Sonatine, mélodie mortelle
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,7 pour 791 notes dont 81 critiques  | 
  • 27 critiques     34%
  • 25 critiques     31%
  • 11 critiques     14%
  • 8 critiques     10%
  • 7 critiques     9%
  • 2 critiques     3%

81 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
S M.

2 abonnés | Lire ses 468 critiques |

   4 - Très bien

Takeshi Kitano, avec son classique "Sonatine", arrive à transformer une simple histoire de Yakuzas en une véritable aventure complexe où règnent poésie, humour et violence. Pas facile d'accès avec son rythme lent et cette impression qu'il ne se passe pas grand chose, le film pourra en rebuter certains. On retrouve ici des thèmes chers à Kitano. Moins bon que son chef-d'oeuvre "Hana-Bi", ce film n'en reste pas moins efficace et est à découvrir.

garf25

2 abonnés | Lire ses 128 critiques |

   4 - Très bien

Kitano s'amuse à emmener ses Yakuzas en vacances à la plage. Sonatine déborde d'humour, de gaieté et de joie de vivre, toujours entremêlées à une violence structurelle, extérieure aux personnages mais dont ils ne peuvent pas échapper. La grandeur de Kitano est de montrer l'Eden, le luxe, calme et volupté dans lesquels nous pourrions vivre si la violence des affaires ne s'abattait pas sur nous en permanence.


Truman.

73 abonnés | Lire ses 1342 critiques |

   3 - Pas mal

Beaucoup moins captivé par Sonatine au contraire des autres film de Kitano ( Violent Cop , L'été de Kikujiro , Hana-Bi ) . J'ai trouvé une forte ressemblance avec un certains "Guerre des Gangs a Okinawa" dans le contexte d'une guerre entre différente bande rival de Yakuzas sur l'ile d'Okinawa mais la ressemblance s’arrête là . On retrouve bien l’atmosphère propre a Takeshi Kitano avec sa bande son splendide , son style poétique par moment , sa violence et son humour . Mais j'ai eu l'impression qu'il ne savait pas quel voie prendre entre un véritable film de gangsters ou un film poétique a souhait . L'histoire est a mes yeux peu approfondie , des Yakuzas sont envoyés sur une ile pour aider une bande de Yakuzas en pleine guerre avec ses rivales , la bande a Kitano va attendre les ordres et ils s'ennuieront , ils retomberont en enfance sur cette plage ou l'on aura droit a de magnifique scène ( celle ou ils jouent le Sumo , la bataille avec les fusées ) et comme souvent on retrouve une de l'humour un peu absurde et original mais surtout très agréable . J'ai trouvé une certaines lassitude , j'ai eu l'impression que c'était trop peu différent des autres films de Kitano que j'avais vu , je me suis même ennuyé par moment , trouvant des longueurs sur seulement 1h30 et les personnages manquent un peu de profondeur Sonatine possèdent donc beaucoup de points positif comme sa bande son somptueuse , ses plans magnifique avec cette belle photographie , ce coté poétique bien mis en scène mais dans le fond c'est presque vide , des longueurs feront que l'on risque même de s'ennuyer , pas un mauvais Kitano pour autant mais j'ai pas autant accroché qu'avec certain de ses autres films .

Attila de Blois

38 abonnés | Lire ses 1628 critiques |

   3.5 - Bien

Bon film dans lequel on retrouve tout de suite la patte de Takeshi Kitano. A la fois poétique, amusante et violente, cette histoire de yakuza sort de l'ordinaire tant par la mise en scène unique du réalisateur nippon que par le choix de faire primer la détente à la pure action et à la tension comme souvent dans ce genre de films (Kinji Fukasaku en tête). On voit ainsi durant la majeure partie de "Sonatine" des mafieux plaisanter, s'amuser et s'adonner à leurs occupations quotidiennes. Et si le long métrage souffre de quelques petites longueurs, le style contemplatif de Kitano fascine plus qu'il n'ennuie.

mac guffin

0 abonné | Lire ses 73 critiques |

   4 - Très bien

Sonatine, ou la petite musique propre aux films de Kitano. Il faut bien avouer que les films du réalisateur japonais sont difficile d'accès, de par leur rythme, leur aspect incongru, et cette impression qu'il ne se passe absolument rien...C'est un peu le cas ici, mais j'aime cette imbrication, chez Kitano, entre violence, humour absurde et poésie. Sonatine narre l'histoire peu banale de yakuzas tuant le temps sur une plage.Tandis qu'ils inventent des jeux et régressent en enfance, la mort rôde et finira par les rattraper. Le retour à la réalité s'incarne dans le personnage de Kitano, dont le désespoir suicidaire imprègne tous ses films. Pas aussi bon que Hana_bi, mais une œuvre qui risque de surprendre ceux qui la découvriront pour la première fois.

Rankx

48 abonnés | Lire ses 3794 critiques |

   1.5 - Mauvais

Ce n'était pas encore ça pour le réalisateur japonais, il y a l'air mais pas la musique!

wesleybodin

146 abonnés | Lire ses 3864 critiques |

   4.5 - Excellent

Avec Sonatine, la Kitano's Touch excelle et transforme une histoire de yakuzas somme toute basique en un modèle du genre implacable.

Arthur de Bussy

28 abonnés | Lire ses 477 critiques |

   2.5 - Moyen

Avec «Sonatine», Takeshi Kitano réalise plus qu'un simple film de yakusas, il se joue des codes pour dépasser le genre. Violent mais non complaisant, ce film marque plus par son ton contemplatif et désabusé que par des massacres magnifiés, contrairement au commun des polars asiatiques d'aujourd'hui. Kitano joue ici un yakuza d'âge mûr contraint de liquider un clan rival pour le compte d'un patron invisible et semble-t-il tout-puissant. Mais tout ne se passera pas comme prévu, et le film s'achèvera dans un bain de sang... hors-caméra : et oui il existe encore quelques réalisateur sachant utiliser un minimum le pouvoir suggestif des images, fait tellement rare qu'il faut le souligner vu la surenchère dont on nous abreuve de nos jours. Kitano n'est pas de ceux qui se vautrent dans le racolage cinématographique, de ces cinéastes « hype » enchaînants les films « stylés » et jetables : son oeuvre est très personnelle et quelque peu difficile d'accès, ses personnages sont fouillés mais pas bavard pour autant, sa mise en scène est magnifique bien que dépouillée, le montage est changeant, tantôt fulgurant tantôt engourdi, le scénario évite les pièges du déjà-vu,... Il se paye même le luxe d'introduire des passages poétiques et surréalistes, ou encore des blagues enfantines tellement simples qu'on en rit de bon coeur. Tout n'est pas d'une extrême finesse, mais il s'agit d'un remarquable long métrage. [2/4] http://artetpoiesis.blogspot.fr/

Salvatore T.

5 abonnés | Lire ses 101 critiques |

   3.5 - Bien

Ce film culte, dont l'accueil est resté mitigé par le grand public, est particulier par rapport à son genre ; des yakuzas qui se retrouveront dépassés par les guerres entre gang, ainsi obligé a disparaitre quelque temps près d'une plage désertique... à attendre (et a retomber en enfance car malgré le sérieux du sujet, l'humour est légèrement présent). Le jeu d'acteur reste bon globalement même si certains moments manquent de naturalisme dans les mouvements et les expressions, Takeshi Kitano joue dans ce film comme étant le personnage principal. Inutile de rappeler l'habituel collaboration entre le réalisateur et l'inséparable et reconnu Joe Hisaishi, ici le thème récurrent est "Act Of Violence" également assidu sous diverses variantes (piano,...), bref la formule classique de notre compositeur fétiche. Quant à la réalisation la mise en scène prône la "violence hors champ" donnant ainsi un côté original, on se rappelle les quelques fusillades rapides et efficace. Au final, je n'ai pas été aussi émerveillé que je ne l'avais espéré (à défaut d'un scénario un peu trop "classique"), Kitano nous offre un long-métrage pour le moins particulier, à voir mais ce n'est pas son meilleur !

ma-critique-en-une-phrase-2

11 abonnés | Lire ses 195 critiques |

   3.5 - Bien

Étrange et envoûtant avec ses plans atypiques et très construits (il y a tout un travail de composition à partir des visages et des corps ; on voit bien que Kitano est aussi un peintre), mais également avec le magnifique accompagnement musical de Joe Hisaishi, "Sonatine" s'avère être une oeuvre tout en constraste, au niveau de son registre général (des élements purement comiques côtoient et se mélangent à de brutales explosions de violence propres au thriller) et par rapport à la bande de yakuzas que l'on suit tout le long du film (impitoyables et dénués d'émotions dans leurs activités de gangsters, ils régressent à l'état infantile quand ils se planquent quelques jours dans une maison donnant sur une plage ; le lien qui est fait ainsi entre les méthodes mafieuses - noyer un mec pendu à une grue, par exemple - et les jeux débiles sur le sable suggère que la violence des adultes n'est en fait que le prolongement des amusements de l'enfance, qui consistent déjà à annihiler l'autre et à détruire tout et n'importe quoi, mais sans qu'il y ait de victimes) (en tout cas, ces contrastes prouvent que l'on est bel et bien dans un film extrême-oriental, les Asiatiques étant naturellement portés à fondre les unes dans les autres les différentes tonalités et colorations de la vie, même les plus opposées, au lieu de mettre des barrières étanches entre elles comme nous avons un peu trop tendance à le faire en Occident).

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Sonatine, mélodie mortelle Bande-annonce VO
1 398 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné