Mon Allociné
Raging Bull
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
4,3 8180 notes dont 531 critiques
50% 268 critiques 30% 158 critiques 9% 50 critiques 7% 39 critiques 3% 14 critiques 0% 2 critiques

531 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
atomewarrior

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 845 critiques

3,5Bien • Publiée le 03/07/2014

Un De Niro qui interprète magistralement un personnage instable et parano, les dialogues sont énormes, mais le film traîne parfois en longueur.

Death_Metallus

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 416 critiques

4,0Très bien • Publiée le 28/06/2014

Après le succès de Mean Streets et surtout de Taxi Driver, Martin Scorsese réalise Raging Bull avec, une nouvelle fois, Robert De Niro. Quelques années seulement après le carton à la fois commercial et artistique de Rocky, le réalisateur new yorkais propose ici une toute autre vision de la boxe, beaucoup moins édulcorée et même assez violente. Entre la brutalité des combats et la corruption qui se propage parmi les organisateurs de matchs, Martin Scorsese dresse un portrait sombre du milieu de la boxe et de la mafia new yorkaise de l'après-guerre, tout en montrant la détermination du boxeur et ses difficultés affectives. La photographie bénéficie d'un beau noir et blanc et la mise en scène privilégie, pendant les matchs, l'utilisation d'une seule caméra à l'intérieur du ring pour plus de réalisme. Le duo d'acteurs De Niro / Pesci frappe déjà très fort (Oscar du meilleur acteur pour De Niro) et Cathy Moriarty est très juste dans son interprétation. Un très bon film, culte, notamment pour les amateurs de boxe et de films de mafieux.

Jules Vega

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 40 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 11/06/2014

Un CHEF D'OEUVRE tout simplement. Scorsese réussit le biopic parfait, entre intimisme et grand spectacle. Les combats de boxe ne sont peut être pas les plus spectaculaires de l'histoire du cinéma, mais leur esthétique est splendide. Le choix du noir et blanc donne l'impression de voir un film puissant et chargé en émotion, comme les films noirs des années 40... Les seconds rôles sont parfaits, notamment Joe Pesci (qui fait du Joe Pesci). Quant à De Niro, son Oscar est totalement mérité, tant il magnifie le personnage brutal et parano de Jake LaMotta, sur le ring mais surtout dans de superbes scènes de sa vie quotidienne. A voir absolument !!

BoBdeNiro

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 198 critiques

4,5Excellent • Publiée le 06/06/2014

De Niro est un acteur au dessus des autres, il le démontre une fois de plus ici. Sans revenir une fois de plus sur sa prise de poids (à lire les forums et critiques, on dirait que c'est là sa seule prouesse du film!) Sa composition atteint la perfection du début (le jeune coq enragé) à la fin (le tenancier de boite de nuit fatigué et alcoolisé). On est happé par ce film, on le vit de l'intérieur, les combats sont filmés de telle manière que le spectateur se croit sur le ring, le noir et blanc apporte une touche artistique supplémentaire au métrage, qui en fait une véritable œuvre d'Art, à ranger aux côtés des plus grands tableaux impressionnistes. Le seul regret est la demie heure qui manque au film, c'est à dire que Scorsese aurait du développer un peu plus la déchéance et la chute de LaMotta, le pourquoi de son incarcération, détailler davantage sa déchéance, là son film aurait atteint le sommet du cinéma dramatique. La partie du film avec de Niro bouffi dure à peu près 1/4h ici, ce que je juge personnellement un peu court et léger.

dougray

Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 1 756 critiques

3,5Bien • Publiée le 26/05/2014

Classique du film de boxe signé du maître Martin Scorsese, "Raging Bull" est entré dans l’Histoire du 7e art pour deux raisons : la transformation physique de sa star, Robert De Niro (entrée au Panthéon des prestations les plus hallucinantes vues sur grand écran) et, plus anecdotique, la fameuse réplique "You fucked my wife ?". Il est, effectivement, difficile de dissocier le film de son acteur tant De Niro livre ici une interprétation époustouflante d’intensité et de charisme. Son Jake La Motta est violent, infidèle, borné… bref, un personnage tout sauf sympathique que l’acteur ne cherche jamais à excuser mais auquel il confère une extraordinaire densité grâce à un formidable travail sur sa gestuelle, son regard ou encore sa voix. Il parvient, ainsi, à rendre, avec une grande justesse, le destin de ce champion bouffé par ses propres démons qui vont lui faire tout perdre. Il faut, néanmoins, rendre justice au talent de Scorsese, sans qui le numéro de De Niro n’aurait pas été à ce point transcendé. Car le réalisateur, digne représentant du Nouvel Hollywood, a apporté un soin tout particulier à sa mise en scène en lorgnant ouvertement vers la Nouvelle Vague française et le néo-réalisme italien, sans pour autant sombrer dans leurs travers. Ainsi, le quotidien de La Motta et son intimité avec sa femme et son frère viennent densifier la personnalité complexe du boxeur et sont magnifiées par l’utilisation du noir et blanc, de longs plans-séquences, des dialogues sans fioritures et une économie de musique. Résultat : il ressort du film un réalisme saisissant, notamment lors des scènes d’engueulade et de violences conjugales. Ce traitement permet, également, de renforcer la tragédie de la déchéance de La Motta et permet, tout simplement, à "Raging Bull" de dépasser le statut de simple biopic (le film est tiré des mémoires du boxeur, également consultant sur le plateau). Scorsese magnifie, en outre, les combats avec une utilisation très stylisée de la sueur (qui renforce l’impact des coups) et du sang (sur les cordages notamment)… ce qui renforce d’autant plus la dimension éminemment religieuse de son intrigue avec son héros en expiation constante. Mais, il serait injuste de ne pas saluer les formidables prestations du débutant Joe Pesci, fantastique en boule de nerfs survoltée (rôle qu’il tiendra pratiquement toute sa carrière, notamment chez Scorsese) et de Cathy Moriarty (avec sa voix rauque si torride) en épouse mal-aimée. "Raging Bull" n’a donc pas usurpé son statut de classique du cinéma US mais, comme tout classique, souffre forcément de son aura et du "poids" de sa mise en scène (les ralentis, les plans-séquences, les échanges mouvementés très arty…). Ce qui m’empêche de m’emballer totalement pour ce film, auquel je préfère, pour rester chez Scorsese, des productions plus récentes et plus "abordables" comme "Les Infiltrés" ou encore "Aviator".

Yetcha

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 2 712 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 21/05/2014

Mouais... Considéré comme une pièce maîtresse du cinéma, je ne réussi pas à trouver le vrai intérêt de ce film. Un boxeur, sa vie, ses combats oui, mais encore. Quitté en choquer plus d'un, j'ai trouvé beaucoup plus d'intensité dramatique dans Rocky que dans Raging bull. Scorsese pour moi, toujours des hauts et des bas je poursuis ma non-adhérence à ce réalisateur, désolé.

Adrian C.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 2 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 08/05/2014

Le meilleur film de Robert De Niro , tout simplement.

Vinyleapolis

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 89 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 14/04/2014

Du lourd ! De niro en boxeur faché, à voir et à revoir.

WalkthisWay

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 606 critiques

4,0Très bien • Publiée le 06/04/2014

Robert de Niro et Scorsese c'est une longue histoire parsemée de bons films, dont celui là, biopic réussi sur la carrière du sulfureux boxeur Jake la Motta (interprété excellemment par De Niro).

Le roumain du 78

Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 5 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 06/04/2014

En dépit que le film soit en noir et blanc, jamais un film de Martin Scorsese m'avait autant subjugué. Le film décrit très bien l'Amérique des années 40 et 50 où la corruption fait son plein dans les matchs à paris, et le caractère machiste des hommes de l'époque. Tout portait à croire que Jack La Motta vivrait une vie paisible après la boxe: il avait l'amour de sa femme, de ses enfants et de son frère qui l'avait toujours soutenu dans les moments difficiles. Puis jusqu'au jour où il passe la case prison où il perd tout et je dis bien tout ce qu'il possédait auparavant: sa femme, ses enfants, son frère, son bar, sa dignité. Il finit comme un simple animateur dans les bars. La descente aux enfers a été interprété à la perfection par Robert De Niro. A noter que le duo De Niro-Pesci fonctionne à la perfection. En deux mots : "Chef-d'oeuvre".

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse