Bien sur, le film ne serait rien sans l'incroyable prestation de Marion Cotillard qui trouve là un rôle à la hauteur de son talent... Elle ne joue pas Édith Piaf, elle EST Édith Piaf ! le résultat est troublant de sincérité et on ne peut qu'applaudir des deux mains cette œuvre magistrale.
Alain D.
Alain D.

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 1 718 critiques

4,5
Publiée le 31/03/2015
Excellente réalisation d'Olivier Dahan qui nous fait revivre le parcours de l'icône Edith Piaf : de son enfance en 1920, aux succès internationaux jusqu'a la fin tragique de 1963. Il nous montre avec beaucoup de sensibilité, la vie de cette femme à la fois intense, forte et fragile. Marion Cotillard, non seulement merveilleuse actrice mais aussi chanteuse, a été à juste titre récompensée par un César et un Oscar de la Meilleure actrice. Sylvie Testut est également formidable dans le role de Mômone son amie jeune fille dans le Paris de 1936. L'évocation de ce casting serait incomplète sans mentionner la présence du toujours efficace Gérard Depardieu et de la très brillante prestation de Jean-Paul Rouvre dans le personnage de Louis Gassion, le père d'Edith. J'ai particulièrement apprécié : l'évocation de l'enfance d'Edith, ou Manon Chevallier est extrêmement émouvante dans la personne d'Edith à 5 ans, ainsi que l'ambiance de Paris de 1933 ou Edith chante dans la rue. Beaucoup d'émotions, d'amour et de musique dans ce drame, a voir et à revoir.
scorsesejunior54
scorsesejunior54

Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 789 critiques

1,0
Publiée le 26/04/2008
Lorsque l'américanisation de notre culture s'étend au domaine cinématographique, ça donne un excellent résultat au box-office et de véritables louanges critiques pour un film qui n'a finalement de français que son personnage principal. Pour bien appuyer les choses, constatons que l'emprise de la bannière étoilée s'est ici faite sentir à travers un biopic, l'un des genres fétiches de nos voisins outre-Atlantique. Mais attention, il ne s'agit pas de n'importe quel type de biographie : une comme on en produit qu'en Californie et où le protagoniste concerné est élevé au rang de mythe indiscutable, que dis-je de demi-dieu ceci dans un conformisme incroyablement grossier, qui n'incite bien évidemment pas à la réflexion, seulement à une bête approbation de la part des masses. Piaf est pour Dahan indétrônable : seulement, si certains ont habilement su jouer avec ces échelles qui dépassent le cadre humain (je pense aux "Doors" d'Oliver Stone) mettant leur fascination et leur admiration au service de leur style, le metteur en scène ici présent n'a songé qu'à alourdir chaque seconde d'un long-métrage bien pesant. Très rébarbatif et faussement "virtuose", "La Môme" s'enfonce très vite dans un amas de conventions aussi bien dans le fond que sur la forme. Pour palier le vide abyssal de son film, le cinéaste a alors recours aux flashs-backs qui nous rythment (faiblement) ce film très décevant. Point d'approche originale, juste une bête copie de ce qu'Hollywood produit régulièrement. Alors, on s'intéresse à la prestation de Marion Cotillard et l'on se dit mon dieu qu'elle possède un regard surnaturel. Manque de bol, à force de se tortiller et de hurler dans les sens, son jeu se voit très vite outré, malheureusement pas relevé par des costumes qui l'avaient pourtant rendue méconnaissable. C'est qu'ils aiment bien ces mutations physiques les ricains : alors ils applaudissent aveuglément une "oeuvre" convenue à l'extrême, sans imagination, sans rien de concret. Sauf les yeux de M.C.
Ti Nou
Ti Nou

Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 2 386 critiques

5,0
Publiée le 19/02/2007
Ce biopic sur Edith Piaf est une véritable merveille. Privilégiant la poésie et le personnage, Olivier Dahan ne tombe pas dans une biographie lourde et ennuyeuse, pleine de dates à retenir, il cherche l'émotion et la trouve avec brio.
landofshit0
landofshit0

Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 1 741 critiques

1,0
Publiée le 29/01/2008
Dahan passe en revue les principaux moments de la vie d'edith Piaf,malheureusement sans jamais développer quoique ce soit.Tout reste très superficiel,on voit comment avec des parents indignes et une vie de misère,edith réussi a survivre dans la rue,sans personne et avec l'aide de beaucoup d'alcool,dans une France digne des misérables.La photographie du film reste très belle,mais Dahan nous fait voir edith Piaf,tel un car de touriste chinois en visite a Paris,qui n'ont que 2 jours pour voir toute la capital.Donc pas le temps de s'arrêter,toutes les visites de monuments se font depuis le car en passant devant,il y a peut être 1 ou 2 exceptions comme la tour effeil.Qui est ici Marcel cerdan.Effectivement lors de tel parcours on a de belles photos de façade,mais on ne connait rien de plus.Mais la ou il y a un plus gros problème c'est avec le jeu de Marion cotillard,qui fait une espèce de caricature grossière d'Edith Piaf,son jeu n'est pas du tout a la hauteur des autres comédiens du film,elle reste du niveau de taxi et le restera encore longtemps,au vu de ce film.De plus le maquillage d'Edith Piaf plus âgé est vraiment grotesques,la on se dit comment,mais comment Dahan et son équipe on pu laisser passer ça?Personne n'a vu cet affreux résultat?Même les équipes de maquilleurs de Patrick Sébastien sont 15 fois supérieur,ça ne fait qu'ajouter du ridicule au scènes joué par la caricaturiste Cotillard.Le film se laisse quand même regarder,si vous voulez voir un divertissement et rien d'autre.
TTNOUGAT
TTNOUGAT

Suivre son activité 164 abonnés Lire ses 2 445 critiques

2,5
Publiée le 18/03/2008
Impossible de juger sereinement ce film lorsque comme moi en 1960 j'assistais ,avec ma mère,à l'un de ses derniers passages à l'Olympia. Marion Cotillard est exceptionnelle et emporte le film à elle-seule.Par moments elle est Piaf.Sans le playback,ce spectacle perdrait une grande partie de son intérêt et ne laisserait aucun souvenir dans 20 ans lorsque s'effaceront nos mémoires ,tant la mise en scène est artificielle.Le réalisateur filme sans talent et sans conviction avec le seul souci de plaire selon les goûts des bobos du moment.En plus, au fond de lui; Piaf n'aurait pas appréciée ,on ne sent nul amour pour elle.Pire,il se complet à briser sa légende et à la montrer comme elle n'aurait jamais voulu être.C'est certes son choix ainsi que tous les mélanges dans le temps avec même un peu de fantastique à l'annonce de la mort de Cerdan.L'idée était bonne mais la tricherie de cette scène en dit long sur le reste du film.Vive Edith et Marion mais pour du beau cinéma sur la vie d'une chanteuse ,mieux vaut se tourner vers 'the rose" inégalée à ce jour et retrouver notre immense chanteuse sur les 33 tours en vinyle.
yolann75
yolann75

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 16 critiques

1,0
Publiée le 19/09/2007
Malgré l'excellente performance de Marion Cotillard on y crois pas une seconde. Barbouilée d'une couche de maquillage visible (on dirait un clown ou zezette dans le père noël est une ordure!!) la ressemblence physique n'est que vague. Le montage est désastreux (début trop long, agonie trop longue, trop de flash backs) et on ne retient que l'image d'une enfant élevée par les prostituées et d'une vieille droguée mourante. Entre les deux, rien, ou pas grand chose, juste sa relation avec Marcel Cerdan. Rien de son role pendant la guerre (on ne sait même pas qu'il y en a eu une), on comprend qu'elle a trainé dans des affaires douteuses, on suit vaguement sa carrière sans vue d'ensemble, c'est vide. Quel gachis!!!!
bobmorane63
bobmorane63

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 356 critiques

5,0
Publiée le 14/02/2007
Ahhh Edith Piaf!!!! Je connaissais l'artiste par ses chansons les plus célèbres comme "L'hymne à l'amour", "La vie en rose", "Milord", ou "Mon manège à moi" qui ont étaient reprises par des artistes d'aujourd'hui comme Johnny Halliday ou Etienne Daho, mais sur sa vie, je ne connaissais rien d'elle. L'occasion se présente avec un biopic réalisé par Olivier Dahan ( "Deja mort"), qui nous retrace sa vie, de son enfance dans la pauvreté de la rue, chantant sur un coin de trottoir pour gagner sa vie juqsqu'à ses vingt ans ou un producteur la remarque et fait d'elle "La mome Piaf". Suivront son ascencion, le meurtre du producteur, sa renommée internationale, son histoire d'amour avec le boxeur Marcel Cerdan, l'origine de ses chansons populaires.... Un film remarquable!!! Le seul petit défaut qu'on peut faire à ce film est au point de vue de la narration de l'histoire qui fait penser à un autre biopic, le film "Ray" de Taylor Hackford. Mais bon, on pardonne tout et on dit un grand merci à Olivier Dahan de nous faire revivre une chanteuse de légende de la variété Française, Edith Piaf, qui est incarné magnifiquement par Marion Cotillard. Je sais pas ce que vont donner les autres actrices Françaises dans l'année qui suit, mais moi, Marion, je lui donnes d'office un César. On ne l'a reconnait pas dans le film, c'est Edith Piaf tout craché!!! Mention spéciale aussi à Pascal Gregory, Sylvie Testud, Jean-Paul Rouve et Jean-Pierre Martins, tous excellents. Je recommandes ce film à toutes les générations, les jeunes et ceux qui ont vécus l'époque d'une grande dame qu'etait Edith Piaf.
just_claire02
just_claire02

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 70 critiques

2,5
Publiée le 11/05/2008
La Môme est un bon film. Mais je pense qu'il est un peu surestimé. Biensûr, Marion Cotillard est formidable mais cela ne fait pas tout. Tout est assez prévisible. C'est bien fait, propre. Mais personnellement, je n'ai pas du tout été émue. Peut être faut il adorer Piaf pour qualifier ce film de chef d'œuvre ? Mais, il a des bons côtés, comme les décors soignés et les chansons qui restent magnifiques évidemment. Ça se regarde bien mais ça ne marque pas l'esprit. Un bon moment de cinéma mais qu'on a pas forcément envie de revivre tout de suite.
lhomme-grenouille
lhomme-grenouille

Suivre son activité 1013 abonnés Lire ses 3 056 critiques

2,0
Publiée le 20/02/2007
Très influencé par les codes américains, Dahan se lance dans un exercice de style surabondant outre-atlantique : le biopic. On était donc en droit d’être méfiant mais force est de reconnaître que le début sait malgré tout nous accrocher par sa justesse et son montage très réfléchi, à la fois judicieux et dynamique. Malheureusement cette "môme" finit par perdre son souffle au fil des minutes et sa seconde partie en devient même fort éprouvante. Au final, seule la bouleversante interprétation de Marion Cotillard - impressionnante de mimétisme – mérite le détour car en effet, Dahan n’a pas su faire jaillir de cette histoire particulière ce souffle universel indispensabble pour rendre un biopic digne d’intérêt.
Puce6386
Puce6386

Suivre son activité 389 abonnés Lire ses 1 074 critiques

4,5
Publiée le 13/10/2013
Un superbe biopic, soigné, à la mise en scène sobre et intelligente, qui retrace la vie d’Edith Piaf depuis son enfance jusqu'à sa disparition. Un film sincère, authentique et profond, souligné par la remarquable performance de Marion Cotillard, métamorphosée. Entre misère, gloire et amour, le film retranscrit fidèlement l'atmosphère de l'époque et nous transporte et nous bouleverse. Un portrait sans concessions d’une femme forte et faible à la fois ! Un très bel hommage à l’artiste !
HamsterPsycho
HamsterPsycho

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 836 critiques

3,5
Publiée le 10/05/2017
Si Marion Cotillard peut s'avérer inégale dans la qualité de ses rôles, celui-ci est bien campé et l'intensité est là. Elle est même méconnaissable la plupart du temps. Le côté retours en arrière permet de ne pas s'endormir sur une biographie linéaire et ennuyeuse. Un bon film réalisé avec sérieux.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top